Archives du blog

Intelligence Artificielle et emploi : les français sont les plus inquiets @IpsosFrance @BCG

Source : Ipsos

Ipsos et BCG ont récemment réalisé une étude sur la vision des actifs envers l’Intelligence Artificielle, et il semblerait que les Français soient les plus inquiets en la matière. Mais alors, pourquoi l’IA provoque autant d’inquiétudes ? Quelles seront les conséquences sur le travail ? Comment les Français perçoivent t-il cette révolution ?

Résultat de recherche d'images pour "ipsos"

Les actifs français sont les plus inquiets quant aux conséquences de l’intelligence artificielle sur leur travail alors que les Américains, les Canadiens et surtout les Chinois perçoivent pleinement les effets positifs de cette technologie dans les cinq ans qui viennent.
Le rapport Villani a éveillé les consciences sur le sujet mais un gros travail de pédagogie reste à faire puisque les actifs français considèrent par ailleurs qu’ils sont les moins bien informés par leurs managers sur ce thème.

L’intelligence artificielle est déjà une réalité

Plus d’une personne active sur cinq travaille déjà dans une organisation ou une entreprise, où l’intelligence artificielle est utilisée, à travers des outils ou des applications (22%). Cependant, la situation est très différente d’un pays à l’autre : la Chine est la plus avancée en la matière (31% des actifs disent travailler dans des organisations utilisant déjà l’IA), suivie de l’Amérique du Nord (26% au Canada, 24% aux États-Unis) tandis que l’Europe est pour le moment à la traîne (20% au Royaume-Uni, 18% en Espagne, 16% en France et seulement 15% en Allemagne).

Comment la France se situe-t-elle dans sa perception de l’intelligence artificielle ?

La France est le pays le plus inquiet avec 65% des actifs qui citent au moins un sentiment négatif parmi les deux que leur évoque le plus le terme d’intelligence artificielle

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’IA

Retrouvez aussi :

Etude sur l’impact de l’intelligence artificielle sur le capital humain des entreprises @MalakoffMederic @BCG

Capture

Source : Malakoff Mederic

Le Boston Consulting Group et Malakoff Médéric (lecomptoirmm)1 présentent les résultats d’une étude inédite sur l’impact de l’intelligence artificielle sur le développement du capital humain des entreprises

Réalisée par Malakoff Médéric et le Boston Consulting Group (BCG), cette étude est la plus complète menée à ce jour en France sur l’impact de l’intelligence artificielle sur l’organisation du travail, sur la structure et la nature des emplois, et sur le capital humain des entreprises. Au total, plus de 1 700 personnes – dirigeants, managers et salariés – ont été interrogées. En complément, une série d’entretiens qualitatifs a été menée auprès de dirigeants de grandes entreprises. Des experts, des institutionnels et des représentants des organisations syndicales et patronales ont également été interrogés.

Alors que l’IA fait aujourd’hui partie de notre quotidien, l’étude met en exergue des disparités sur la perception de l’impact de cette révolution dans les entreprises et sur le travail. Le premier accueil spontané de l’IA est plutôt favorable pour 70 % des dirigeants. Lire la suite