Archives du blog

Radiographie des finances des communes @CaissedesDepots @salondesmaires

Source : Caisse des Dépôts

Échangez avec les experts et intervenants du groupe Caisse des Dépôts au 100ème Salon des Maires sur le stand hall 2.1

A l’ouverture du 100e Congrès des maires, l’Association des maires de France et la Caisse des Dépôts ont présenté une radiographie des finances des communes et des intercommunalités. L’avenir est « incertain », ont-elles noté.

Congrès des maires – La situation financière du bloc communal globalement bonne, l’investissement laminé

En dépit de la baisse drastique de la dotation globale de fonctionnement (19,5 milliards d’euros en 2016, contre 23,8 milliards d’euros en 2013), les communes et leurs groupements ont conservé une santé financière globalement bonne. Mais au prix d’une hausse des taxes et tarifs locaux, ainsi que d’une forte chute de l’investissement. C’est le constat que tirent l’Association des maires de France (AMF) et la Caisse des Dépôts dans une étude conjointe sur « l’évolution de la situation financière du bloc communal entre 2013 et 2016 » qu’elles ont présentée à la presse, ce 21 novembre, lors des premières heures du 100e Congrès des maires de France.
Dans un contexte de ras-le-bol fiscal des Français, les maires et présidents de communauté ont très peu utilisé le levier des taux. Un certain nombre ont préféré réduire ou supprimer des abattements et exonérations de fiscalité, augmenter les tarifs des services publics locaux, ou encore revenir sur la gratuité de ceux-ci. La progression des bases de fiscalité locale – du fait de la revalorisation forfaitaire votée par le Parlement, du dynamisme économique et/ou démographique, ou encore d’une action volontaire des collectivités en partenariat avec la direction générale des finances publiques – explique aussi la hausse des recettes de fiscalité locale (de 64,1 milliards d’euros en 2013 à 70,2 milliards d’euros en 2016).

Investissement : une chute de 9 milliards d’euros

Lire la suite

À six mois des municipales, qu’attendre de la communication des collectivités locales ?

À six mois des municipales, qu’attendre de la communication des collectivités locales ?

Epiceum et Harris Interactive,
en partenariat avec le Groupe La Poste, Cap’Com et Acteurs Publics,sont heureux de vous convier à la conférence-débat de présentation des résultats de la troisième vague du Baromètre de la communication locale le jeudi 12 septembre 2013 au siège de l’Association des maires de France.

Programme de la conférence-débat animée par Pierre-Marie Vidal, directeur de la rédaction d’Acteurs publics :
9h : accueil autour d’un café
9h15 :
> Ouverture par Jacques Pélissard, président de l’Association des maires de France (sous réserve)
> Introduction par Christian de La Guéronnière, directeur de l’agence Epiceum
> Présentation des résultats par Isabelle Panhard, Harris interactive
9h45 : débat avec la participation de
> Rollon Mouchel-Blaisot, directeur général de l’Association des Maires de France
> Jacques Savatier, conseiller du président directeur général de La Poste, directeur des affaires territoriales et du service public
> Jean-Daniel Lévy, directeur du pôle Opinion et Corporate chez Harris Interactive
> Bernard Deljarrie, délégué général de Cap’Com Lire la suite

Clermont-Ferrand : Rubans du développement durable

clermontCréés en 2003 par l’Association des maires de France, l’Association des maires de grandes villes de France et le Comité 21 (Comité français pour le développement durable), les Rubans du développement durable distinguent annuellement des collectivités locales qui conduisent des politiques globales, mobilisatrices, efficaces et innovantes en la matière.

Le jury rassemble 22 acteurs nationaux représentatifs des collectivités territoriales, des médias et des organismes spécialisés dans les différents enjeux du développement durable sur les territoires.

Les labels sont décernés pour une durée de deux ans. Des panneaux signalétiques sont affichés à l’entrée des territoires et sur les supports de la communication des collectivités. En onze éditions, 161 labels ont été décernés ou renouvelés par les Rubans du développement durable.

En renouvelant son Ruban pour la seconde fois, Clermont-Ferrand voit récompensé son soutien dans le temps et l’amélioration continue des démarches entreprises en faveur du développement durable.

Cette récompense arrive à point nommé, puisque la Municipalité vient d’organiser récemment la restitution de la concertation sur le Plan Climat Énergie Territorial de la Ville de Clermont-Ferrand.