Les CCI de Normandie lancent la plateforme CCI Entraide @CCINormandie

Source : CCI Normandie

Après la mise en place d’une ligne unique le 02 32 100 520, 3 000 appels reçus depuis le
17 mars, les CCI de Normandie musclent leur accompagnement aux entreprises avec un
nouveau service déjà opérationnel.

Une plateforme d’entraide : http://www.ccientraide.fr

Accessible aux entreprises, de tout secteur et de toute taille, sans connexion préalable. Cette plateforme doit permettre aux entreprises qui ont un besoin particulier de matériel ou d’approvisionnement de lancer un appel. Mais, c’est aussi la possibilité pour toutes celles qui le souhaitent de proposer des produits ou des services dont une autre entreprise aurait besoin. En bref, jouer à plein la solidarité et la complémentarité. 27 annonces sont déjà en ligne : 14 offres et 13 demandes (dont 6 d’ordre sanitaire (CHU-EHPAD). Les CCI de Normandie assurent la collecte numérique de la donnée, sa mise en ligne et la mise en réseau…

En savoir plus

EPA Paris-Saclay : 5 groupements sélectionnés pour la conception et la réalisation d’un programme de logements étudiants sociaux @ParisSaclay

Source : EPA Paris-Saclay

L’EPA Paris-Saclay et Toit et Joie – Poste Habitat, désigné lauréat de la consultation de bailleurs et de gestionnaires pour le lot C3.4, ont désigné 5 groupements en vue de la réalisation d’un programme mixte de logements étudiants sociaux de 260 lits et d’un pôle sportif au sein du quartier de l’Ecole polytechnique du Campus de Paris-Saclay.

L’EPA Paris-Saclay est maître d’ouvrage du pôle sportif et Toit et Joie – Poste Habitat est maître d’ouvrage de la résidence étudiante. Une convention de groupement de commandes a été signée entre les deux maîtres d’ouvrage pour la réalisation du programme.

Une opération mixte à proximité de toutes les commodités du quartier

Situé au cœur du quartier de l’Ecole polytechnique à Palaiseau, le lot C3.4 comprend la réalisation d’une opération mixte imbriquant :

  • Une résidence étudiante sociale, d’environ 6 300 m² de surface de plancher (SDP) pour 260 lits.
  • Un pôle sportif de quartier, en rez-de-chaussée, d’environ 2 700 m² de surface de plancher (SDP), comprenant une salle multisports avec gradins et une salle de boxe, musculation et fitness…

En savoir plus

#Covid_19 : Continuité de l’activité pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics @FFBatiment

Source : Fédération Française du Bâtiment

Depuis plusieurs semaines, notre pays fait face à la propagation d’une épidémie sans précédent, conduisant le chef de l’Etat à demander à chacun d’assurer la poursuite de son activité dans des conditions de sécurité sanitaire satisfaisantes. Les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement, en contribuant à des besoins du quotidien des Français comme le logement, l’eau, l’énergie, la gestion des déchets, les transports et les télécommunications. Il est donc nécessaire d’oeuvrer à la poursuite de leur activité, pour éviter une mise à l’arrêt totale des chantiers, qui déstabiliserait non seulement les entreprises concernées mais aussi l’ensemble de la chaîne économique.

Le Gouvernement mesure les difficultés que peuvent rencontrer ces professions dans la mise en place des gestes barrières, mais aussi dans leur capacité à s’approvisionner en matériaux et matériels et à mobiliser le personnel nécessaire. Cela a conduit au ralentissement, voire à l’arrêt, de nombreux chantiers dans le pays depuis le début de cette semaine.

Aussi, à l’issue d’échanges soutenus au cours des derniers jours, les représentants des entreprises du BTP et le Gouvernement se sont accordés sur plusieurs principes permettant de renforcer, dans les tout prochains jours, la continuité de l’activité du secteur et la poursuite des chantiers…

…Lire la suite

Quel dynamisme pour les startups du Grand Paris ? #GrandParis @__Apur__

Source : Apur

Combien d’entreprises innovantes sont accompagnées chaque année par les incubateurs, pépinières, plateformes d’innovation de la Métropole du Grand Paris ? Quels sont leur profil et leur activité ? Que deviennent-elles ? Quels sont les principaux freins à leur développement ? Quel est leur impact au niveau territorial ?
Autant de questions auxquelles tente de répondre l’observatoire des jeunes entreprises innovantes créé par l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) en partenariat avec une trentaine de structures (incubateurs, pépinières, plateformes d’innovation…), des territoires et des grands acteurs de l’écosystème.

La démarche en quelques mots
Après plusieurs travaux sur l’innovation menés par l’Apur depuis 2016, la mise en œuvre d’un Observatoire des jeune entreprises innovantes a été engagée en 2018. Le bilan 2019 dresse un premier panorama des entreprises innovantes et des structures du Grand Paris qui les accompagnent. Il propose des jeux de données fiables et actualisées sur la nature et les parcours de ces jeunes entreprises: le profil des entrepreneurs et des entreprises, leur développement et leur croissance, leur secteur d’activité, leur relation à l’écosystème… 

Lire la suite..

Mobilisation solidaire pour la fabrication de masques à Lille @MEL_Lille @lillefrance #Covid_19

Source : Ville de Lille

Des masques en tissu certifiés par le CHU de Lille sont produits par l’entreprise Lemahieu et 15 000 couturiers bénévoles. Pour augmenter la production, le CHU de Lille a décidé de partager le cahier des charges de ces masques. 

Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19 et face à la pénurie de masques, des solutions alternatives sont recherchées. Le CHU de Lille a développé et testé en laboratoire un modèle de masque en tissu lavable et réutilisable, destiné à son personnel hospitalier. Avec l’aide de  l’entreprise textile nordiste Lemahieu, la production a démarré avec 3 000 masques fabriqués chaque jour, qui sont progressivement remis aux personnels soignants. Pour renforcer la production, un appel à couturières et couturiers bénévoles a été lancé par le collectif Le Souffle du Nord.
Vu le nombre important de sollicitations, le CHU de Lille, avec l’accord de ses partenaires, a décidé de mettre à disposition le cahier des charges de ce masque pour que cette initiative locale puisse être partagée partout en France. Mais attention, le cahier des charges n’est pas à destination du grand public, mais des centres hospitaliers, des services et des collectivités engagés dans la crise.
La condition première de ce partage est le respect d’un engagement de production solidaire : le masque doit donc être fabriqué et distribué à prix coûtant.
Pour obtenir le cahier des charges, il suffit de télécharger l’acte d’engagement disponible sur le site www.des-masques-en-nord.fr, puis de le renvoyer signé. Après validation de la demande, le CHU de Lille transmettra le cahier des charges dans les 48 heures…

…Lire la suite