Archives du blog

Innovation : la Fédération des OPH lance son 3e appel à projets @federationOPH

Source : Fédération des OPH

La Fédération des OPH lance son 3e appel à projets sur le thème « le numérique au service de la transformation des usages« . Vous avez jusqu’au 12 juillet pour candidater ! 

logo oph

L’objectif de cette 3e édition est de mettre en valeur la force d’innovation et le dynamisme des OPH dans leur capacité à apporter des réponses aux enjeux numériques du secteur. Les projets les plus innovants seront sélectionnées par un jury indépendant, présidé par Gilles BABINET, vice-président du Conseil national du numérique, et réunissant Chantal BOUCHER, secrétaire générale adjointe de la Fédération, Eric GIMER, directeur général Habitat 76, Arnaud MENARD, partner Impulse Partners et Carole STROMBONI, associée fondatrice Lab 2034.

Le développement des technologies numériques modifie de façon importante la manière dont les bailleurs sociaux pratiquent leur métier tout particulièrement dans leur relation à leurs « clients ».  Dans l’habitat, les outils digitaux au service du lien social, du maintien à domicile, de la gestion de l’énergie, de la construction, par exemple, se multiplient. On assiste à une accélération du « tout numérique » qui vient modifier le jeu des acteurs, impacter les organisations et les modes de gestion et de communication, les usages, tout en étant créateur de valeur. Cette transformation majeure passe ainsi par une double dynamique d’évolution/changement Métiers et Technologies, avec des pratiques innovantes chez les bailleurs sociaux dans la relation de service, la conception des bâtiments et la gestion patrimoniale, l’organisation interne et la gestion partenariale.

Plus d’infos ici

Lire aussi :

l’Arc de l’innovation lance son 3e appel à projets ! A vos candidatures @arc_innov

Source : Arc de l’innovation

Vous êtes un porteur de projets à impact local positif ? Vous êtes situé à l’est parisien – grand parisien ? Vous avez un projet innovant ? L’arc de l’innovation lance son 3ème appel à candidatures pour soutenir vos initiatives !

Regardez la vidéo ci-dessous pour plus d’informations…

Vous avez jusqu’au 20 juin pour candidater !
>> Postulez à l’appel à projets

Lire aussi :

Améliorer le système de santé et médico-social : L’ARS IDF lance un appel à innovateurs @ARS_IDF

Source : ARS Ile-de-France

L’amélioration du système de santé et médico-social fait partie des grandes priorités de l’Etat. L’ARS Île-de-France, Agence Régionale de Santé, lance donc un appel à innovateurs afin de développer des solutions innovantes pour améliorer le système de santé en Ile-de-France. Startups, a vos candidatures !

ARS idf

L’Agence régionale de santé Île-de-France s’engage dans une démarche collaborative pour améliorer le système de santé et médico-social en s’appuyant sur l’intelligence collective et les outils numériques. Elle adresse à ses collaborateurs et à tous ses partenaires un appel à innovateurs pour faire émerger des solutions innovantes susceptibles d’améliorer le système de santé et médico-social à l’aide des outils numériques. Les projets sélectionnés bénéficieront d’un accompagnement personnalisé, à travers le dispositif Start-ups d’État, pour permettre leur développement.

Des idées simples pour améliorer le quotidien
L’appel à innovateurs repose sur le fait que, parmi toutes les personnes qui composent le système de santé et médico-social en Île-de-France, certaines ont en tête des idées et des solutions nées de leurs pratiques quotidiennes qui ne demandent qu’à être accompagnées pour voir le jour et être déployées plus largement. Rendre possibles des idées simples imaginées par des acteurs du terrain pour améliorer le service rendu aux usagers et surmonter des obstacles du quotidien est l’ambition de cette démarche.

Les innovateurs ont jusqu’au 17 juin 2019 pour soumettre leur projet. Les candidats présélectionnés présenteront ensuite leurs projets à un jury présidé par Aurélien Rousseau, Directeur général de l’ARS Île-de-France, le 28 juin.

Plus d’infos ici…

Lire également :

La Normandie va consacrer 2 M€ pour la réalisation des projets de la Ville de Caen @RegionNormandie @CaenOfficiel

Source : Région Normandie

La Région Normandie a remis le prix « Opération renouveau Villes Reconstruites », à la ville de Caen, lauréate de l’appel à projets « Villes Reconstruites de Normandie ». La Ville de Caen va ainsi recevoir 2 millions d’€ pour la réalisation de ses projets 

Région normandie

« Villes reconstruites de Normandie », un dispositif réussi
La redynamisation des centres des villes reconstruites après la seconde guerre mondiale constitue un facteur important pour le développement et l’attractivité du territoire normand. C’est pourquoi, devant le succès remporté par le dispositif « Villes Reconstruites de Normandie » en 2017, la Région a décidé de lancer un nouvel appel à projets en 2018. Au total, la Région mobilisera plus de 21 millions d’euros pour accompagner les projets des villes lauréates.

Caen fait partie des 14 villes retenues pour bénéficier du soutien régional au titre des deux appels à projets. Les autres villes lauréates sont Avranches, Le Havre, Vire Normandie, Lisieux, Louviers, Saint-Lô, Argentan, Coutances, Evreux, Falaise, Flers, Rouen et Yvetot…

Le projet de la ville de Caen
– La requalification de copropriétés du quartier Saint-Jean : La Région soutient la réhabilitation des travaux de parties communes de copropriétés privées à hauteur d’1,2 million d’euros (50 % du coût total). Ces travaux ont été définis dans le cadre du  POPAC (Programme Opérationnel Préventif d’Accompagnement des Copropriétés) porté par la Ville de Caen et la CU Caen la mer qui accompagnent une vingtaine de copropriétés.

– La création d’un nouveau pôle enfance jeunesse : réhabilitation et aménagement de l’ancien collège Lemière  : Les travaux de réhabilitation sont actuellement en cours. Situé avenue Albert Sorel, le pôle enfance et jeunesse dont l’ouverture est prévue en septembre 2020, sera doté de quatre classes de maternelle et de six classes élémentaires, soit 250 places, ainsi qu’une partie restauration (une cuisine relais, deux réfectoires) et 1 500 m² d’espaces extérieurs. 

Consulter la suite…

 Lire aussi :

Santé : voici les 10 lauréats de l’appel à projets du Health Data Hub @MinSoliSante

Source : Ministère des solidarités et de la santé

Le Ministère des Solidarités et de la Santé avait lancé en janvier 2019 l’appel à projets pour mettre en place le Health Data Hub. Découvrez dès maintenant les 10 lauréats qui ont été dévoilés le 16 avril.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Cet appel à projet permet de sélectionner les 10 premiers projets qui seront soutenus par le Hub. 189 projets ont été proposés par des promoteurs très variés, comme des organismes de recherche, des établissements de santé, des professionnels de santé, des associations de patients, des industriels et des start-up.
Dans le cadre du plan sur l’intelligence artificielle annoncé par le Président de la République il y a un an, le Health Data Hub a pour mission de rassembler des données de santé anonymisées et de faciliter leur mise à disposition. L’objectif est de développer la recherche médicale à partir des données de santé et de leur analyse au service de l’amélioration des soins.

Les 10 projets retenus sont :
Deepsarc, porté par le professeur Jean Yves Blay, Directeur Général du Centre Léon Bérard et directeur du réseau NetSarc
Parcours IDM en Ile de France, porté par le docteur Axelle Menu-Branthomme, responsable de département à l’ARS Île-de-France, avec le soutien du SAMU 78 et du GCS Sesan
PIMPON, porté par Jean-François Forget, directeur médical dans la société VIDAL,
Hydro, porté par le docteur Arnaud Rosier, président de la startup Implicity
NS Park, porté par Jean Christophe Corvol, Professeur de Neurologie à la Pitié-Salpêtrière, soutenu par l’ICM, l’Inserm et F-CRIN,
ARAC, porté par Laurent Borella, directeur santé à Malakoff Médéric Humanis
ORDEI, porté par Patrick Maison, conseiller scientifique à l’ANSM,
OSCOUR, Porté par Yann Le Strat, directeur de la Direction Appui, Traitements et Analyses des données de l’Agence Nationale de Santé Publique, avec le concours de la FEDORU, des équipes du registre AVC de Brest et de l’équipe REPERES de l’université de Rennes

Consulter la suite… 

Lire également :