Archives du blog

Commerce et e-commerce à l’heure du déconfinement dans la Métropole du Grand Paris @__Apur__ #GrandParis

Source : Apur

La crise sanitaire liée à la Covid-19 subie par les Français au printemps 2020 a contraint les commerçants et les consommateurs à s’adapter. Une partie de ces derniers ont modifié leurs habitudes d’achats. 

Les effets de la crise ont touché différemment les secteurs de la vente. Les commerces de première nécessité ont pu conserver une activité tandis que les autres secteurs n’ont pas pu ouvrir leurs magasins. Ainsi, seul un commerce sur quatre a été autorisé à ouvrir à Paris. Face à cette situation, le e-commerce s’est présenté comme une solution efficace pour respecter la distanciation sociale et maintenir une activité commerciale. Interrogés par l’Apur, des commerçants ayant choisi de vendre leurs produits sur internet expliquent comment ils l’ont mise en place. 

De leur côté, face aux restrictions sanitaires et au développement de ces services de livraison, les consommateurs ont dû modifier leurs comportements d’achat. Pour certains d’entre eux, cette période a été l’occasion de faire des courses sur internet pour la première fois. Pour comprendre comment les Grands Parisiens ont réagi face à ces nouveaux services commerciaux, l’Apur leur a adressé un questionnaire en ligne au cours du mois de mai 2020…

…Lire la suite

Commerce et e-commerce à l’heure du déconfinement dans la Métropole du Grand Paris @__Apur__ #GrandParis

Source : Apur

La crise sanitaire liée à la Covid-19 subie par les Français au printemps 2020 a contraint les commerçants et les consommateurs à s’adapter. Une partie de ces derniers ont modifié leurs habitudes d’achats. 

Les effets de la crise ont touché différemment les secteurs de la vente. Les commerces de première nécessité ont pu conserver une activité tandis que les autres secteurs n’ont pas pu ouvrir leurs magasins. Ainsi, seul un commerce sur quatre a été autorisé à ouvrir à Paris. Face à cette situation, le e-commerce s’est présenté comme une solution efficace pour respecter la distanciation sociale et maintenir une activité commerciale. Interrogés par l’Apur, des commerçants ayant choisi de vendre leurs produits sur internet expliquent comment ils l’ont mise en place. 

De leur côté, face aux restrictions sanitaires et au développement de ces services de livraison, les consommateurs ont dû modifier leurs comportements d’achat. Pour certains d’entre eux, cette période a été l’occasion de faire des courses sur internet pour la première fois. Pour comprendre comment les Grands Parisiens ont réagi face à ces nouveaux services commerciaux, l’Apur leur a adressé un questionnaire en ligne au cours du mois de mai 2020…

…En savoir plus

Les bois de Boulogne et de Vincennes : 1840 hectares de nature à revisiter @__Apur__

Source : Apur

A l’heure de l’urgence climatique et du déconfinement lié au Covid19, l’Apur a souhaité mieux faire connaître les bois de Boulogne et de Vincennes qui peuvent répondre à des besoins de nature et d’espaces de fraîcheur des citadins. L’enjeu est de rendre ces deux bois plus accessibles et d’atteindre un juste équilibre entre les différents usages, les activités économiques, la préservation et la valorisation du patrimoine paysager et bâti et le développement de la biodiversité.

Les bois de Boulogne et de Vincennes sont deux espaces de respiration majeurs au cœur du Grand Paris. Représentant à eux deux près du quart de la surface du Paris urbanisé, les deux bois occupent un espace équivalent aux huit premiers arrondissements. Le bois de Boulogne est ainsi à titre de comparaison 2,5 fois plus grand que Central Park et le bois de Vincennes 3 fois plus grand.

Ils sont fréquentés par des habitués mais ils sont encore méconnus par beaucoup de parisiens et franciliens. Pour certains, ils représentent des axes de circulation rapide, pour d’autres le plaisir du footing dans les allées, de la promenade et du pique-nique sous les arbres, du canotage sur les plans d’eau…

Les deux bois restent encore des espaces fragmentés, à la fois par les infrastructures routières et par les concessions qui les morcellent. L’enjeu est d’atteindre un juste équilibre entre les différents usages, les activités économiques, la préservation et la valorisation du patrimoine paysager et bâti et ainsi que le développement de la biodiversité..

En savoir plus

Les quartiers de gare du Grand Paris Express : Et si la mutation se jouait en dehors des opérations d’aménagement ? @__Apur__ #GrandParis

Source : Apur

L’analyse des mutations urbaines dans les quartiers de gare du Grand Paris Express souligne le poids de la construction de logement en dehors des opérations d’aménagement.

Cette note porte sur les mutations résidentielles dans deux quartiers de gare du Grand Paris Express, Saint-Maur — Créteil et Champigny Centre, tous deux situés sur la ligne 15 sud, 5 ans avant l’arrivée du nouveau métro. 
La note cherche à répondre aux questions suivantes : quels logements sont produits, quelles densités, quelles typologies, avec quelles ambitions architecturales, urbaines et environnementales, par quels opérateurs et à quel prix ? En soulignant le poids de la construction de logement en dehors des opérations d’aménagement, ce sont les questions d’équilibre habitat-activités, de besoin en équipements et en espaces verts et l’animation des rez-de-chaussée qui sont posées.

Près de 80 % des logements se construisent en dehors des opérations d’aménagement en Ile-de-France

L’Apur et la Société du Grand Paris (SGP) ont cherché à documenter cette proportion essentielle de la mutation des quartiers de gare. Ils ont demandé à l’École d’Urbanisme de Paris de les aider à enquêter sur deux quartiers de gare situés sur la ligne 15 sud du Grand Paris Express et devant être livrés en 2025:
Saint-Maur — Créteil et Champigny Centre. Cette étude monographique très précise répond à ces questions : quels logements, quelles densités, quelles typologies, quelles ambitions architecturales, urbaines et environnementales, quels opérateurs et à quel prix?

Accéder à l’étude

#GrandParis : 1,8 million d’habitants du Grand Paris à l’étroit dans leur logement @__Apur__ #covid_19

Source : Apur

La suroccupation des logements et plus globalement le confort des logements ressortent comme un enjeu social et humain majeur au moment où la crise sanitaire liée au Covid-19 contraint 67 millions de français, dont 7 millions d’habitants du Grand Paris, à vivre confinés dans leur logement.

En 2016, dans la Métropole du Grand Paris, 434 000 ménages de deux personnes ou plus vivent dans un logement trop petit par rapport à la taille de leur ménage. Avec plus de 30% de logements suroccupés, Plaine Commune et Est Ensemble sont les territoires les plus touchés par cette forme de mal logement. A Paris, le taux de logements suroccupés est légèrement inférieur au taux observé dans la Métropole mais la capitale regroupe près d’un tiers des logements suroccupés de la MGP. Les ménages vivant dans un appartement et locataires sont plus souvent concernés par les situations de suroccupation de même que les familles en couples et les ménages modestes.

Télécharger la note