Archives du blog

Immobilier à Toulouse : dans quel quartier investir ? @SeLoger

Source : Se Loger

Le prix de l’immobilier à Toulouse reste très raisonnable pour une métropole.  Cependant, l’extension de la ligne LGV Bordeaux-Toulouse pourrait faire grimper les prix… Quels sont les prix de l’immobilier à Toulouse ? Comment va évoluer le marché ? Dans quel quartier les prix sont-ils les plus attractifs ? 

nouveau-logo-se-loger

Un prix immobilier qui reste raisonnable pour une métropole
Selon les données recueillies par le baromètre LPI-SeLoger, le prix immobilier à Toulouse atteint 3 143 € du m². Pour une ville de la taille de Toulouse (475 438 habitants en 2016), cela reste très correct. À titre de comparaison, comptez 4 844 € pour acheter à Bordeaux, 3 258 € à Lille, 4 717 € à Lyon, 3 300 € à Nantes, 4 219 € à Nice et 10 034 € à Paris. Seules Marseille (2 977 €/m²) et Montpellier (3 009 €) font mieux ou plus exactement, moins cher

Faut-il s’attendre à un effet LGV comme à Bordeaux ?
Toutes proportions gardées, le niveau des prix signés (3 143 €) et la hausse annuelle (+ 1,5 %), dont ils font l’objet, restent relativement modérés. Mais le prolongement de la ligne LGV jusqu’à Bordeaux que le gouvernement a validé en septembre dernier pourrait bien changer la donne

Dans quels quartiers investir à Toulouse ?
Si Toulouse est une ville où il fait bon vivre, c’est également une ville où il fait bon investir dans la pierre locative. Dans le cadre d’un investissement patrimonial, c’est-à-dire de l’acquisition – en vue de le louer – d’un bien dont la revente sera rapide, le centre-ville ancien est un secteur à privilégier

Plus d’informations sur l’immobilier à Toulouse…

Retrouvez aussi :

La place de parking, le nouvel investissement phare à Paris @Emerige

Source : Emerige

Acheter une place de parking à Paris, le nouvel investissement rentable et peu contraignant ! 

Emerige

Des coûts d’acquisition et d’entretien réduit
Le coût d’acquisition d’une place de stationnement dépend de son emplacement. Mais, quelle que soit sa localisation, acheter une place de parking représente un effort financier beaucoup moins important que pour l’achat d’un appartement pour un investissement locatif.

Un cadre réglementaire plus souple que pour l’achat d’un logement
En plus d’être rentable, investir dans une place de parking offre une gestion facilitée. Pas besoin de rédiger un bail ou de faire un état des lieux pour louer une place de parking. Un simple contrat stipulant les modalités de location suffit. Autre avantage : vous pouvez fixer librement le montant du loyer ainsi que le mode et le préavis de résiliation, comme l’explique le site Service-Public.fr

Une forte demande à Paris et en Île-de-France
Qui n’a jamais tourné en rond de longues minutes à la recherche d’une place pour se garer ? Les difficultés pour trouver une place de stationnement sont le lot quotidien des automobilistes, en particulier dans les zones tendues comme l’Île-de-France. Cette très forte demande vous assure de trouver très rapidement preneur pour votre place de parking et de percevoir un revenu régulier

A quels prix ?
>>> Cliquez ici pour en savoir plus sur l’achat d’une place de parking…

Lire également :

Altarea Cogedim sélectionné pour l’achat des espaces commerciaux de 5 gares italiennes @altareacogedim

Source : Altarea Cogedim

Ferrovie dello Stato Italiane a choisi Altarea Cogedim, à l’origine de l’offre la plus élevée, pour racheter l’intégralité des parts du capital de Centostazioni Retail. Cette dernière détient les droits d’exploitation commerciaux et publicitaires à long terme de cinq gares italiennes : Milan-Porta Garibaldi, Turin-Porta Susa, Padoue, Rome-Ostiense et Naples-Afragola.

ALTAREA_COGEDIM

Centrostazioni Retail contrôle actuellement plus de 18 000m2 d’espaces commerciaux, avec un potentiel de croissance estimé à 26 000 m2 à l’horizon 2026. La société gère les activités publicitaires au sein des gares ferroviaires au sens large.
Les cinq gares concernées par cette opération accueillent plus de 70 millions d’usagers chaque année et sont situées dans des zones urbaines à forte densité de population.
Gianfranco Battisti, DG de Ferrovie dello Stato Italiane indique « Les gares sont des lieux de rassemblement, de rencontres, le premier point de contact entre les voyageurs et leur destination. Grâce à la restructuration de ces gares, les espaces de travel retail vont se développer et voir leur potentiel économique croitre. Le secteur du travel retail, dont le chiffre d’affaires est estimé à 16 milliards d’euros à l’horizon 2029, doit être considéré par les entreprises comme un moyen d’approcher et d’attirer de nouveaux clients tout en les fidélisant. L’activité commerciale au service des voyageurs contribue à la croissance économique du pays ».

Lire la suite…

Lire aussi :

Novaxia Développement : découvrez ses 3 nouvelles acquisitions en Ile-de-France @novaxia_paris

Source : Novaxia

Novaxia Développement, filiale de Novaxia qui intervient sur toute la chaîne de valeur immobilière, annonce avoir réalisé 3 nouvelles acquisitions pour le compte de ses clients en ce début d’année à Boulogne-Billancourt, Paris et Saint-Maurice.

novaxia logo

Atteindre les 80 projets pilotés
Ces trois nouvelles acquisitions portent à 35 le nombre de projets en cours actuellement gérés par Novaxia Développement. Mais les ambitions de la filiale vont au-delà avec un objectif de 80 projets pilotés à l’horizon 2023, soit un doublement de la valeur des actifs gérés, à 4 milliards d’euros, contre 2 milliards d’euros aujourd’hui.
« L’ensemble du parc de bureaux franciliens compte 53 millions de m² dont plus de 50 % ont été construits avant les années 1980. Pour Novaxia Développement, c’est un vrai gisement de valeur. Par ailleurs, plus de 4,5 millions de m² sont vides. Cela représente un marché d’envergure pour qui veut lutter contre l’obsolescence immobilière. » a indiqué Mathieu Descout, Directeur Général de Novaxia Développement.

Se renforcer sur le tertiaire
Novaxia Développement a également pour ambition de renforcer son activité de transformateur sur l’immobilier tertiaire. À ce titre, les 3 dernières acquisitions, dont 2 sont situées dans des zones tertiaires en plein développement, répondent parfaitement à cet objectif.
Cliquez ici pour plus d’informations

Lire également :

EPF Ile-de-France : une année record avec + de 7 000 logements générés ! @EPF_IDF

Source : EPF Ile-de-France

EPF Ile-de-France, opérateur public foncier des collectivités franciliennes, réalise une année 2018 record, notamment avec plus de 7 000 logements générés  sur les terrains cédés. 

EPF Île-de-France (EPFIF)

Cessions de fonciers :
Les cessions progressent de plus de 10% par rapport à l’année 2017. Pour la première fois depuis sa création fin 2006, la production de l’EPF Ile-de-France franchit la barre des 7 000 logements générés (7 140 logements exactement) sur les terrains cédés. La part des logements sociaux est de 42%. Ces résultats témoignent de la pertinence de la stratégie très offensive décidée au début de l’année 2016, de l’efficacité de la mise en œuvre de ces orientations par les équipes de l’établissement, ainsi que de l’appétence des opérateurs publics et privés pour les opérations de l’EPF Ile-de-France.

Acquisitions de terrains :
Les acquisitions progressent pour leur part de 20% en valeur, à 440 M€, chiffre également record. L’EPF Ile-de-France a en particulier engagé une action puissante sur les sites des villages olympiques de 2024.
Il a étendu son intervention sur les sites d’opérations de requalification de copropriétés dégradées (ORCOD-IN) de Clichy, Grigny et, à partir de 2019, de Mantes la Jolie.

La suite de l’article ici

Lire également :