Archives du blog

Logement social et santé : l’AORIF et l’ARS Ile-de-France s’engagent ensemble @AORIF_ @ARS_IDF

Source : AORIF

L’AORIF et l’ARS Ile-de-France ont signé une convention de partenariat dans le but d’améliorer la santé et les conditions de vie des occupants du parc social, et d’améliorer la capacité des bailleurs sociaux à faire face à des situations complexes.

        ARS idf

L’état de santé de la population dépend d’un ensemble de déterminants sociaux et environnementaux, parmi lesquels les conditions d’habitat et le lien social jouent un rôle décisif. Ainsi, de nombreuses dimensions du logement influent sur l’état de santé d’une personne : sa situation et sa conception, les normes de construction, le niveau d’équipement, les caractéristiques des parties communes ou espaces publics et leur usage, mais également les conditions d’occupation, les relations de proximité, le sentiment de valorisation ou de relégation, etc. Parallèlement, les conditions de vie dans leur logement des locataires sont liées pour partie à des enjeux de santé : troubles psychiques et troubles de voisinage, handicap et adaptation du logement / accompagnements dans le logement, nuisibles…

Les bailleurs sociaux sont confrontés à des questions de santé qui interfèrent avec la gestion du parc locatif, appelant à un renforcement des partenariats entre acteurs de santé et acteurs du logement. C’est pourquoi l’AORIF et l’Agence Régionale de Santé (ARS) d’Ile-de-France ont souhaité structurer leur partenariat autour d’une feuille de route, à court et moyen termes, afin de s’engager dans une démarche commune dont les objectifs généraux sont :
d’améliorer la santé et les conditions de vie des occupants du parc social par une action de prévention et de prise en charge coordonnée,
d’améliorer la capacité des bailleurs sociaux à faire face à des situations complexes comportant des enjeux de santé des locataires.

Lire la suite…

Retrouvez également :

Parc social d’Ile-de-France : l’AORIF publie son infographie @AORIF_

Source : AORIF

L’AORIF publie le « Portrait de territoires 2018 » de la région Ile-de-France. Ce portrait du territoire d’Ile-de-France reprend tous les chiffres clés du territoire :
– La population et les ménages
– L’emploi et les revenus
– L’offre d’habitat et le marché immobilier
– Le parc locatif social ordinaire
– L’offre de logements-foyers
– La production locative sociale
– Les mises en chantier en accession sociale à la propriété
– La demande de logement social
– Les attributions de logements sociaux
– L’occupation du parc locatif social

Portrait de territoire AORIFCliquez sur l’image ci-dessus pour accéder à l’infographie…

Lire aussi :

Paris : lancement de la 1ère plateforme d’échange de logements sociaux @Paris @AORIF_

Source : Paris

La Ville de Paris et l’Aorif lance aujourd’hui, la 1ère plateforme d’échange de logements sociaux, à 10h30, à l’Auditorium de Paris Habitat, en partenariat avec 12 bailleurs sociaux !

MAIRIE DE PARIS

Un bien trop petit, trop grand, trop loin de son travail, ou encore trop cher… de nombreuses raisons qui font que trop de logements ne sont plus adaptés à leurs occupants.

C’est pourquoi, dès 2009, la Ville de Paris s’est engagée dans une politique en faveur de la mobilité résidentielle dans le parc social. 2015 est marquée d’une nouvelle étape importante avec la signature de la charte des mutations par la Ville de Paris, l’Etat, l’AORIF et 20 bailleurs sociaux. Elle affiche des engagements chiffrés ambitieux (consacrer, aux relogements dans le parc social, 25% des logements de la ville et 20% des logements de l’Etat) et vise à faciliter les relogements entre différents contingents de réservation. Cette charte prévoit également la mise en service d’une bourse d’échange « dans le cadre d’un outil administré par les bailleurs ». Anne Hidalgo exprime alors une forte attente vis-à-vis de ce dispositif qui vise à rendre le demandeur acteur de sa demande dans l’esprit de l’outil LOC’annonces mis en place en avril 2015 par la ville de Paris.

Ce projet est réalisée sur une démarche volontaire inter-bailleurs dont les partenaires sont : Paris Habitat, RIVP, Elogie-Siemp I3F, ICF Habitat , Efidis , 1001 Vies Habitat, Batigère Ile-de-France, France Habitation, Logis Transports , Erigère, et Emmaüs Habitat.

———> Consulter le communiqué de presse

Lire également :

L’Aorif et l’Unafo dévoilent les résultats de leur étude sur la performance énergétique des résidences sociales @AORIF_ @UnafoUnion

Depuis plusieurs années, l’Aorif et l’Unafo se sont engagées dans une démarche commune, visant à améliorer et à renforcer les relations partenariales entre leurs membres. Les deux réseaux professionnels ont étudié ensemble, dans le cadre de cette démarche, la question de la performance énergétique des bâtiments, construits ou réhabilités par les bailleurs sociaux adhérents de l’Aorif, et gérés par les associations adhérentes de l’Unafo, avec l’ambition d’aider leurs adhérents à imaginer de nouveaux processus et de nouveaux outils communs.

Les bailleurs sociaux et les gestionnaires de logements accompagnés font le constat récurrent d’un écart entre une baisse des consommations énergétiques, dû à la performance des bâtiments construits ou réhabilités, et des coûts d’entretien et de maintenance qui ont, eux, tendance à augmenter.

L’Aorif et l’Unafo ont souhaité étudier objectivement ce phénomène en partant de l’analyse de sept résidences sociales situées en Ile-de-France. Dans la continuité de ce travail, les deux réseaux ont organisé ce 11 septembre 2018, en partenariat avec Ekopolis, une journée professionnelle afin de partager les résultats de l’étude et de donner le cap à suivre pour garantir une amélioration durable de la performance énergétique au quotidien. Au lendemain, de la Marche pour le Climat et à la veille de l’annonce du Plan Pauvreté, cette journée nous rappelle que l’enjeu n’est pas seulement technique mais que propriétaires comme gestionnaires doivent répondre ensemble au défi de la performance énergétique : un défi environnemental, économique et social.

Les enjeux de la performance énergétique en résidence sociale @AORIF_ @UnafoUnion

L’Aorif et l’Unafo organisent une journée professionnelle autour de la performance énergétique des résidences sociales le 11 septembre 2018

Depuis plusieurs années, l’Aorif et l’Unafo se sont engagées dans une démarche commune, visant à améliorer et à renforcer les relations partenariales entre leurs membres. Les deux réseaux professionnels ont étudié ensemble, dans le cadre de cette démarche, la question de la performance énergétique des bâtiments, construits ou réhabilités par les bailleurs adhérents de l’Aorif, et gérés par les associations adhérentes de l’Unafo, avec l’ambition d’aider ces adhérents à imaginer de nouveaux processus et de nouveaux outils communs.

Les bailleurs sociaux et les gestionnaires de logements accompagnés font le constat récurrent d’un écart entre une baisse des consommations énergétiques, due à la performance des bâtiments construits ou réhabilités, et des coûts d’entretien et de maintenance qui ont, eux, tendance à augmenter. L’Aorif et l’Unafo ont souhaité étudier objectivement ce phénomène en partant de l’analyse de sept résidences sociales situées en Ile-de-France.

L’Aorif et l’Unafo ont décidé d’organiser, en partenariat avec Ekopolis, une journée professionnelle intitulée « Tous concernés par la performance énergétique de la résidence sociale », en vue de partager les résultats de l’étude et de donner le cap à suivre pour garantir une amélioration durable de la performance énergétique au quotidien.

Rendez-vous

Mardi 11 septembre 2018 de 9h30 à 16h30

Halle Pajol – 20, esplanade Nathalie Sarraute – 75018 Paris

> Télécharger la synthèse de l’étude