Baromètre digital de l’immobilier neuf – 4e trimestre 2020 : Des stocks toujours faibles qui jouent sur la hausse des prix

Source : Groupe IZIMMO

Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, le Groupe Izimmo, l’Institut des Constructeurs et Promoteurs, Leemo et PriceHubble annoncent aujourd’hui la publication de la seconde édition du Baromètre digital de l’immobilier neuf.

Publié chaque trimestre, ce baromètre interactif combine l’expertise de cinq acteurs complémentaires pour offrir une vision fiable, précise et quasi-instantanée du marché du neuf. Ce nouvel outil permet aux promoteurs, investisseurs et constructeurs d’avoir une vision claire des prix et des dynamiques de l’immobilier neuf en France, pour une analyse objective et en temps réel.
Quels sont les principaux enseignements de cette édition ?

  • Le dernier trimestre 2020 marque une stabilisation des prix du neuf à l’échelle nationale :
    les prix ont gagné 1,2 % entre le 3e et le 4e trimestre, et accusent une très légère baisse de -0,9 % par rapport au dernier trimestre 2019.
  • Offre et prix restent plus que jamais corrélés : dans les zones tendues, une contraction de l’offre s’assortit immanquablement d’une augmentation des prix. À l’inverse, les métropoles et départements ayant réussi à reconstituer leurs stocks affichent une
    stabilisation (voire une baisse) des prix.
  • La rareté de l’offre est encore accentuée par le retour massif des investisseurs institutionnels, qui délaissent le tertiaire pour miser sur le résidentiel : les stocks de logements neufs accessibles aux particuliers sont encore plus limités

Lire le communiqué de presse ICI

La Société du Grand Paris et la Métropole du Grand Paris signent une convention pour l’aménagement du territoire métropolitain

Source : Métropole Grand Paris

Patrick OLLIER, Président de la Métropole du Grand Paris et Thierry DALLARD, Président du directoire de la Société du Grand Paris ont signé, le mardi 16 février 2021, une convention de partenariat pour l’aménagement du territoire métropolitain en présence d’Olivier KLEIN, Président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris, de Bernard GAUDUCHEAU, Président sortant du comité stratégique de la Société du Grand Paris, de Richard DELL’AGNOLA, Vice-président de la Métropole du Grand Paris délégué au suivi du Grand Paris Express, d’Éric CESARI, Vice-président délégué à la stratégie et aux partenariats institutionnels et de Jacqueline BELHOMME, Maire de Malakoff et Conseillère métropolitaine à la Culture et au patrimoine.

La Métropole du Grand Paris et la Société du Grand Paris partagent la volonté de soutenir l’attractivité, le développement et le rééquilibrage du territoire métropolitain. Cette convention vient ainsi renforcer leurs liens et leur engagement en matière d’aménagement des quartiers de gare du Grand Paris Express, de politique culturelle et artistique développée autour du nouveau métro, d’aménagement numérique et d’économie circulaire, sociale et solidaire.

Ce partenariat va notamment permettre à la Métropole du Grand Paris, sur la base des données dont dispose la Société du Grand Paris, d’être pleinement associée à l’aménagement des futurs quartiers de gare, qui est l’un des trois thèmes du prochain concours Inventons la Métropole du Grand Paris. La Métropole examinera également les modalités de sa participation opérationnelle et financière aux pôles d’échange de ces gares, en lien avec les collectivités pilotes des pôles. Enfin, la Société du Grand Paris et la Métropole du Grand Paris conviennent d’initier les réflexions préalables au lancement de nouveaux projets urbains exemplaires, tant sur le plan environnemental que sociétal, dans les quartiers de gare.

Lire le communiqué de presse ICI

Le quartier des Hauts-Près de Douvres-la-Délivrande (14) aménagé par Nexity, reçoit le label écoquartier

Source : NEXITY

À Douvres-la-Délivrande, le quartier des Hauts-Près réalisé en partenariat entre Nexity Foncier Conseil et la Ville, a reçu le Label EcoQuartier étape 2 et devient ainsi le second EcoQuartier labellisé dans le Calvados. Reconnaissant l’exemplarité environnementale du projet, cette labellisation récompense l’engagement des acteurs privés et publics, pour une ville durable et agréable à vivre, au service du territoire et de ses habitants.

Le nouveau quartier Les Hauts-Près, majoritairement pavillonnaire et situé dans une communauté de commune littorale, est la preuve que le modèle de la maison individuelle peut évoluer dans une logique vertueuse. Il a été aménagé par Nexity Foncier Conseil, seul aménageur à être certifié en management environnemental ISO 14001, en étroit partenariat avec la ville de Douvres-la-Délivrande.

Pour qu’un projet soit labellisé Ecoquartier, 20 engagements doivent être respectés, autour de 4 thèmes principaux : démarche et process, cadre de vie et usages, développement territorial, environnement et climat.
Le quartier des Hauts-Près de Douvres-la-Délivrande en labellisation écoquartier étape 2*, s’inscrit résolument dans cette logique avec par exemple une voirie réduite pour favoriser les piétons et le vélo, la végétalisation majeure avec de larges haies, la gestion respectueuse de l’eau par des noues ou l’entretiens d’espaces verts par des moutons. Par ailleurs, la mixité des logements, leurs prix maîtrisés, leurs orientations bioclimatiques, leurs performances énergétiques, l’utilisation de matériaux biosourcés, sont autant de critères qui donnent un nouveau souffle au lotissement classique.

Lire le communiqué de presse ICI

SEEPEX France a choisi SPIRIT Entreprises pour sa future implantation sur le Parc SPIRIT Graham Bell de Bussy-Saint-Georges (77)

Source : SPIRIT Entreprises

SEEPEX France a choisi SPIRIT Entreprises pour la future implantation de son siège social en Île-de-France. Cet immeuble locatif, situé au sein du Parc SPIRIT Graham Bell de Bussy-Saint-Georges (77), sera le nouveau siège social du groupe. SEEPEX France est l’un des principaux spécialistes mondiaux dans le domaine de la technologie des pompes. La gamme de produits comprend des pompes à cavité progressive, des systèmes de pompage et des solutions numériques. SEEPEX France propose également des solutions innovantes pour le pompage de fluides de faible à forte viscosité, agressifs ou abrasifs. L’entreprise, fondée en 1972, emploie plus de 800 personnes dans 70 pays à travers le monde, dont plus de 400 au siège de Bottrop, en Allemagne.
Ce bâtiment, d’une surface de plancher de 840 m², est composé d’une partie activités au RDC et d’une partie bureaux répartie aux RDC et R+1. D’une architecture moderne et épurée, l’opération est dessinée par l’architecte Valéry Totescot. CBRE était conseil des deux parties pour cette transaction.

Consulter le communiqué de presse ICI

XLHabitat vote son budget 2021

Source : XLHabitat

Le lundi 8 février 2021, le conseil d’administration d’XLHabitat, présidé par Xavier Fortinon, s’est réuni et a approuvé à l’unanimité son budget 2021. Un budget ambitieux et combatif, à la hauteur des besoins des locataires et du territoire, en dépit d’un contexte contraint.
À l’heure où la crise sanitaire, économique et sociale fragilise simultanément les locataires, les demandeurs de logement social et les entreprises du territoire, XLHabitat entend jouer son rôle d’amortisseur social. En 2021, nous activons donc tous les leviers : nous accélérons à la fois la production de logements locatifs, la livraison de nouveaux logements pour répondre à la demande croissante (plus de 8 000 demandes en attente) et la réhabilitation de notre parc immobilier pour diminuer les charges de nos locataires et leur redonner du pouvoir d’achat. Ainsi, cette année, nous lançons la mise en étude de plus de 600 logements, nous livrons 613 logements neufs et nous réalisons des travaux de réhabilitation et de rénovation thermique dans 10 résidences. Preuves de notre engagement et de notre soutien, nous avons gelé les loyers pour la deuxième année consécutive malgré la réduction de loyer de solidarité (RLS), imposée par l’État pour compenser la baisse des APL depuis 2017, qui nous prive de 3,8 M€ de recettes.
Cette année, notre budget d’investissement s’élève à 106,5 millions d’euros, soit l’équivalent du budget d’investissement du Conseil départemental des Landes

Lire le communiqué de presse ICI