Archives du blog

ENERLIS FAIT SON CONGRÈS LE 22/09

Source : ENERLIS

Alors que la transition énergétique est au cœur du plan de relance verte annoncé ce jeudi 3 septembre par le gouvernement, la COVID-19 empêche la tenue des salons qui vont permettre aux acteurs concernés de se rencontrer et de concrétiser leurs projets. C’est notamment le cas pour le secteur résidentiel public, dont le congrès annuel qui devait se tenir à Bordeaux du 22 au 24 septembre prochain, a été annulé durant l’été.

Intitulée « Première université de rentrée d’Enerlis, les bailleurs sociaux au cœur de la transition énergétique », la journée de webinaires organisée par Enerlis comme une alternative aux échanges qui devaient avoir lieu au congrès HLM de Bordeaux annulé, se tiendra le mardi 22 septembre prochain.

Consulter le communiqué

Le site internet inCité entièrement repensé pour être au plus près des besoins des utilisateurs @inCiteBordeaux

Source : www.incite-bordeaux.fr

Le site internet inCité s’est fait une peau neuve cet été ! Il a été entièrement repensé et actualisé pour être au plus près des besoins de ses utilisateurs. Ce site est dédié à informer les publics et vise également à rappeler qu’InCité est au service des politiques publiques. Qu’il s’agisse de renouvellement urbain, de développement du commerce de proximité ou d’habitat public et privé… vous y trouvez des fiches par opération, des témoignages ainsi que de nombreuses références.

Dès 2021, un extranet pour les locataires, commerçants, artisans, propriétaires sera déployé.

Pour découvrir InCité, cliquez ICI

Aide de la Ville de Paris aux locataires des bailleurs sociaux @Paris

Source : Paris

Les bailleurs sociaux de la Ville de Paris Elogie-Siemp, Paris Habitat et la RIVP vont apporter une aide aux locataires ayant des difficultés à payer leur loyer, dans cette période de crise liée à l’épidémie de coronavirus.Les locataires ayant des problèmes pour payer leur loyer du fait d’une baisse de revenus, ou dont la situation financière est fragilisée, sont invités à prendre contact sans attendre avec leur bailleur, qui saura proposer des solutions adaptées. Cette cellule des bailleurs est joignable par téléphone, au numéro figurant sur la quittance de loyer des locataires, ou par mail, via les interlocuteurs habituels.

Quatre mesures peuvent concerner les locataires :

  • Les locataires pourront se voir proposer un échelonnement des loyers impayés, d’une durée adaptée à leur situation, et bénéficieront d’un accompagnement renforcé pour gérer leurs dettes ;
  • Pour protéger les locataires les plus fragiles, un moratoire a également été décidé sur les contentieux liés aux difficultés de paiement de loyers du fait de la crise, pour tous les locataires engagés dans cette démarche.

…Lire la suite

Les personnels des organismes Hlm se mobilisent pour assurer la continuité du service et le maintien du lien avec les locataires @AORIF_

Source : AORIF

L’AORIF (Association des organismes de logement social d’Ile-de-France) souhaite souligner et mettre en valeur la mobilisation des gardiens et personnels des organismes de logement social en faveur des plus de 3 millions de Franciliens qui habitent un logement social. L’Aorif salue le travail des personnels de proximité et les initiatives des locataires Les gardiens et personnels des organismes de logement social assurent la continuité du service de proximité dans les immeubles, avec le concours des entreprises prestataires :

  • les tâches d’entretien et d’hygiène : nettoyage, propreté, enlèvement des ordures ménagères ;
  • le fonctionnement des équipements techniques collectifs indispensables, tels qu’ascenseurs ou chauffage.

Les bailleurs sociaux ainsi que les associations de locataires apportent un soutien quotidien aux personnes les plus fragiles, en développant écoute et actions de solidarité (courses…). Le président de l’Aorif Jean-Luc Vidon tient à remercier vivement, au nom de tous les organismes franciliens, les gardiens et personnels de proximité, ainsi que les militants des associations de locataires, pour leur engagement au service du bien commun.

Consulter le communiqué de presse

L’éco-pâturage en ville : une pratique qui séduit les collectivités et les bailleurs sociaux @Bouygues_C

Source :  Bouygues Construction

Finis les pesticides dans jardins publics. Depuis le 1er janvier 2017, en application de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, les collectivités territoriales ne peuvent plus utiliser de produits phytosanitaires pour l’entretien des espaces verts, de la voirie ou des forêts.

Cette règle du « zéro phyto » oblige les collectivités à repenser leurs modes de gestion des espaces publics. Si certaines collectivités optent pour l’utilisation de produits de substitution (produits autorisés en agriculture biologique, biostimulants, etc.), d’autres expérimentent une pratique d’un autre genre : l’éco-pâturage.

Consistant à faire paître des animaux pour entretenir les espaces naturels, cette pratique ancestrale est dotée de nombreuses vertus. Quoi de plus agréable pour des urbains en quête de nature que de croiser béliers, brebis et chèvres au détour d’une promenade ? Plusieurs villes l’ont bien compris et imaginent des actions pédagogiques et de médiation sociale autour de cette présence animale : promotion du vivre ensemble, création d’emplois en insertion pour s’occuper des animaux, connaissance de la nature et des animaux, etc…

…Lire la suite