Archives du blog

Qui investit en Nvelle-Aquitaine ? @CCINleAquitaine @NvelleAquitaine

     Source : CCI NOUVELLE AQUITAINE

L’Observatoire régional des échanges internationaux a pour objectif d’apporter des éléments de réflexion stratégiques nécessaires pour guider la politique d’appui à l’internationalisation des entreprises régionales et à l’attractivité des investissements étranger et français en région.

Co-piloté par la Région Nouvelle-Aquitaine, l’Agence de développement et d’Innovation (ADI) et la CCI Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la Direccte, la Douane et Business France, dans le cadre du Schéma Régional de Développement Economique d’Innovation et
d’Internationalisation, cet observatoire est mis à disposition des partenaires de l’export et de l’attractivité, mais aussi de l’ensemble des acteurs et des entreprises régionales.

> Découvrez l’analyse régionale

Région Nouvelle-Aquitaine : Lauréate French Impact ! @NvelleAquitaine

le label “Territoire French Impact”, qui a vocation à valoriser et renforcer les synergies entre les acteurs des écosystèmes de l’innovation sociale dans les territoires.

 

French Impact : Les 3 défis de la région Nouvelle-Aquitaine  :

• Santé et Silver Economie : approches non médicamenteuses du traitement des personnes âgées et nouveau modèle de prévention primaire.

• Alimentation et consommation : supermarchés coopératifs, projets alimentaires territoriaux et tiers lieux agricole.

• Qualité de vie au travail et Innovation organisationnelle : accompagner la transformation numérique et une recherche de sens par les salariés.

…en savoir plus…

Réforme de l’organisation de la santé : Rencontre avec Agnès Buzyn @NvelleAquitaine @agnesbuzyn ‏

Source : Nouvelle Aquitaine

Réforme de l’organisation de la santé : Françoise Jeanson rencontre Agnès Buzyn ce mardi 12 février pour défendre la position des régions

Alors que le gouvernement s’apprête à présenter le projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé en Conseil des ministres, Françoise Jeanson, conseillère régionale de Nouvelle-Aquitaine déléguée à la Santé et à la Silver Economie, rencontrera Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ce mardi 12 février à 18h pour défendre la position des régions en matière de lutte contre la désertification médicale.

Cette rencontre, qui intervient suite à la publication d’une tribune co-signée par les représentants des collectivités territoriales et des établissements publics de santé dans le Journal du Dimanche, permettra à Françoise Jeanson d’exprimer la position de l’Association Régions de France. Elle demandera que des mesures ambitieuses soient prises pour affirmer une lutte volontariste contre les déserts médicaux, qu’une démarche soit mise en place en faveur d’une médecine de proximité pour la garantie d’accès à des soins de qualité pour tous et permettant de répondre aux enjeux d’attractivité médicale et paramédicale.

Elle dénoncera également le manque de concertation entre l’Etat et les collectivités, et insistera sur la nécessité d’engager une décentralisation plus forte de la santé, sur les enjeux de la formation des professionnels de santé, notamment des médecins avec le trop faible numerus clausus, ainsi que sur l’importance de l’accompagnement des innovations technologiques, du renforcement des usages numériques et d’une meilleure couverture Très Haut Débit singulièrement en milieu rural.

…lire la suite…

.@clairsienne inaugure 38 logements accession sociale et en location à Bordeaux @actionlogement

    Source : Clairsienne

Clairsienne inaugure l’îlot de la gare sur la commune de Blanquefort, un ensemble de 38 logements à deux pas de la gare du tram-train du Médoc, qui permet de gagner le centre de Bordeaux en 20 minutes. Un véritable quartier-jardin composé de la résidence « Héméra » avec ses 31 logements en location sociale dont 10 logements intermédiaires et 21 logements collectifs et de « L’Ilot Vert » avec ses 7 maisons individuelles en accession sociale à la propriété.

Des constructions en « épannelage » pour une intégration harmonieuse

Situées rue de la gare, les voisins de ces nouvelles résidences sont les propriétaires des parcelles qui constituent les 5000m² du terrain. Il fallait donc réaliser un projet qui respecte la qualité de leur cadre de vie. Sollicitée par la Ville, Clairsienne avec l’appui d’urbanistes et de paysagistes a ainsi mis en œuvre une concertation avec ses voisins afin de co-construire un programme en harmonie avec cette zone pavillonnaire déjà existante et le moins que l’on puisse dire, c’est que les réponses apportées répondent et même plus, à toutes les attentes exprimées.

Conçu par l’agence d’architecture BROCHET LAJUS PUEYO, cet ilot de 38 logements réalisés en « épannelage » propose trois échelles : pavillons, logements intermédiaires et collectifs, du cœur d’îlot à la gare pour une intégration en douceur dans le tissu pavillonnaire du quartier.

– Le bâtiment A de la résidence Héméra : 21 logements collectifs en location sociale qui se déploient en R+4 face à la gare, avec un volume très fragmenté s’inscrivant en douceur dans le quartier et ménageant les vis-à-vis.

– Le bâtiment B de la résidence Héméra : 10 logements intermédiaires en location sociale qui se déploient en petits volumes en R+1 à toitures pentées et plates afin de créer un dialogue à l’échelle de la maison individuelle. Ces logements offrent d’ailleurs les fonctionnalités de l’individuel, avec leurs propres accès et leurs espaces extérieurs dédiés.

– Les 7 maisons en duplex de la résidence L’Ilot Vert avec jardin privatif et deux places de parking destinées à l’accession sociale.

 Prestations attractives pour tous au cœur d’un cadre de vie paysager

…lire la suite…

100 chances 100 emplois : La région Nouvelle aquitaine soutient le projet @NvelleAquitaine

    Source : Région de France

NOUVELLE-AQUITAINE: UN REBOND VERS L’EMPLOI

Laboratoire d’innovation sociale, la Maison pour rebondir de Bordeaux met en œuvre le programme « 100 chances 100 emplois ». Un parcours d’accès à l’emploi à destination des jeunes, en partenariat avec de nombreuses entreprises.

En difficulté d’insertion professionnelle, ils ont moins de 30 ans et vivent dans des quartiers prioritaires de la Rive droite de Bordeaux et du Pays foyen. La moitié d’entre eux affiche un niveau scolaire inférieur au bac. Ces jeunes vont bénéficier d’une chance de se réinsérer dans la vie professionnelle grâce à une association et un programme : « 100 chances 100 emplois ». « Nous proposions, au mois de décembre dernier, la douzième session de ce programme, que nous avons engagé il y a sept ans à Bordeaux », explique Erwan Faure, responsable de la Maison pour rebondir, à la tête d’une équipe de huit personnes. Créé au niveau national en 2004, ce dispositif propose, grâce à un réseau d’entreprises, un parcours sur mesure pour les jeunes de 18 à 30 ans en difficulté d’insertion professionnelle.

…lire la suite…