Archives du blog

L’AP-HP noté « AA / A-1+ » par S&P Global Ratings

index

« Nous égalisons la note de l’AP-HP avec celle de la République française (AA/Stable/A-1+, non sollicitée). Nous estimons en effet que l’Etat apporterait à l’AP-HP de façon quasi-certaine un soutien financier extraordinaire, rapide et suffisant, en cas de graves difficultés financières de l’AP-HP ».

Dans le cadre de notre approche méthodologique de la notation des entités dépendantes de l’Etat, nous continuons de considérer:

  • que l’AP-HP remplit un rôle critique pour l’Etat. Plus important groupe hospitalier français et européen, bénéficiant d’un positionnement unique dans le dispositif sanitaire français, l’AP-HP représente près de 10% de l’offre hospitalière publique française et 30% en Ile-de-France. Principal pôle de formation et de recherche médicale français, l’AP-HP est par ailleurs le premier employeur parisien avec près de 100 000 employés en 2016;
  • et que la force et la permanence des liens entre l’AP-HP et l’Etat restent intégrales. Le gouvernement est, directement et indirectement, impliqué de façon rapprochée dans le suivi de l’AP-HP, au-delà des contrôles effectués pour les autres hôpitaux publics. A l’instar des autres hôpitaux, l’AP-HP est soumise à la tutelle de l’Agence Régionale de Santé (ARS). Mais il existe une double tutelle spécifique pour l’AP-HP, notamment un droit d’opposition des Ministres de la santé et du budget sur les principales décisions financières de l’AP-HP, notamment son budget, son programme d’investissement et sa planification financière pluriannuelle. Nous considérons ainsi que l’Etat serait en mesure d’identifier rapidement des tensions financières.

L’Etat n’octroie pas de garantie explicite aux emprunts levés par l’AP-HP et les créanciers de l’AP-HP n’ont pas de recours direct contre le gouvernement français. Toutefois, nous considérons que l’Etat est responsable en dernier ressort de la solvabilité de l’AP-HP (du fait de son statut juridique) et également de sa liquidité.

Lire la suite

Paris s’engage : 500 logements sociaux réservés aux agents de l’AP-HP @Paris @APHP

Source : ville de Paris

La ville de Paris s’engage aux côtés de l’AP-HP:
de 2017 à 2019, 500 logements du parc social de Paris seront prioritairement réservés aux agents de l’AP-HP


L’AP-HP et la Ville de Paris s’engagent, ensemble, à mettre à disposition 500 logements du parc social de la Ville de Paris au cours des trois prochaines années, au bénéfice des agents de l’AP-HP ayant fait une demande de logement, traduisant ainsi la mise en œuvre des engagements pris et de la convention-cadre 2015-2019*.
En septembre 2015 l’AP-HP s’était engagée en tant qu’employeur à mettre en œuvre une politique volontariste pour faciliter les débuts de la vie professionnelle des personnels, les fidéliser, accompagner les mobilités internes et soutenir les personnes isolées, en situation de handicap ou fragilisées par des accidents de la vie. Cela s’était notamment traduit par l’objectif de mettre à disposition d’ici 2019, au moins 1000 logements supplémentaires à ses personnels, en complétant l’offre de logement locatif, social ou intermédiaire. Cette démarche volontariste sera réalisée grâce à la Maire de Paris qui, sensible à la situation des personnels, a décidé de réserver des logements dans les programmes de construction à venir. Ainsi, les 500 logements proposés aujourd’hui contribuent à cette volonté commune de la Ville et de l’AP-HP et à l’objectif des 1000 logements d’ici 2019.
L’engagement de la Maire de Paris vient ainsi compléter des actions d’ores et déjà engagées par l’APHP visant à une gestion plus active des baux, à accélérer la rénovation des logements existants et à procéder à la transformation d’anciennes résidences pour en faire des logements. Toutes ces actions commencent à porter leurs fruits : elles ont d’ores et déjà permis d’accroitre de 10% le nombre de logements attribués au cours des deux dernières années.
Anne Hidalgo, Maire de Paris : « Je me réjouis que la Ville puisse ainsi participer à améliorer les conditions de vie des personnels de l’AP-HP dont je salue l’engagement et le dévouement quotidien auprès des Parisiens et des Parisiennes »…. en savoir plus

L’AP-HP innove dans sa gestion de trésorerie

hospimedia_

L’AP-HP vient de lancer un programme d’émission de billets de trésorerie pour 300 M€

Publié le 13/01/16 –                    Source : HOSPIMEDIA

Comme l’annonçait le 27 novembre l’agence de notation Standard & Poor’s (S&P) dans son dernier rapport d’analyse sur l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), le CHU francilien a confirmé ce 13 janvier, par communiqué, avoir lancé un programme de billets de trésorerie d’un plafond de 300 millions d’euros (M€). L’AP-HP est ainsi le premier établissement public de santé à s’engager dans cette voie introduite par l’article 49 de la loi du 23 juillet 2013 sur la séparation et la régulation des activités bancaires, qui a modifié l’article L.213-3 du Code monétaire et financier. Mais il aura encore fallu patienter plusieurs mois passée cette date pour rendre le dispositif opérationnel, à savoir la publication le 29 mars 2015 au Journal officiel du décret relatif aux émissions de titres de créances négociables par les centres hospitaliers régionaux. Et si l’AP-HP est la première à s’y engager, quatre autres CHU peuvent dans les textes théoriquement la suivre : les Hospices civils de Lyon (HCL), les CHRU de Lille et Montpellier et le CHU de Bordeaux (lire ci-contre).

À l’AP-HP, l’émission des billets de trésorerie a été arrangée par la banque HSBC France. L’agent domiciliataire est Natixis et les agents placeurs HSBC, Natixis, la Société générale Corporate & investment banking (CIB), le Crédit agricole CIB et la Banque régionale d’escompte et de dépôts (Bred), qui relève du groupe Banque populaire-Caisses d’épargne (BPCE). À court terme, l’agence S&P lui a accordé la note « A-1+ », son homologue Fitch Ratings un « F1+ ». À long terme, les deux firmes de notation lui ont octroyé un double « AA ». L’objectif rappelé par le CHU francilien, qui est déjà actif sur les marchés obligataires depuis 2006, est de diversifier ses financements et d’optimiser ses coûts. « Cette prise directe avec le marché donne accès à une base très large de potentiels investisseurs, attirés par un émetteur proche de l’État par sa notation tel que l’AP-HP, et crée entre eux une vive concurrence bénéfique à notre institution« , ajoute le CHU. Selon lui, l’émission de billets de trésorerie lui a permis, dès cette semaine, d’émettre « avec succès » un titre de 100 M€ pour huit jours à un taux négatif de -0,22%.

Thomas Quéguiner
Source : hospimedia
>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

SNI et l’AP-HP:  le logement intermédiaire pour les agents hospitaliers 

Source : site Caisse des Dépôts 

Logement intermédiaire : un accès prioritaire pour les agents de l’AP-HP
Une convention a été signée entre le groupe SNI et l’AP-HP pour notamment donner un accès prioritaire aux agents de l’AP-HP à l’offre de logement locatif intermédiaire de la SNI pour la période 2015 à 2019. Cette convention permet de proposer aux agents de l’AP-HP des logements à des niveaux de loyers compatibles avec leur niveau de rémunération au plus près de leur lieu d’emploi…en savoir plus…

L’AP-HP : AU MOINS 1000 LOGEMENTS POUR SES PERSONNELS

Source : AP-HP

L’AP-HP PREND DES MESURES VOLONTARISTES POUR ACCROÎTRE L’OFFRE DE LOGEMENTS PROPOSÉS À SES PERSONNELS : AU MOINS 1000 LOGEMENTS SUPPLÉMENTAIRES D’ICI 2019
Au bénéfice de ses 95 000 agents, l’AP-HP dispose aujourd’hui de près de 10 000 logements attribuables, dont 8 300 dans le parc privé. Ce parc permet de loger un peu moins de 8% des personnels et, sur près des 2 500 demandes annuelles, seules 500 peuvent aujourd’hui être satisfaites.
L’AP-HP se fixe comme objectif de proposer au moins 1000 logements supplémentaires d’ici 2019 en complétant l’offre de logement locatif, social ou intermédiaire, à des loyers compatibles avec le niveau de rémunération des personnels.
Annoncée avant l’été dans le cadre de la réforme relative à l’organisation du temps de travail et des conditions de travail, cette politique volontariste vise à faciliter les débuts de la vie professionnelle des personnels ; les fidéliser ; accompagner les mobilités internes et soutenir les personnes isolées, en situation de handicap ou fragilisées par des accidents de la vie.
L’AP-HP mobilise plusieurs leviers :

– La convention cadre signée en mars 2015 avec la Ville de Paris prévoit, dans le cadre de la modernisation des sites hospitaliers, l’adaptation du patrimoine de l’AP-HP aux nouveaux modes d’activité hospitalière. Cela permettra à la Ville de Paris de bénéficier de surfaces libérées pour étendre l’offre de logements sur son territoire, au bénéfice des Parisiens et pour une partie au bénéfice direct des agents de l’APHP, à hauteur de 50 logements au moins.

En savoir plus