Archives du blog

Grand débat : voici les 20 propositions de la Croix-Rouge Française @CroixRouge

Source : Croix Rouge

La Croix-Rouge Française constitue le premier opérateur associatif dans le champ sanitaire, social et médico-social et compte au plan national 563 établissements et services. Dans le cadre du Grand Débat National, voici ses 20 propositions articulées autour du « pouvoir de vivre, « pouvoir d’agir », et « pouvoir de donner ».

Croix rouge française

Le pouvoir de vivre
– Renforcer l’accès aux droits des plus vulnérables
– Assurer la production ambitieuse d’une offre de logements très sociaux, dignes, adaptés aux besoins, aux différentes compositions familiales et accessibles aux ménages les plus modestes.
– Développer les SAMU sociaux disposant d’une expertise d’accompagnement à l’accès aux droits.
– Proscrire la remise à la rue à l’issue de la trêve hivernale.
– Renforcer le rôle des départements dans l’accompagnement des jeunes majeurs vulnérables pour éviter les sorties « sèches » de l’aide sociale à l’enfance.
– Proposer automatiquement l’aide d’un interprète et un soutien psychologique pour garantir une véritable protection inconditionnelle de toute personne en détresse.
– Conditionner toute démarche d’évacuation à l’évaluation sociale et à des situations de mise à l’abri digne.

Développer l’accès aux soins
– Généraliser le tiers-payant et fusionner l’Aide Médicale d’Etat (AME) avec la PUMA pour lutter contre le non-recours aux droits de santé.
– Augmenter le maillage des dispositifs publics d’accès aux soins des plus démunis et homogénéiser leurs pratiques.

Construire une société numérique inclusive
– Mettre en place un dialogue renforcé entre les usagers des services publics, notamment ceux en situation de pauvreté et/ou d’exclusion numérique, et les administrations afin d’identifier les mesures excluantes et simplifier le langage administratif.
– Redéployer une partie des économies de la dématérialisation dans un fonds dédié au financement de l’accompagnement des usagers au numérique dans des espaces variés permettant l’accueil de l’ensemble des publics.
– Cadrer juridiquement l’aide numérique pour faciliter le développement de la formation des aidants et des médiateurs de l’accueil et l’accompagnement des personnes en situation de grande exclusion ou de handicap.

Toutes les propositions de la Croix Rouge ici…

Lire également :

Reste-à-charge zéro : Harmonie Mutuelle sera la 1ère à l’appliquer dès juillet 2019 @hmutuelle #RACO

Source : Harmonie Mutuelle 

Bien que le gouvernement souhaite le déploiement de la réforme du reste-à-charge zéro pour 2021, Harmonie Mutuelle va appliquer la réforme dès le 1er juillet 2019 !
Elle sera la 1ère mutuelle à la mettre en place.

Franchir une nouvelle étape pour l’accès aux soins
Depuis son annonce par le gouvernement, Harmonie Mutuelle a revendiqué sa place de partenaire de la réforme du reste-à-charge zéro, dans l’intérêt de ses adhérents, pour lutter contre le renoncement aux soins pour des raisons financières qui touche encore trop de Français.

La question de l’accès aux soins est en effet au cœur de l’ADN d’Harmonie Mutuelle. Elle agit résolument en ce sens notamment en prenant à nouveau ses responsabilités sur le sujet des reste-à-charge.

Alors que le déploiement de la réforme est prévu en 2021, Harmonie Mutuelle a décidé d’aller plus vite et de mettre en œuvre intégralement les paniers de soins sans reste-à-charge dans ses réseaux conventionnés (en optique, audio et dentaire) dès juillet 2019 avec près de 2 ans d’avance sur le calendrier du gouvernement.
Concrètement, cela signifie que les adhérents individuels d’Harmonie Mutuelle qui iront dans les enseignes des réseaux conventionnés pourront choisir parmi une gamme d’équipements dont le reste-à-charge sera nul ou maîtrisé. La compensation se fera alors par le versement automatique d’une prestation complémentaire, sans action spécifique de l’adhérent. Les adhérents collectifs pourront solliciter le Fonds d’Action Sociale Harmonie Mutuelle en cas de reste-à-charge pénalisant.

Consulter la suite…

Retrouvez également :

Harmonie Mutuelle recrute ! + de 70 offres d’emploi à pourvoir ! @hmutuelle

Source : Harmonie Mutuelle

Harmonie Mutuelle, membre fondateur du groupe mutualiste de protection sociale VYV, couvre 4,5 millions d’adhérents et 58 000 entreprises.
Dans le cadre de son développement et de sa grande mutation, l’entreprise propose plus de 70 offres d’emploi à pourvoir sur tout le territoire national !
A vos candidatures !

508px-Harmonie_mutuelle_2012_(logo)

Voici un aperçu des différentes offres d’emploi :
– Conseiller Commercial Agence : Metz, Blois, Tours
– Conseiller commercial à Distance : Orléans
– Contrôleur de gestion : Angers
– Architecte : Paris, Saint-pierre-des-Corps
– Conseiller commercial Polyvalent : Lucé
– Responsable Action Sociale Région : Le Havre, Rennes
– Assistant Vie Mutualiste : Annecy
– Comptable : Angers
– Chef de Projet Support Applications Métiers : Angers, Brest, Rennes, Tours
– Chargé d’affaires collectif : Le Havre
– Responsable opérationnel Système d’Informations : Saint Pierre des Corps
– Chargé Marketing opérationnel et digital : Rennes
– Animateur plate forme d’appels Kalivia : Paris
– Agent Administratif : Nantes

>>> Cliquez ici pour consulter les autres offres  <<<

Lire également :

Retour sur les temps forts du 42e Congrès de la Mutualité Française @mutualite_fr

Source : Mutualité Française

La 42e édition du Congrès de la Mutualité Française s’est tenu du 13 au 15 juin 2018 à Montpellier, a rassemblé de nombreux acteurs comme le Président de la République, la Ministre des solidarités et de la santé, ou encore le Président de l’association des maires de France. Découvrez les nombreux temps forts de ces 2 journées ! mutualite francaise

RESTE A CHARGE ZÉRO OU LE 100% SANTÉ
Emmanuel Macron a annoncé mercredi 13 juin les derniers arbitrages concernant la réforme du reste à charge zéro, rebaptisée 100% Santé et présentée par Agnès Buzyn en conférence de presse lors du Congrès. La Mutualité Française salue l’équilibre global d’une réforme qui va permettre à des millions de Français qui renoncent aujourd’hui à des soins d’y avoir accès. « Nous partageons l’esprit de cette réforme dont l’objectif est de faciliter l’accès aux soins des Français », explique Thierry Beaudet.

AUTONOMIE
Réagissant aux propos d’Emmanuel Macron sur la perte d’autonomie, Thierry Beaudet rappelle que cet enjeu est le 1er sujet de préoccupation des Français de plus de 45 ans (étude Harris Interactive pour la Mutualité Française).
« Une fois toutes les aides déduites, un résident sur deux en Ehpad s’acquitte d’un reste à charge supérieur à ses ressources », rappelle Thierry Beaudet.

DÉSERTS MÉDICAUX ET ACCES AUX SOINS DANS LES TERRITOIRES
En signant une convention de partenariat à l’occasion du Congrès, l’Association des Maires de France (AMF) et la Mutualité Française s’engagent pour un meilleur accès aux soins dans les territoires. Elle encourage notamment la coopération des mutuelles et des collectivités locales sur les questions de santé et de perte d’autonomie.

Découvrir les autres temps forts du congrès…

A lire aussi :

La Mutualité Française et l’AMF : une convention pour favoriser l’accès aux soins @mutualite_fr

Source : Mutualité Française

Lors du 42è Congrès de la Mutualité Française, L’AMF, Association des Maires de France, et La Mutualité Française ont signé une convention de partenariat dans le but de favoriser l’accès aux soins pour tous. 

mutualite francaise

« Nous nous félicitons de la signature de cette convention de partenariat avec l’AMF qui va nous permettre de construire ensemble des solutions concrètes et innovantes sur les territoires autour des enjeux liés à la santé, à la perte d’autonomie et à la politique familiale », indique Thierry Beaudet, Président de la Mutualité Française.

L’AMF et la Mutualité Française réaffirment leurs intérêts et positions communes et s’engagent à coopérer sur plusieurs enjeux de société majeurs parmi lesquels :
L’accès aux soins pour tous, afin de mieux répondre aux besoins des Français sur les territoires, avec la création de centres de santé polyvalents, de services de soins mobiles, d’accès aux soins de premiers recours, le développement de la télémédecine… ;
La perte d’autonomie, afin d’améliorer le quotidien des personnes dépendantes et de leurs familles à travers la prévention, le soutien aux aidants familiaux, le développement de structures d’accueil diversifiées et la consolidation de l’existant notamment dans le secteur de l’aide à domicile ;
La petite enfance, à travers l’éducation à la santé, les réponses innovantes en termes de services et d’établissements d’accueil, et le développement des structures à destination des populations en situation de grande pauvreté.

Cliquez ici pour lire la suite…

Retrouvez aussi :