Archives du blog

AQUITANIS Projet GHI : réhabilitation hors-norme @AquitanisOPH @SemaineHlm

Projet GHI : un programme de réhabilitation hors-norme
Source : la Semaine HLM


Le bailleur social Aquitanis a lancé il y a 6 ans un vaste programme de réhabilitation de 530 logements occupés, en partenariat avec la Communauté urbaine de Bordeaux. L’opération porte sur 3 résidences situées dans le quartier du Grand Parc, classé patrimoine mondial par l’UNESCO.

Les résidences Gounod, Haendel et Ingres étaient théoriquement promises à la démolition en 2011. Mais deux éléments ont changé la donne : l’interdiction de reconstruire un bâtiment à une telle hauteur ainsi que de toucher à l’organisation structurelle du quartier, classé patrimoine mondial par l’UNESCO. Dès lors, le défi d’Aquitanis était de redonner une seconde vie à ces 530 logements, ce qui a marqué la naissance du projet GHI (Génération d’Habitat Innovant).

En savoir plus 

Mésolia et aquitanis créent COO.PAIRS

coopairs

Deux acteurs régionaux de référence de l’habitat social de familles HLM différentes, Aquitanis, Office public de l’habitat de Bordeaux Métropole et Mésolia, Entreprise sociale pour l’habitat, se sont associés dans le cadre d’une démarche innovante de coopération.

Ils ont créé COO.PAIRS afin de développer ensemble de l’intelligence collective au service notamment de leurs projets de développement foncier.

Cette démarche s’illustre également dans le domaine de la qualité de service avec le lancement, le 19 septembre dernier, du Centre téléphonique de la relation clients partagé porté par la société anonyme de coordination COO.PAIRS : 17 nouveaux emplois localisés à Bordeaux au service des 37 500 locataires des deux organismes.

La coopération entre Aquitanis et Mésolia s’entend comme une réponse pertinente et innovante, une alternative nouvelle face aux moyens de plus en plus contraints dont disposent les organismes de logement social, quels que soient leurs statuts et cela, dans une arène concurrentielle exacerbée, amenant à de nombreuses recompositions.

Ce contexte, s’il est difficile, représente cependant une opportunité sans précédent pour innover, réinterroger les modes de travail et d’organisation non seulement à son échelle mais aussi en créant de nouvelles modalités de coopération. @royojm

Ce rapprochement repose d’une part, sur la conviction portée par les gouvernances respectives des deux structures que la synergie mise en place constitue un plus au service de la stratégie d’aquitanis comme de celle de Mésolia et d’autre part, sur la convergence de vue et de pensée des dirigeants des deux entreprises (Office public de l’habitat & entreprise sociale pour l’habitat).

> Télécharger le dossier de presse dédié via le lien suivant : http://www.parkeretparker.fr/presse/dossier-de-presse-mesolia-aquitanis-coopairs.pdf

>De Leblogdesinstitutionnels     @royojm    @AlexandraPoloce 
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google

<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

La CDC et l’USH invitent les bailleurs sociaux à innover

L-USH-L-Union-Sociale-pour-l-Habitat

Source : www.union-habitat.org

Les 5 et 6 décembre derniers, les étudiants à l’école d’architecture de Belleville à Paris se sont penchés sur la question du logement social innovant

La Caisse des Dépôts et l’Union sociale pour l’habitat souhaitent inciter les bailleurs sociaux à être plus innovants. Dans le cadre de l’appel à projet « Architecture de la transformation » lancé en septembre dernier, ils ont présélectionné 16 dossiers parmi ceux soumis par les bailleurs. Vendredi 5 et samedi 6 décembre, 80 étudiants se sont réunis à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville pour les enrichir et les challenger.

Aquitanis a lancé les étudiants sur une Maison des chantiers pour une ZAC en Gironde, avec « l’idée de construire avec les ressources locales » à savoir du pin, de l’argile et de la ouate de cellulose de pin. L’équipe étudiante imagine un bâtiment qui pourra évoluer au fil des années et réalise un prototype de mur en argile à l’échelle 1.

Sabine Parnigi-Delefosse, directrice de projets au département de la stratégie du Groupe Caisse des dépôts, raconte que « beaucoup des équipes ont travaillé une partie de la nuit de vendredi à samedi. Cela a été assez éprouvant, mais aussi très stimulant ». Les équipes étudiantes ayant travaillé sur les projets des bailleurs Néotoa, Actis et Estuaire de la Seine, ont été distinguées par un jury, et l’ensemble des bailleurs sont repartis avec de nouvelles pistes en poche pour leur projet. Ils passeront à leur tour devant le jury en février, où le Groupe Caisse des dépôts et l’Union sociale pour l’habitat accompagneront alors les 5 projets choisis dans leur mise en œuvre.

 

 

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

A Bordeaux, l’habitat coopératif renait avec AXANIS 

Source : site fédération Coop HLM

Les futurs habitants de « La Ruche » ont posé, samedi 14 février la première « botte » de leur projet d’habitat participatif à Bègles (33), accompagnés par la coop Hlm Axanis.

Ce projet comporte 11 logements et 80 m² de surfaces mutualisées ainsi qu’un espace de 10 m² en toiture. Il a été fortement soutenu par l’aménageur Bordeaux Euratlantique et la ville de Bègles ainsi qu’Axanis qui a assumé le rôle de maître d’ouvrage pour le compte des habitants. Ceux-ci ont été accompagnés par le cabinet toulousain Cerises

Compte tenu de l’effort réalisé sur le foncier et le recours à un matériau aussi économique que la paille, le mètre carré livré se place à 2 450 euros alors que la moyenne est à 1 000 euros de plus sur l’agglomération bordelaise. La livraison est attendue pour mi 2016.

En savoir plus

Locus Solus, habitat participatif locatif à Bordeaux

Comment concevoir et produire un habitat collectif locatif qui répond aux attentes de ses futurs occupants et aux enjeux environnementaux du territoire ? Aquitanis, Office public de l’habitat de la Communauté urbaine de Bordeaux, tente d’apporter une solution à cette question et lance Locus Solus dans le quartier du Grand Parc à Bordeaux, un projet d’habitat participatif locatif pas comme les autres. Ce dernier donne en effet la place centrale aux futurs locataires qui deviennent, dès le départ, acteurs du projet en association avec les équipes de gestion, de la production et de la maîtrise d’œuvre.

Le Grand Parc est un quartier d’habitat social collectif des années 1950/1970 constitué de 4 000 logements dont l’image est marquée par une architecture vieillissante constituée de barres et de tours. Pourtant, celui-ci est situé au cœur de la ville de Bordeaux, à 800 mètres du centre ville et dans le périmètre classé par l’Unesco. Il est fortement doté en équipements de proximité (Mairie de quartier, piscine, bibliothèque, centre social, salle des fêtes…), activités (rectorat, CPAM) et en commerces et services (agence postale, moyenne surface et commerces de proximité : pharmacie, presse, boulangerie…) et bénéficie de plus de 10 hectares d’espaces verts…en savoir plus…