Archives du blog

Clésence : Livraison de 135 nouveaux logements à Amiens @Clesence_AL @ActionLogement

Source : Clésence

Ce mardi 2 juin, Clésence a finalisé la livraison du programme situé rue Delouard à Amiens, tout proche du Centre Hospitalier.

Après la livraison de la Résidence Accueil à l’association gestionnaire ESPOIR 80 et ses 28 logements conçus et adaptés pour accueillir des personnes en situation de handicap, c’était au tour de la Résidence Universitaire.

Gérée par le CROUS, cette résidence compte 107 logements (94 T1, 7 T1 destinés aux personnes à mobilité réduite, 5 T5 – composés de 4 chambres – et 1 T3 destiné au gardien). Elle propose également des locaux communs comme des salles de travail ou une laverie…

En savoir plus

La SEMOP Amiens Energies a finalisé le financement du réseau de chaleur urbain d’Amiens @cmarkea

La Société d’Économie Mixte à Opération Unique (SEMOP) Amiens Energies a finalisé le financement du réseau de chaleur urbain de la ville d’Amiens. 

SEMOP amiens energies.PNG

La Société d’Économie Mixte à Opération Unique (SEMOP), Amiens Énergies, développe et exploite, par délégation de service public, le réseau de chaleur urbain de la Ville d’Amiens. Dotée d’un capital de 8 millions d’euros, cette société est détenue à 51 % par Engie Cofely, 34 % par la Ville d’Amiens et 15 % par la Banque des Territoires.

Le contrat de financement de la SEMOP Amiens Energies pour la réalisation du réseau de chaleur urbain de la ville d’Amiens a été récemment signé à Amiens par l’ensemble des parties prenantes.

La SEMOP Amiens Energies est donc en ordre de marche pour réaliser ses investissements. La Caisse d’Epargne Hauts de France et Unifergie ont co-arrangé une dette bancaire long terme de 36 M€ avec la participation d’ARKEA Banque Entreprises et Institutionnels qui complète le pool bancaire. Ce financement vient compléter les ressources de la SEMOP (apports des actionnaires, subventions…) qui permettront d’accélérer la réalisation des investissements, tels que les moyens de production de chaleur et le réseau souterrain. Le montant total des investissements s’élève à 82
M€.

En 2020, le réseau chauffera et transportera de l’eau sur 40 kilomètres dans la ville d’Amiens pour alimenter des parcs de logement et des bâtiments publics. La production sera principalement d’origine renouvelable, avec un dispositif de chaufferies Biomasse (12 MW), une pompe à chaleur sur eaux usées de la station d’épuration d’Ambonne (15 MW), des pompes à chaleur en géothermie ainsi que des centrales de cogénération de dernière génération.

—> Consulter le communiqué de presse

Groupe Duval et Vinci Immobilier sélectionnés pour un programme de 60 000 m ² à la gare d’Amiens @groupe_duval @vinciimmobilier

Source : Groupe Duval

Groupe Duval et son partenaire Vinci Immobilier ont été désignés lauréats de l’appel à projets pour l’aménagement d’un programme mixte de 60 000 m² dans la ZAC de la gare d’Amiens

duval groupe

En concurrence avec six autres promoteurs, le groupement a été choisi pour sa capacité à lier la nature et l’urbain, entre les berges de La Somme et le centre-ville. Cet ensemble immobilier se compose de 470 logements, 12 000 m² de bureaux, un hôtel 4* de 100 chambres et 7 000 m2 de commerces. Laissant la part belle aux déplacements doux, l’aménagement fait le pari de l’innovation et du développement durable. De nombreux espaces seront ainsi consacrés aux familles et aux jeunes : halle gourmande, hôtel, restaurants, espace de coworking et conciergerie de quartier. Un espace dédié aux manifestations culturelles et sportives ainsi qu’un fab lab seront également proposés.

Au moins 140 emplois devraient être générés par ce projet d’ampleur. Les travaux débuteront en 2020.

Olivier de la Roussière, Président de Vinci Immobilier : « Nous sommes fiers d’avoir porté le groupement sur ce projet mixte d’envergure. Forts d’une solide expérience dans les domaines de l’immobilier résidentiel et d’entreprise sur la ville d’Amiens, nous avons à cœur de transformer les villes avec des projets innovants qui anticipent leurs mutations et les modes de vie émergents ».
La suite ici…

Lire aussi :

1ère SEMOP dans le  domaine de l’énergie @fedepl @Engie_CofelyFr @Seban_Associes

PREMIÈRE SEMOP DE FRANCE DANS LE DOMAINE DE L’ÉNERGIE4 mai 2017
Source : Seban-Associes

Voir aussi : 

http://www.engie-cofely.fr/actualites/amiens-energies/

http://www.servirlepublic.fr/interviews/1892/#.WQrcxtLygdU

La ville d’Amiens a lancé, durant le premier trimestre 2017, la première société d’économie mixte à opération unique (ci-après, « SEMOP ») dans le domaine de l’énergie.
La société Amiens Energies a été créée, conformément aux dispositions des articles L. 1541-1 à L. 1541-3 du code général des collectivités territoriales, dans le cadre d’un partenariat entre la ville d’Amiens (détentrice de 34% du capital de la société), ENGIE Cofely (détentrice de 51% du capital de la société) et la Caisse des dépôts et consignations (15% du capital). Elle a pour objet la gestion et l’extension des réseaux de chaleur de la ville et constitue de ce fait la première SEMOP dans le domaine de l’énergie.
La mission de la SEMOP est double puisqu’elle consiste, d’une part, à interconnecter différents réseaux de la ville afin d’améliorer l’alimentation de logements et de divers équipements et, d’autre part, d’abaisser de 19 % le tarif moyen du KWh pour le consommateur.
S’agissant de son fonctionnement, la gouvernance de la SEMOP s’organise autour de trois niveaux de décision. Un conseil d’administration composé de sept membres (trois représentants de la ville d’Amiens, trois représentants d’ENGIE Cofely et un représentant de la Caisse des dépôts). Un comité stratégique est composé d’élus de la collectivité et de l’opérateur. Enfin une direction générale à la tête de laquelle se trouve un employé d’ENGIE Cofely, mis à disposition de la SEMOP. Sur un plan opérationnel, cette dernière disposera des compétences de plusieurs collaborateurs (responsable technique, gestion, facturation, équipe commerciale dediée au démarrage pour assurer le développement, responsable d’exploitation, techniciens, etc.) dont certains seront ses salariés et d’autres seront mis à sa disposition, soit par ENGIE Cofely, soit par la ville d’Amiens.
Le recours à la SEMOP est justifié par ses auteurs par le souhait de la ville d’Amiens de jouer un rôle particulièrement actif dans ce projet et de ne pas se cantonner à un contrôle a posteriori comme dans le cadre d’une délégation de service public classique : « Nous ne souhaitions pas nous lancer dans une délégation de service public classique où la Ville effectuerait un contrôle a posteriori. Nous ne voulions pas non plus d’une structure où la Ville jouerait un rôle passif laissant à un opérateur privé la capacité d’imposer ses choix, ou d’un opérateur associant la Ville à des actionnaires dormants La SemOp offre un vrai cadre de partenariat public-privé actif ! »…. en savoir plus

Signature de la DSP du futur centre aquatique d’Amiens @amiensmetropole #Eiffage

Source : EIFFAGE

Signature du contrat de délégation de service public (DSP) du futur centre aquatique d’Amiens


Alain Gest, Président d’Amiens Métropole, et Olivier de Guinaumont, Président de la société CAP SAMARO ont signé un contrat de Délégation de Service Public (DSP) pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance du futur Centre Aquatique d’Amiens qui se situera rue Alexandre Dumas.
Le centre aquatique

Destiné à devenir le lieu d’animations aquatiques d’Amiens et des environs, le projet comprend la création d’un bassin nordique de 50 mètres qui sera notamment le lieu d’entraînement des nageurs d’Amiens Natation. Un bassin intérieur de 25 mètres, associé à un bassin ludique, permettra d’accueillir les groupes scolaires et les familles qui pourront également profiter des plages qui seront aménagées à l’extérieur. A l’étage, un important espace bien-être et fitness sera dédié au sport-santé ainsi qu’à la détente. Cet espace sera relié aux bassins intérieurs par un pentagliss1.

Cet équipement s’inscrit dans une démarche de développement durable avec une consommation énergétique maîtrisée grâce à la récupération de chaleur sur les eaux usées et la récupération d’eau des pédiluves2.

Le groupement CAP SAMARO

Le groupement CAP SAMARO constitué d’Eiffage, Mirova, ENGIE Cofely et Swimdoo rassemble l’expertise de chacun de ses partenaires afin de réaliser puis d’exploiter le futur centre aquatique demandé par Amiens Métropole.

La Branche Concessions du groupe Eiffage a développé le projet du futur Centre Aquatique d’Amiens en partenariat avec les autres membres du groupement et sera mobilisée pour le suivi des phases conception et construction de l’ouvrage et ce jusqu’à sa mise à disposition en mai 2019.

Eiffage Construction Picardie aura en charge la réalisation du projet en sa qualité de mandataire.

Mirova, filiale de Natixis Asset Management, investit dans le projet à travers son fonds d’investissement BTP Impact Local.

Swimdoo, filiale commune créée par ENGIE Cofely et le Groupe Récréa assurera l’exploitation commerciale. Swimdoo est fondé sur une analyse et la prise en compte de deux tendances sociétales majeures : le besoin grandissant de lien social, de rencontre et de solidarité, l’importance de la santé et du bien-être.

ENGIE Cofely assurera la fourniture des fluides, la maintenance et le gros entretien- renouvellement de l’équipement. ENGIE Axima assurera la réalisation des lots techniques.

En savoir plus