Archives du blog

Groupe MAIF : une croissance soutenue en 2017 @MAIF

Source : Groupe MAIF

Le groupe MAIF confirme son attractivité avec une croissance soutenue, tant en chiffre d’affaires qu’en nombre de sociétaires.

logo MAIF

Le groupe MAIF enregistre un chiffre d’affaires consolidé de 3,5 milliards d’euros en 2017, en progression de 73,3 millions d’euros par rapport à l’exercice précédent. Cette augmentation s’explique notamment par la croissance soutenue de l’activité non vie du groupe, en hausse de 2,5% à 2,8 milliards d’euros.

L’année passée, 36 000 nouveaux sociétaires ont rejoint MAIF et Filia-MAIF. 2017, comme 2015 et 2016, a donc été marquée par un développement solide et permettra au groupe de relever avec certitude l’objectif de 140 000 nouveaux sociétaires inscrit dans son plan stratégique 2015-2018.

Cette performance a notamment été rendue possible par la fidélité exceptionnelle des sociétaires malgré un contexte de concurrence renforcée depuis la mise en oeuvre de la loi Hamon. Cette fidélité s’explique par un excellent niveau de service proposé aux assurés qui permet à la MAIF de figurer, pour la 14e année consécutive, sur la première marche du Podium de la relation client.

Pour en savoir davantage, cliquez ici

A lire également :

Groupe MAIF : Hélène N’DIAYE nommée Directrice Générale adjointe Assurances de Personnes @MAIF

Source : Groupe MAIF

Au sein du Groupe MAIF, Hélène N’DIAYE a été nommée Directrice Générale adjointe Assurances de Personneslogo MAIF

Hélène N’DIAYE, 46 ans, rejoindra le Groupe MAIF en qualité de Directrice générale adjointe Assurances de Personnes, à compter du 28 Mai prochain. A ce titre, Hélène N’DIAYE devient membre du Comité de Direction Générale et assurera également la Direction générale de Parnasse MAIF et de MAIF Solutions Financières.

Rattachée à Pascal DEMURGER, Directeur général du groupe MAIF, Hélène N’DIAYE aura la responsabilité de la stratégie de développement de l’assurance de personnes. Auparavant, elle évoluait au sein du groupe Generali France, en qualité de membre du comité exécutif, en charge de la direction Technique Assurance.

Actuaire de formation, elle a commencé sa carrière au GAN puis Groupama où elle a travaillé pendant 10 ans successivement au sein des directions techniques vie, audit, internationale et direction actuariat groupe.

Elle a par la suite rejoint Generali France, où elle a occupé le poste de Directrice des risques avant de prendre en charge la création de la direction technique assurance. Sa mission a consisté notamment à procéder au regroupement de toutes les directions techniques du groupe en France, de la réassurance et du programme Big data et connaissance clients. En savoir plus…

A lire aussi :

Nouvelle organisation au sein de la Direction Générale du Groupe Matmut @GroupeMatmut

Source : Matmut

Plusieurs nominations ont eu lieu récemment au sein de la Direction Générale du Groupe Matmut en vue de la diversification de ses activités. Découvrez dès maintenant les 3 nouvelles nominations

matmut-logo

François Farcy, Directeur Général Adjoint, se voit confier la responsabilité de la Coordination Métiers. David Quantin est nommé Directeur Général Adjoint Organisation, Systèmes d’Information et Innovation. Olivier Requin est nommé Directeur Général Adjoint Assurance IARD. Tous trois sont membres du Comité de Direction du Groupe.

François Farcy : Directeur Général Adjoint Coordination Métiers
François Farcy (58 ans), est titulaire d’une Maîtrise en Droit des Affaires. Il a rejoint le Groupe Matmut en 1984. Les principales fonctions qu’il a occupées au sein de l’entreprise l’ont été dans les domaines suivants : Rédaction – Inspection – Organisation – Contrats – Indemnisations et Services.
Il était en charge depuis 2011 de la Direction Générale Adjointe Indemnisations et Services.

David Quantin : Directeur Général Adjoint Organisation, Systèmes d’Information et Innovation
David Quantin (46 ans), titulaire du diplôme d’Ingénieur de l’UTC de Compiègne et diplômé de l’Executive MBA CHEA de l’Université Dauphine a rejoint le Groupe Matmut en 2010. Il y a occupé les postes de Directeur Adjoint puis de Directeur Groupe au sein de la Direction Générale Adjointe Organisation, Systèmes d’Information et Innovation.
Avant cela, il avait notamment évolué au sein d’IBM France (1996 à 2006) et de la Caisse des Dépôts et Consignations (2006 à 2010).

Olivier Requin : Directeur Général Adjoint Assurance IARD
Olivier Requin (39 ans), est Ingénieur diplômé de l’École Polytechnique (X). Il est également titulaire d’un Master de mathématiques avancées de l’Université de Cambridge. Entré en 2015 au sein du Groupe Matmut, il y a occupé les postes de Directeur Groupe Comptabilité / Finances puis de Directeur Groupe au sein de la Direction Générale Adjointe Production IARD, Marketing et Prévention.

——>  Cliquez ici pour consulter la suite de l’article…

A lire également :

Malakoff Médéric renforce sa solidité financière en 2017 ! @MalakoffMederic

Source : Malakoff Médéric

Malakoff Médéric enregistre une année de croissance en 2017 avec une hausse de 6.8% de son chiffre d’affaires, lui permettant de renforcer sa solidité financière sur le marché !  Résultat de recherche d'images pour

Cette dynamique commerciale s’est traduite par un chiffre d’affaires de 4,05 Mds€ et un très bon niveau de production brute à 391 M€.  Avec 5,5 Mds€ de fonds propres, Malakoff Médéric améliore son ratio de solvabilité à 391 %, 228 % hors mesures transitoires.

Croissance des activités santé et prévoyance
La stratégie de différenciation par son offre de services, privilégiée par Malakoff Médéric, s’est révélée pertinente. En effet, dans un marché de l’assurance santé mature et marqué par une concurrence très forte sur les prix, le chiffre d’affaires progresse de 6,8 % à 4,05 Mds€, porté par l’assurance santé (+ 12,4 %). La prévoyance progresse de 1,6 %.

En santé comme en prévoyance, le Groupe conforte sa part de marché en assurance collective qui représente 86 % de son chiffre d’affaires. La part du chiffre d’affaires réalisé par le courtage augmente et atteint 34 %. Ces résultats commerciaux, tous réseaux confondus, confortent la stratégie du Groupe portée par le projet d’entreprise mm20.

Renforcement de la solidité financière et du ratio de solvabilité
Le Groupe réalise un résultat avant impôt de 147 M€, en très forte augmentation par rapport à 2016 qui affichait un résultat de 48 M€. Ce résultat est obtenu sous l’effet conjugué de la maîtrise de la sinistralité et des efforts pour réduire les charges d’exploitation.
Les fonds propres sont renforcés et atteignent 5,5 Mds€. Le ratio de solvabilité atteint 391 %, 228 % hors mesures transitoires. Par ailleurs, le Groupe enregistre une charge d’impôt exceptionnelle en 2017 de 86 M€, déterminant un résultat net de 61 M€, supérieur au résultat net 2016 qui s’élevait à 7 M€.

Une stratégie d’investissement dans la transformation digitale et data, et les startups
Dans le cadre de sa stratégie d’innovation, Malakoff Médéric a investi 20 M€, prévus dans son plan d’investissement de 100 M€ sur 5 ans consacré à la transformation digitale et à la data.

Cliquez ici pour en savoir davantage…

A lire également :

SHAM : performance 2017 marquée par son fort développement en Europe @Sham_Assurance

Source : SHAM

Le Groupe Sham, partenaire de référence de l’assurance et du management des risques des acteurs de la santé, du social et du médico-social, dévoile ses résultats annuels 2017 ! Une nouvelle année de croissance avec un CA en hausse de 15% par rapport à 2016 SHAM_logo_RVB

Une croissance portée par le développement du Groupe en Europe

Sur le marché santé-social, le Groupe collecte 425,6 M€ de primes avec une croissance du nombre de clients en France et à l’international (plus de 11 000 clients).
– En France, sur un marché en pleine mutation, Sham réalise un chiffre d’affaires de 301,2 M€, en retrait de 2 % (-6,3 M€) par rapport à 2016. La forte concurrence entre les acteurs et la pression tarifaire exercée à la baisse ont un impact direct sur l’activité historique d’assurance responsabilité civile médicale qui représente désormais 55 % du chiffres d’affaires de Sham (vs. 66 % en 2016). La tension observée sur les établissements de santé publics est en partie compensée par la diversification des activités engagée ces dernières années par la mutuelle : l’activité progresse sur les établissements sociaux et médico-sociaux, notamment sur les segments du handicap et du social, les établissements de santé privés et chez les professionnels de santé.
– A l’international, la pertinence du modèle de Sham se confirme : validant la stratégie de diversification géographique entamée par le Groupe, l’activité en Europe a fortement progressé en 2017 pour atteindre 73,8 M€ de chiffre d’affaires :

  • En Espagne, grâce à des appels d’offres importants remportés cette année, Sham occupe une position de leader en assurance des risques médicaux (RCM) ; couvrant désormais près de 40 000 médecins, via les collèges de médecins, 1 250 centres de soins et un peu plus de 150 établissements de santé ;
  • En Italie, Sham assure une cinquantaine d’hôpitaux en Italie du Nord, région dans laquelle la mutuelle est devenue le premier acteur du marché.

Le déploiement en Europe se poursuivra en Allemagne où Sham répondra en 2018 à de premiers appels d’offres.

Sur le marché territorial, le Groupe maintient un haut niveau de performance avec un volume de primes de 403,1 M€ (vs.  412,6 M€ en 2016). L’activité du Groupe sur ce marché est elle aussi soumise à une plus forte concurrence tarifaire sur le risque statutaire.

Lire la suite…

A lire également :