Archives du blog

Enedis et GRDF lancent le Data Challenge pour récompenser le service énergétique de l’année @Enedis, @GRDF

Source : Enedis

Enedis et GRDF lancent le Data Challenge pour récompenser le service énergétique de l’année, avec le soutien du ministère de la Transition écologique et de l’ADEME.

Visualiser ce que l’on consomme ou ce que l’on produit, c’est bien. Le comprendre, c’est encore mieux. Et agir pour utiliser au mieux l’énergie, c’est l’idéal ! En effet, comprendre sa consommation est une étape indispensable pour mieux la maîtriser. Des solutions existent mais comment déterminer la solution la plus adaptée pour comprendre, analyser, maîtriser et agir sur les consommations d’électricité et/ou de gaz ? Du 17 juillet au 30 septembre, avec le soutien du ministère de la Transition écologique et de l’ADEME (Agence de la Transition écologique), les gestionnaires de réseaux électriques et gaziers lancent le Data Challenge pour aider les consommateurs à y voir plus clair. Il récompensera à la mi-novembre les meilleurs services énergétiques, et a pour ambition de remettre le consommateur au cœur des enjeux de la maîtrise de l’énergie.

La transition écologique est au cœur des préoccupations des Français et ils sont de plus en plus nombreux à souhaiter agir sur leurs consommations d’énergies, pour des raisons environnementales mais aussi économiques, sans pourtant savoir comment s’y prendre. Grâce aux compteurs communicants d’électricité et de gaz, ils ont d’ores et déjà accès à la visualisation de leur consommation et/ou production globale d’énergie sur des plateformes dédiées : depuis des applications mobiles et les espaces clients Enedis et GRDF. Mais pour aller plus loin dans cette démarche, les citoyens ont besoin de services énergétiques développés pour mieux comprendre leurs habitudes et ainsi passer à l’action.

C’est l’objectif de ce challenge qui a vocation à mettre en visibilité des services efficaces permettant aux ménages de maîtriser leur consommation d’énergie ou encore de stimuler la création de nouveaux services de ce type.

…Lire la suite dans le communiqué de presse

L’impact économique et le potentiel de développement des usages du vélo en France @DGEntreprises @ademe

Source : DGE

Ministère

Fruit d’un travail collectif de plusieurs mois, l’étude « Impact économique et potentiel de développement des usages du vélo en France » dresse un état des lieux des différents usages du vélo en France, y compris les usages professionnels et de leurs trajectoires d’évolution à 5 ou 10 ans.

Réalisée par les cabinets Inddigo et Vertigo Lab à la demande de la Direction Générale des Entreprises, la Direction Générale des Infrastructures, des Transports et de la Mer, l’Agence de la Transition Ecologique (ADEME) et la Fédération Française de Cyclisme, elle en mesure les effets économiques et analyse les bonnes pratiques internationales en matière de politique « vélo » afin d’éclairer les décideurs publics et privés dans leurs projets de développement des mobilités cyclables, mais également les industriels du cycle, ceux du sport et les professionnels du tourisme désireux de tirer le meilleur bénéfice du retour à la pratique du vélo.

En effet, l’enjeu du développement de la pratique du vélo se pose d’autant plus à l’aune de la crise sanitaire sans précédent liée au Covid-19, qui nécessite la mise en place de mesures en vue de limiter au maximum l’engorgement des transports en commun afin d’y permettre la distanciation physique, geste barrière préconisé par les autorités sanitaires. Le recours des Français au vélo comme mode de déplacement apparaît comme l’une des solutions à promouvoir alors même que ces dix dernières années, la pratique du vélo dans ses dimensions urbaines, touristiques, sportives ou de loisirs a fortement évolué, portée à la fois par les évolutions sociétales, les importants efforts d’investissement des collectivités et la diffusion du vélo à assistance électrique (VAE). La modification des usages qui découlera de la crise sanitaire actuelle doit être une opportunité pour le développement de la pratique du vélo…

…Lire la suite

L’ADEME apporte son soutien aux entreprises pour faire face aux conséquences économiques liées à l’état d’urgence sanitaire @ademe

Source : ADEME

Face à une crise sanitaire d’envergure inédite, doublée de conséquences économiques qui s’annoncent très lourdes, l’ADEME se met en ordre de bataille pour amortir ces conséquences au maximum de ses possibilités. L’Agence prend ainsi une série de trois mesures pour soutenir l’ensemble des entreprises engagées dans la transition écologique.

Ces mesures sont applicables automatiquement pour les nouvelles aides et achats et sur demande pour les projets en cours.

Une avance de 20% sur les aides aux entreprises et aux associations

Cette avance vise à répondre aux besoins de trésorerie des petites ou moyennes entreprises, des associations, particulièrement impactées par la crise, et faire face aux premières dépenses des projets engagés. Le taux est fixé à 20% du montant de l’aide totale accordée. Cette avance est accordée pour la durée de l’opération et récupérée sur le dernier versement…

Lire la suite

L’économie circulaire, comment ça marche ? @ademe

Source : ADEME

En savoir plus

Intégrer l’économie circulaire dans les établissements de santé @ademe @laFHF @La_FHP @FEHAP_actu

Source : ADEME

Après avoir réalisé auprès de la grande distribution, des ménages et des entreprisesagro-alimentaires et industrielles, des opérations témoins qui ont démontré que des économies financières peuvent être réalisables en mettant en œuvre des actions pour réduire les impacts environnementaux, l’ADEME a réitéré l’expérience auprès des établissements de santé et médico-sociaux.

Cette Opération Santé Témoin, réalisée en partenariat avec la Fédération Hospitalière de France (FHF), la Fédération des Etablissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne (FEHAP), la Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) et l’Agence Nationale d’Appui à la Performance (ANAP), a permis à 17 établissements d’analyser leurs pratiques et de mettre en place des actions sur les thèmes de la réduction et de la valorisation des déchets, de la lutte contre le gaspillage alimentaire et des achats responsables afin d’améliorer leurs pratiques, réduire leurs impacts environnementaux et réaliser des économies financières…

Lire la suite