Archives du blog

Baisse de la production de logements sociaux en Ile-de-France pour la 2ème année consécutive @AORIF_

   Source : AORIF

Une production francilienne de logements sociaux en baisse en 2018 et sous la menace d’un doublement de la RLS
En Ile-de-France, les besoins en logement abordable sont immenses : plus de 720 000 demandeurs sont aujourd’hui en attente d’un logement social – jeunes, familles, salariés, personnes âgées… – alors qu’il n’y a eu que 73 890 attributions en 2018. Donner les moyens aux organismes Hlm de développer leur patrimoine est essentiel pour permettre à plus de demandeurs d’accéder à un habitat abordable.

Une baisse de la production de logements sociaux en Ile-de-France pour la 2ème année consécutive
En Ile-de-France, la baisse du nombre d’agréments de logements locatifs sociaux, déjà observée en 2017 (30 183 en 2017 pour 35 977 en 2016), s’est poursuivie en 2018 avec 28 830 agréments délivrés dont 8 862 PLAI, 10 602 PLUS et 9 366 PLS (Source : SISAL / DHUP-DRIHL IdF).
En deux ans, la production de logements sociaux a chuté de 20% en Ile-de-France. Il faut remonter à 2014 pour retrouver un nombre d’agréments inférieur à 29 000.

…lire la suite…

Innovation HLM : une appli dediée aux gardiens d’immeuble #OPH77

La solution permet aux bailleurs sociaux d’améliorer leur qualité de service et la satisfaction de leurs locataires, d’optimiser leurs ressources sur la gestion technique et de mieux sélectionner leurs
prestataires partenaires. L’application propose également une fonctionnalité pour sécuriser les gardiens et est déployée sur plus de 50 000 logements en France.

Lire la suite

Le logement neuf en 2019 : que prévoit la Fédération des promoteurs immobiliers ? @fpi_fr @A_FrancoisCuxac

Source : FPI

La FPI, Fédération des promoteurs immobiliers, anticipe une baisse des ventes de logements neufs en 2019, après une année 2018 déjà en retrait. Aucun des indicateurs avancés de la construction neuve n’est orienté positivement. Pourtant, la demande reste forte : c’est donc sur l’offre que les efforts doivent porter.

Résultat de recherche d'images pour

Des indicateurs avancés mal orientés pour les ventes de logements neufs
L’Observatoire national de la FPI révélait déjà, à la fin du T3 2018, un ralentissement marqué des ventes, contrasté selon les segments de marché : en repli assez net pour l’investissement locatif, stable pour l’accession à la propriété des ménages, encore incertain pour les rythmes d’investissement des bailleurs sociaux suite à la « réduction de loyers de solidarité » (RLS).

En prolongeant les tendances sur le dernier trimestre 2018, la FPI anticipe une baisse des ventes de logements neufs de l’ordre de 10 000 à 15 000 entre 2017 et 2018. Si la tendance est préoccupante, le niveau des ventes resterait positif : avec 145 à 150 000 logements, 2018 resterait une bonne année, du même ordre de grandeur que 2016 et supérieure à 2015.

Pour autant, aucun indicateur ne laisse espérer de retournement en 2019. Au contraire, une nouvelle baisse est sans doute à craindre.

En savoir plus…

Lire également :

C’est voté ! Reconduction des objectifs de production de logements sociaux @AORIF_

   Source :  AORIF

 

Lors de sa séance du 13 décembre 2018, le Comité régional de l’habitat et de l’hébergement (CRHH) d’Ile-de-France a adopté la reconduction pour la période 2019-2013 des objectifs de construction 2018 du SRHH (Schéma régional de l’habitat et de l’hébergement). Les représentants de l’AORIF ont voté favorablement, tout en considérant qu’en l’état actuel les conditions n’étaient pas réunies pour permettre aux bailleurs sociaux d’atteindre les objectifs de production de logements sociaux.

> Télécharger le communiqué de presse

Logement social et santé : l’AORIF et l’ARS Ile-de-France s’engagent ensemble @AORIF_ @ARS_IDF

Source : AORIF

L’AORIF et l’ARS Ile-de-France ont signé une convention de partenariat dans le but d’améliorer la santé et les conditions de vie des occupants du parc social, et d’améliorer la capacité des bailleurs sociaux à faire face à des situations complexes.

        ARS idf

L’état de santé de la population dépend d’un ensemble de déterminants sociaux et environnementaux, parmi lesquels les conditions d’habitat et le lien social jouent un rôle décisif. Ainsi, de nombreuses dimensions du logement influent sur l’état de santé d’une personne : sa situation et sa conception, les normes de construction, le niveau d’équipement, les caractéristiques des parties communes ou espaces publics et leur usage, mais également les conditions d’occupation, les relations de proximité, le sentiment de valorisation ou de relégation, etc. Parallèlement, les conditions de vie dans leur logement des locataires sont liées pour partie à des enjeux de santé : troubles psychiques et troubles de voisinage, handicap et adaptation du logement / accompagnements dans le logement, nuisibles…

Les bailleurs sociaux sont confrontés à des questions de santé qui interfèrent avec la gestion du parc locatif, appelant à un renforcement des partenariats entre acteurs de santé et acteurs du logement. C’est pourquoi l’AORIF et l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile-de-France ont souhaité structurer leur partenariat autour d’une feuille de route, à court et moyen termes, afin de s’engager dans une démarche commune dont les objectifs généraux sont :
d’améliorer la santé et les conditions de vie des occupants du parc social par une action de prévention et de prise en charge coordonnée,
d’améliorer la capacité des bailleurs sociaux à faire face à des situations complexes comportant des enjeux de santé des locataires.

Lire la suite…

Retrouvez également :