Archives du blog

EuroRennes, le projet qui vient transformer le cœur de la métropole @Demain_la_Ville

Source : Demain la ville

Depuis 2010, la création de la ZAC EuroRennes vient peu à peu transformer le quartier de gare et devient peu à peu un véritable symbole d’attractivité. Comment le projet EuroRennes transforme t’il l’histoire de la ville ? La nouvelle gare est-elle le point de départ d’un renouveau de la Métropole  ? 

En vert, le futur ensemble architectural comprenant le siège social de SAMSIC

Eurorennes, quand un quartier de gare se redessine
C’est lors de la construction de la ligne ferroviaire Paris Montparnasse – Brest, que la ville de Rennes se dote la première fois d’une gare en 1854. L’implantation de celle-ci bouleverse déjà à l’époque la ville. Autour des ateliers de la gare s’installent les cheminots et leurs familles, construisant eux-mêmes leurs habitations et provoquant une urbanisation lente et peu contrôlée de ses environs. Ce quartier populaire reste pendant très longtemps, coupé du reste de la ville malgré sa proximité avec le centre urbain. Les grandes infrastructures ferroviaires sont en effet des barrières qui empêchent la communication des espaces urbains autour de la gare avec le reste de la ville, même si certaines percées et aménagements ont été mises en place.

Et depuis 2010, c’est l’entièreté de ce quartier de gare qui subit une grande transformation. Avec comme slogan : “EuroRennes, Porte d’entrée de la Bretagne cœur de Métropole”, l’ambition portée par la ZAC est clairement affichée. Au centre du projet, la reconfiguration du pôle ferroviaire apparaît comme la clé de voûte d’un projet d’envergure métropolitaine. Porté par Rennes Métropole et Territoires Publics, ce vaste projet de 58 hectares participe pleinement au renouveau urbain de la ville. Mais alors derrière cette reconfiguration, quelles sont les attentes des différentes parties prenantes du projet ? Comment la ZAC EuroRennes vient transformer, non seulement la ville, mais aussi son image ? Et plus généralement, qu’est-ce que les grands projets urbains racontent de l’évolution des métropoles ?

Reconnecter le quartier de gare avec le reste de la métropole rennaise
La transformation du quartier de gare permet dans un premier temps son ouverture sur le reste de la ville, mais aussi de gommer la fracture physique et psychologique propre à ce quartier. Prenant place de chaque côté de la voie ferrée, le projet cherche avant tout à recréer des liens physiques entre le Sud et le Nord de Rennes. La restructuration de la gare permet donc d’assurer cette continuité entre ces deux espaces : une nouvelle liaison piétonne est dessinée pour relier les deux parvis de la gare, et pour traverser les voies ferrées. Cet ensemble paysager se veut également être le pivot de ces deux parties de la ville, améliorant de fait les flux piétons et les mobilités douces.

Lire la suite

Programme Pépites Grand Lyon : 2 nouvelles entreprises labellisées ! @grandlyon #ChezNestor

      Source : Grand Lyon

 

Depuis 2011, 77 entreprises du territoire ont été labellisées. Elles ont réalisé plus de 620 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2018 et emploient plus de 3.780 collaborateurs.

Lancé en 2011 à l’initiative de la Métropole de Lyon et de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, le programme « Pépites » accompagne chaque année une dizaine de PME à très fort potentiel. Pour cette nouvelle promotion, le comité, composé de chefs d’entreprises et d’experts, a privilégié des entreprises qui optent pour des activités novatrices et audacieuses et qui ouvrent d’ores et déjà leur marché à l’international :
  •  CHEZ NESTOR : créé en 2012, Chez Nestor est une plateforme de coliving à destination des nomades urbains. Présent dans 5 villes françaises avec un parc de plus de 1000 lots, Chez Nestor compte poursuivre son développement avec le lancement de nouvelles gammes et l’accès au service dans de grandes métropoles européennes. Dans une dynamique de forte croissance, l’entreprise double chaque année son chiffre d’affaires (4,7M€ en 2018), et de nombreux postes sont ouverts pour rejoindre cette équipe.
  •  TETRO : Créée en 2010, TETRO est une agence indépendante créative et innovante qui valorise les marques, les hommes et les territoires en fabriquant des mises en scène singulières et audacieuses. Elle est dotée d’une direction artistique et d’une production intégrée pour incarner et délivrer des imaginaires off et online. L’entreprise se distingue par une double démarche agence / producteur de spectacles qui lui permet de s’inscrire dans le paysage artistique & culturel à l’international avec son pôle TETRO + A. Le nouveau pôle TETRO IN SITU intègre l’art dans l’architecture de façon pérenne et sur-mesure. L’entreprise, récompensée par le prix Les Échos des « champions français de la croissance 2019 » ambitionne de poursuivre sa forte croissance et son développement à l’international.
Ces 2 Pépites nouvellement labellisées bénéficieront d’un accompagnement sur-mesure d’une durée de 2 ans, assuré par un référent économique de la Métropole, un conseil‐référent de la CCI et des consultants experts. Ce suivi personnalisé permet à l’entreprise d’aborder tous types de problématiques liées à sa croissance : approfondissement stratégique et organisation, développement commercial, marketing, aide au financement (levée de fonds, croissance externe, ingénierie financière), développement à l’international, gestion des ressources humaines et management.

…lire la suite…

Régions de France : quels ont été les faits marquants de 2018 ? @Regionsdefrance

Source : Régions de France

Régions de France, l’institution de représentation des régions françaises auprès des pouvoirs publics français et des institutions européennes, a publié son rapport d’activité 2018. Tous les événements marquants de 2018 et la présentations des différentes commissions de travail sont à retrouver dans ce rapport. Regions de France

« L’année 2018 restera pour Régions de France comme l’une des plus riches en événements de ses 20 ans d’histoire. En créant Territoires Unis avec nos homologues de l’AMF et l’ADF, nous n’imaginions pas à quel point le rassemblement de nos trois échelons de collectivités constituerait une force aussi importante pour nous faire enfin entendre à l’échelon national. Depuis le début du quinquennat, nous disions et répétions que la verticalisation du pouvoir était mortifère. Nous soutenions que la respiration du pays passait par l’existence de la décentralisation et de libertés locales réaffirmées. Et en cette fin d’année 2018, les Français ont exprimé avec force leur envie de participation à la décision politique, leur besoin de co-construction. A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes encore dans la phase de grand débat national. Mais qu’il s’agisse de pouvoir d’achat, de consolidation démocratique ou d’économies de dépenses publiques, la question de la décentralisation doit revenir en tête des priorités gouvernementales. »

Cliquez ici pour accéder au rapport d’activité 2018

Lire aussi :

Métropole du Grand Paris : découvrez le rapport d’activité 2018 @GrandParisMGP

Source : Métropole du Grand Paris

La Métropole du Grand Paris a publié son rapport d’activité 2018. Découvrez toutes les réalisations, les projets, les grandes avancées, la gouvernance de la métropole… et bien d’autres encore ! 

Métropole grand paris

La Métropole du Grand Paris a vu le jour le 1er janvier 2016. Elle a été créée par la loi du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, dite «loi MAPTAM», et renforcée par la loi du 7 août 2015 de nouvelle organisation territoriale de la République, dite «loi NOTRe».

C’est une intercommunalité composée de 131 communes et 11 établissements publics territoriaux (ETP). Elle regroupe Paris, les 123 communes des trois départements des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-deMarne et 7 communes des départements limitrophes de l’Essonne et du Val d’Oise, soit près de 7,5 millions d’habitants. Établissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) à fiscalité propre et à statut particulier, la Métropole du Grand Paris exerce 5 compétences obligatoires, définies par un projet métropolitain :
– Développement et aménagement économique, social et culturel;
– Protection et mise en valeur de l’environnement et politique du cadre de vie;
– Aménagement de l’espace métropolitain;
– Politique locale de l’habitat;
– Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations.

Sa création a pour objectif d’améliorer le cadre de vie de ses habitants, de réduire les inégalités entre les territoires qui la composent, de développer un modèle urbain, social et économique durable, moyens d’une meilleure attractivité et compétitivité au bénéfice de l’ensemble du territoire national.

>>> Consulter le rapport d’activité 2018

Lire aussi :

Immobilier d’entreprise : Bordeaux Métropole lance son 2e Appel à Manifestation d’Intérêt AIRE @BxMetro

Source : Bordeaux Métropole

Bordeaux Métropole lance son 2e Appel à Manifestation d’Intérêt « AIRE » (aménager, innover, redessiner, entreprendre) pour renouveler l’immobilier d’entreprise de 10 sites métropolitains.  

Bordeaux Métropole

Dans la continuité de la première édition de AIRE, qui donnera lieu à 50 000 m² de surfaces de plancher dédiés aux petites et moyennes entreprises, Bordeaux Métropole poursuit sur cette dynamique en lançant un second AMI.
Cet appel à manifestation d’intérêt intitulé AIRE – Aménager, Innover, Redessiner, Entreprendre – vise à la production d’une offre immobilière d’entreprise, innovante et qualitative, qui réponde aux besoins des petites structures économiques.

Accessible à tous les opérateurs, investisseurs, entrepreneurs et concepteurs, cet appel à manifestation d’intérêt, version 2019-2020, porte sur 10 terrains, appartenant à des propriétaires publics ou privés.

Enjeux de l’AMI : 
– Renouveler la qualité urbaine et architecturale en innovant dans les procédés et les usages ;
– Développer la qualité environnementale et réduire l’impact écologique des bâtiments d’entreprise ;
– Encourager la requalification de sites déjà artificialisés ou urbanisés ;
– Proposer des prix de sortie abordables en optant pour des techniques constructives novatrices ;
– Maintenir l’activité productive dans la métropole en produisant des locaux d’activités fonctionnels et conformes aux attentes des petites structures économiques ;
– Engager une réflexion sur la réversibilité des programmes immobiliers afin de permettre différents usages dans le temps de vie du bâtiment

En savoir plus sur ce 2e AMI…

>>> CANDIDATER

Retrouvez également :