Qu’est-ce qu’un écoquartier ? @nexity #Enviesdeville

Source : Envies de ville by Nexity

Les écoquartiers essaiment partout, mais que signifie exactement cette appellation alors que commencent à émerger les quartiers neutres en carbone ?

Inventer la ville durable, l’objectif des écoquartiers

Vivre la ville autrement : c’est tout l’enjeu des fameux « écoquartiers ». Ce terme désigne un quartier conçu et aménagé de façon à minimiser son impact environnemental, tout en améliorant le cadre de vie de ses habitants. Pour y parvenir, l’écoquartier s’appuie sur plusieurs fondamentaux :

–   une réduction de la consommation énergétique, notamment via l’utilisation des énergies renouvelables et un agencement pensé pour capter un maximum de soleil ;

–   une meilleure gestion des déplacements grâce au développement des transports accessibles (métro, tramway, pistes cyclables, etc.) afin de limiter le recours à la voiture ;

–   une production de déchets maîtrisée, en favorisant la collecte sélective et le compostage ;

–   une mixité sociale renforcée, notamment en promouvant les jardins partagés, les animations en commun et les activités culturelles et sportives dans le quartier.

Ces écoquartiers qui dessinent la ville du futur

Plus de 80 nouveaux projets ont été labellisés par le gouvernement en 2018, preuve que les écoquartiers occupent désormais une place privilégiée au sein des politiques d’urbanisation. Les exemples novateurs et porteurs de sens, chacun avec leur philosophie propre, ne manquent pas d’ailleurs.

…lire la suite…

Action cœur de ville : état d’avancement @UnionHlm

Source : Union Sociale pour l’Habitat

Dix-huit mois après son lancement, le programme Action cœur de ville avance un peu moins vite que ne pouvait l’espérer le ministre en charge de la Ville et du Logement. 616 M€ sur les cinq milliards du programme ont été engagés pour 4 100 actions en cours de mise en œuvre. Après cette période « d’amorçage de la pompe, les 18 prochains mois doivent être ceux d’une mise en œuvre extrêmement volontariste. Tous les outils sont à disposition, à commencer par les opérations de revitalisation du territoires (ORT) », a déclaré Julien Denormandie à Arras, lors des Rencontres Cœur de ville organisées par la Banque des territoires. 60 ORT ont déjà été signés, au 1eroctobre dernier. L’objectif étant d’en signer 200 d’ici la fin 2019 et 460 l’an prochain. « La Banque des territoires a attribué 18,5 M€ de crédits d’ingénierie sur les 100 millions dédiés et 118 M€ de prêts Cœur de ville ont été signés sur l’enveloppe de 700 M€ prévue », a indiqué Olivier Sichel, directeur général.

De son côté, Action Logement a dressé un bilan positif de ses engagements au 1er octobre : 142 M€ ont été engagés sur 107 villes, correspondant à 111 conventions immobilières, 280 projets en cours à l’automne 2019, 3 900 logements remis sur le marché par acquisition-amélioration ou réhabilitation des bâtiments du parc privé ou en construction neuve. Avec un montant moyen des opérations de 2 450 €/m2 dont 1 800 €/m2 de travaux et une taille moyenne des opérations de 14 logements. « Un calendrier conforme au calendrier prévisionnel de déploiement », déclare Action Logement.

….lire la suite…

Paris Habitat remporte un Geste d’Or pour l’opération Glacière-Daviel @Paris_Habitat

            Source  :  Paris Habitat

À l’occasion de la cérémonie des Gestes d’or 2019, Paris Habitat et ses partenaires EHW Architecture et GTM Bâtiment ont remporté le prix du Geste d’or architecture, innovation sociale et économique pour l’opération de réhabilitation de Glacière-Daviel-Vergniaud dans le 13e arrondissement.
Pour rappel, l’opération Glacière Daviel Vergniaud aura permis :
  • la réhabilitation de 754 logements
  • la construction de 64 nouveaux logements en surélévation
  • la création de 17 ascenseurs
  • pour un budget de 65,3 millions d’euros

La rénovation de l’ensemble de la résidence s’inscrit dans le Plan climat de la ville de Paris et vise à améliorer le confort des locataires tout en augmentant l’offre de logements.

Le GROUPE SOS contribue à revitaliser les communes avec l’initiative « 1000 Cafés » @GroupeSOS

Source : Groupe SOS

sos

60% des communes rurales ne disposent plus d’aucun commerce. Le GROUPE SOS contribuera à revitaliser ces communes en ouvrant ou en reprenant 1000 cafés, dans 1000 communes de moins de 3500 habitant.e.s. Sur RTL et BFMTV, Jean-Marc Borello, président du directoire du GROUPE SOS, a détaillé cette initiative.

Aujourd’hui, les territoires ruraux rassemblent plus d’un cinquième de la population française, et plus de 90% des communes. Loin de constituer un ensemble homogène, ces territoires regroupent une grande variété de situations économiques, sociales et démographiques. Pourtant, ces espaces font face à un sentiment commun : celui de l’abandon des territoires ruraux au profit des aires urbaines. Ce sentiment est partagé par 51% des Français.e.s, souvent lié à la perte des services publics, des services de première nécessité et de lieux de sociabilité.

90% des Français estiment en effet qu’un café dans une commune contribue à la vie économique et au lien social dans une agglomération rurale. Or, le café du village, autrefois lieu de rencontre pour les habitant.e.s, a souvent disparu. Ce bilan d’une disparition des petits commerces et cafés fait apparaître comme un enjeu d’ampleur le soutien aux lieux de rencontres et de services dans les communes rurales.

Fort de ce constat, le GROUPE SOS a lancé l’initiative « 1000 Cafés » : un grand appel à projets à destination de 32.000 communes de moins de 3.500 habitants, afin de créer ou reprendre 1000 cafés en milieu rural. Cette initiative qui répond à un véritable enjeu de société : Jean-Marc Borello, président du Directoire du GROUPE SOS, a rappelé sur RTL que « dans ces 32.000 communes de moins de 3.500 habitants, 81% n’ont plus un seul café », et 8 habitant.e.s sur 10 des communes rurales souhaitent qu’un café s’installe dans leur commune.

32 000 MAIRES SOLLICITES

…lire la suite…

 

Publication du guide pratique #Agenda2030 @RegiondeFrance @salondesmaires #SMCL

   Source : regions-france.org

Le Comité 21 et ses partenaires, dont fait partie Régions de France, ont publié à l’occasion du Salon et Congrès des maires de France, le 20 novembre 2019 le guide pratique « Pour l’appropriation de l’Agenda 2030 par les collectivités françaises ».

Ce guide propose pour la première fois, au niveau territorial, des pistes très concrètes pour mettre en œuvre localement les 17 Objectifs de développement durable – ODD.

Ce guide pratique donne des clés pour comprendre pourquoi et comment ce nouvel Agenda est un puissant outil de pilotage de l’ensemble des politiques publiques des 3 niveaux de collectivités en France. Il explicite les questions que beaucoup de collectivités se posent :

  • pourquoi et depuis quand les collectivités sont parties prenantes de l’Agenda 2030 ?
  • Quelles complémentarités entre Agenda 21 et Agenda 2030 ?
  • Quelles articulations avec les documents de planification ?
  • Quels ODD « cœur de métier » pour quel niveau de collectivité ?

Il met à votre disposition 17 fiches pour creuser chaque ODD et ses cibles de manière concrète, et donne la parole à 7 collectivités pionnières de l’appropriation de l’Agenda 2030.

Imaginé en partenariat avec 14 partenaires*, ce guide pratique vise à faciliter l’appropriation des ODD par les collectivités françaises pour faire de l’Agenda 2030 un cadre structurant, un référentiel pour repenser leurs stratégies développement durable. Force est de constater que les premières marches de l’appropriation des ODD, de leurs cibles et indicateurs n’ont pas été gravies, même si quelques collectivités ont déjà commencé à penser la territorialisation des ODD, à l’image des Régions.

Ce guide permet : …lire la suite…