Archives du blog

HABITAT Hauts-de-France : un acteur de taille à dimensionnement raisonné @Habitathdf @Unionhlm

Congres Hlm – septembre 2019

HABITAT Hauts-de-France gère un parc immobilier de plus de 21000 logements répartis à parts égales entre le logement collectif et individuel, et a réalisé environ 2000 logements en accession à la propriété. Rencontre avec Stéphane Maillet, Président du Directoire.

Nous avons cette spécificité, au regard des autres organismes HLM, de nous être développés sur 350 communes rurales, semi-rurales et suburbaines, pour répondre aux besoins de construction de logements sociaux dans les années 1960-1965.

Ce qui justifie notre organisation, 220 collaborateurs et un maillage de dix agences réparties essentiellement sur le littoral, l’intérieur des terres, le bassin minier jusqu’à la métropole lilloise et Valenciennes, pour maintenir un service de proximité. Une autre spécificité est sans doute une part majoritaire de logements individuels, ce qui s’explique par ce développement sur des communes plutôt rurales ou semi rurales.

Maîtriser sa croissance et répondre aux besoins des élus

Nous venons de filialiser Cottage social des Flandres de Dunkerque, une société consœur qui se trouvait au sein d’Oxalia, un groupement régional auquel nous appartenons depuis 2010. Ce rapprochement nous permet de rester un acteur de taille à dimensionnement raisonné à l’échelle de la région et, en tant qu’entreprise sociale pour l’habitat qui maîtrise son actionnariat et sa gouvernance, de pouvoir gérer notre croissance et de répondre aux exigences de la loi Élan grâce aux 7 500 logements supplémentaires.

Nos objectifs : répondre à l’attente légitime des pouvoirs publics, déceler les opportunités offertes par la réforme, et rester un acteur qui fait vivre les notions de proximité, d’agilité, d’ancrage territorial, de circuit de décision court et d’accompagnement des territoires détendus. De montrer également qu’une organisation comme la nôtre peut avoir la taille et l’organisation pertinentes pour répondre aux besoins des élus.

Le projet est abouti, il nous faut maintenant le rendre visible à nos parties prenantes, à nos élus bien sûr, et aussi à nos équipes, puisque notre choix n’est pas d’opérer une fusion, mais de faire vivre les deux enseignes. Et puis naturellement de créer des synergies, de faire à deux, de manière intelligente, ce que chacun faisait seul de son côté.

La RIVP publie son rapport d’activités 2018 @_RIVP_

Source : RIVP

L’année 2018 a été riche pour la RIVP, 2ème bailleur social parisien, avec de nombreuses actions réalisées et de nombreux chantiers mis en route par les équipes.

Notre dernier rapport d’activités vous permettra de retrouver les informations essentielles sur notre société, nos actions et notre ADN.

La RIVP en 2018, c’est :

  • 82% des locataires satisfaits
  • 579 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 61 706 logements dont 666 nouveaux logements sociaux créés en 2018
  • 57 millions d’euros dédiés au Plan travaux
  • 1 158 collaborateurs.

Consulter le rapport annuel

L’exposition « Le logement social en Europe par l’image » ouverte aux congressistes du #CongresHLM @UnionHLM

Source : Union HLM

L’exposition « Le logement social en Europe par l’image », qui s’est tenue pour la première fois du 4 au 8 juin 2019 à Lyon, à l’occasion de la Semaine de l’innovation Hlm et du Festival international du logement social, a rencontré un vif succès avec plus de 1 500 visiteurs.

En septembre, l’exposition sera de retour et s’installera à Paris à l’occasion du 80ème Congrès Hlm organisé du 24 au 26 septembre 2019 à Porte de Versailles. Elle sera ouverte à tous les congressistes qui pourront ainsi la découvrir.

exposition_logement_social_en_europe

Des premiers logements ouvriers à l’architecture moderne, en passant par les cités-jardins, le début de l’industrialisation ou les grands ensembles, l’exposition conçue et réalisée par l’Union sociale pour l’habitat, avec la contribution des membres de Housing Europe, met en lumière une histoire partagée par chacun d’entre nous.

A ne pas rater donc ! Rendez-vous au Congrès Hlm, du 24 au 26 septembre à Paris. Découvrez le programme détaillé ICI.

Lire aussi :

Action Logement : Logiest obtient le label Quali’Hlm @ActionLogement #Logiest

Source : Logiest

Logiest est le 1er bailleur social mosellan à obtenir le label Quali’Hlm®. Lancé par l’Union Sociale pour l’Habitat, le label récompense les organismes qui mettent en place une dynamique d’amélioration continue en matière de qualité de service envers ses clients locataires.

Logiest

Logiest s’est engagée en 2018 dans la démarche Habitat Qualité Service (HQS) visant à obtenir le label QUALI’HLM®.
Les 7 engagements de Logiest :
1. Louer des logements respectant la « charte qualité ».
2. Répondre (dans des délais maîtrisés) à toutes les demandes d’adaptation de logements.
3. Mesurer annuellement la satisfaction des locataires.
4. Poursuivre le développement de la relation digitale avec les locataires.
5. Assurer un accompagnement personnalisé du locataire.
6. Impliquer nos prestataires dans une démarche qualitative.
7. Proposer une visite de courtoisie aux nouveaux locataires dans les trois mois qui suivent leur emménagement.

Plus d’informations ici…

Lire également :

Nantes Métropole Habitat imagine l’habitat périurbain de demain @NMHabitat

Source : Nantes Métropole Habitat

1er bailleur social du Grand Ouest, Nantes Métropole Habitat gère un parc de 25 000 logements sur les territoires de la métropole nantaise. En association avec MFLA et Vendredi Architecture & Urbanisme, NMH a remporté l’appel à projet lancé par le Pôle métropolitain Nantes Saint-Nazaire et la commune de Brains pour la construction de logements abordables rue du bois joli à Brains.

Nantes Métropole Habitat - l'acteur public du logement

Ce projet a su répondre aux enjeux locaux et aux réflexions menées autour du vivre ensemble dans une zone pavillonnaire, notamment à travers :
– La création d’une grange collective, où diverses activités/services partagés seront réalisables pour les habitants : cuisine d’été, compost collectif, rangement de deux-roues, ordures ménagères, etc.
– La création d’un espace commun central en cœur d’îlot, pouvant accueillir les jeux, fête des voisins, jardinage, repos, etc.
– Une réflexion autour des cheminements vers les logements : sécurité, circulations des véhicules, lien avec la grange et l’espace commun central.

S’appuyer sur les figures d’hier pour construire l’habitat de demain
Inspiré de la typologie récurrente de Brains, le projet se caractérise par sa construction organisée autour d’une cour, ce qui présente de nombreux avantages : relations privilégiées entre habitat et nature, convivialité entre voisins, sécurité par l’allure réduite des véhicules, architecture diversifiée et évolutive avec capacités d’extension.
Une grande attention a en effet été portée à l’évolutivité des logements. 80 % des acquéreurs pourront envisager de créer une extension sur leurs jardins ou terrasses. Ils pourront également mobiliser la double hauteur du séjour pour créer une pièce supplémentaire. Cette approche s’accompagne d’une attention toute particulière aux traitements des vis à vis entre les logements et l’espace public. Elle permet de réduire les nuisances et d’offrir un réel confort d’usage.

Plus d’informations ici…

Lire également :