Archives du blog

Eiffage finalise l’acquisition de 49,99 % d’Aéroport Toulouse-Blagnac @eiffage

Source : Eiffage

Eiffage a finalisé ce jour l’acquisition de 49,99 % du capital de la société Aéroport ToulouseBlagnac (ATB). ATB est la société concessionnaire jusqu’en 2046 du cinquième aéroport français avec un trafic de 9,6 millions de passagers en 2018.

Fort de ses 3 000 collaborateurs en Occitanie, le Groupe a régulièrement coopéré avec les équipes d’ATB dans ses différents métiers. Il entend se positionner en partenaire de long terme de ses co-actionnaires au service du développement de l’aéroport.

>En savoir plus

L’aéroport de Lyon repris par VINCI, la CDC et C.A. Assurances


Le consortium composé de VINCI Airports, la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole Assurances va acquérir 60% du capital d’Aéroports de Lyon (ADL)Le consortium composé de VINCI Airports, la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole Assurances va acquérir 60% du capital d’Aéroports de Lyon (ADL)

Source : VINCI

Le consortium composé de VINCI Airports, la Caisse des Dépôts et Crédit Agricole Assurances va acquérir 60% du capital d’Aéroports de Lyon (ADL)

Au terme d’une procédure d’appel d’offres, l’État français, qui détenait 60% de la société Aéroports de Lyon, a désigné, ce 28 juillet, le consortium VINCI Airports – Caisse des Dépôts – Crédit Agricole Assurances, comme acquéreur pressenti de ses parts dans ADL, société titulaire d’un contrat de concession valable jusqu’au 31 décembre 2047 pour les aéroports de Lyon Saint-Exupéry, deuxième aéroport régional français, et de Lyon Bron.

Trois partenaires complémentaires au service du développement des aéroports de Lyon

Ce succès est le fruit d’un partenariat solide noué entre trois partenaires complémentaires : VINCI Airports, investisseur, maître d’ouvrage et exploitant expérimenté de plateformes aéroportuaires dans le monde ; la Caisse des Dépôts, investisseur de long terme au service de l’intérêt général et du développement économique des territoires et Crédit Agricole Assurances, premier bancassureur en France et en Europe….en savoir plus….

VINCI annonce un partenariat avec Startupbootcamp

 

VINCI annonce un partenariat avec Startupbootcamp, un accélérateur de start-ups innovantes basé à Berlin. Intégré dans un réseau mondial actif dans une trentaine de pays, Startupbootcamp est une plate-forme pour connecter les jeunes entrepreneurs talentueux aux investisseurs et partenaires industriels afin de promouvoir et faire accélérer des projets d’entreprise particulièrement innovants.

L’innovation, au cœur des métiers de VINCI

La politique de R&D et d’innovation de VINCI contribue à répondre aux grands enjeux de demain :
le développement urbain, la mobilité durable et la transition énergétique.

VINCI est engagé au quotidien avec le monde universitaire. Son partenariat avec trois écoles de ParisTech a donné naissance en 2008 à la chaire « Éco-conception des ensembles bâtis et des infrastructures ». Ses travaux portent sur la performance énergétique, l’agriculture urbaine, les smart grids, les smart cities, les énergies renouvelables, la mobilité durable. Le Groupe est également associé à la chaire Economie des Partenariats Publics-Privés (EPPP) de l’Institut d’Administration des Entreprises de Paris dédiée à l’étude des enjeux des PPP.

…en savoir plus…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

Première mondiale : le premier bus électrique à autonomie illimitée

Première mondiale : le premier bus électrique à autonomie illimitée et sans infrastructure lourde circule sur l’Aéroport Nice Côte d’Azur
Nice, le 7 novembre 2014 – Depuis le 17 octobre dernier, le premier bus électrique à autonomie illimitée, dit « à biberonnage », équipé du système WATT de PVI, effectue des essais sur l’Aéroport Nice Côte d’Azur, ralliant les Terminaux 1 et 2.

Dans la lignée de ses initiatives en faveur de l’environnement qui visent à réduire les nuisances et pollutions tout en diminuant l’empreinte climatique, l’Aéroport Nice Côte d’Azur expérimente le premier bus électrique dit « à biberonnage ».

Soutenu par Transdev, l’exploitant des transports de passagers de l’Aéroport de Nice Côte d’Azur, développé et breveté par la société PVI et subventionné par l’ADEME, dans le cadre du Fonds démonstrateur de Recherche, ce projet de système de recharge ultra-rapide, qui alimente le bus sur son parcours, offre une solution respectueuse de l’environnement à faible émission de polluant. D’un point de vue environnemental, WATT System permettra l’économie de plus de 43 tonnes de CO2 et la suppression totale des particules fines sur une ligne telle que celle de l’Aéroport Nice Côte d’Azur, durant la seule période de l’expérimentation.

L’innovation majeure de WATT System est le biberonnage du véhicule qui consiste à effectuer un transfert d’énergie depuis le poteau d’arrêt (Totem) vers le véhicule pendant le temps d’échange de passagers. WATT System permet de s’affranchir des limites imposées par les véhicules électriques à batteries en termes d’autonomie et de capacité en passagers, tout en minimisant l’infrastructure urbaine et les besoins en énergie.

Comment ça marche ?

A chaque arrêt, pendant le temps d’échange passagers – soit 20 secondes environ – un bras robotisé situé sur le toit du bus vient se connecter automatiquement à un totem accumulateur d’énergie intégré au mobilier urbain et alimenté par le réseau électrique existant.

Une fois l’opération effectuée, le bus dispose d’une autonomie jusqu’à 800 mètres lui permettant de rejoindre l’arrêt suivant sur lequel le rechargement se fera à nouveau.

En savoir plus

La CCI de Meurthe-et-Moselle aux commandes de l’aéroport Nancy-Essey

Déjà référente pour coordonner les questions liées à la gestion des aéroports lorrains, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Meurthe-et-Moselle assurera, au travers de la structure Grand Nancy Aéropôle, l’exploitation du service aéronautique et le service de développement de l’aéropôle à compter du 1er janvier 2012 et pour une durée de 25 ans.

Au-delà du développement de l’activité aéronautique, l’ambition est de valoriser le potentiel économique autour du tarmac, notamment en favorisant l’implantation de nouvelles activités.

Au coeur du territoire à enjeux des Plaines Rive Droite, l’aéroport de Nancy-Essey à Tomblaine est un équipement de proximité, situé à moins de 2 kilomètres du centre de Nancy, accessible 24h sur 24. La plate-forme accueille des vols d’affaires, des vols sanitaires et des vols loisirs et d’écoles.

En 2011, 61000 passagers, 29000 mouvements ont été recensés.