Archives du blog

EpaMarne : inauguration des premiers logements BIM @_EpaMarne

Source : EpaMarne

Le 10 juillet dernier, EpaMarne a inauguré les premiers logements BIM ! Emmaüs Habitat a réalisé 109 logements, 100 % sociaux. La résidence compte 11 maisons individuelles et 98 logements collectifs, répartis dans 5 bâtiments.

epamarne

Cette opération se distingue par les différentes innovations qu’elle cumule :
– Premier permis de construire déposé en BIM de France : à l’initiative et grâce au soutien de Bussy Saint-Georges et d’EpaMarne, Emmaüs Habitat a déposé le 30 mars 2016 le permis de construire en BIM. Initiée par EpaMarne en partenariat avec le CSTB et fortement soutenue par le Plan Transition Numérique dans le Bâtiment, cette démarche va à présent faire l’objet d’un retour d’expérience afin d’alimenter la réflexion au niveau national.
– Ossature bois pour les logements individuels
– Premier programme immobilier raccordé au réseau de chauffage urbain de l’écoquartier (80 % de biomasse à terme)
– Certification CERQUAL NF HABITAT HQE
– Terrasses végétalisées

Le permis de construire numérique, installer la confiance dès l’esquisse
La maquette numérique permet aux acteurs de l’aménagement et du bâtiment d’être plus efficaces dans la gestion et le partage des données avec leurs collaborateurs et leurs partenaires. Au niveau du permis de construire, le BIM apporte une visualisation du projet de construction aussi bien dans sa globalité que dans sa conception plus précise. Les composants du bâtiment et leurs caractéristiques principales y sont référencés, les informations techniques et réglementaires réunies, mises en interaction et leur conformité vérifiée.

Plus d’informations ici…

Lire également :

Pyramides d’Or de la FPI 2019 : découvrez les lauréats @fpi_fr

Source : FPI

La 16e édition des Pyramides d’Or de la FPI s’est tenue le 24 juin, lors du 49e Congrès de la FPI. Ce concours a pour objectif de valoriser les plus beaux projets dans toute la France, centrés sur des sujets tels que : innovation, qualité, performances techniques, esthétique, responsabilité dans la conduite des opérations, relation-client et émergence de nouveaux talents.

FPI

Voici les différents lauréats :

– Prix de l’innovation industrielle : Le lauréat est : Groupe Launay, « Utopia », à Bruz
– Prix de l’immobilier d’entreprise : Le lauréat est : Woodeum, « Woodwork », à Saint-Denis
– Prix de la mixité urbaine : Le lauréat est : Helenis et Opalia, « Prado Concorde », à Montpellier
– Prix de la conduite responsable des opérations : Le lauréat est : Demathieu Bard, « Maison des étudiants de la francophonie », à Paris
– Prix du bâtiment bas-carbone : Le lauréat est : Ogic, « Ydeal Confluence », à Lyon
Prix des premières réalisations :  Le lauréat est : Promege, « 59 Prairies », à Paris
Prix du grand public : Le lauréat est : Green City, « B47 », à Toulouse

Lire la suite

Mobilité, éducation et GEMAPI : la Banque des Territoires lance 3 nouvelles offres de prêts @BanqueDesTerr

Source : Banque des Territoires

A hauteur de 5 Mds€, ces nouveaux prêts thématiques sur la mobilité, l’éducation, la gestion des espaces et des milieux aquatiques et la prévention des inondations, proposés par la Banque des Territoires, seront disponibles début juillet.

Accueil

Mobi Prêt : une offre pour favoriser l’émergence de la mobilité propre et partagée
Dans un contexte où les Assises de la mobilité ont permis d’esquisser les contours des modes de transport de demain, la Banque des territoires apporte de nouvelles solutions de financements qui permettront de soutenir les axes d’investissement prioritaires.
Ces priorités nationales – projet de loi d’Orientation pour la Mobilité – s’articulent autour de 4 objectifs majeurs :
– Apporter des alternatives à l’usage individuel de la voiture ;
– Développer les nouvelles solutions de mobilités ;
– Réduire la pollution liée aux transports ;
– Investir davantage dans les infrastructures.

Edu Prêt : une offre en faveur des projets de construction, rénovation et transformation des bâtiments éducatifs
Bâtir l’école de demain passe aussi par l’entretien du parc immobilier dédié. Disposer de bâtiments modernes, modulables, dotés d’équipements numériques, aux normes environnementales et accessibles aux personnes à mobilités réduites, est un enjeu majeur pour les collectivités.

Lire la suite

Reconversion et réhabilitation du patrimoine Lyonnais : Ogic inaugure le « 31 place Bellecour » @Ogic_officiel

Source : Ogic

Le 11 juin, Emmanuel Launiau, président du directoire d’OGIC, a inauguré le nouvel ensemble immobilier du « 31 place Bellecour » à Lyon, un projet ambitieux de reconversion et réhabilitation de bâtiments historiques au cœur de Lyon.

« Pour répondre à l’impératif écologique et permettre de penser un habitat durable favorisant le bien être individuel et collectif, nous devons réinterroger nos pratiques. Notre conviction, c’est que la réhabilitation des bâtiments figure parmi les solutions. Cela permet de rénover sans démolir, de valoriser le patrimoine dans un dialogue entre l’ancien et le moderne. Notre projet « 31 place Bellecour » en est une magnifique incarnation »

Chiffres clés du programme immobilier :
– 15 179 m² de surface
– 175 logements
– 2 267 m² de commerces et de bureaux en RDC
– 100 places de stationnement

>>> Consulter le communiqué de presse pour en savoir plus sur le projet

Lire aussi :

Intelligence artificielle et bâtiment : quelles sont les évolutions et opportunités ? @FFBatiment

Source : FFB

Le 4 juin, la Fédération Française du Bâtiment a publié un rapport intitulé « Intelligence artificielle et bâtiment. Comprendre, anticiper et agir : des opportunités pour la profession ». Consultez le dès maintenant afin de mieux comprendre les évolutions auxquelles les artisans et entrepreneurs du bâtiment sont ou seront confrontés… 

ffb

En effet, les pistes d’application à moyen terme sont nombreuses : optimiser des plans, améliorer la connaissance des sols et sous-sols, prédire des comportements de matières, aider à la précision à partir de lunettes connectées ou grâce à des robots qui pourraient intervenir sur des espaces présentant des risques, gérer les approvisionnements de chantiers, alerter lorsqu’un compagnon réalise un mauvais geste pour sa santé, détecter des malfaçons via des robots et des drones, évaluer le volume quotidien de déchets sur chantier, alerter en matière de facturation, adapter les formations et fidéliser les personnels, etc.

Jacques Chanut, président de la FFB, déclare « Ce rapport constitue une première pierre à la démarche. Le travail démarre et doit se poursuivre au bénéfice de la profession. La révolution impulsée par l’intelligence artificielle apparaît inéluctable. Ce rapport insiste sur la nécessité de s’y préparer et explore de premières pistes. ».

>>>> Consulter le rapport

Lire aussi :