Logement : Vers une offre adaptée à tous les territoires !

Source : cohesion-territoires.gouv.fr

ministère de la cohésion

Le Ministère de la cohésion et des territoires, dans le souci de répondre de manière adéquate aux besoins de logements présents sur le territoire, souhaite lancer une large concertation nationale ouverte jusqu’au 10 septembre 2017, afin de faire remonter les propositions des professionnels du secteur, associations et élus, au plus proche des territoires. Cette concertation implique des échanges techniques et informels avec les différents acteurs et l’administration. A ce jour, plusieurs centaines de contributions ont déjà été émises ; toutes les propositions sont analysées pour éclairer les arbitrages à venir.

Ainsi que le précise la consultation en ligne, la feuille de route en matière de logement
répondra à des objectifs prioritaires : accélérer la production de logements dont sociaux en zone tendue, répondre à la demande de logements dans les territoires détendus, faciliter l’acte de bâtir en simplifiant les normes de construction et les procédures et en développant le numérique, promouvoir la rénovation énergétique des logements, en priorité ceux des ménages modestes, faciliter l’accès au logement et le parcours résidentiel des ménages, en particulier celui des publics jeunes, actifs ou modestes, et développer l’insertion par le logement d’abord.

Lire la suite

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

ICF Habitat contribue au 1er musée virtuel du logement social

Source : icfhabitat.fr

Icf habitat sablière

ICF Habitat a participé, via deux expositions, à « HLM en expos » lancé par l’Union sociale pour l’habitat.
Visitez ce premier musée virtuel du logement via l’adresse en ligne : musee-hlm.fr.
Il présente l’actualité culturelle et l’histoire du Mouvement Hlm à travers un fonds de plus de 800 images exceptionnelles, mises en scène et commentées sous la forme d’exposition. Pour Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat : « « Hlm en Expos » est un musée en ligne permettant de faire le lien entre le passé, le présent et l’avenir autour de valeurs fondatrices telles que l’humanisme et le logement pour tous. »

 

En savoir plus

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Lequel de ces investisseurs immobiliers êtes-vous ? @ikimo9

logo-accroche

Source: www.ikimo9.com

Pour les français, l’immobilier est un placement financier sûr et rentable.

Qui sont ces investisseurs ? Pourquoi investissent-ils ? Quelles sont leurs stratégies ? Autant de questions auxquelles nous nous efforceront de répondre en proposant un panel de ces français qui placent leur argent dans la pierre.

Les investisseurs choisissent le neuf afin de défiscaliser

Pour 50 % des personnes qui investissent dans la pierre, le but premier de l’achat est de pouvoir payer moins d’impôts…

Les investisseurs ne sont pas forcément aisés

Investir en immobilier n’est donc plus uniquement réservé aux classes aisées, la moyenne du revenu annuel des investisseurs s’élève à 69 300 € en France. Cependant, il s’agit bien ici d’une moyenne : la moitié des investisseurs gagnent moins que ces revenus annuels…

> Lire l’intégralité…

>De Leblogdesinstitutionnels
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>

 

Enquête de la FFB sur le Gros Œuvre @FFBatiment @chanutj

Source : Fédération Française du Bâtiment

Découvrez les résultats provisoires de l’enquête sur le carnet de commandes des entreprises de gros-œuvre – juin 2017 réalisée par la FFB.

De juin 2017, sur le carnet de commandes des entreprises de gros œuvre, il révèle une hausse de 1,3 % sur un mois et de 3,4 % sur un an.

Découvrez les variations mensuelles des carnets de commandes des entreprises de gros œuvre : Pour en savoir plus >> Carnet-de-commandes-juin-2017.docx

Paris : Les logements sociaux ont progressé dans les 4 arrondissements centraux

Source : apur.org

logoApur   L’Atelier Parisien de l’Urbanisme vient de publier un recueil thématique sur les quatre arrondissements centraux de Paris. A travers ce document, les thématiques liées aux logements, familles, revenus, tourismes…, ont fait l’objet d’une étude approfondie. L’étude est présentée sous forme de cartes et de tableaux décrivent brièvement les récentes situations .

Consultez l’étude

Les quatre premiers arrondissements de Paris ont une cohérence urbaine héritée de l’histoire de Paris et de son urbanisation. Ce sont des arrondissements au bâti ancien avec une forte valeur patrimoniale et une concentration de sites culturels et touristiques. Ces arrondissements se caractérisent aussi par une densité d’emplois élevée et une offre commerciale importante. Cet espace central est particulièrement bien desservi par les transports en commun. La concentration d’activités économiques, touristiques et commerciales induit néanmoins une forte pression sur l’espace public. Les quatre arrondissements centraux sont à la fois les plus petits en superficie et les moins peuplés. Ils représentent ensemble 4,5 % de la population parisienne soit environ 100 000 habitants pour 6,4 % de la superficie de Paris. Par comparaison avec l’ensemble de Paris, ces arrondissements se caractérisent par une surreprésentation des jeunes adultes disposant de revenus plutôt élevés. On constate, sur les dernières années, une baisse de la population résidente, liée à l’augmentation des logements inoccupés. Sur le plan environnemental, les arrondissements centraux – malgré la présence du jardin des Tuileries – sont carencés en végétation.

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce