Archives du blog

.@CES 2017: @LaFrenchTech sera au rendez-vous

ces   Source : ces.tech

Le Costumer Electronics Show reste l’évènement mondial où grand groupe et start-up se rencontrent au fil de l’innovation. Du 5 au 8 janvier 2017 se tiendra à Las Vegas la 50e édition de ce grand salon mondial de l’électronique grand public.

La French Tech  sera fidèle à cette grand-messe de l’électronique. A noter l’année dernière,  la présence des français étaient remarquables au sein de ce salon. 190 entreprises dont 128 startups regroupées sur le label de la French Tech, soit 38% de l’ensemble des startups mondiales présentes.

Pas que la quantité, la qualité des innovations des tricolores ont fait couler beaucoup d’encre. Du parapluie intelligent au galet qui éteint les lumières, en passant par le thermomètre connecté ou l’application qui relie un livre érotique à un sextoy, tant d’innovations qui avaient tiré l’attention de plus d’un.

2017 annonce déjà bien, 219 sociétés françaises ont d’ores et déjà réservé leur stand pour l’événement, soit 130 de plus que l’an dernier.

Attendons de voir que seront les innovations!

A suivre.

fleche    Retrouvez l’équipe Crédit Mutuel Arkea

>De Leblogdesinstitutionnels     @royojm    @AlexandraPoloce   
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Mésolia et aquitanis créent COO.PAIRS

coopairs

Deux acteurs régionaux de référence de l’habitat social de familles HLM différentes, Aquitanis, Office public de l’habitat de Bordeaux Métropole et Mésolia, Entreprise sociale pour l’habitat, se sont associés dans le cadre d’une démarche innovante de coopération.

Ils ont créé COO.PAIRS afin de développer ensemble de l’intelligence collective au service notamment de leurs projets de développement foncier.

Cette démarche s’illustre également dans le domaine de la qualité de service avec le lancement, le 19 septembre dernier, du Centre téléphonique de la relation clients partagé porté par la société anonyme de coordination COO.PAIRS : 17 nouveaux emplois localisés à Bordeaux au service des 37 500 locataires des deux organismes.

La coopération entre Aquitanis et Mésolia s’entend comme une réponse pertinente et innovante, une alternative nouvelle face aux moyens de plus en plus contraints dont disposent les organismes de logement social, quels que soient leurs statuts et cela, dans une arène concurrentielle exacerbée, amenant à de nombreuses recompositions.

Ce contexte, s’il est difficile, représente cependant une opportunité sans précédent pour innover, réinterroger les modes de travail et d’organisation non seulement à son échelle mais aussi en créant de nouvelles modalités de coopération. @royojm

Ce rapprochement repose d’une part, sur la conviction portée par les gouvernances respectives des deux structures que la synergie mise en place constitue un plus au service de la stratégie d’aquitanis comme de celle de Mésolia et d’autre part, sur la convergence de vue et de pensée des dirigeants des deux entreprises (Office public de l’habitat & entreprise sociale pour l’habitat).

> Télécharger le dossier de presse dédié via le lien suivant : http://www.parkeretparker.fr/presse/dossier-de-presse-mesolia-aquitanis-coopairs.pdf

>De Leblogdesinstitutionnels     @royojm    @AlexandraPoloce 
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Focus sur les démarches ESG des sociétés de gestion d’infrastructure

2015/01/img_1850-0.jpg

Avec plus de 3 Mds€ sous gestion (dont 800 M€ en Infrastructure et 2,2 Md€ en Private Equity et Private Debt), SWEN Capital Partners investit au travers d’opérations « Primaires » (sélection de fonds), « Secondaires » (rachat de parts ou de portefeuilles de fonds) et en « Co-investissement » (prise de participation directe aux côtés des gérants partenaires en fonds propres ou en dette). SWEN Capital Partners offre un large choix de programmes d’investissements ouverts ou dédiés, pour une clientèle institutionnelle et de particuliers, ainsi que des services complémentaires en matière de suivi et monitoring des portefeuilles.

Filiale des Groupes OFI (Macif, Matmut et de mutuelles affiliées au GEMA et à la FNMF) et Federal Finance Gestion (Crédit Mutuel Arkéa), SWEN Capital Partners est l’acteur de référence de l’Investissement Responsable en non coté en Europe et intègre les critères ESG dans l’ensemble de ses gestions institutionnelles.

Signataire des UN-PRI, SWEN Capital Partners déploie une démarche active et rigoureuse d’Investisseur Responsable et est convaincu que l’intégration des enjeux ESG dans la gestion des entreprises contribue à créer davantage de valeur et à mieux gérer ses risques. L’équipe a ainsi développé une expertise extra financière forte dans l’évaluation, le suivi et le reporting de ses   investissements et est, à ce titre, très active au sein des associations professionnelles françaises et internationales pour promouvoir l’intégration des enjeux ESG dans la profession.

> Télécharger l’intégralité du dossier

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

BEST OF du 27è congrès #REAVIE

reavie

Source : www.reavie.com

REAVIE, le rendez-vous international des assureurs vie et de personnes s’est déroulé du 12 au 14 octobre 2016.

Au travers de ce document inédit, nous avons souhaité témoigner de la qualité exceptionnelle et de la richesse des ateliers et conférences plénières qui ont fait de cette 27è édition de REAVIE un réel succès.

Ce BEST OF est ainsi un concentré des idées, des chiffres clés, des citations qui ont marqué chacun des débats.

Bonne lecture

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Témoignage sur le mariage entre @cmarkea et @Leetchiweb

bde-logo  Source : Le blog des entreprises

Agilité des start-ups, méthodes éprouvées des groupes, des univers qui s’inspirent et se rapprochent pour mieux grandir !
Découvrez des témoignages d’alliances réussies, des éclairages d’experts de notre écosystème.

Concrètement, dans ce mariage, les équipes de Leetchi restent indépendantes. Ronan, vous ne souhaitiez pas gérer l’entreprise de manière plus directe ?
Ronan Le Moal  – Non. Lorsque nous identifions un business model qui a du sens à travers une startup et que nous décidons de nous rapprocher d’elle, nous capitalisons sur son agilité, son savoir-faire. Nous ne cherchons pas à lui imposer nos processus, nos « guides d’utilisations ». Il est primordial de ne pas « casser le jouet ». En fait, nous nous empressons donc de ne rien faire. De surtout laisser l’entreprise mener la stratégie pour laquelle nous l’avons rachetée. Nous faisons d’ailleurs en sorte que le leader reste avec ses équipes, ce qui est le cas de Céline, parce que dans un rachat, la dimension entrepreneuriale reste importante et le format de départ, capital. A partir de là, nous développons des synergies commerciales qui fonctionnent. Les synergies que nous mettons en place ensemble, notamment sur MANGOPAY, consistent à proposer une offre commune qui est : le TPE virtuel que nous sommes capables de proposer, la solution de paiement virtuel avec Payline, et la solution MANGOPAY, capable sur les places de marché de séquestrer l’argent pour le compte d’un tiers. Nous déployons donc une offre commune. Le cas échéant, le Groupe apporte un plus à la start-up également sur le plan logistique. Pour le reste, nous laissons faire la fibre entrepreneuriale. Nous laissons l’entrepreneur fonctionner avec son équipe comme il l’a toujours fait et nous sommes très heureux de voir cette constellation de sociétés entrepreneuriales se développer. Je considère finalement qu’il faut surtout garder l’ADN de base, notre capacité à évoluer rapidement. Voilà donc la stratégie toute simple que nous nous appliquons à mettre en œuvre. La stratégie du Groupe Crédit Mutuel Arkéa en terme de rapprochement avec des start-up est claire : soit le nouveau modèle vient compléter une palette de nos métiers, comme c’est le cas avec Leetchi et MANGOPAY, soit il nous permet d’aller explorer des métiers sur lesquels nous ne sommes pas encore au point, avec un business model complètement différent. Ce sont les deux cas dans lesquels nous pouvons monter un partenariat. Si ça ne rentre pas dans cet esprit, nous renonçons !

Céline, comment expliquer qu’une institution bancaire n’ait pas pensé plus tôt à répondre à un besoin aussi primaire, aussi simple, que la collecte d’argent entre amis ?
Céline Lazorthes  – Je pense que le marché bancaire, d’une manière générale, est une industrie qui a été peu challengée pendant un certain nombre d’années. Or, la compétition est saine parce qu’elle nous rend meilleurs. Elle nous oblige à innover, elle nous oblige à repenser, à courir plus vite que l’autre. Dans une industrie qui a été florissante mais assez faiblement challengée, peu de nouvelles idées émergent. Vous savez, il n’y a pas de hasard dans la vie. La banque qui nous a ouvert la porte, au démarrage de notre aventure entrepreneuriale, il y a six ans, c’est le Crédit Mutuel Arkéa. Et finalement, nous voilà réunis. La preuve que l’ouverture d’esprit du Groupe était déjà différente de celles des autres banques. Une acquisition, dans un sens comme dans l’autre, c’est une question de personnes, une aventure humaine.

Lire la suite