Archives du blog

Action Logement accompagne les investisseurs bailleurs dans le cadre du programme « Action cœur de Ville » @ActionLogement #ACV

Source : Action Logement

Dans le cadre du programme « Action cœur de ville », Action Logement accompagne les investisseurs bailleurs publics ou privés qui participent à la requalification du bâti ancien de centre-ville. 

action-logement-352542

Si vous souhaitez participer à la revitalisation de votre centre-ville en investissant dans des opérations d’acquisition-amélioration ou de réhabilitation d’immeubles dans les territoires éligibles au programme « Action Cœur de Ville », Action Logement est votre partenaire pour les financer.

Action Logement s’est engagé, aux côtés de l’Etat, à lutter contre les fractures territoriales dans le cadre du programme national « Action Cœur de Ville ».
Ce programme vise à accompagner les Maires dans leur projet de revitalisation de leur centre-ville en leur donnant les moyens d’agir sur les éléments-clés de leur attractivité : habitat, commerce, emploi, transports, stationnement, offre éducative, culturelle, sportive, etc.

Pour ce faire, Action Logement mobilise 1,5 M€ sur 5 ans au bénéfice des opérations d’investisseurs bailleurs visant à produire une offre nouvelle et attractive de logements locatifs ou en accession dans les centres-villes.  Le montant de ce financement mixte, composé de prêt et de subvention, est déterminé par l’équilibre de l’opération dans la limite de 1 000€/m².

Opérations finançables :
– Parc social et intermédiaire : logements locatifs agréés et logements en accession sociale à la propriété
– Parc privé : logements locatifs conventionnés

Plus d’informations ici…

Lire aussi :

Programme Action Cœur de Ville : quel bilan et quelles évolutions ? @CGET_gouv

Source : CGET

Le 4 juin dernier, le Conseil d’orientation du programme Action Cœur de Ville, s’est réuni afin de dresser un premier bilan du programme de revitalisation des villes moyennes et d’annoncer les nouveaux partenariats et services.

cget

Quelques enseignements :
– le programme débute sa phase opérationnelle suite à la signature de l’ensemble des 222 conventions cadres ;
– la problématique des villes moyennes est, aujourd’hui, entendue par les acteurs économiques qui s’en emparent au quotidien ;
– les partenaires financeurs sont à l’œuvre pour que les projets issus des territoires se fassent.

« Bien du chemin a été parcouru depuis un an. Les 222 conventions cadres ont été signées, les diagnostics ont été réalisés, les premières actions mâtures ont été engagées. De plus, la démarche « Réinventons nos Cœurs de Ville » a été lancée avec un grand succès et, surtout, de nouvelles mesures d’enrichissement ont été identifiées et concrétisées. » Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales

Plus de partenaires, plus de services
Lancé en mars 2018, le programme Action Cœur de Ville – qui concerne 222 villes moyennes (voir la carte interactive) – s’enrichit. Animé par l’État et les collectivités avec des acteurs publics et privés, et coordonné par le CGET, le programme compte désormais de nouveaux partenaires et services :
– le Conservatoire national des arts et métiers, qui ouvrira 75 centres de formation dans des villes d’Action Cœur de Ville (lire notre article sur l’appel à manifestation d’intérêt du Cnam) ;
– la Siagi, société de caution aux entreprises artisanales et commerces de proximité, qui apporte une garantie bancaire aux petits porteurs de projets locaux ;
– Val’hor, organisme interprofessionnel, qui fera bénéficier de son expertise en matière d’horticulture et de paysagisme dans les villes moyennes.

En savoir plus…

Lire également :

Programme Action Cœur de ville à La Roche-sur-Yon : travailler l’après avant ! @fedepl

Programme Action Cœur de ville à La Roche-sur-Yon : travailler l’après avant !

Source : Servir le Public

Trois mois après la signature de « sa » convention Action Cœur de ville, La mairie de La Roche-sur-Yon (Vendée) donnait à la Société d’économie mixte Oryon mission d’intervenir sur les îlots commerciaux vacants de son centre afin d’y réinsuffler vie… L’occasion de mettre à l’épreuve les compétences de cette Sem pluri-métiers, à la fois aménageur, constructeur, bailleur social, […]

Trois mois après la signature de « sa » convention Action Cœur de ville, La mairie de La Roche-sur-Yon (Vendée) donnait à la Société d’économie mixte Oryon mission d’intervenir sur les îlots commerciaux vacants de son centre afin d’y réinsuffler vie… L’occasion de mettre à l’épreuve les compétences de cette Sem pluri-métiers, à la fois aménageur, constructeur, bailleur social, gestionnaire d’équipements publics et  développeur économique. Bien sûr, « grâce aux montages attendus, nous allons pouvoir porter des restructurations immobilières dont la complexité a fait fuir le privé », expose le directeur général, Sébastien Bonnet. Mais Oryon se concentre surtout sur l’après.

En savoir plus

Action cœur de ville : 518 projets déjà en cours ! @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Dans le cadre du programme de revitalisation des centre-villes, Jacques Mézard, Ministre de la cohésion des territoires, a fait un premier bilan de son plan « Action Cœur de ville ».
Quel bilan pouvons-nous alors faire ? Quels sont les projets déjà en cours ?

ministère de la cohésion

Action Cœur de Ville : 4 mois après, quel avancement ?
En mars dernier, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, annonçait la liste des 222 villes retenues dans le plan Action Cœur de Ville. À l’issue de la phase de préparation des projets locaux, le déploiement du plan est bien engagé : toutes les villes concernées ont installé leur comité de projet, et 39 conventions-cadres seront signées d’ici la fin du mois (entre la commune, son intercommunalité et les partenaires du plan).

518 projets prêts et 75 millions d’euros engagés
Le comité de pilotage du 26 juillet a relevé un autre signe d’adéquation entre ce dispositif national et les initiatives locales des communes : 518 projets sont prêts et font l’objet d’engagements financiers. Depuis le lancement, l’engagement de l’ensemble des financeurs des projets atteint 75 millions d’euros. Et, pour 2018, l’État a déjà engagé 30 millions d’euros au titre de la dotation de soutien à l’investissement public local (DSIL).

En savoir davantage…

Retrouvez aussi :

Action Cœur de ville : la 1ère convention signée à Lunéville @Epareca @CDC_infos

Source : EPARECA

Dans le cadre du programme « Action cœur de ville », la 1ère convention cadre a été signée à Lunéville par la Ville, la Communauté de communes, le Conseil régional, le Conseil départemental, l’OPH, l’EPFL, Epareca, la Caisse des dépôts et consignations, l’Anah, Action logement et Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires.

epareca 290611

C’est dans ce cadre qu’Epareca intervient aux côtés de la ville pour reconstruire en maîtrise d’ouvrage directe le cinéma de la rue de la République. C’est un projet majeur pour l’attractivité du Cœur de Ville et un signal fort de changement d’image du centre ancien.

Epareca étudie par ailleurs sa capacité à rénover une dizaine de cellules commerciales dans le périmètre d’intervention retenu dans le cadre de la future opération de revitalisation de territoire, en lien avec l’ensemble des partenaires mobilisés.

Pour en savoir plus sur le programme « Action cœur de ville », cliquez ici

Lire également :