Archives du blog

OCIRP : Luca DE DOMINICIS, nouveau directeur général délégué @OCIRP

     source :  OCIRP

Luca DE DOMINICIS, nouveau directeur général délégué aux finances, risques et conformité.

Depuis le 1er avril 2019, Luca DE DOMINICIS a intégré l’OCIRP en tant que directeur général délégué aux finances, risques et conformité. Il pilote les pôles actuariat, comptabilité, juridique, risques, budget et contrôle de gestion et la direction des investissements . Il est membre du comité de direction et du comité des dirigeants effectifs de l’OCIRP. Diplômé de Politecnico di Milano et de l’École Centrale Paris, membre de l’Institut des Actuaires, il a exercé l’essentiel de sa carrière dans le secteur des assurances après une première expérience dans l’audit et conseil chez Mazars. Il a notamment occupé plusieurs rôles de direction chez Generali (France et Head Office) avant de rejoindre le Groupe Humanis en 2016 en tant que directeur de l’Actuariat, puis directeur financier adjoint, poste qu’il occupait avant de rejoindre l’OCIRP.

10 000 logements HLM accompagnés : voici les 3 solutions innovantes de PATRIMOINE

Source : SA Patrimoine

Suite à l’appel à projets national « 10 000 logements HLM accompagnés » lancé par l’USH et le Ministère de la Cohésion sociale en juin 2018, PATRIMOINE SA propose 3 actions permettant d’accompagner un public fragile vers le logement autonome.

PATRIMOINE_LANGUEDOCIENNE

Un partenariat avec l’UCRM pour les SDF et les sortants d’incarcération
Le passage à l’autonomie pour des publics souvent isolées, avec un parcours parsemé de situations d’échecs et de ruptures et n’ayant pas ou plus l’habitude de vivre dans un logement autonome peut générer des situations d’isolement et de repli sur soi, alors même qu’il devrait être synonyme de liberté et de reconstruction.

Un partenariat avec Habitat et Humanisme pour les femmes et les jeunes sortant de résidence sociale temporaire, avec ou sans enfants
Ce partenariat monté avec Habitat et Humanisme s’adresse à des personnes jeunes et très isolées (majeurs sortants de Maisons d’Enfants à Caractère Social notamment), ou encore à de jeunes mères en difficulté suite à une séparation, un divorce ou des violences intrafamiliales.

Un réseau de partenaires pour un accompagnement ciblé
PATRIMOINE a mis en place un maillage d’acteurs pouvant amener un accompagnement spécifique. En fonction de la problématique et après rencontre avec la Conseillère en Economie Sociale et Familiale, un ou plusieurs partenaires peuvent être mobilisés.
Habitat et Humanisme ou l’association Educ’Air pourra notamment intervenir sur du soutien à la parentalité, l’association Clémence Isaure sur les problématiques d’addiction et l’association de médiation l’Amandier sur les conflits de voisinage.

Consulter le communiqué de presse

Lire également :

Handicap : 110 projets retenus pour développer 3 954 solutions d’accompagnement @ARS_IDF

Source : ARS Ile-de-France

6 mois après le lancement de l’Appel à Manifestation d’intérêt sur l’autonomie des personnes en situation d’handicap, l’ARS Ile-de-France a publié les résultats le 14 février dernier. Au total, 110 projets ont été retenus pour développer 3 954 solutions nouvelles pour enfants et adultes. 

ARS idf

L’ARS atteint, dès la première année de mise en œuvre de son Projet régional de santé 2018-2022, plus des trois quarts de l’objectif des 5 000 solutions nouvelles d’accompagnement des personnes en situation de handicap qu’elle s’était fixée. Le succès de ce premier AMI marque une étape significative de la mise en œuvre de la stratégie régionale en faveur du handicap.

La région Île-de-France est aujourd’hui celle qui dispose du plus faible taux d’équipements pour adultes et enfants en situation de handicap. Ce manque de réponses conduit à des ruptures brutales d’accompagnement et à la présence de plus de 2 000 Franciliens dans des établissements belges.

C’est pourquoi l’Agence régionale de santé Île-de-France a mobilisé des ressources exceptionnelles et s’est engagée au premier semestre 2018 dans une stratégie innovante de développement et de transformation de l’offre pour les personnes en situation de handicap.
La suite ici…

Lire aussi :

Korian : un CA en hausse de 6,4% en 2018 ! @korian

Source : Korian

Le Groupe Korian, expert des services de soin et d’accompagnement aux seniors, a publié ses résultats financiers de l’année 2018, et annonce une performance bien supérieure à ses objectifs fixés !

Korian

Chiffres clés : 
– Nette accélération de la croissance du chiffre d’affaires 2018 à +6,4%
par rapport à +5,0% en 2017
– Confirmation de la reprise de la croissance en France avec un chiffre d’affaires en
progression de +3,8% et maintien d’une forte dynamique à l’international en progression de +9,0%
– Augmentation du nombre de lits exploités de 3 100
– Nouvelle accélération de la croissance du chiffre d’affaires attendue en 2019

Le chiffre d’affaires consolidé du 4ème trimestre 2018 s’élève à 863M€, en hausse de +7,6% par rapport à l’exercice précédent. Cette dynamique tient d’une part à une accélération de la croissance organique à +3,3%, bénéficiant notamment des effets du plan de relance en France. Elle résulte d’autre part de la stratégie active d’acquisitions ciblées poursuivie tout au long de l’année par le Groupe pour renforcer localement sa présence et poursuivre la diversification de son offre en direction des personnes âgées et fragiles, dans une logique de parcours intégré et de plateformes de services.

Accélération de la dynamique de croissance en France
Le chiffre d’affaires France s’établit à 416M€, en progression de +4,6% grâce à l’accélération de la croissance organique (+3,2%), et à la contribution des acquisitions réalisées en 2018 (Ages & Vie, Fontdivina et Clinidom).

>>>> Consulter l’intégralité des résultats financiers…

Lire aussi :

Renouveau industriel local : quels seront les 124 territoires à en bénéficier ? @CGET_gouv

Source : CGET

Dans sa mission « Territoires d’industrie », l’État s’engage à proposer un accompagnement afin d’accélérer le développement des territoires à forts enjeux industriels. Au total, 124 territoires ont été retenus.

carte_ti_22112018.jpg

1,3 milliard d’euros pour accompagner le renouveau industriel local
En orientant 1,3 milliard d’euros prioritairement vers les Territoires d’industrie, l’État s’engage aux côtés des acteurs locaux pour redynamiser le tissu industriel, soutenir l’emploi local, renforcer la compétitivité internationale et promouvoir l’innovation. Les intercommunalités et les régions sont au cœur de la mission : elles ont occupé un rôle de premier plan dans l’identification des 124 territoires d’industrie, et elles seront en charge de piloter les contrats au niveau local.

L’État a identifié 4 besoins des territoires pour accélérer de développement du secteur industriel. Il propose d’y répondre par un « panier de services » comprenant 17 actions, dont les Territoires d’industrie pourront se saisir :
recruter en renforçant, par exemple, l’offre de formation aux métiers industriels ;
attirer en mobilisant les opérateurs de l’État comme la Banque des territoires, Business France, BpiFrance pour appuyer les projets des Territoires d’industrie ;
innover en permettant notamment aux PME d’accéder à la recherche et développement et en les accompagnant dans la transition vers l’industrie du futur ;
simplifier en facilitant les demandes de dérogation administrative pour mettre en œuvre les projet.

Cliquez ici pour consulter la suite…

Lire également :