Archives du blog

L’indice de référence des loyers s’élève à 130.59 au 3e trimestre 2020, en hausse de 0.46% en 1 an (source Insee)

Source : News Tank Cities

L’indice de référence des loyers s’élève à 130,59 au 3 trimestre 2020, en hausse de 0,46 % en glissement annuel, selon les chiffres de l’Insee, publiés le 15/10/2020. L’indice est en baisse par rapport au 2 trimestre 2020. Il se situe en dessous des 1 % pour le 4 trimestre consécutif. La hausse au 3 trimestre 2019 était de 1,20 % (indice : 129,99).

Consulter l’intégralité de l’article

Peut-on encore bénéficier d’un prêt à taux zéro en 2020? @planimmobilier

Source : le plan immobilier

Le PTZ a été créé en 1995 pour faciliter l’accession à la propriété en finançant à 0% une partie ou la totalité d’un achat immobilier. Sa fin programmée le 31 décembre 2021 pourrait inciter les acquéreurs éligibles à en profiter dès maintenant.

La fin du PTZ dès le 31 décembre 2020 pour les zones rurales

Les acquéreurs qui résident dans les zones les moins densément peuplées du territoire n’auront bientôt plus la possibilité de profiter d’un prêt à taux zéro dans le neuf. Le dispositif prolongé en 2020 par la loi de Finance sera supprimé à compter du 31 décembre 2020 pour toute acquisition d’un…Lire la suite

L’encadrement des loyers pourrait faire son retour à Lille en 2020 @LocService_fr

Source :  blog.locservice.fr

Suite du feuilleton de l’encadrement des loyers à Lille. Nous savions déjà que la ville de Lille était frappée d’un décision de justice interdisant l’encadrement des loyers, mais qu’elle espérait bien le restaurer bientôt grâce aux conditions un peu plus avantageuses de la loi Elan. La cour administrative d’appel de Douai vient de confirmer que l’encadrement des loyers initialement déployé était bien légal, laissant ainsi la voie libre à un rétablissement imminent de cette mesure à Lille.

Appliqué, interdit, puis de nouveau déclaré légal. L’encadrement des loyers à Lille est, comme à Paris, au centre d’une bataille juridique entre associations défendant les propriétaires et les municipalités. Le dernier rebondissement en date, donc, provient de la cour administrative d’appel de Douai qui a validé dans un arrêt du 17 décembre 2019 l’encadrement des loyers instauré à Lille en 2017. 

>En savoir plus

Santé, logement, fiscalité…. ce qui change en 2020 @Paris

Source : Paris

Comme chaque nouvelle année, 2020 apportera son lot de changements dans notre vie quotidienne. Retrouvez l’essentiel de ce qui va changer.

Interdiction de certains produits en plastique

À partir du 1er janvier 2020 , l’interdiction du plastique sera étendue à de nouveaux produits dits à usage unique. Sont notamment concernés la vaisselle jetable en plastique, les pailles et les touillettes en plastique et les cotons-tiges. D’autres objets en plastique seront interdits à l’horizon 2021.

L’aide au logement évolue

À partir de janvier 2020, votre aide au logement évolue pour mieux s’adapter à votre situation actuelle. Concrètement, l’aide au logement sera calculée sur la base des revenus les plus récents et sera actualisée tous les 3 mois pour tenir compte de l’évolution de votre situation. Désormais, c’est le montant de vos revenus des 12 derniers mois qui sert au calcul de votre aide au logement, et non plus ceux d’il y a 2 ans.

…Lire la suite…

Logement social : faisons de 2020 une année de réussites @UnionHlm

Source : Union Sociale pour l’Habitat

Il est de tradition, à cette époque, de dresser un bilan de l’année écoulée. Et force est de reconnaître que 2019 a été une année agitée pour le logement social. La RLS a continué de peser sur les capacités financières des bailleurs sociaux pour construire et rénover, alors que la mise en œuvre de loi ÉLAN et l’obligation de regroupement sont venues perturber leur fonctionnement interne. S’y ajoutent la volonté de l’ANCOLS de sortir du cadre de sa mission de contrôle pour définir les règles de fonctionnement du logement social, les incertitudes liées à la mise en place du RUA et à la contemporéanisation des APL, ou encore les tentations de financia-risation contre lesquelles le Mouvement Hlm s’est élevé lors du Congrès Hlm de Paris.

Dresser ces constats est essentiel pour que l’État entende combien les mesures prises ces derniers mois ont perturbé l’activité des bailleurs sociaux et rendu floues leurs perspectives d’avenir.

Mais à l’aube de cette nouvelle année, je veux témoigner de la formidable énergie de ces femmes et ces hommes qui, au quotidien, œuvrent à trouver des solutions pour faire du logement abordable et durable une réalité pour nos concitoyens qui en ont besoin. 

…Lire la suite…