Archives du blog

Jean-Luc RIGAUT : nouveau président de l’Assemblée des Communautés de France @l_AdCF

Source : AdCF

L’AdCF, l’Assemblée des Communautés de France, a élu son nouveau Conseil d’administration ayant comme nouveau Président Jean-Luc Rigaut, succédant à Charles-Eric Lemaignen.

logo-adcf-hd

Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy (commune nouvelle de 130 000 habitants) et président de la communauté d’agglomération du Grand Annecy (34 communes, 203 000 habitants), a été élu président de l’Assemblée des Communautés de France (AdCF) à la suite du renouvellement du conseil d’administration de l’association lors de son assemblée générale.

Le nouveau conseil d’administration de l’association est composé de 58 membres, dont huit parlementaires titulaires d’un mandat intercommunal non exécutif.
Jean-Luc Rigaut succède à Charles-Eric Lemaignen (Orléans Métropole) qui restera premier vice président de l’AdCF après avoir présidé l’association de 2014 à 2017. Loïc Cauret, président de la communauté Lamballe Terre et Mer (Côtes-d’Armor), demeure président délégué de l’AdCF.

Lire la suite…

A lire aussi :

 

@Institutionnels                    @royojm                     @AlexandraPoloce

Comment construire son observatoire local du logement étudiant ? @CaissedesDepots

Source : caissedesdepots.fr

Logo_groupe_Caisse_des_Dépôts.svg

 

« Logement étudiant : observer pour décider ».

 

La Fédération nationale des agences d’urbanisme (Fnau), la Conférence des présidents d’universités (CPU) et trois associations de collectivités territoriales – ADCF, Avuf et France urbaine – publient, avec le concours de la Caisse de Dépôts, un guide intitulé « Logement étudiant : observer pour décider ». Tous ces acteurs sont membres du Réseau national des collectivités enseignement supérieur recherche.

Un enjeu d’attractivité

L’implication d’associations de collectivités dans la réalisation de cet ouvrage s’explique par le fait que « le logement étudiant est devenu un champ d’action des collectivités locales pour leur stratégie d’attractivité et leurs politiques locales de l’habitat ». En une cinquantaine de pages, le guide – réalisé par un groupe de travail partenarial – s’efforce donc de répondre à ce défi, en apportant une aide aux « agglomérations dotées d’établissements d’enseignement supérieur pour qualifier la demande et l’offre en logements de leur territoire et pour analyser les évolutions, les besoins et les enjeux ».
Dans une première partie, le guide passe en revue la diversité des besoins et des réponses, face à des profils et des parcours d’étudiants différents : résidences étudiantes, logement individuel dans le parc diffus privé, offre locative privée, colocation, mais aussi aides à la pierre pour le logement social (PLI, PLUS, PLAI) et aides directes aux étudiants (Visale, Loca-Pass, prêt locatif étudiant, aide personnalisée au logement…).

Des exemples issus des territoires

Une seconde partie aborde les enjeux du logement étudiant dans les politiques locales et nationales. Ce chapitre évoque aussi les différents documents partenariaux permettant d’agir sur le logement étudiant : le programme local de l’habitat (PLH), les chartes (comme celle mise en place en Ile-de-France et définissant des orientations et recommandations pour la construction de logement étudiants), les labels (comme Lokaviz+, mis en œuvre par les Crous), les plans de déplacements universitaires…   Lire la suite…

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Smart city versus stupid village ? @l_AdCF @CaissedesDepots @PetitesVilles

Innovations numériques : Retrouvez la nouvelle publication consacrée aux territoires ruraux et aux petites villesSource : AdCF

La CDC, l’AdCF et l’Association des petites villes de France (APVF) ont réalisé ensemble un guide sur les innovations numériques au sein des territoires de faible densité. Intitulée « Smart city versus stupid village ? », cette nouvelle publication met en exergue les fortes attentes des élus des espaces ruraux ou des communautés de petites villes. Elle montre également que ces territoires sont déjà bien engagés dans la transition numérique et n’ont pas de complexe à avoir par rapport à des territoires plus denses. Un foisonnement d’initiatives est à l’oeuvre.

Diffusée en avant-première à Strasbourg, lors de la séance plénière de la Convention nationale de l’intercommunalité consacrée à la « digitalisation des projets de territoires », la publication consacrée aux innovations numériques des communautés de communes et petites villes souligne l’investissement croissant de ces territoires dans ce domaine.

En guise de clin d’œil, le titre de l’ouvrage – « smart city versus stupid village ? » – a pour idée de rappeler que l’intelligence des territoires ne se décline pas que dans les villes. Le concept de « ville intelligente » mériterait d’ailleurs d’être profondément interrogé, tant il laisse à penser que les villes ne l’étaient pas avant l’âge du numérique ou alors – c’est selon le sens à donner – que les espaces urbains détiendraient le monopole de l’intelligence…en savoir plus…

Nouvelle organisation des collectivités : 5 minutes pour comprendre @l_AdCF

Source : ADCF

« Une nouvelle organisation des collectivités, un nouveau défi pour le dialogue territorial : 5 minutes pour comprendre » est une video AdCF destinée à expliquer l’évolution des collectivités au vu de la nouvelle organisation territoriale. Elle a été diffusée pour la 1ère fois lors de la 27e Convention de l’intercommunalité à Strasbourg les 12, 13 et 14 octobre 2016.Cette video est encapsulable librement sur tout site de collectivités.
En savoir plus 

Commerce & territoires : Quelles opportunités pour les collectivités ?

logo-adcf-hd

Source : www.adcf.org

Commerce et territoires : la nouvelle donne pour les collectivités et les acteurs privés   
Engagées il y a quarante ans, les politiques publiques de régulation du commerce n’ont pu freiner le développement exponentiel des surfaces commerciales. Dans de nombreux territoires, le constat est amer. Sont souvent pointés des déséquilibres territoriaux majeurs, des affaiblissements du centre-ville, des impacts environnementaux et paysagers négatifs… Ce constat mérite d’être partagé et objectivé.Le commerce est une activité mouvante et particulièrement réactive aux évolutions technologiques et sociologiques. Il connaît actuellement de profondes mutations qui inviteront les collectivités comme les acteurs de la filière à réinterroger les fonctions actuelles et futures des espaces commerciaux et le mode de déploiement du commerce dans les territoires. Le cadre de l’action publique (échelle, moyens, gouvernance) en matière de commerce devra être repensé et certainement reposer sur un dialogue refondé entre acteurs privés et acteurs publics locaux.

Ce colloque, à la fois pratique et prospectif, est co-élaboré par l’AdCF, réseau national des communautés de communes, d’agglomérations et de métropoles, et l’Institut pour la ville et le commerce, espace de recherche et de prospective associant entreprises du monde du commerce et collectivités locales.

16 septembre en Salle Victor Hugo – Immeuble Jacques Chaban-Delmas  101 rue de l’Université   – Paris (7e arrondissement)
Télécharger le programme

De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>