Archives du blog

Rendez-vous en mars prochain pour les 27e Journées Nationales de l’ADH @L_Adh

Source : ADH Asso

L’Association des Directeurs d’Hôpitaux organise cette année les 27e Journées Nationales de l’ADH ! Elles se dérouleront au Parc Floral de Paris, du 14 au 15 mars 2019, sur le thème suivant : « J’innove, tu innoves, il innove, nous innovons ! ».

27es journées nationales de l’ADH : les inscriptions sont ouvertes !

Les Journées ADH sont un rendez-vous annuel important pour nos professions, moment de réflexion mais aussi de convivialité. Cette année, une nouvelle scénarisation de la salle vous assurera d’être au cœur de la réflexion et des débats !

L’art d’innover en santé est une histoire vieille comme le monde !
L’énergie créative irrigue le cœur des établissements de soins même si cela reste encore dans l’inconscient collectif l’apanage des seuls chercheurs. Expérience patient, lean mangement, design hospitalier… l’innovation est partout ! C’est un peu comme la prose de de Monsieur Jourdain : on la pratique souvent inconsciemment. Alors on ne la met pas assez en valeur. Elle reste trop souvent à l’état de pépite camouflée.

L’innovation en santé doit donc relever son propre challenge : celui de sa diffusion à grande échelle !
Ce challenge, nous vous proposons de le relever à l’occasion de nos journées 2019 au cours desquelles nous tenterons de décrypter ensemble les clefs de l’innovation pour mieux en exploiter les opportunités.

>>> Inscrivez-vous en cliquant ici

Plus d’informations en cliquant ici…

Lire également :

Consolider l’an 1, préparer l’an 2 des GHT : découvrez les résultats de l’enquête @L_Adh

Source : ADH Asso

L’Association des Directeurs d’Hôpitaux (l’ADH), a réalisé une enquête nationale sur les GHT, les Groupements Hospitaliers de Territoire, intitulée « Consolider l’an 1, préparer l’an 2 des GHT« . Découvrez les résultats ci-dessous…

adh logo

Une première année encore à la croisée des chemins
Le premier volet de l’enquête met en évidence des résultats très contrastés sur des sujets majeurs attestant des spécificités liées à chaque GHT et de la perception des dirigeants hospitaliers quant à leur mise en œuvre.
Plus de la moitié des répondants estime que le périmètre de leur GHT est pertinent, alors qu’un tiers le juge moyennement pertinent. Lorsque les DH sont interrogés sur l’implication actuelle de l’ARS dans le bon fonctionnement de leur GHT, elle est équilibrée pour 6 répondants sur 10, mais elle est jugée insuffisante pour plus de 30% des répondants. D’autres sujets soulignent également cette diversité des situations locales comme l’impact des GHT sur les organisations médicales, sur les relations de travail…

Des attentes unanimes de simplification
Il avait été évoqué dans la première enquête lancée par l’ADH en 2016 sur les métiers de dirigeants, que les GHT pourront fonctionner, s’ils sont préparés en donnant aux acteurs les outils nécessaires au pilotage des restructurations et en favorisant la simplification du fonctionnement. Ces attentes sont toujours valables, et les nombreux verbatim recueillis dans cette enquête témoignent d’une forte volonté de simplification à différents niveaux.

Encore de vives préoccupations quant à l’évolution du métier de directeurs d’hôpital
Le second volet de l’enquête, relatif à l’évolution des fonctions et du cadre d’exercice démontre que l’organisation en GHT a une influence significative sur les métiers de dirigeant hospitalier, leurs conditions d’exercice ainsi que sur la qualité de vie au travail. On constate en premier lieu que la mise en œuvre des GHT a eu une influence significative sur l’intérêt des postes des DH.

Voir la suite des résultats…

Lire aussi :

Frédéric Boiron réélu Président de l’Association des Directeurs d’Hôpital

adh logo

Paris, le 9 mars 2015 – Conformément aux statuts de l’Association nationale des Directrices et Directeurs d’Hôpital (ADH), le nouveau Conseil d’administration réuni vendredi 6 mars a élu son président. Celui-ci est choisi parmi les 14 délégués nationaux désignés par les adhérents lors du scrutin national, dont le dépouillement a eu lieu le 11 février 2015.

Frédéric Boiron a insisté sur sa volonté de continuer à promouvoir « la mission des directrices et des directeurs d’hôpital dans la définition et la conduite des politiques hospitalières et des projets territoriaux de Santé », tout en rappelant l’importance de «veiller toujours au dialogue et à la concertation avec les responsables médicaux et soignants et les autres personnels de santé. Les métiers hospitaliers sont interdépendants et œuvrent dans un univers régi par le collectif. Cela suppose un engagement partagé, une proximité, un travail en équipe, une réelle capacité d’écoute. Les directeurs ne sont pas des autocrates ».

Frédéric Boiron a mentionné dans cette optique son souhait de pouvoir compter au sein de l’ADH sur « une équipe impliquée, représentative de la profession dans ses diversités, et résolument engagée sur ses valeurs humanistes et professionnelles. Nous agissons en faveur de nos collègues et des autres hospitaliers, pour un système de santé moderne et efficace ».

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>