Archives du blog

Santé : le budget des hôpitaux en hausse de 2 milliards d’€ @MinSoliSante #ARS

Source : ARS

Le Ministère de la santé a annoncé la plus forte hausse du financement des établissements de santé depuis 10 ans ! Les hôpitaux voient leur budget augmenter de 2 milliards d’euros ; il passe de 80 milliards d’euros à 82 milliards d’euros en 2019. 

ARS idf

Les tarifs et dotations des établissements de santé seront en hausse de 0,5%  pour 2019 : ce qui représente la plus forte hausse du financement de l’activité des établissements de santé depuis 10 ans. « Cela va permettre par exemple parfois d’acheter du matériel plus neuf, de réinvestir dans des locaux »  a expliqué Agnès Buzyn.

250 millions supplémentaires pour l’activité de médecine, chirurgie et obstétrique (MCO) et 100 millions supplémentaires sur la psychiatrie
Conformément aux engagements de la ministre, les moyens alloués à la psychiatrie seront également renforcés de +1,6% en 2019. Cela représente 100 millions d’euros  supplémentaires pour engager les transformations nécessaires et réduire les inégalités territoriales.

Une enveloppe de 200 millions d’euros pour financer la qualité de la prise en charge
Il s’agit d’une première étape pour le financement à la qualité. Cette  enveloppe sera répartie entre les établissements sur des critères de qualité de la prise en charge.

>>> Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Handicap : 110 projets retenus pour développer 3 954 solutions d’accompagnement @ARS_IDF

Source : ARS Ile-de-France

6 mois après le lancement de l’Appel à Manifestation d’intérêt sur l’autonomie des personnes en situation d’handicap, l’ARS Ile-de-France a publié les résultats le 14 février dernier. Au total, 110 projets ont été retenus pour développer 3 954 solutions nouvelles pour enfants et adultes. 

ARS idf

L’ARS atteint, dès la première année de mise en œuvre de son Projet régional de santé 2018-2022, plus des trois quarts de l’objectif des 5 000 solutions nouvelles d’accompagnement des personnes en situation de handicap qu’elle s’était fixée. Le succès de ce premier AMI marque une étape significative de la mise en œuvre de la stratégie régionale en faveur du handicap.

La région Île-de-France est aujourd’hui celle qui dispose du plus faible taux d’équipements pour adultes et enfants en situation de handicap. Ce manque de réponses conduit à des ruptures brutales d’accompagnement et à la présence de plus de 2 000 Franciliens dans des établissements belges.

C’est pourquoi l’Agence régionale de santé Île-de-France a mobilisé des ressources exceptionnelles et s’est engagée au premier semestre 2018 dans une stratégie innovante de développement et de transformation de l’offre pour les personnes en situation de handicap.
La suite ici…

Lire aussi :

Isabelle Bilger, nommée Directrice de l’autonomie de l’ARS Ile-de-France @ARS_IDF

Source : ARS Ile-de-France

Isabelle Bilger a été nommée Directrice de l’autonomie de l’ARS Ile-de-France, succédant ainsi à Marc Bourquin, qui va rejoindre la FHF. 

ARS idf

Elle a été conseillère au cabinet de la Secrétaire d’État chargée de la famille et des personnes âgées de 2014 à 2016, sur les sujets liés aux établissements pour personnes âgées, au projet de Loi d’adaptation de la société au vieillissement ou encore au pilotage du groupe de travail relatif à la réforme de la tarification des EHPAD. En 2016, elle rejoint le cabinet de la Ministre des affaires sociales et de la santé, sur les questions liées aux établissements médico-sociaux.

Isabelle BILGER a débuté sa carrière comme inspectrice en charge des dispositifs de lutte contre les exclusions (hébergement, précarité) à la DDASS du Nord en 1999, avant de rejoindre en 2001 la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) en tant que chargée de mission « santé-social ». En 2004, elle intègre la DRASS Île-de-France, d’abord en tant qu’inspectrice chargée de la politique régionale de l’asile, puis, de 2006 à 2010, en qualité de Responsable du service des politiques du handicap (2006-2010).

Cheffe du département allocation des ressources du pôle médico-social de l’ARS Île-de-France  (2010-2012), Isabelle Bilger devient en 2012 responsable des EHPAD  du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris.

Plus d’informations…

Lire également :

Logement social et santé : l’AORIF et l’ARS Ile-de-France s’engagent ensemble @AORIF_ @ARS_IDF

Source : AORIF

L’AORIF et l’ARS Ile-de-France ont signé une convention de partenariat dans le but d’améliorer la santé et les conditions de vie des occupants du parc social, et d’améliorer la capacité des bailleurs sociaux à faire face à des situations complexes.

        ARS idf

L’état de santé de la population dépend d’un ensemble de déterminants sociaux et environnementaux, parmi lesquels les conditions d’habitat et le lien social jouent un rôle décisif. Ainsi, de nombreuses dimensions du logement influent sur l’état de santé d’une personne : sa situation et sa conception, les normes de construction, le niveau d’équipement, les caractéristiques des parties communes ou espaces publics et leur usage, mais également les conditions d’occupation, les relations de proximité, le sentiment de valorisation ou de relégation, etc. Parallèlement, les conditions de vie dans leur logement des locataires sont liées pour partie à des enjeux de santé : troubles psychiques et troubles de voisinage, handicap et adaptation du logement / accompagnements dans le logement, nuisibles…

Les bailleurs sociaux sont confrontés à des questions de santé qui interfèrent avec la gestion du parc locatif, appelant à un renforcement des partenariats entre acteurs de santé et acteurs du logement. C’est pourquoi l’AORIF et l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile-de-France ont souhaité structurer leur partenariat autour d’une feuille de route, à court et moyen termes, afin de s’engager dans une démarche commune dont les objectifs généraux sont :
d’améliorer la santé et les conditions de vie des occupants du parc social par une action de prévention et de prise en charge coordonnée,
d’améliorer la capacité des bailleurs sociaux à faire face à des situations complexes comportant des enjeux de santé des locataires.

Lire la suite…

Retrouvez également :

L’ARS Ile-de-France propose 10 actions pour améliorer les structures d’urgences @ARS_IDF

Source : ARS Ile-de-France

Afin d’améliorer les structures d’urgences, L’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France (ARS) a publié sa feuille de route afin de mettre en place de nouvelles actions pour améliorer l’accueil et la prise en charge des patients aux urgences.

ARS idf

A travers l’établissement d’une feuille de route multi-thématique et ambitieuse, l’Agence régionale de santé Île-de-France entend renforcer son rôle d’appui aux structures d’urgences, l’un des points centraux du Projet régional de santé 2018-2022.

Voici un aperçu des actions proposées issues de la feuille de route :

– Action 1 – Améliorer la répartition régionale des médecins en formation
– Action 2 – Étudier la démographie médicale et soignante
– Action 3 – Développer le management et le leadership au sein des territoires
– Action 4 – Favoriser le développement de nouveaux métiers
– Action 5 – Impulser une démarche régionale sur l’innovation
– Action 6 – Améliorer l’organisation au sein des structures
– Action 7 – Soutenir l’investissement pour la modernisation des structures
– Action 8 – Renforcer la réponse à la demande en soins non programmés
– Action 9 – Mettre en place un observatoire régional des urgences et des soins non programmés
– Action 10 – Développer la recherche dans le domaine des urgences et des soins non programmés

En savoir +

Lire également :