Archives du blog

Le projet de territoire intelligent d’Angers @Angers

Source : smart city 

EDF, Vinci, Engie et Bouygues. Depuis mi-mars, on connaît les quatre candidats en lice pour le projet de territoire intelligent lancé par Angers Loire Métropole et la Ville d’Angers. Des poids lourds de l’immobilier et de l’énergie donc, pour un marché public global de 120 millions d’euros sur 12 ans. Jean-Marc Verchère, adjoint à la politique de proximité, revendique une spécificité angevine dans cette démarche, tout en puisant de l’inspiration du côté Dijon notamment.

Dans le combat d’Angers pour le titre officieux de « territoire le plus intelligent de France », à quoi sert ce marché public global ?
Ce titre, ça n’est pas l’objectif. Simplement, notre ville a été à la pointe dans le domaine de l’électronique pendant les années 1960-70 avec Bull, Thomson, Motorola, etc. La délocalisation et la miniaturisation de l’électronique ont fait disparaître cette activité dans les années 1980-90. Mais ce savoir-faire s’est en partie retrouvé dans un tissu de PME du numérique, d’où la création de la Cité de l’objet connecté (en 2013) et l’obtention du label FrenchTech (en 2015). Nous travaillons au renouveau d’une ville longtemps endormie par sa « douceur angevine ». Sur la smart city,notre constat est qu’il ne sert à rien d’être une ville d’objets connectés si notre gestion des services et de l’espace public n’est pas transversale. On s’est beaucoup inspiré de ce qu’a fait la Ville de Dijon, mais sans tout reprendre à notre actif. On a aussi pioché des idées chez des villes en pointe dans un sous-domaine : Nantes, Lyon ou Rennes.

…lire la suite…

La Métropole d’Angers mettra en avant son ambition « Green & smart » au MIPIM @Angers_ALDEV @MIPIMWorld #MIPIM2019

Source : ALDEV

A l’occasion du MIPIM, le plus grand salon international des professionnels de l’immobilier, la métropole d’Angers sera présente sur le stand commun du pôle métropolitain Loire-Bretagne afin d’y mettre en avant ses projets d’aménagements urbains, notamment son ambition « Green & Smart ». Rendez-vous sur le stand P1/A1 du 12 au 15 mars.

Le pôle métropolitain Loire-Bretagne représente le Grand Ouest
Dans la cadre des actions de promotion menées par le Pôle Métropolitain Loire Bretagne, les agglomérations de l’Ouest (Angers, Nantes, Saint-Nazaire et Rennes) unissent leur force au sein d’un stand commun (position P1/A1). Il s’agit ainsi de promouvoir les grands projets urbains de chaque territoire en leur apportant un maximum de visibilité auprès des cibles investisseurs. Aldev coordonne la représentation angevine au MIPIM.

Chacune des grandes villes met en avant ses atouts. Pour Angers cette année, ce sera l’ambition « Green & Smart » de la métropole. Jean-Pierre Bernheim interviendra sur ce thème, le mercredi 13 mars, à 11 h 30 sur le stand Loire-Bretagne.

Plus d’infos ici

Lire également :

Angers : Réalités annonce la livraison de près de 300 logements @Galivel @realites

Source : Galivel

Le Groupe Réalités restructure son implantation sur le territoire angevin et annonce la livraison de 285 logements en 2019 et le lancement de plusieurs projets.

galivel

Nouvelle organisation pour l’Agence RÉALITÉS à Angers
Louis GRIMAULT, qui occupait la fonction de responsable commercial de la région Centre-Loire, vient d’être nommé responsable de l’agence à Angers, qui compte aujourd’hui une dizaine de collaborateurs.
Cette nomination fait suite au rattachement de la Business Unit régional des Pays de La Loire dirigée par Cédric JOUBERT où RÉALITÉS est fortement implanté en Loire-Atlantique et sur la côte vendéenne.

6 livraisons & 3 démarrages de travaux
Sur le territoire angevin, RÉALITÉS se veut ambitieux et l’activité sera dense en 2019.
6 résidences seront livrées en 2019 pour 285 nouveaux logements :
– INITIAL à Avrillé (résidence) ;
– VERANO aux Ponts-de-Cé (résidence) ;
– GARDEN PARK II à Angers – quartier Belle-Beille (résidence) ;
– CONFIDENCE à Angers – quartier Bichon/Saint Lazare (résidence et maisons) ;
– LE CARAT à Angers – quartier Visitation – gare (appartements hauts de gamme) ;
– EPONA à Saumur (résidence Services Séniors).

Plus d’informations ici

Lire aussi :

Angers : la chaufferie urbaine à Monplaisir c’est pour bientôt ! @AngersAgglo @BanqueDesTerr @ENGIEgroup ‏

Source : Angers Loire Métropole

La société des énergies renouvelables de Monplaisir est née en préalable à la construction d’une chaufferie bois, qui permettra à partir d’octobre 2021 de chauffer et alimenter en eau chaude 2800 logements du quartier et l’ensemble des équipements.

Résultat de recherche d'images pour "angers loire métropole"

Il s’agissait, pour Angers Loire Métropole, Engie Réseaux et la Banque des territoires, de signer les statuts préalables à la création de la société qui aura la responsabilité, dans un premier temps, de construire la future chaufferie bois du quartier: la Société des énergies renouvelables de Monplaisir (Serem).

Cet équipement alimentera en chauffage et en eau chaude sanitaire 2800 logements du quartier ainsi que l’ensemble des équipements (écoles, piscine, gymnase…) et l’entreprise Scania. C’est d’ailleurs sur l’une de ses parcelles, située à l’angle des boulevards de l’Industrie et de Monplaisir, que la chauffera entrera en fonction en octobre 2021.

En savoir davantage…

 

NPNRU : Angers Loire Habitat investit 223 M€ dans 2 quartiers Angevins @ALH_49

Source : Angers Loire Habitat

Dans le cadre du NPNRU, Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain, Angers Loire Habitat investit 223 millions d’euros dans les quartiers de Belle-Beille et Monplaisir afin d’améliorer le cadre de vie des habitants.

Avec près de 750 logements démolis et autant de reconstructions, 2 200 réhabilitations et 850 résidentialisations Angers Loire habitat, Office Public de la communauté urbaine sera largement à la manœuvre. Les premiers coups de pioche doivent démarrer dès la fin de l’année avec la démolition des 20 et 40 avenue Notre Dame du Lac à Belle-Beille. Les premières interventions dans le quartier de Monplaisir sont programmées au premier semestre 2019.

Les locataires concernés par les démolitions bénéficieront d’un accompagnement spécifique pour leur relogement. L’office s’appuie sur une charte, qu’il partage avec ses partenaires, pour accompagner dans les meilleures conditions les locataires dans leur parcours de relogement. Des entretiens individuels seront programmés pour identifier les besoins et proposer des logements en adéquation avec chaque situation.

——> Obtenir plus d’informations

Lire aussi :