Archives du blog

Un plan national pour mobiliser les logements vacants @ANAH_Officiel

Source : ANAH

Lancé le 10 février par Julien Denormandie, ministre de la ville et du logement, ce plan s’inscrit dans la continuité des initiatives prises pour renforcer l’accès au logement. Avec 350 000 logements vacants dans le parc privé, la lutte contre la vacance est un levier majeur. L’État associe à son action de nombreux partenaires, dont l’Anah.

Identifier

La vacance est un phénomène complexe recouvrant des réalités multiples. L’État lance la construction d’une cartographie interactive pour repérer, suivre et comprendre cette vacance. Un outil indispensable aux collectivités, qui leur permettra d’identifier les leviers de remobilisation des logements vacants les plus pertinents. Des territoires sélectionnés bénéficieront d’un appui renforcé, pour un déploiement accéléré du plan.

Inciter

Les divers outils de remise en location restent méconnus, des propriétaires comme des acteurs en contact avec eux. Le plan met en place une communication élargie et simplifiée autour des dispositifs existants. Elle prend appui sur la plateforme facilhabitat.gouv.fr de l’Anah, qui accompagne les propriétaires à toutes les étapes de leur projet. Une campagne de courriers est également engagée pour écrire aux propriétaires de logements vacants…

En savoir plus

Chiffres clés et principaux enjeux du parc de logements privés en France @ANAH_Officiel

Source : ANAH

Le parc privé en France compte près de 24,4 millions de logements occupés à titre de résidences principales, avec 15 millions de logements individuels et 9 millions de logements collectifs. Si une nette majorité de ménages sont désormais propriétaires (58%), le parc privé prédomine également dans le secteur locatif ; près de 60% des logements en location relèvent en effet de ce parc.
Depuis la fin des années 1990, le statut de propriétaire occupant a poursuivi sa progression (56% à 58%) mais cette dynamique se ralentit avec une légère rétractation de la part des accédants, de 38% à 34% des propriétaires. Dans le même temps, le parc privé locatif reste stable autour de 25% du parc mais a néanmoins progressé de plus d’un million de logements. Au cours de ces 20 dernières années, le parc de résidences principales a augmenté de plus de 5 millions de logements, et 9 sur 10 relèvent du parc privé. Le parc privé loge ainsi une large majorité des ménages et porte des enjeux à la fois sociaux, patrimoniaux et urbains…

Découvrir les chiffres clés et enjeux du parc de logements privés

L’Anah dévoile ses objectifs pour 2020 @ANAH_Officiel

Source : ANAH

En 2019, l’Anah a contribué à la rénovation de 155 765 logements, en engageant 970,2 millions d’euros. Une évolution record : + 65% par rapport à 2018, qui concerne tous les axes d’intervention de l’Agence : précarité énergétique, copropriétés, habitat indigne, logements vacants, autonomie…

Pour Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement, « les objectifs, fixés par le gouvernement en 2019 à l’Anah, ont été largement dépassés. Le travail de l’Anah a également permis un accès simplifié aux aides et à l’information, pour l’ensemble des Français, grâce à Facil Habitat et MaPrimeRénov’ ».

>Découvrir les objectifs de l’Anah

L’ancien CITE est remplacé par Ma Prime Révov’ @pap_fr

Source : PAP

A partir du 1er janvier l’ancien Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) fusionne avec le dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah et donne naissance à Ma Prime Révov’.

Le Projet de loi de finance 2020 vient d’être voté et avec lui un nouveau dispositif d’aide à la rénovation entre en vigueur. Dès janvier 2020, le CITE (Crédit d’impôts pour la transition énergétique) et la subvention du dispositif Habiter Mieux Agilité de l’Anah fusionnent et donnent naissance à Ma Prime Rénov’. L’objectif : financer des travaux simples comme l’isolation ou le remplacement d’un vieux chauffage.

Faciliter a rénovation. La prime, à destination des propriétaires, sera versée dès la fin des travaux de rénovation énergétique et non plus l’année suivante, comme c’était le cas pour la version 2019 du CITE. La volonté du gouvernement est de faciliter et surtout inciter les ménages, notamment modestes, à rénover thermiquement leur logement, en supprimant toutes avances de fonds.

>En savoir plus

ANAH : une année 2019 inédite et un budget 2020 ambitieux @ANAH_Officiel

Source : ANAH

A l’occasion de son 4ème Conseil d’administration de l’année, l’Anah a fait part de l’atteinte de ses objectifs annuels. L’Agence a également adopté un budget ambitieux pour satisfaire les objectifs fixés par le Gouvernement, au travers de grands programmes nationaux (Action Cœur de Ville, Plan Initiative Copropriétés, Habiter Mieux et Logement d’abord). Ce budget en hausse, également en fonctionnement et en investissement, permettra notamment de réussir la mise en œuvre de MaPrimeRénov’, nouvelle aide à la rénovation énergétique lancée le 1er janvier 2020.

1. Les objectifs 2019 sont atteints

L’Anah connait une année inédite et exceptionnelle sur l’ensemble de ses programmes. Elle présente des objectifs dépassés : 122 624 logements rénovés au 2 décembre 2019, soit une progression de +70% en un an…Lire la suite