Archives du blog

Après 2 ans de travaux, réouverture de la Piscine de Roubaix @rabotdutilleul @MuseeLaPiscine

Source : Rabot Dutilleul

Les équipes de Rabot Dutilleul se sont vues confier la rénovation du Musée la Piscine de Roubaix. Après 2 années de travaux, le musée a de nouveau ouvert ses portes ce samedi 20 octobre !

RABOT

L’origine du projet
À son ouverture en 2001, le musée de la Piscine de Roubaix prévoyait un nombre de 60 000 visiteurs par an. Pour assumer son incroyable succès avec finalement 200 000 à 250 000 visiteurs chaque année, le musée a envisagé un agrandissement de plus de 2000 m² supplémentaires, avec un parcours amélioré et enrichi, et des espaces dédiés aux jeunes publics.

Le Duo Jean-Paul Philippon – Rabot Dutilleul Construction réformé  
Comme pour la transformation du bâtiment en musée il y a 20 ans (de 1997 à 2001), c’est l’architecte Jean-Paul Philippon qui a conçu l’aménagement du projet et suivi minutieusement l’avancée des travaux menés par Rabot Dutilleul Construction. Pendant deux ans, une vingtaine de compagnons ont construit 1 600 m² de nouveaux espaces et réhabilité 700 m² existants.

Lire la suite…

Lire également :

#CongrèsHLM : retrouvez l’interview de Valérie Fournier, Présidente de la Fédé des ESH @VFournier_ @FederationESH

Source : Radio Immo

Le 79e Congrès HLM s’est tenu à Marseille, du 9 au 11 octobre 2018.
A cette occasion, les équipes de Radio Immo étaient présentes pour une émission spéciale. Au total, plus de 60 interviews ont été réalisées durant les 3 jours de congrès !

Retrouvez l’interview de Valérie Fournier, Présidente de la Fédération des ESH et de Habitat en Région, animée par Erick CAL et Dominique DESMOULINS, sur le sujet suivant :  » Comment pouvons-nous agir pour limiter les émissions de CO2 des bâtiments qui représentent 25% des émissions de gaz à effet de serre ?  »

——> Pour écouter l’interview, cliquez ici

Lire aussi :

Interview Jacques Chanut @radioimmo @FFBatiment @chanutj

Pour le vingtième anniversaire de l’Université d’été du Medef qui s’est déroulé fin août, Jacques Chanut, Président de la Fédération française du bâtiment, revient sur le budget du logement.

> Écoutez l’interview

Rendez-vous de rentrée avec le ministre du Logement Jacques MEZARD @FFBatiment @MezardJacques ‏@gouvernementFR

Source : FFB

Afin de passer en revue l’ensemble des sujets décisifs de cette nouvelle session parlementaire, le ministre du Logement et de la Cohésion des Territoires, Jacques MEZARD, a reçu Jacques CHANUT

Interrogé par le Président sur les arbitrages budgétaires de l’été relatifs au logement, le ministre s’est voulu rassurant. Il a, en effet, confirmé qu’aucun nouveau rabot ne serait apporté aux dispositifs PINEL et PTZ.

Jacques CHANUT a rappelé que les précédentes mesures de réduction (fin du PINEL dans les zones dites « détendues » dès 2018 et réduction des quotités du PTZ dans ces mêmes zones) ont contribué à refroidir les investisseurs. La baisse des ventes de logements sur le premier semestre 2018 l’illustre clairement : baisse de 6% des mises en vente de logement sur les 6 premiers mois de l’année et même chute de 14% pour les ventes de maison individuelles en secteur diffus sur la même période.

Le Président a insisté sur la nécessité de ne plus bouger les curseurs et surtout sur la réflexion à mener pour l’après 2019 concernant le PTZ en zones rurales et péri-urbaines. La fracture territoriale demeure une réalité plus que jamais d’actualité, à laquelle le projet « Action Cœur de Villes » contenu dans le projet de loi ELAN doit apporter une première réponse.

Enfin, le ministre a confirmé le maintien de la TVA à taux réduit pour les travaux de rénovation dans le Bâtiment, suite aux négociations menées pendant l’été entre Bercy et la FFB. En matière fiscale, Jacques CHANUT a également fait part de nos préoccupations quant au devenir du crédit d’impôt « transition énergétique » au 1er janvier prochain, en particulier pour les fenêtres et les chaudières à fioul. Le ministre a indiqué qu’une concertation doit très vite s’engager avec le nouveau ministre de l’Ecologie François de RUGY, que la FFB rencontrera très prochainement.

…> en savoir plus…

L’Etat et l’ADEME lancent une grande campagne en faveur de la rénovation énergétique @ademe

Le secteur du bâtiment est le plus énergivore avec 45 % de l’énergie finale consommée et est à l’origine de 27 % des émissions de gaz à effet de serre en France. La rénovation est un enjeu majeur de la transition écologique. Dans le cadre du Plan de Rénovation énergétique des bâtiments, présenté en avril 2018 par le Gouvernement, l’Etat et l’Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie lancent aujourd’hui une grande campagne nationale pour mobiliser les Français et les acteurs publics et privés en faveur de la rénovation énergétique.
« Je souhaite que la rénovation énergétique des logements devienne un mouvement de grande ampleur, et pour cela il faut que la rénovation devienne un réflexe pour les Français. La campagne « FAIRE » de l’ADEME permettra de montrer qu’habiter un logement bien isolé et ventilé, ce n’est pas seulement faire des économies, c’est aussi mieux vivre » François de Rugy, Ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire.
« Notre priorité est de venir en aide aux plus fragiles face au froid. 14% des Français ont froid dans leur logement. Le plan prévoit donc le déploiement d’une rénovation énergétique abordable qui ne laisse personne sur le bord du chemin. » Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des territoires.
« Les factures de chauffage coutent beaucoup trop cher. Rénover son logement, c’est améliorer son confort de vie au quotidien et augmenter son pouvoir d’achat. Cette signature de la charte FAIRE doit inciter tous les ménages à se saisir des aides publiques de l’État et de l’appui des collectivités territoriales » Julien Denormandie, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires.
« Donner envie, donner confiance, ce sont les maîtres mots de cette nouvelle campagne de mobilisation qui mettra en lumière les bénéfices d’une rénovation énergétique réussie en termes de confort et d’économies financières. Nous voulons montrer qu’il y a tout à gagner à FAIRE pour donner un véritable coup d’accélération à l’amélioration énergétique des logements qui reste le principal levier pour réduire notre impact sur le climat, réduire nos consommations d’énergie et créer de l’emploi sur les territoires. » Arnaud Leroy, Président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

> Lire le communiqué