Archives du blog

Arkéa acquiert la fintech Budget Insight @cmarkea @BudgetInsight

Source : Arkea

Le 11 juillet, Arkéa a signé un accord sous conditions suspensives portant sur l’acquisition de 80 % du capital de la fintech Budget Insight, véritable pépite technologique sur le secteur de l’agrégation de données et d’initiation de paiements.

Arkea Budget Insight

Clément Cœurdeuil et Romain Bignon, fondateurs de Budget Insight, ainsi que le management resteront actionnaires de la société. Avec cette prise de participation, le groupe Arkéa renforce son positionnement de banque collaborative au service de ses partenaires et de ses clients. L’expertise de Budget Insight en matière d’agrégation et d’enrichissement de données va notamment permettre de proposer aux clients une expérience simple et fluide en intégrant les services financiers et extra-financiers dans les usages de consommation. Créée en 2012, Budget Insight est une fintech française spécialisée dans l’agrégation de données financières et extra-financières qui a développé plusieurs APIs à destination d’acteurs BtoB. Capable de collecter des données auprès de plus de 300 acteurs (banques, compagnies d’assurance, grands distributeurs, marketplaces, services administratifs…), Budget Insight permet ainsi de fournir une plateforme de construction de services financiers basée sur le traitement de la donnée. Les technologies de Budget Insight ont vocation à permettre la création d’expériences clients simples, personnalisées et instantanées.

En s’adossant à un groupe bancaire solide et doté d’une forte expertise, Budget Insight va pouvoir bénéficier de synergies fortes qui lui permettront de consolider son avance technologique. La fintech pourra également préparer son déploiement en Europe auprès de sa clientèle BtoB avec l’objectif de devenir l’acteur de référence des services de l’Open Banking.

Le groupe Arkéa, de son côté, confirme sa place de partenaire de référence des nouveaux acteurs des services financiers. Il mise sur une collaboration augmentée entre les acteurs traditionnels et les fintechs dans le but d’améliorer et de simplifier les usages tout au long du parcours clients. Arkéa entend ainsi constituer une véritable plateforme d’Open Banking.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

Logistique urbaine du Grand Paris : Sogaris et Franprix renforcent leur partenariat @GroupeSogaris @franprix

Source : Sogaris

Sogaris, foncière spécialisée dans la logistique urbaine du Grand Paris, a annoncé l’acquisition d’une plateforme logistique de Franprix de 84 000 m² à Chennevières-sur-Marne. Cette acquisition d’ampleur vient renforcer les bases d’un partenariat de long terme entre Franprix et Sogaris pour le développement de la logistique urbaine du Grand Paris.

Sogaris a fait l’acquisition auprès du groupe Casino de la base logistique de Franprix, localisée à Chennevières-sur-Marne (94). D’une superficie de 84 000 m2, ce hub national, situé à 10 km de Paris, est dédié à la préparation, l’approvisionnement et la distribution urbaine des marchandises de l’enseigne, notamment dans le Grand Paris. Le site s’inscrit dans la stratégie multimodale de Franprix en contribuant à la préparation des marchandises expédiées par la Seine, au départ de Bonneuil-sur-Marne (94).

Mieux desservir le Grand Paris
Sogaris est une foncière spécialisée dans la logistique urbaine du Grand Paris. Elle déploie un réseau de sites dédiés à la logistique urbaine – par le développement de bâtiments neufs ainsi que par l’acquisition et la transformation d’actifs existants – avec l’objectif d’améliorer l’efficacité économique de la distribution des marchandises dans le Grand Paris et de réduire leur impact environnemental. Elle partage cet objectif ambitieux avec Franprix qui a depuis longtemps fait le choix de la logistique fluviale pour l’approvisionnement de son réseau parisien.
Le site de Chennevières-sur-Marne représente l’un des plus importants viviers d’emplois du Val de Marne avec près de 500 personnes travaillant sur le site.

Pour François DAGNAUD, Président de SOGARIS : « Avec cette nouvelle acquisition, Sogaris envoie un signal fort au Grand Paris : l’entreprise consolide ses ambitions pour une meilleure organisation des flux et la réduction drastique de leur impact environnemental. »
Pour Jonathan SEBBANE, Directeur général de SOGARIS : « Cette acquisition est la plus importante réalisée par le Groupe Sogaris : c’est une étape décisive dans la construction du réseau que nous entendons déployer sur le Grand Paris pour davantage d’efficacité économique au transports de marchandises. Ce partenariat avec Franprix marque également la volonté commune de pérenniser les moyens nécessaires à la diminution de l’impact carbone de la logistique urbaine du Grand Paris. »

Téléchargez le communiqué de presse

Lire aussi :

Crowdfunding immobilier : Foncière Atland acquiert Fundimmo @GroupeAtland @Fundimmo

Source : Atland

Le 4 juillet 2019, Foncière Atland a annoncé l’acquisition de 60% du capital de Fundimmo, acteur majeur français du crowdfunding 100% immobilier. 

atland

Un ADN 100% immobilier et des synergies créatrices de valeur
« Cette acquisition, qui s’inscrit dans le prolongement de l’acquisition et de l’intégration de VOISIN (société de gestion de SCPI et d’OPCI), nous permet de diversifier et d’élargir notre offre de produits d’investissements immobiliers pour nos clients. En s’appuyant sur l’expertise reconnue des équipes de Fundimmo, ATLAND se dote d’un nouveau relai de croissance sur un marché en fort développement dans un contexte règlementaire très favorable confirmé récemment par la loi Pacte 2019 » indique Georges Rocchietta, Président -fondateur du Groupe ATLAND. « Fundimmo est une des seules plateformes françaises de crowdfunding 100 % immobilier présente dans le financement résidentiel et tertiaire et disposant d’un agrément AMF pour l’investissement locatif dédiée à l’immobilier d’entreprise. Les synergies avec ATLAND sont nombreuses, notamment dans la connaissance du marché de la promotion immobilière et de l’investissement, et elles doivent permettre d’accélérer le développement de Fundimmo » précise-t-il

Fundimmo, un acteur reconnu du crowdfunding immobilier
Avec plus de 45 millions d’euros collectés depuis sa création pour financer 86 projets, Fundimmo fait partie des acteurs majeurs du marché du crowdfunding immobilier en France. Fundimmo, qui a enregistré une croissance de 50% de sa collecte au 1er semestre 2019, présente une répartition équilibrée entre les opérations de logements et tertiaires. Fundimmo a obtenu en 2018 l’agrément de l’AMF (agrément de Conseiller en Investissement Participatif – CIP) pour proposer une offre de crowdfunding immobilier en investissement locatif dédiée à l’immobilier d’entreprise.

Un marché en forte croissance dans un contexte réglementaire favorable
Le crowdfunding immobilier occupe une place significative sur un marché du financement participatif en forte croissance. Avec 185 millions d’euros1 en 2018 versus 101 millions en 2017, l’immobilier a ainsi représenté plus de 45 % des fonds levés sur les plateformes de financement participatif en 20182, soit une hausse de 83 % pour 343 projets financés en 2018, contre 220 en 2017.
Cette transaction s’inscrit par ailleurs dans un contexte réglementaire et légal particulièrement favorable avec le relèvement du plafond du seuil de collecte pour les plateformes de crowdfunding à 8 M€ au lieu de 2,5 M€ par opération dans le cadre de la loi Pacte et l’éligibilité aux PEA-PME des titres financés via des plateformes de crowdfunding. Dans le cadre de cette opération, Foncière ATLAND a été accompagné par le cabinet d’avocats Gaftarnik le Douarin. La société Fundimmo et ses dirigeants ont été assistés par le cabinet d’avocats Racine. Le financement a été mis en place par ARKEA Banque E&I.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

#Immobilier : Les acheteurs en Île-de-France sont sous tension ! @logicimmo @iledefrance

Source : logic immo

Immobilier : 40 % des Franciliens redoutent une nouvelle hausse des prix

Selon la dernière étude de l’Observatoire Logic-Immo du Moral Immobilier, l’avenir reste placé sous le signe de la surchauffe concernant les prix de l’immobilier en Île-de-France. En effet, 40 % des acheteurs immobiliers franciliens pensent que les prix de vente des logements, qui atteignent déjà des sommets dans certains secteurs du Grand Paris, vont encore augmenter dans les 6 prochains mois. Toujours d’après cette étude, près de 4 acheteurs immobiliers franciliens sur 10 recherchent un logement dont le prix de vente dépasse les 400 000 €. Un budget significatif qui s’explique par le fait qu’en Île-de-France, les candidats à l’accession immobilière sont désormais contraints d’ajuster leur budget face à l’offre locale, s’ils souhaitent concrétiser leur projet d’acquisition.

…lire la suite…

Faciliter l’accès au logement : la Métropole de Lyon relance son plan 3A @grandlyon

Source : Métropole de Lyon

Afin de faciliter l’accès au logement des ménages les plus modestes, la Métropole de Lyon a relancé son plan 3A le 1er juin 2019, permettant d’apporter des aides à l’achat d’un logement neuf. Plus d’explication ci-dessous…

grand-lyon-la-metropole

Acheter un appartement neuf avec l’aide de la Métropole de Lyon, c’est possible et c’est le Plan 3A. Entre 2014 et 2018, la Métropole avait permis à 2250 personnes de bénéficier d’une prime. Cette aide a re-démarré le 1er juin 2019 pour 10 mois. La prime, comprise entre 2000 € et 6000 € est destinée aux ménages qui achètent pour la première fois. Plafond de revenus, ville concernée et composition de la famille déterminent le montant de l’aide. Une bonne nouvelle, alors que le prix au mètre carré ne cesse d’augmenter (+ 8,4 % en 2018 à Lyon).

Le Plan 3A permet aussi d’encourager les promoteurs immobiliers à proposer des habitations à prix abordables. Le prix de vente des logements labellisés Plan 3A sont plafonnés en fonction du secteur géographique.

Un plan d’urgence pour l’accès au Logement
Face à l’augmentation des prix du logement constatée dans l’agglomération, la Métropole a lancé un plan d’urgence pour l’accès au logement :
– la relance du plan 3A
– l’augmentation du budget pour la construction de logements abordables
– la création d’un Office foncier solidaire métropolitain, pour baisser le prix de vente des logements pour les ménages les plus modestes. Concrètement les ménages achèteront leur logement et en deviendront le seuls propriétaires mais l’office foncier restera propriétaire du terrain. L’officie foncier créera un bail réel solidaire (BRS) avec chaque propriétaire des logements.

Plus d’infos ici…

Lire également :