Archives du blog

Bâtiment : après la relance, le « reset » ? @fpi_fr

Source : FPI France

La relance de notre économie passe par celle du bâtiment, et en particulier celle de la construction neuve, créatrice d’emplois et de logements dont les français ont plus que jamais besoin.

Si l’on veut espérer sortir le plus vite possible le secteur de la promotion immobilière de la crise économique qui le touche de manière très violente, il y a pour moi deux conditions majeures :

  • donner envie d’acheter un logement neuf à ceux qui le peuvent dès maintenant (c’est le soutien de la demande)
  • avoir des grues dans le paysage en 2021 (c’est le soutien de l’emploi)

Pour ces deux raisons, le bâtiment neuf a besoin d’un plan de relance immédiat et la Fédération des promoteurs immobiliers vient d’achever la rédaction très détaillée de ses propositions.

Pour cela d’ailleurs, je remercie toutes nos instances pour leur participation active à l’élaboration du plan à mes côtés. Mais je suis convaincue que la crise nous invite à davantage qu’une relance et qu’elle réclame une réaction plus profonde, plus massive, plus radicale ; ce que j’appellerais plus audacieusement un « reset » de notre secteur, une réorganisation en profondeur autour des questions clés…

…Lire la suite

Quelle place pour le logement social dans une relance du secteur du bâtiment ? @UnionHlm

Source : Union Sociale pour l’Habitat

union social pour l'habitat

La « relance » n’est pas une question théorique d’économistes de laboratoire : une reprise en V ? U ? L ? W ? elle sera surtout le résultat de ce que les acteurs économiques, secteur par secteur seront en mesure d’anticiper, d’organiser.

Il ne s’agit pas de traiter intellectuellement la problématique de la demande ou de l’offre mais bien de mettre en regard opérationnellement l’une ET l’autre, à court, moyen et long terme.

Le secteur du bâtiment peut en être une parfaite illustration. Voire un secteur exemplaire, facteur d’entrainement. Le secteur du bâtiment est en effet un secteur économique important, pourvoyeur de nombreux emplois, de nombreuses activités induites, mobilisant de nombreuses entreprises qui irriguent l’ensemble du territoire. Et, au-delà de l’expression consacrée « quand le bâtiment va tout va » ou plus exactement selon les vrais propos de Martin Nadaud « lorsque le bâtiment va, tout profite de son activité », l’activité du secteur est aussi un symbole de mobilisation, de dynamisme, visible par tout un chacun. Les chantiers, c’est la vie économique en images. C’est aussi une réponse à un besoin fondamental de la population : avoir un toit, vivre décemment.

La reprise du secteur du logement ne se décrète pas, elle doit s’organiser entre les acteurs : donneurs d’ordre, entreprises, fournisseurs avec l’appui des pouvoirs publics nationaux et locaux. Des cadres nationaux peuvent être dégagés, l’important sera de les faire naître et vivre au plus près du terrain…

…Lire la suite

Signature d’une charte de bonnes pratiques pour la reprise d’activité des chantiers du BTP entre les Organismes HLM et acteurs du BTP en Bretagne @UnionHlm @federationOPH @FRB_Bretagne

Source : Fédération des OPH

Afin de faire face à la crise sanitaire liée au Covid-19, organismes HLM, acteurs de l’accession aidée, architectes et entreprises du BTP de Bretagne ont signé hier une charte de bonnes pratiques pour la reprise d’activité des chantiers.

L’objectif de cette charte est de manifester la volonté des acteurs de la construction de collaborer à la recherche de solutions solidaires à la gestion de la crise du Covid-19 et d’atténuer ses conséquences humaines, économiques et sociales.

La charte vise à définir le cadre de bonnes pratiques permettant de préserver les intérêts économiques de chacun et de limiter au maximum les situations pouvant amener à des contentieux futurs. Elle vise à accompagner la reprise de l’activité BTP en Bretagne, en tenant compte des contraintes réglementaires et techniques imposées par la crise sanitaire.

Consulter le communiqué de presse

#Covid_19 : Situation du secteur de la construction en Europe @FNTP_info

Source : FNTP

Face au contexte sanitaire, l’activité du secteur de la construction varie d’un pays à l’autre. Pour y voir plus clair, les équipes de la FNTP vous propose un état des lieux de la situation dans les différents pays européens.

Situation en Allemagne

Mesures générales :

L’Allemagne n’a pas annoncé de confinement total, mais a mis en place des restrictions le 22 mars. Les rassemblements de plus de deux personnes sont interdits. Tout commerce non essentiel est fermé pour au moins deux semaines à partir du 24 mars. La Bavière et la Sarre sont confinées. La Chancelière a annoncé une levée progressive des mesures restrictives avec la réouverture de certains commerces à compter du 20 avril. Les mesures de distance physique restent en place jusqu’au 3 mai. Les écoles réouvriront progressivement à partir du 4 mai. Les événements de grand public resteront interdits jusqu’au 31 août.

L’Allemagne a réintroduit des contrôles temporaires à ses frontières terrestres avec le Danemark, le Luxembourg, la France, la Suisse et l’Autriche. Contrôles des frontières à partir du 16 mars. Pas de restrictions pour le transport de marchandises et pour les travailleurs transfrontaliers. Restrictions des voyages pour les autres. Les personnes avec des symptômes du coronavirus peuvent se voir barrer la route à la frontière (entrée comme sortie).

Mesures de soutien annoncées par le gouvernement :

Total des mesures : 1 100 milliards €, enveloppe illimitée de crédits garantis par l’État.
Le 23 mars, l’Allemagne a adopté un ensemble de mesures économiques dont :

  • le soutien financier pour les petites entreprises, les indépendants d’un montant de 50 milliards € ;
  • la création d’un fonds de stabilisation économique de 100 milliards € pour les opérations sur capital, et 400 milliards €
    pour les garanties ;
  • un programme d’aides de plusieurs milliards € fournit par la KfW afin de fournir des liquidités aux entreprises et aux
    indépendants ;

…Lire la suite

#Covid_19 : Continuité de l’activité pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics @FFBatiment

Source : Fédération Française du Bâtiment

Depuis plusieurs semaines, notre pays fait face à la propagation d’une épidémie sans précédent, conduisant le chef de l’Etat à demander à chacun d’assurer la poursuite de son activité dans des conditions de sécurité sanitaire satisfaisantes. Les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement, en contribuant à des besoins du quotidien des Français comme le logement, l’eau, l’énergie, la gestion des déchets, les transports et les télécommunications. Il est donc nécessaire d’oeuvrer à la poursuite de leur activité, pour éviter une mise à l’arrêt totale des chantiers, qui déstabiliserait non seulement les entreprises concernées mais aussi l’ensemble de la chaîne économique.

Le Gouvernement mesure les difficultés que peuvent rencontrer ces professions dans la mise en place des gestes barrières, mais aussi dans leur capacité à s’approvisionner en matériaux et matériels et à mobiliser le personnel nécessaire. Cela a conduit au ralentissement, voire à l’arrêt, de nombreux chantiers dans le pays depuis le début de cette semaine.

Aussi, à l’issue d’échanges soutenus au cours des derniers jours, les représentants des entreprises du BTP et le Gouvernement se sont accordés sur plusieurs principes permettant de renforcer, dans les tout prochains jours, la continuité de l’activité du secteur et la poursuite des chantiers…

…Lire la suite