Archives du blog

Les leviers d’une politique d’attractivité territoriale : Comment se démarquer ?

Source : Fédération des Epl

La Fédération des Epl et le mouvement des Epl des Hauts-de-France organisent le 20 septembre prochain à Arras une journée d’échange autour du thème de l’attractivité territoriale.

Place des héros à Arras. Photo ©Explore Arras

A la fois levier du développement économique et de la création d’emplois mais aussi moyen de différenciation, l’action publique locale en matière d’attractivité et de promotion du territoire est en plein développement. Le dernier acte de la décentralisation est venu accélérer cette tendance et inciter les collectivités territoriales à la structuration de leurs offres.

En témoigne par exemple le recours croissant par les élus aux Entreprises publiques locales (Sem, Spl et Semop) dans les domaines du tourisme, de la culture et des loisirs, ou encore du marketing territorial et de la gestion d’équipements. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 330 Epl en action à travers l’hexagone et en outre-mer.

L’organisation de cette rencontre d’envergure nationale traduit la volonté de la Fédération des Epl d’être présente aux côtés des élus pour les accompagner dans leurs réflexions et la mise en œuvre de leurs politiques locales d’attractivité et de promotion territoriale

Dragon de Calais, Centre de la mer Nausicaa à Boulogne-sur-Mer, Château de Sedan, site de la bataille de Valmy dans la Marne, Carrefour européen du Patchwork en Alsace, offices de tourisme, agences d’attractivité, marques territoriales… venez découvrir des expériences concrètes à travers le témoignage d’élus venus de toute la France !

Cette journée s’achèvera par la visite des places d’Arras (Place des Héros et Grand’Place) et une montée au Beffroi, classé en 2005 au patrimoine mondial de l’Unesco et élu monument préféré des français en 2015.

> Programme

Trophées de l’ESS 2019 : Est Ensemble lance un appel à candidatures @Est_Ensemble #ESS

Source : Est Ensemble

Est Ensemble lance un nouvel appel à candidatures pour les Trophées de l’ESS, Economie Sociale et Solidaire, afin de soutenir le développement des modèles économiques alternatifs. Vous avez jusqu’au 5 septembre pour candidater ! 

Est Ensemble logo

L’économie sociale et solidaire est en plein développement : cette nouvelle façon de faire de l’économie, plus inclusive, responsable et respectueuse de l’environnement, est soutenue par Est Ensemble depuis sa création. Le Territoire a ainsi lancé en 2015 les Trophées de l’économie sociale et solidaire. Leur but : encourager et accompagner les entreprises et structures qui se tournent vers ce modèle économique alternatif mais efficace.

En 2019, les élus d’Est Ensemble ont souhaité insuffler une nouvelle dynamique à cette politique. Ce travail réalisé en co-construction avec les acteurs ESS du territoire a débouché sur la formalisation d’un nouvel objectif : « faire de l’ESS un levier d’attractivité de notre territoire, du développement des quartiers prioritaires et de l’accélération de la transition écologique du territoire d’Est Ensemble ».

Trois axes stratégiques ont été définis pour cette édition 2019 :
1. Favoriser le développement des initiatives à impact social et environnemental
2. Faire de l’économie sociale et solidaire un outil d’aménagement et de promotion du territoire
3. Promouvoir et fédérer l’écosystème de l’économie sociale et solidaire

Plus d’infos sur l’appel à candidatures ici…

Lire aussi :

Ile-de-France : découvrez tous les chiffres clés 2019 et les atouts de la région @iauidf

Source : IAU Ile-de-France

L’Île-de-France est la première région économique française et l’une des premières au niveau européen. Composée de 8 départements, 1 295 communes et arrondissements, elle accueille une population de 12,2 millions d’habitants, plus jeune que la moyenne nationale. Découvrez tous les chiffres clés de la région en termes d’économie, emploi, tourisme, attractivité… 

Institut Paris Région

– son PIB représente environ 31 % de la richesse nationale et près de 4,5 % du PIB de l’Union européenne, devant le Grand Londres et la Lombardie ;

– sa forte tradition industrielle se caractérise par un tissu dense de PME/PMI et un large éventail d’activités. Elle rassemble une forte densité d’entreprises technologiques (grands groupes, PME, start-up), des pôles de compétitivité de réputation internationale et une des plus fortes concentrations scientifiques et technologiques en Europe ;

– premier bassin d’emploi européen, sa main-d’œuvre est hautement qualifiée : 35 % des cadres français. L’Île-de-France rassemble 23 % des universités françaises, 25 % des écoles d’ingénieurs (hors universités) et 22 % des écoles de commerce ;

– pour renforcer son attractivité, la région s’est dotée d’infrastructures de premier plan. Le « hub » aérien de Paris est le premier d’Europe continentale : la plupart des grandes métropoles européennes sont accessibles en moins de 2 heures de vol ;

– avec 70 ports et 6 plates-formes multimodales répartis sur 500 km de voies navigables, la région est également la deuxième plate-forme fluviale d’Europe. Ports de Paris est le premier port intérieur du monde dans le domaine du tourisme avec 7,5 millions de passagers transportés en 2017 dans la capitale ;

– l’Île-de-France, (plus particulièrement Paris, ville d’art, d’histoire et de culture) reste très attractive pour les touristes internationaux. Elle est, depuis plusieurs années, la première région touristique mondiale. En outre, avec 700 000 m2 d’espaces d’exposition, Paris se situe au premier rang européen sur tous les critères : nombre de salons accueillis, nombre d’exposants et nombre de visiteurs pour les salons de plus de 200 exposants. Sur le marché mondial (salons de plus de 500 exposants), Paris est au premier rang en termes de nombre de salons et nombre de visiteurs et au cinquième rang en termes de nombre d’exposants. En novembre 2017, fut inauguré le «Paris Convention Centre », porte de Versailles, composé de 72 000m2 de surface et d’une capacité de 35 000 personnes, soit le plus grand centre de congrès européen ;

Lire la suite

Immobilier à Toulouse : dans quel quartier investir ? @SeLoger

Source : Se Loger

Le prix de l’immobilier à Toulouse reste très raisonnable pour une métropole.  Cependant, l’extension de la ligne LGV Bordeaux-Toulouse pourrait faire grimper les prix… Quels sont les prix de l’immobilier à Toulouse ? Comment va évoluer le marché ? Dans quel quartier les prix sont-ils les plus attractifs ? 

nouveau-logo-se-loger

Un prix immobilier qui reste raisonnable pour une métropole
Selon les données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger, le prix immobilier à Toulouse atteint 3 143 € du m². Pour une ville de la taille de Toulouse (475 438 habitants en 2016), cela reste très correct. À titre de comparaison, comptez 4 844 € pour acheter à Bordeaux, 3 258 € à Lille, 4 717 € à Lyon, 3 300 € à Nantes, 4 219 € à Nice et 10 034 € à Paris. Seules Marseille (2 977 €/m²) et Montpellier (3 009 €) font mieux ou plus exactement, moins cher

Faut-il s’attendre à un effet LGV comme à Bordeaux ?
Toutes proportions gardées, le niveau des prix signés (3 143 €) et la hausse annuelle (+ 1,5 %), dont ils font l’objet, restent relativement modérés. Mais le prolongement de la ligne LGV jusqu’à Bordeaux que le gouvernement a validé en septembre dernier pourrait bien changer la donne

Dans quels quartiers investir à Toulouse ?
Si Toulouse est une ville où il fait bon vivre, c’est également une ville où il fait bon investir dans la pierre locative. Dans le cadre d’un investissement patrimonial, c’est-à-dire de l’acquisition – en vue de le louer – d’un bien dont la revente sera rapide, le centre-ville ancien est un secteur à privilégier

Plus d’informations sur l’immobilier à Toulouse…

Retrouvez aussi :

Collaboration entre Action Logement et Nantes St-Nazaire Développement pour l’attractivité du territoire @ActionLogement @investnantesSN

Source : Action Logement

Action Logement signe une convention de partenariat avec Nantes St-Nazaire développement en faveur du logement des salariés et du soutien au développement économique et territorial de Nantes Métropole et de CARENE Saint-Nazaire agglomération.

action-logement-352542

Véritable « locomotive économique » pour le Grand Ouest, pour la région Pays de la Loire et le département de Loire-Atlantique, la Métropole de Nantes Saint-Nazaire dispose d’atouts essentiels pour les entrepreneurs et entreprises souhaitant s’y implanter ; première métropole où il fait bon travailler, Nantes Saint-Nazaire a accueilli 35 000 emplois nouveaux depuis 6 ans, ce qui la place en première position en termes de création d’emplois industriels et de croissance d’emplois dans le secteur du numérique.

Promouvoir cette attractivité tout en conciliant développement et cadre de vie requiert d’accueillir ces entreprises dans les meilleures conditions. Or le contexte du logement sur la métropole peut compliquer l’accès au logement des nouveaux arrivants et par voie de conséquence le choix d’implantation des entrepreneurs.

Aussi, par la signature de cette convention, Action Logement et Nantes Saint-Nazaire Développement s’engagent à collaborer pour améliorer l’accueil et l’accompagnement des salariés des entreprises qui s’installent ou se développent sur le territoire avec pour objectifs de :
– Soutenir l’attractivité du territoire et l’accompagnement à la mobilité professionnelle des salariés par le développement d’une offre adaptée, notamment via des plateformes de service (move-to.nantes-saintnazaire.fr et alternant.actionlogement.fr) ;
– Contribuer à faciliter l’implantation des entreprises et des salariés sur les territoires de Nantes Métropole et de CARENE Saint-Nazaire agglomération, notamment par un accompagnement personnalisé et la proposition d’une offre de logements et d’aides financières (Visale, AIDE MOBILI-JEUNE®, AIDE MOBILI-PASS® …) ;

Plus d’informations ici…

Lire aussi :