Archives du blog

L’OCIRP lance la garantie OCIRPAIDANTS @OCIRP

Source : OCIRP

L’OCIRP, organisme commun des institutions de rente et de prévoyance, innove et lance une nouvelle garantie pour le salarié aidant, OCIRPAIDANTS.

Ocirp

Près de la moitié des aidants familiaux travaillent, soit 4 millions de personnes. Surmenage, solitude, problèmes de santé, perte financière…les problématiques soulevées par les aidants sont prises en considération depuis peu. Quelles réponses apporter à la fois au salarié aidant d’un proche en situation de perte d’autonomie et à l’employeur ? L’OCIRP innove en lançant la garantie #OCIRPAIDANTS*. C’est la première garantie qui allie aide financière, accompagnement social et services dédiés mis à la disposition du salarié aidant dès l’adhésion : bilan psychosocial, aide administrative et soutien psychologique, formation à la situation d’aidant, assistance
disponible 7 jours sur 7 et 24h sur 24…

La journée nationale des aidants donne l’occasion de prendre le temps de se pencher sur les expériences de vie et les attentes de celles et ceux qui jouent un rôle majeur sur le plan de la cohésion. Selon le baromètre OCIRP autonomie 2018, 54% des salariés aidants souhaitent des aménagements d’horaires de travail, le maintien des droits sociaux, le renforcement de l’aide au répit et la création de congés rémunérés. Plus des deux tiers des personnes interrogées jugent primordial ou important le risque de perte d’autonomie. Alors que près de 80 % des Français sont conscients de ne pas être prémunis financièrement, l’assurance complémentaire est en tête des solutions de financement de la perte d’autonomie.

En savoir davantage…

Lire également :

Le CNSA fait le point sur l’activité des MDPH en 2017 @CNSA_actu #MDPH

Source : CNSA

Le CNSA a réalisé une étude sur les Maisons Départementales des Personnes Handicapées afin de faire le point sur l’activité de 2017. Au total, les MDPH ont reçu près de 4,5 millions de demandes en 2017, soit près de 80 000 de plus qu’en 2016…

Résultat de recherche d'images pour "cnsa"

En 2017, près de 4,5 millions de demandes ont été adressées aux MDPH contre 4,42 millions en 2016. La croissance des demandes se poursuit, mais sur un rythme moins élevé qu’en 2016. Ces demandes ont été déposés auprès des MDPH par 1,729 millions de personnes sur la France entière ce qui représente 26 personnes pour 1 000 habitants.

La part des demandes relatives aux enfants représente selon les départements entre 11% et 48% du total des demandes déposées.

On constate :
– Une légère hausse de la part des demandes de cartes et notamment des taux de premières demandes de cartes d’invalidité ou de priorité et de cartes de stationnement liées à l’entrée en vigueur de la carte mobilité inclusion (CMI) ;
– Une baisse de la part des demandes liées à l’emploi et en particulier les demandes d’allocation aux adultes handicapés (AAH) : l’allongement de la durée d’attribution de l’AAH (décret du 3 avril 2015) pouvant expliquer  la  diminution de la part relative des réexamens d’AAH instruits par les MDPH.

En savoir davantage sur l’activité des MDPH

Lire également :

OCIRP : ce qu’il faut retenir de l’année 2017 @OCIRP @s_cluzel ‏

Source : OCIRP

OCIRP, Union d’organismes de prévoyance qui protège les salariés et leur famille en cas de décès ou de perte d’autonomie, a publié son rapport annuel 2017 et fait le point sur les temps forts et les chiffres clés de l’année écoulée…

Ocirp

Quelques chiffres clés :
– 6,3 millions de garanties protègent les salariés et leur famille
– 190, 58 M € de cotisations
– 28 000 rentes versées
– Age moyen des bénéficiaires au moment du décès du salarié : Rente de conjoint 48 ans, rente éducation 15 ans, rente handicap 21 ans
– 105,33 M€ de prestations versées

Acteur de la protection sociale complémentaire en France, l’OCIRP agit à la fois au coeur des entreprises et de la société. En proposant une protection durable aux salariés et à leur famille, dans le cadre de contrats collectifs, pour faire face aux grands risques de la vie : veuvage, orphelinage, handicap, dépendance. En s’engageant socialement pour accompagner ses bénéficiaires et répondre aux grands enjeux sociétaux.

——> Consulter le rapport 2017

Lire aussi :

J-C. Sovrano, Directeur de l’autonomie et de la coordination des parcours de vie de la FEHAP @FEHAP_actu

Source : FEHAP

Jean-Christian Sovrano rejoint la FEHAP le 3 septembre 2018 en qualité de Directeur de l’autonomie et de la coordination des parcours de vie, succédant ainsi à Julien Moreau.

Fehap

 Au sein de la Fédération, Jean-Christian Sovrano travaillera en étroite collaboration avec la Direction de l’offre de soins et de la coordination des parcours de santé.
Avec son équipe, il remplira une mission de conseil stratégique et technique auprès des 3600 établissements et services sociaux et médico-sociaux adhérents dans les secteurs des personnes âgées, des personnes en situation de handicap,  de la protection de l’enfance et de l’accueil du jeune enfant, de la demande d’asile, de l’insertion professionnelle et des addictions.

Jean-Christian Sovrano représentera les intérêts et les positions des adhérents auprès des pouvoirs publics nationaux et des autres organisations professionnelles du secteur. Il sera en charge de développer l’information et la participation des établissements adhérents aux instances nationales de la FEHAP.

En savoir plus…

Lire aussi :

Appel à projets pour lutter contre les maladies neurodégénératives @LaMut_Generale

Source : La Mutuelle Générale

La Fondation de La Mutuelle Générale a lancé un nouvel appel à projets afin de développer des solutions innovantes permettant d’améliorer la santé et l’autonomie des personnes atteintes de maladies neurodégénératives.

Résultat de recherche d'images pour "mutuelle generale"

Entreprises et start-ups du secteur numérique, mais aussi établissements de santé, sociétés savantes, laboratoires de recherche et associations peuvent se porter candidat jusqu’au 24 août. La Fondation offrira au lauréat 2018 un soutien financier de 18 mois et une participation à la valorisation des résultats obtenus.

« Les technologies au service des personnes atteintes de maladies neurodégénératives »
La lutte contre les maladies neurodégénératives est un enjeu de santé publique majeur. Actuellement, en France, plus de 850 000 personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée, plus de 150 000 sont touchées par la maladie de Parkinson et plus de 85 000 par la sclérose en plaques.
La prévalence de plus d’un million de personnes malades en France et la gravité de l’impact de ces maladies sur la qualité de vie de ces personnes ainsi que de leurs aidants imposent une mobilisation importante dans les domaines de la recherche, du soin et de l’accompagnement. Depuis quelques années, des solutions technologiques émergent, permettant désormais d’envisager des dispositifs innovants pour aider les personnes atteintes de troubles cognitifs et moteurs à rester autonomes le plus longtemps possible. Télésurveillance, télémédecine, domotique, robotique ou objets connectés notamment.

Cliquez ici pour lire la suite…

Retrouvez aussi :