Archives du blog

Grand Paris : dans quelle ville des Hauts-de-Seine faut-il investir ? @Emerige

Source : Emerige

L’attractivité du département des Hauts-de-Seine va se développer davantage avec l’arrivée du Grand Paris Express, prévu pour 2030. Mais alors, dans quelle ville des Hauts-de-Seine est-il mieux d’investir ? Où acheter ? 

Emerige

Acheter à Nanterre :
Première ville francilienne en termes d’emploi après Paris, Nanterre offre une situation géographique privilégiée et bénéficie du dynamisme du quartier d’affaires de La Défense dont une partie s’étend sur son territoire. Nanterre sera l’une des villes les plus prisées du Grand Paris avec pas moins de 3 gares desservies par la ligne 15 : Nanterre La Boule, Nanterre La Folie et, sur le territoire limitrophe de Puteaux, la gare de La Défense.

Acheter à Clamart :
La commune de Clamart est réputée pour son cadre de vie agréable et boisé, à proximité de la forêt domaniale de Meudon. Proche de Paris, la ville est desservie par la ligne N du Transilien et accueillera la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart du Grand Paris, où la ligne 15 permettra de rejoindre La Défense en moins de 20 minutes. La construction de cette nouvelle gare – la première des 68 gares du Grand Paris Express – a été lancé en juin 2016.

Acheter à Suresnes :
La ville de Suresnes dispose de bien des atouts. Proche de la capitale, elle offre une belle qualité de vie grâce à ses nombreux espaces verts, à ses commerces et services et à ses équipements sportifs et éducatifs réputés. Elle bénéficiera de l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris en gare de Rueil – Suresnes Mont-Valérien, située sur la commune limitrophe de Rueil-Malmaison.

Acheter à Gennevilliers :
Située dans une boucle de la Seine, proche de Paris, la ville de Gennevilliers propose des prix attractifs pour votre achat immobilier.

La suite ici

Lire également :

Bordeaux Métropole Arena devient Arkéa Arena @cmarkea @arkeaarena @BxMetro

Arkéa fait résonner sa marque en Nouvelle-Aquitaine : Bordeaux Métropole Arena devient Arkéa Arena

Source : Arkéa Arena

Arkéa et l’Arena de Bordeaux viennent d’annoncer la signature officielle d’un contrat de naming conclu pour une durée de 10 ans. La nouvelle grande salle de spectacle, qui rayonne parmi les plus grandes salles françaises, est la seule de la région Nouvelle Aquitaine à pouvoir accueillir les plus grands évènements français et internationaux, musicaux et sportifs.

Inaugurée en Janvier dernier, et désormais baptisée Arkéa Arena, cette salle multifonctionnelle a accueilli à ce jour plus de 230 000 spectateurs sur 43 évènements publics, dont 15 complets. Sur sa première année d’exploitation, la salle comptabilisera plus de 400 000 spectateurs.

Arkéa Arena s’inscrit dans la stratégie d’implantation régionale déployée par le groupe Arkéa, notamment en Nouvelle Aquitaine. Employeur de premier plan dans la région, avec plus de 1 100 collaborateurs, Arkéa soutient

le développement de nombreuses entreprises sur le territoire. Ce partenariat constitue une opportunité de visibilité inédite pour les savoir-faire du groupe Arkéa qui renforce ainsi sa présence en Nouvelle Aquitaine au service de tous ses clients et de l’accomplissement de leurs projets.

En savoir plus

Séminaire « Quel tourisme dans les villes moyennes? Etat des lieux et facteurs d’attractivité » @Villes2fr

Séminaire « Quel tourisme dans les villes moyennes?

Etat des lieux et facteurs d’attractivité »

Mardi 13 novembre à Paris

Source : Villes de France

Avec le plan Action Cœur de Villes, le gouvernement accompagne et soutient les projets locaux de redynamisation des centres-villes des villes moyennes, et le tourisme joue un rôle important pour rendre ces centres plus attractifs et pour faciliter la ville. Villes de France, Atout France et le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) ont engagé conjointement une réflexion sur l’attractivité touristique des villes moyennes afin de mettre en évidence les différentes stratégies de développement possibles et d’identifier les bonnes pratiques territoriales.

Les résultats d’une enquête menée dans 16 villes moyennes par CRP Consulting seront dévoilés, de même que les travaux d’Atout France qui a constitué une base de données et une typologie des villes au regard de l’activité touristique. La matinée sera consacrée à ces restitutions tandis que l’après-midi portera sur les axes d’amélioration identifiés et les quatre profils de ville que sont la ville « pôle de services », la ville « patrimoniale », la ville « station touristique » et la ville « porte d’entrée du territoire ».

Inscriptions: contact@villesdefrance.fr

En savoir plus

Tourisme en Ile-de-France : 2018, une année record ? @iledefrance

Source : Région Ile-de-France

En vue de ce premier semestre 2018, l’année 2018 sera-t-elle une année record en termes de fréquentations touristiques en Ile-de-France ?

ile de france region

Si la fréquentation touristique était fortement repartie à la hausse en 2017 après une année 2016 particulièrement difficile pour le secteur du tourisme, il s’est avéré qu’il ne s’agissait pas d’un simple effet de rattrapage mais bien d’une reprise durable favorisée par une conjoncture économique exceptionnelle.

En 2018, le contexte est toujours propice aux déplacements internationaux et la destination Paris Île-de-France marque un nouveau record de fréquentation au cours du 1er semestre. Et ce malgré les grèves dans les transports ferroviaires qui ont affecté essentiellement les clientèles françaises et dans une moindre mesure quelques clientèles européennes de proximité (allemandes, belges, anglaises et néerlandaises).

FORTE HAUSSE DE LA FREQUENTATION TOURISTIQUE PORTEE PAR LES CLIENTELES INTERNATIONALES

Avec 17,1 millions d’arrivées hôtelières au cours du 1er semestre 2018, la fréquentation touristique de la destination Paris Île-de-France est en hausse de 4,1% par rapport au 1er semestre 2017 en raison de la hausse des clientèles internationales (+9,2%) alors que dans le même temps la clientèle française est restée quasi-stable (-0,3%).

Voir la suite…

Lire également :

Immobilier : les prix s’envolent à Rennes ! @SeLoger

Source : Se loger

Le prix de l’immobilier a augmenté de 8% à Rennes en seulement un an ! Le prix est désormais de 3 083€ le mètre carré. 

nouveau-logo-se-loger

Sur l’année, les prix immobiliers augmentent plus vite à Rennes qu’à Nantes !
« Dans les villes les plus convoitées, celles qui conjuguent dynamisme économique et amélioration des réseaux de transport, la progression des prix reste vive ». Ce constat que dresse Michel Mouillart, porte-parole du baromètre immobilier LPI-SeLoger s’applique on ne peut mieux à Rennes. Et pour cause, le chef-lieu du département d’Ille-et-Vilaine affiche des prix immobiliers en forte hausse : sur l’année, le gain se chiffre à 8 % alors qu’il ne dépasse pas 5,3 % à Nantes. Il faut dire que l’attractivité de la capitale des Ducs de Bretagne n’est un scoop pour personne. Rappelons que début 2018, et pour la deuxième année consécutive, nos confrères de L’Express faisaient figurer Rennes en tête de leur classement des villes en termes de qualité de vie.

Le centre-ville de Rennes a toujours la cote
Parce qu’il fait le plein de commerces, de bars et de restaurants, le tout dans un cadre architectural faisant la part belle aux bâtiments historiques, l’hypercentre de Rennes fait l’objet de toutes les convoitises. De la place du Champ-Jacquet à la place Sainte-Anne, en passant par le boulevard de la Liberté et la rue Gambetta, le « Vieux Rennes » fait partie des secteurs les plus prisés de la ville.

Lire la suite…

Lire également :