Archives du blog

7 mesures concrètes pour le logement @ActionLogement @J_Denormandie

   Source : Action Logement

Action Logement a présenté, hier, aux côtés de Julien Denormandie, la mise en oeuvre de son Plan d’Investissement Volontaire

Action Logement représenté par son Président Bruno Arcadipane, son vice-Président Jean-Baptiste Dolci et son Directeur général, Bruno Arbouet, a signé la Convention d’application du Plan d’Investissement Volontaire, avec le Premier ministre, Edouard Philippe, accompagné de Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires, de Julien Denormandie, ministre du Logement, de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances et d’Olivier Dussopt, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics. Cette convention officialise la mise en œuvre du Plan d’Investissement Volontaire annoncé le 10 janvier par les partenaires sociaux en faveur du logement et du pouvoir d’achat des salariés. Action Logement mobilisera un peu plus de 9 milliards d’euros, dont 900 millions de subventions versés au Fond National d’Aide à la Pierre en substitution de la contribution versée jusqu’ici par les bailleurs sociaux.

Plan d’Investissement Volontaire : 7 mesures pour le logement et le pouvoir d’achat des salariés

Lancement du programme d’habitat social collaboratif @Paris_Habitat @paris @_RIVP_

    Source : PARIS HABITAT

La Ville et les bailleurs vous permettent de participer à la construction de votre futur logement.

​Paris Habitat s’associe à la Ville de Paris, la mairie du 14arrondissement, l’aménageur P&MA et la RIVP autour du premier projet d’habitat social collaboratif mené dans le cadre de l’opération d’aménagement de l’ancien site de l’hôpital Saint-Vincent-de-Paul (14e).

​Ce programme d’habitat social collaboratif est lancé sur deux nouveaux îlots : l’îlot Petit de 12 000m² et l’îlot Chaufferie de 10 700m². Accompagnés par les équipes de Paris Habitat, ainsi que tous les acteurs du projet, les futurs locataires préalablement sélectionnés pourront réfléchir ensemble à leur projet immobilier. Ils seront aussi amenés à imaginer aux côtés des architectes les espaces communs (cours, locaux vélos, poussettes…), des nouveaux services (bricothèque, laverie…), ou encore les modes de gestion partagée des résidences.

…en savoir plus…

24 nouveaux acteurs engagés « NF Habitat » en 2018 @groupeQUALITEL

Source : Qualitel

L’année 2018 a été ponctuée de signatures avec des promoteurs, constructeurs, bailleurs, collectivités et syndics de copropriété. Avec près de 350 acteurs engagés à fin 2018, la certification NF Habitat – NF Habitat HQE démontre une nouvelle fois qu’elle sait répondre aux attentes des professionnels du secteur.

Logo de Qualitel

Fin 2018, pour le logement collectif, CERQUAL Qualitel Certification compte près de 80 acteurs titulaires NF Habitat ou NF Habitat HQE, engagés dans une démarche systématique de certification. 90 maîtres d’ouvrage ont aussi décidé d’engager, à travers un protocole d’accord, la totalité de leurs opérations. Enfin, près de 45 collectivités ou aménageurs ont fait le choix de devenir partenaires de la marque de certification. Pour la maison individuelle, ce sont plus de 120 acteurs titulaires NF Habitat ou NF Habitat HQE en construction et en rénovation.

16 maîtres d’ouvrage ont signé un protocole d’accord en 2018 : 
– 12 bailleurs sociaux : l’OPH du département de la Loire, GIE Territoire PACA Corse, Habitat Sud Atlantique, Mon Logis SA HLM, Novilia, France Habitation, la SA HLM La Plaine normande, Seminor, la SA HLM du département de l’Oise, la SA Immobilière du Moulin Vert, RIVP-Hénéo,
– 4 promoteurs : Anteum SAS, Valoptim, Pigeault Immobilier SNC et Kapalia Compagnie.

Lire la suite…

Lire également :

Rénovation logement : découvrez le dispositif Denormandie, la nouvelle aide fiscale @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Le dispositif Denormandie, crée le 1er janvier 2019, permet aux futurs propriétaires bailleurs de bénéficier d’une défiscalisation pour la rénovation de leur logement. Qui peut en bénéficier ? Quels sont les avantages ? Quelles sont les conditions ? Plus d’informations ci-dessous…

ministère de la cohésion

La lutte contre l’habitat indigne et la revitalisation des centres anciens
L’aide fiscale porte sur les travaux de rénovation effectués dans le bien avec pour objectif, à terme, d’avoir un parc de logements de meilleure qualité, dans la continuité du plan national de lutte contre le logement insalubre, et d’améliorer l’attractivité dans les centres des villes moyennes.

Les 222 villes du plan Action coeur de ville, mais aussi certaines communes ayant signé une opération de revitalisation du territoire (ORT) peuvent proposer à des particuliers ou à des promoteurs d’investir, de rénover et de louer moyennant une défiscalisation.
Cette aide, votée dans le cadre de la loi de finance 2019, sur proposition de Julien Denormandie, est un outil de plus pour aider les collectivités locales à rendre leur centre-ville plus attractif.

À qui s’adresse le dispositif Denormandie ?
Le dispositif Denormandie s’adresse aux bailleurs qui :
– Achètent un bien à rénover dans un des centres-villes éligibles au dispositif.
– Souhaitent mettre leur logement vide en location longue durée, pendant 6, 9 ou 12 ans.

Retrouvez plus d’informations en cliquant ici…

Lire également :

Réduction de Loyer de Solidarité : le bilan 1 an après @France_urbaine @l_AdCF

Source : France Urbaine

Cela fait déjà depuis 1 an que la Réduction de Loyer de Solidarité (RLS) a été adopté dans la loi de finances 2018. France Urbaine et l’AdCF (Assemblée des Communautés de France) ont donc, pour l’occasion, réalisé une enquête afin d’en savoir plus sur les retombées et conséquences de ce dispositif.  Accueil

19 collectivités ont répondu au questionnaire lancé début juillet, dont 12  métropoles. Il en ressort que les agréments 2018 sont peu ou prou conformes aux programmations envisagées dans les programmes locaux de l’habitat (PLH), malgré les contraintes financières imposées par la RLS et les perspectives de réforme du tissu des bailleurs (fusion, regroupement, rapprochement, mutualisation financière, que la loi ELAN conforte et rend obligatoire, avec le seuil des 12 000 logements).

On note néanmoins un léger tassement des programmations dans la métropole de Lyon, voire un recul des engagements au Grand Nancy, qui peut être marqué avec une baisse des agréments à Rennes métropole. Les prêts de haut de bilan bonifiés (PHBB) proposés par la Caisse des dépôts/Banque des territoires permettent globalement de compenser la baisse des fonds propres des bailleurs sociaux.
Les communautés et métropoles expriment des inquiétudes concernant les conditions de réalisation du nouveau programme national de renouvellement urbain dit NPNRU porté par l’ANRU, en particulier les opérations de démolition jugées plus complexes et coûteuses que la production de logements neufs ou la réhabilitation.

Au total, il apparaît que c’est plutôt à partir de 2019/2020 que les programmations devraient être affectées par les contraintes financières touchant les bailleurs sociaux.

Plus d’infos ici…

Lire également :