Archives du blog

AG2R LA MONDIALE nouveau Directeur adjoint métier santé prévoyance

CÉCILE WAQUET EST NOMMÉE DIRECTEUR ADJOINT MÉTIER SANTÉ PRÉVOYANCE D’AG2R LA MONDIALE

Cécile Waquet, 40 ans, diplômée de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris et de l’École nationale d’administration (ENA), a été nommée, le 1er septembre 2015, Directeur adjoint métier santé prévoyance d’AG2R LA MONDIALE.
Cécile Waquet exerce ses fonctions au sein de la Direction santé prévoyance du Groupe sous la responsabilité de Jean-Pierre Diaz, Directeur assurances santé prévoyance et de Denis Saules, Directeur métier santé prévoyance.
A ce titre, elle est membre du Comité des managers de direction.

Source : www.ag2rlamondiale.fr

>De Leblogdesinstitutionnels

<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Les Français, leur épargne et leur retraite

retraite ag2r

Les résultats sont en ligne sur le site du Cercle de l’épargne

Le report de l’âge de départ à la retraite fait toujours débat au sein de la population française. Mais, d’après les résultats de l’enquête 2015 du Cercle de l’épargne publiée ce mercredi 24 juin 2015, 51 % des actifs seraient prêts à accepter de travailler jusqu’à 65 ans pour avoir une meilleure retraite contre 49 % qui ne le souhaitent pas. Une position qui tient sans doute à la crainte de ne pas disposer de revenus suffisants à la retraite : plus de quatre actifs sur cinq estiment que leur pension sera insuffisante.

L’enquête 2015 du Cercle de l’épargne, confirme les inquiétudes régulièrement exprimées par les Français au sujet de leur retraite : 81 % des actifs interrogés estiment que leur future pension sera insuffisante et 61 % expriment le même jugement. Alors que les partenaires sociaux sont en discussion pour décider des mesures susceptibles de garantir l’avenir des régimes de retraite complémentaire et que l’une des options sur la table est l’application d’abattements sur les pensions avant 65 ans, 51 % des actifs se disent prêts à accepter de travailler jusqu’à cet âge pour avoir une meilleure retraite. Pour autant, deux tiers des personnes interrogées pensent qu’au moment de liquider leurs droits à retraite, l’âge de départ sera fixé à 65 ans, voire davantage. Ce sont d’ailleurs « les revenus les plus faibles [moins de 2000 euros] qui s’y déclarent le plus volontiers prêts pour compenser un niveau de vie trop faible », notent les auteurs de l’enquête 35 % prêts à cumuler emploi et retraite  14 % C’est la part de retraités qui continuent d’épargner régulièrement pour leur retraite (40 % déclarent le faire « quand c’est possible »).

Lire la suite

Lancement de la structure d’investissements « SOLIFAP » contre le mal-logement

logo_ag2r_mondialefondation-abbé-pierre

LA FONDATION ABBE PIERRE ET AG2R LA MONDIALE ONT LANCE LA STRUCTURE D’INVESTISSEMENTS SOLIDAIRES

« SOLIFAP » POUR LUTTER CONTRE LE MAL-LOGEMENT

Cette nouvelle structure au service des acteurs associatifs a un objectif clair : continuer le grand combat initié par l’Abbé Pierre, la lutte contre le mal-logement des personnes défavorisées ou exclues de la société, grâce à l’investissement et à l’épargne.

Construite pas à pas depuis trois ans avec AG2R LA MONDIALE, SOLIFAP propose un dispositif d’accompagnement global pour soutenir les initiatives associatives autour de 3 leviers complémentaires : la mise à disposition de foncier, l’apport de financements d’investissement et l’accompagnement de cabinets conseils.

« Il s’agit de donner les moyens d’assurer l’existence des acteurs  associatifs qui répondent aux besoins locaux de logements sur l’ensemble du territoire, et à long terme» explique François Chaillou, Président de SOLIFAP lors de son intervention.

Concrètement, l’ambition est forte car l’objectif est de soutenir par les trois leviers 250 associations sur 5 ans, directement ou indirectement, dans leur modèle socio-économique. Ainsi, SOLIFAP contribuera à conforter ces associations qui œuvrent à l’amélioration des conditions de vie de plus de 100 000 personnes.

« Notre soutien s’inscrit dans la durée et je ne doute pas que beaucoup d’autres investisseurs s’engageront auprès de la SOLIFAP pour amplifier la lutte contre le mal-logement en France » conclut André Renaudin, Directeur général d’AG2R LA MONDIALE.

Source : www.ag2rlamondiale.fr      www.fondation-abbe-pierre.fr 

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

AG2R La Mondiale et la Fondation AVEC partenaires dans la lutte contre le cancer

logo_ag2r_mondiale

Lors de la soirée de gala de la Fondation AVEC qui s’est tenue lundi 3 février, le Fonds d’innovation AG2R LA MONDIALE et la Fondation AVEC ont signé un partenariat dont l’objectif est de contribuer à apporter, en plus des traitements personnalisés, des solutions pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes d’un cancer. À cette occasion, le Professeur David Khayat, Président de la Fondation AVEC, a remis à André Renaudin, Directeur général d’AG2R LA MONDIALE, le Prix de la Charte de Paris.

«  Nous sommes heureux et fiers de ce partenariat d’envergure. Grâce au soutien sur trois ans du Fonds d’innovation AG2R LA MONDIALE, la Fondation AVEC pourra mener de nouveaux programmes de recherche au sein de la plateforme de génomique dont elle dispose. Notre but est encore et toujours de personnaliser les traitements pour améliorer la qualité de vie des personnes malades » commente le Pr David Khayat.

Lire la suite

AG2R La Mondiale s’engage pour les entrepreneurs de plus de 45 ans

logo_ag2r_mondiale

Initiative France, réseau associatif français de financement et d’accompagnement des créateurs d’entreprise, et le Fonds d’innovation d’AG2R LA MONDIALE, Groupe de protection sociale et patrimoniale, viennent de signer une convention de partenariat visant à créer le « Programme + 45 ».

Ce dispositif d’accompagnement est spécifiquement dédié aux entrepreneurs de plus de 45 ans.

« Aujourd’hui, on commence à devenir vieux assez jeune ! Si à 45 ans on cherche un emploi, les chances sont faibles d’en trouver un. Le « Programme + 45 », réalisé avec l’appui d’AG2R LA MONDIALE, proposera un traitement privilégié à des personnes qui n’avaient pas vocation à être entrepreneur » explique Louis Schweitzer, président d’Initiative France et ancien PDG de Renault.

En savoir plus : www.ag2rlamondiale.fr