Archives du blog

L’agence Moody’s confirme la solidité financière du groupe Macif par la notation « A2 » avec de bonnes perspectives de stabilité @GroupeMacif

Source : Macif

L’agence de notation Moody’s vient de confirmer à « A2 » la note de solidité financière du groupe Macif avec une bonne perspective de stabilité pour les 12-18 mois à venir et ce, dans un contexte de marchés financiers agités avec des taux d’intérêts négatifs.

Cette notation souligne la position dominante du groupe Macif sur le marché français de l’assurance des particuliers en non-vie, un profil de risque maîtrisé et diversifié notamment dans la perspective du projet de rapprochement avec Aésio d’ici 2021. Cette note reflète également la qualité de la politique de souscription du groupe Macif ainsi que sa capacité à résister à la baisse des taux d’intérêts en assurance-vie.

>Consulter le communiqué de presse

Icade récompensé pour la qualité de sa politique RSE @Icade_Officiel

Source : Icade

Le GRESB, Vigeo Eiris, le FTSE et l’EPRA ont une nouvelle fois récompensé la qualité de la politique et du reporting RSE d’Icade. Icade vient en parallèle de publier son deuxième reporting annuel relatif au Green Bond émis en septembre 2017.

Icade est classée « Sector Leader » par le GRESB, dans la catégorie des entreprises cotées diversifiées en Europe de l’Ouest. Sa note est de 84/100 en 2019, en progression de 2 points par rapport à 2018.
Le GRESB (Global Real Estate Sustainability Benchmark) est l’organisation internationale de référence d’évaluation RSE du secteur immobilier.

Forte progression dans le classement de Vigeo Eiris
Icade est positionnée 3e sur 81 entreprises au niveau européen (vs 6e sur 37 en 2017) et 4e sur 292 au niveau mondial dans le dernier classement de Vigeo Eiris du secteur Financial Services – Real Estate (août 2019).

>>Lire la suite du communiqué de presse

Lire également :

CDC Habitat : Fitch confirme la note « AA- » avec perspective stable @CDC_Habitat

Source : CDC Habitat

L’agence de notation Fitch confirme la note « AA- » de CDC Habitat, 1er bailleur français, avec une perspective stable.

CDC Habitat

CDC Habitat, 1er bailleur de France, a vu sa note de crédit long terme confirmée par l’agence Fitch à « AA -» , avec perspective stable. Le Groupe poursuit la diversification des financements de ses activités de logement non conventionné. CDC Habitat a ainsi lancé en 2018 deux programmes de titres de créances négociables à court et moyen termes (NEU CP* et NEU MTN**) pour un montant total de 500 millions d’euros. Son objectif est de lever 300 millions d’euros supplémentaires.

Innover financièrement pour accélérer le rythme de production de logements non conventionnés
« La confirmation de la note AA- de CDC Habitat traduit la solidité de notre Groupe », salue Clément Lecuivre, directeur général adjoint en charge des finances de CDC Habitat. Cette solidité permet à CDC Habitat de diversifier son portefeuille de dettes pour financer son activité de logement non conventionné : 60 000 logements intermédiaires seront ainsi construits d’ici 2028.

Cette diversification est un axe fort de la stratégie financière de CDC Habitat : elle a conduit le Groupe à faire partie des premières entreprises françaises à recourir aux titres de créances négociables à court et moyen termes que la Banque de France a réformés en mai 2016, les NEU CP* et NEU MTN**. Via ces produits, CDC Habitat a déjà lancé deux programmes pour un montant total de 500 millions d’euros, dont 300 millions € à court terme et 200 millions € à moyen terme. Fort de la confiance accordée par ses premiers investisseurs et grâce à cette notation, CDC Habitat a décidé d’augmenter les plafonds de ses programmes de NEU CP et NEU MTN. « Nous allons proposer 100 millions € en titres de créances négociables à court terme aux investisseurs institutionnels, et 200 millions € à moyen terme, indique Clément Lecuivre. À ce jour, CDC Habitat a émis à lui seul plus de 10% des titres NEU CP et NEU MTN corporates disponibles sur ces marchés ; nous poursuivons notre dynamique actuelle ».

Plus de détails ici…

Lire également :

Notation de la Ville de Lyon : découvrez le rapport complémentaire de @SPGlobalRatings @villedelyon ‏

Source : Fitch & Ratings

L’agence de notation S&P Global Ratings a apporté son rapport complémentaire au communiqué de presse « S&P Global Ratings confirme les notes ‘AA/A-1+’ de la Ville de Lyon ». 

S&P Global Ratings

L’agence S&P Global Ratings évalue la qualité de crédit intrinsèque de la Ville à ‘aa+’ mais considère qu’elle ne remplit pas les conditions selon lesquelles une collectivité locale pourrait bénéficier d’une notation supérieure à celle de l’Etat. Aussi, l’agence plafonne la notation de Lyon à ‘AA’ soit le niveau de notation à long terme de la France.

Elle évalue la qualité de crédit intrinsèque de Lyon à ‘aa+’ grâce à son très fort pilotage budgétaire. L’agence estime désormais que la Ville sera en mesure de stabiliser son endettement à un niveau très modéré, avec une dette consolidée restant autour de 70% des recettes de fonctionnement et une capacité de désendettement proche de 5 années sur la période 2018-2020.
La Ville bénéficie également d’une économie locale riche et dynamique et d’une situation de liquidité favorable. La qualité de crédit intrinsèque ne constitue pas une notation mais elle permet d’évaluer la qualité de crédit propre d’une collectivité locale en l’absence de plafonnement lié à la note de l’État.

Pour consulter la suite du rapport complémentaire, cliquez ici

Lire également :

Gecina : sa notation est revue à la hausse @Gecina

Source : Gecina

Moody’s, agence de notation, revoit sa perspective à la hausse sur la notation de Gecina.

logo-gecina

Moody’s précise que la révision de sa perspective sur la notation de Gecina reflète la réduction de l’endettement du Groupe avec l’avancée du programme de cessions annoncé lors de l’acquisition d’Eurosic, permettant au LTV proforma des cessions sous promesses à fin juin de revenir d’ores et déjà en deçà de 40% (à 38,4%).

L’agence de notation a par ailleurs souligné l’amélioration de la structure du passif du Groupe, notamment avec la remontée chez Gecina SA, en juin 2018, de financements d’Eurosic et de Foncière de Paris, et également le remboursement anticipé de financements portés jusqu’alors par Eurosic.

Enfin, Moody’s juge favorablement la décision annoncée par Gecina en début d’année de conserver son portefeuille résidentiel au cœur de sa stratégie, ainsi que la bonne dynamique observée sur les marchés de bureaux à Paris.

Pour lire la suite, cliquez ici

Retrouvez également :