Archives de Catégorie: Santé & Social

Résultats financiers 2017 en forte hausse pour @Groupama

groupama

Source : Groupama

  • Un chiffre d’affaires de 13,8 milliards d’euros, en croissance de +2,9%

– Progression tant en assurance de biens et responsabilités qu’en assurance de la personne

– Poursuite du développement en France (+2,6%) et retour à une forte croissance organique à l’international (+4,1%)

  • Un résultat opérationnel économique de 349 millions d’euros, en hausse de +156 millions d’euros 

– Amélioration du ratio combiné en assurance non-vie à 98,9%, malgré une sinistralité climatique élevée

– Transformation active du portefeuille vie avec une part des encours UC en épargne individuelle portée à 25,8%

– Progression du résultat opérationnel économique en France et à l’international

  • Un résultat net de 292 millions d’euros

Lire la suite

Le CHRU de Brest labellisé «Etablissement d’accueil Sportifs de Haut Niveau » @CHRU_Brest

logo-reseauchu.png

Source : Réseau CHU

Le CHRU de Brest vient de recevoir le label « Établissement d’accueil Sportifs de Haut Niveau » (SHN), titre décerné aux établissements qui aménagent les formations aux exigences et contraintes des sportifs de Haut Niveau porteurs d’un double projet : à la fois sportif et de poursuite d’étude. Au CHU, deux jeunes sont concernés, il suivent un cursus de formation en masso-kinésithérapie, et en même temps s’entrainent dans différentes disciplines sportives : handball, voile…

Dans ce cadre, les étudiants bénéficient d’un accompagnement personnalisé et adapté, garant des meilleures chances de réussite et de professionnalisation. En cas de blessure ou d’échec sportif, ce label permet également au jeune SHN de continuer à s’épanouir vers un futur professionnel motivant.

e CHU leur propose un parcours de formation incluant des projets pédagogiques adaptés, un aménagement de l’emploi du temps, un accompagnement personnalisé et un étalement du cursus de formation.

Ce label va donner une plus grande visibilité à l’offre de formation du CHU de Brest et mettre en lumière les performances des étudiants sportifs de haut niveau qui à leur tour enrichissent l’établissement par leur diversité et leurs engagements.. Cette distinction a été reçue comme la reconnaissance d’un travail d’équipe menés entre étudiants, coachs entraineurs sportifs et responsables de la formation. Cette coordination est assurée par le service SHN de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS).

Remise du label aux responsables du CHU

Le CHRU de Brest a reçu le 14 mars le Label « Etablissement d’accueil Sportifs de Haut Niveau », par Yann Coquet, Inspecteur d’Académie (Rectorat) et Patrice Fourel, Responsable du pôle Sport de la DRJSCS de Bretagne, Ministère des Sports en présence, du Pr Eric Stindel, Président de la Commission Médicale d’Etablissement (CME du CHRU) et de Régis Condon, Directeur général adjoint du CHRU de Brest. Le Label a été remis en présence de plusieurs sportifs de haut niveau dont Alicia Toublanc.

J Leglise, président de la nouvelle Conférence des Directeurs d’Hôpitaux MCO de la FEHAP @FEHAP_actu

Source : FEHAP

La FEHAP, Fédération des Établissements Hospitaliers et d’Aide à la Personne,  a récemment crée une conférence des Directeurs Généraux d’Etablissements MCO privés non lucratifs. Jacques Leglise, Directeur Général de l’hôpital Foch à Suresnes, la préside.

Jacques Léglise

Composée de 30 établissements membres représentant l’ensemble des établissements MCO (Médecine-Chrirugie-Obstétrique) de la FEHAP, la mission de cette conférence est en priorité de mobiliser les atouts de nos établissements autour des enjeux de transformation du système de santé dans le cadre de notre fédération tournée vers le sanitaire comme le médico-social. Elle contribuera à porter, au sein de la FEHAP, la défense et les intérêts des établissements privés à but non lucratif auprès des pouvoirs publics.

La Conférence des Directeurs Généraux  travaille, d’ores et déjà, sur les enjeux qui attendent les établissements dans les semaines et les mois à venir, avec un programme de travail ambitieux dont les priorités 2018 portent notamment sur :
–  Les conséquences de la campagne tarifaire 2018 qui fait subir au secteur privé non lucratif un arbitrage financier  particulièrement défavorable ;
– La poursuite des travaux concernant la réforme du financement, en veillant à la prise en compte des spécificités des ESPIC et notamment la compensation du différentiel de charges sociales avec les établissements publics de santé ;
– La participation, dans le cadre de l’article 51 de la LFSS 2018, aux travaux favorisant l’émergence d’organisations innovantes et permettant de nouveaux modes de financement combinant parcours de vie et de santé,   épisodes de soins,  enjeux populationnels et territoriaux.

Cette instance nouvelle s’intègre au sein de la fédération dans une complémentarité avec les travaux menés par l’ensemble des Commissions nationales déjà existantes, et vient renforcer la spécificité de l’approche transversale de la FEHAP sur l’ensemble du champ de la protection sociale : sanitaire, médico-social et social.

Pour en savoir davantage et voir la liste des 30 hôpitaux privés non lucratifs, cliquez ici

 

A lire également :

Humanis et Aetna International signent un accord de partenariat @GroupeHumanis @Aetna

LogoHumanis-CMJN
Source : Humanis
Dans le cadre des activités d’assurances de personnes en mobilité internationale, le groupe de protection sociale Humanis s’associe avec Aetna International, la division mobilité du leader américain d’assurances santé, pour offrir à l’ensemble de leur clientèle entreprises les meilleurs avantages et services, en matière de soins de santé, pour leurs collaborateurs expatriés.

Humanis et Aetna International signent un accord de partenariat pour protéger les salariés expatriés et leur offrir une couverture santé partout dans le monde.

Ce partenariat stratégique permet aux deux groupes de compléter leur savoir-faire respectifs en matière de protection sociale, de répondre aux nouvelles exigences réglementaires en matière de mobilité internationale et de permettre à leurs clients de maitriser les coûts de frais de santé liés au pays d’expatriation.

Le premier volet de cet accord consiste pour Humanis à compléter son offre d’assurance pour deux destinations : les Etats-Unis et les Emirats Arabes Unis. Grâce à ce partenariat, les clients pourront optimiser  leurs frais de santé aux Etats Unis et bénéficier d’un accès à l’un des plus vastes réseaux locaux de soins et de pharmacie, ainsi qu’une couverture santé adaptée aux standards de prise en charge du marché américain et des Emirats Arabes Unis, et conforme réglementairement aux exigences des autorités locales.

De son coté, Aetna International renforce sa présence en Europe et propose aux populations d’expatriés américains les meilleurs forfaits de couverture santé « à la française ».

La clé du partenariat entre Humanis et Aetna International s’appuie sur le maintien d’une relation client simplifiée grâce à un guichet unique d’adhésion, une interlocution unique et une grande homogénéité dans les services proposés. La possibilité de maintenir les couvertures en complément de la CFE (Caisse des Français de l’Etranger) [1], afin de permettre une continuité parfaite avec les régimes de protection sociale français, a également été un point critique dans la décision de ce partenariat.  Lire la suite

« Cet accord avec Aetna International s’inscrit dans la stratégie de partenariats en architecture ouverte d’Humanis et conforte nos ambitions de développement des activités de mobilité internationale. Notre objectif est de capitaliser sur les synergies entre nos deux groupes pour optimiser notre offre globale en santé tout en gardant notre spécificité de guichet unique de la protection sociale à la Française », déclare Sylvaine Emery, directrice des activités internationales du groupe Humanis.

Un lien entre l’accession à la propriété et le chômage ? @InseeFr

Source : Insee

Depuis déjà 50 ans, le nombre de propriétaires est en grande hausse. Mais alors, cette accession à la propriété aurait-elle des effets défavorables et négatifs sur l’emploi ?

Insee

Si le statut de propriétaire est généralement associé à une meilleure situation sur le marché du travail, une augmentation de la densité de propriétaires au niveau local va pourtant de pair avec une hausse du taux de chômage. Ce paradoxe, mis en évidence dans de nombreux travaux, est examiné ici pour la France, où la propriété s’est considérablement développée depuis cinquante ans. Il peut se comprendre comme la résultante de deux effets.

D’une part, les propriétaires sont effectivement moins souvent au chômage que les locataires : une plus forte densité de propriétaires joue dès lors mécaniquement à la baisse sur le taux de chômage. D’autre part, une forte densité de propriétaires peut engendrer des tensions sur le marché du logement : ces tensions sont susceptibles de compliquer la recherche d’emploi des chômeurs, par exemple en limitant leurs opportunités de trouver un logement à proximité des offres d’emploi. Les données des recensements successifs de la population entre 1968 et 2011 permettent d’estimer l’ampleur de ces effets pour la France. Il en ressort que le second effet l’emporte sur le premier : en particulier, une hausse de 10 points de la densité de propriétaires au niveau local serait associée à des frictions sur le marché du travail accroissant d’environ 1,3 point le taux de chômage local. La résultante des deux effets serait néanmoins d’ampleur modérée, à hauteur de 0,6 point sur le chômage local.

Des interactions entre marché du logement et marché du travail

Au-delà des réformes spécifiques du marché du travail, la mobilité géographique et professionnelle des travailleurs est souvent avancée parmi les pistes propres à réduire le taux de chômage (Amara et al., 2016).

Pour lire la suite de l’article, cliquez ici

A lire également :