Archives du blog

#Immobilier : Les acheteurs en Île-de-France sont sous tension ! @logicimmo @iledefrance

Source : logic immo

Immobilier : 40 % des Franciliens redoutent une nouvelle hausse des prix

Selon la dernière étude de l’Observatoire Logic-Immo du Moral Immobilier, l’avenir reste placé sous le signe de la surchauffe concernant les prix de l’immobilier en Île-de-France. En effet, 40 % des acheteurs immobiliers franciliens pensent que les prix de vente des logements, qui atteignent déjà des sommets dans certains secteurs du Grand Paris, vont encore augmenter dans les 6 prochains mois. Toujours d’après cette étude, près de 4 acheteurs immobiliers franciliens sur 10 recherchent un logement dont le prix de vente dépasse les 400 000 €. Un budget significatif qui s’explique par le fait qu’en Île-de-France, les candidats à l’accession immobilière sont désormais contraints d’ajuster leur budget face à l’offre locale, s’ils souhaitent concrétiser leur projet d’acquisition.

…lire la suite…

Immobilier : Qu’en est il de la négociation entre vendeurs et acheteurs ? @logicimmo

Source :  LOGIC-IMMO

En ce premier trimestre 2019, 59% des futurs acquéreurs interrogés par Logic-Immo et le JDN dans le cadre du Baromètre de la Négociation Immobilière ont le sentiment que les prix ne sont pas réalistes, soit 6,9 points de plus par rapport à l’année dernière à la même époque.

A noter que, pour la première fois depuis le lancement de l’étude, les futurs vendeurs sont également sondés sur leur perception des prix et leur approche en termes de négociation.

Des futurs vendeurs qui partagent globalement – eux aussi – ce constat sur le manque de réalisme des prix. Plus de la moitié (55%) des personnes ayant un projet de vente dans l’année interrogées par Logic-immo pour le JDN considèrent que les prix pratiqués ne sont pas en phase avec le marché. 

« Globalement, la majorité des acheteurs (56%) et une part importante des vendeurs (42%) ont le sentiment qu’il y a sur le marché plus d’acheteurs que de biens en vente ce qui alimente leur impression d’une surenchère sur les prix. » explique Mathilde Voegtlé, Responsable Etudes chez Logic-Immo et Porte parole de l’Observatoire Logic-Immo du Moral Immobilier.

En ce 1er trimestre 2019, 48,7% des ménages interrogés par le baromètre Logic-Immo de la Négociation Immobilière envisagent une phase de négociation uniquement si le prix affiché leur semble surévalué. Inversement, 42,9 % des porteurs de projet disent adopter une approche de négociation systématique lors de leur future acquisition immobilière (soit 3,6 points de moins qu’il y a un an).

Négociation – Des acquéreurs-revendeurs moins enclins à négocier systématiquement leur prochain achat

L’étude révèle que  …lire la suite…