Archives du blog

CHRU de Brest : un bilan 2018 très positif @BrestFr

Source : Brest Métropole

Le CHRU de Brest confirme cette année son rôle d’établissement d’excellence en étant au-dessus de la moyenne nationale des CHR et CHU, avec une hausse de son activité en 2018.

Brest.fr (Retour à la page d'accueil)

Bilan global positif
Le bilan est d’ailleurs plutôt encourageant avec un résultat positif, prévu à 5 millions d’euros, sur un budget à l’équilibre de 600 millions d’euros.
Pour la direction du CHRU, cette belle santé s’explique par des années d’efforts, qui se poursuivent : « Dans cette réussite, on ne peut que rendre hommage à l’ensemble du personnel qui a su trouver des solutions », note Philippe El Saïr. « Depuis 5 ans, notre activité a affiché des résultats supérieurs à la moyenne nationale des CHU. Nous avons notamment beaucoup travaillé sur la maîtrise des charges, et la politique d’achat. La réorganisation a aussi permis de développer l’ambulatoire (soins sans hospitalisation, ndlr), où nous avions un réel retard », poursuit-il.

Innovation
La politique de soutien à l’innovation est aussi payante : en 2018, les équipes de recherche du CHRU de Brest ont récolté quelque 5 millions d’euros de subventions (contre 2, 5 millions en 2017), se plaçant ainsi en 4è position nationale en la matière. « La qualité d’un établissement ne dépend pas de sa taille, et nous en sommes la preuve. Ici, nous avons de vraies filières d’excellence, comme la prise en charge des grands prématurés par le programme Nidcap, pour laquelle nous sommes leaders au niveau européen ». La récente mise en œuvre en première mondiale, d’un équipement de pet scan numérique témoigne aussi des compétences d’excellence brestoises.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

L’accession à la propriété : Polylogis en fait sa priorité @polylogis

Source : Polylogis

Polylogis passe la vitesse supérieure en faveur de l’accession à la propriété des ménages modestes. En effet, le groupe a pour objectif d’accélérer le développement de ses activités liées à l’accession à la propriété avec l’ambition de proposer des logements abordables aux ménages modestes.

groupe-polylogis-thumb

En 2018, le Groupe Polylogis a accéléré le développement de ses activités liées à l’accession à la propriété avec l’ambition de proposer des logements abordables aux ménages modestes dans un marché particulièrement tendu et d’étendre son activité de production de logements à celles d’administration de biens, de transaction immobilière et de syndic.

2018 a été une année placée sous le signe de l’accession à la propriété. Profitant de l’accélérateur que représente la loi ELAN, le Groupe a misé sur ses filiales LogiCap et LogiH créées en 1973 et 1993. 127 logements ont ainsi été livrés en Ile de France, à des prix en moyenne 20 % moins chers que ceux du marché. Une telle décote a permis de favoriser l’accès à la propriété des ménages modestes dans des villes où les besoins de logements abordables sont particulièrement importants, comme à Rosny-sous-Bois (93), Bagnolet (93) ou Puteaux (92). Le Groupe ambitionne de monter en puissance avec la livraison de 300 logements/an à compter de 2021.

Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Construction de logements en baisse en ce début d’année @Min_Ecologie

Source : Statistiques développement durable

Le 27 février, le gouvernement a sorti les chiffres de la construction de logements à fin janvier 2019. Une baisse est à constater… 

Données et études statistiques - Aller vers l'accueil

De novembre 2018 à janvier 2019, le nombre de logements autorisés à la construction en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) fléchit (- 2,2 % après + 1,3 %) par rapport aux trois mois précédents. Les logements individuels ralentissent (+ 1,2 % après + 2,0 %) alors que les logements collectifs (y compris en résidence) décroissent (- 4,3 % après + 0,8 %). Toujours en données trimestrielles CVS-CJO, le repli des mises en chantier s’accélère (- 2,3 % après – 1,3 %). Cette tendance baissière concerne aussi bien les logements individuels (- 1,9 % après – 1,0 %) que les logements collectifs, y compris en résidence, (- 2,5 % après – 1,6 %). De février 2018 à janvier 2019, 459 400 logements ont été autorisés (données brutes cumulées sur douze mois), en baisse (- 6,4 %) par rapport au cumul des douze mois précédents.

Plus d’informations ici…

Lire également :

La BPI France dévoile son bilan d’activité 2018 @Bpifrance

Source : BPI France

La BPI France a dévoilé son bilan d’activité 2018 et annonce une année record au service du financement de l’investissement et de la croissance des PME et ETI.

Bpi france infographie 2018.PNG

Chiffres clés de 2018 :
– Année record en financement (+11%), avec 7,5 Md€ de crédits à l’investissement (+8 %) et 10,4 Md€ de financement court terme (+13 %)
– Légère baisse du financement de l’innovation à 1,2 Md€ (-10,2 %)
– Année record pour l’investissement direct dans les PME (+59 %)
– Deuxième année exceptionnelle en fonds de fonds (près d’1 Md€ souscrit dans les fonds partenaires)
– Percée des produits exports PME et ETI, et hausse de 10 % du nombre de bénéficiaires
– 80 000 entreprises financées.
– 500 entreprises en cours d’accélération dans les accélérateurs PME et ETI (+77 %)

>>> Plus d’informations en cliquant ici

Lire également :

Immobilier d’entreprise : une année 2018 record ! @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

Knight Frank révèle que la marché de l’immobilier d’entreprise s’est très bien porté en 2018, aussi bien sur le marché du locatif de bureaux que sur les investissements. Cependant, pour les commerces, l’activité a été fragilisée en cette fin d’année avec le mouvement des gilets jaunes. Plus d’informations et de chiffres ci-dessous…

Knight-Frank-Logo

Investissement : une année 2018 exceptionnelle
Après un excellent 1er semestre puis un net ralentissement au 3e trimestre, l’activité s’est de nouveau emballée au 4e trimestre. 12,3 milliards d’euros ont ainsi été investis en France sur cette période, portant à 29 milliards les montants engagés sur l’ensemble de 2018 contre 27,9 milliards en 2017. Au terme d’une cinquième année de hausse consécutive, le marché français signe même une performance historique, supérieure de 2 % au précédent record de 2007.

Les cessions de portefeuilles ont pesé plus lourd en 2018, représentant 23 % de l’ensemble des montants investis en France en 2018 après 19 % en 2017. Elles ont notamment soutenu l’activité en régions, qui enregistrent l’un des meilleurs résultats de leur histoire. Toutefois, les volumes demeurent bien plus importants en Ile-de-France : 21,4 milliards d’euros y ont été investis l’an passé, soit une hausse de 6 % sur un an.

Le marché locatif des bureaux : une année très parisienne
En 2018, les volumes commercialisés ont totalisé 2,54 millions de m² après les 2,56 millions de 2017. La tendance reste donc positive : la performance de 2018 a quasiment égalé le très bon résultat de 2017 et est même nettement supérieure de 14 % à la moyenne décennale.

>>>> Plus d’infos ici

Lire également :