Archives de Catégorie: Santé & Social

Pandémies : où en est le meilleur système de santé du monde ? @medef #LaRef20

Source : La REF

De la peste d’Athènes au Vème siècle avant Jésus-Christ, en passant par la peste noire qui aurait fait plus de 75 millions de morts dans le monde entre 1347 et 1352, et plus près de nous, la grippe espagnole qui aurait touché entre 1917 et 1919 près d’un tiers de la population mondiale, sans parler du sida avec ses 3 millions de victimes par an… l’humanité, dès l’antiquité, a dû affronter des pandémies mortelles. La Covid-19 est donc loin d’être la première et n’est sans doute pas la dernière.

Face à cette menace, la France et son système de santé, réputé être le meilleur du monde, sont-ils suffisamment armés pour faire face à de futurs dangers, par nature inconnus ?

Au-delà de l’implication sans faille de l’ensemble des personnels soignants, auxquels les Français ont su manifester leur gratitude, la gestion pour le moins erratique de l’actuelle épidémie a mis en évidence, au-delà même de la confusion des scientifiques face à un virus méconnu, la pénurie de moyens matériels et humains de notre système de santé publique. La polémique autour des masques et des tests en est la triste illustration…

En savoir plus

Portée par la pandémie, la téléconsultation va-t-elle devenir la solution pour lutter contre les déserts médicaux ? @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

La Cnam publie les chiffres de la « croissance spectaculaire » des téléconsultations : 5,5 millions de consultations et jusqu’à 27% des consultations réalisées au mois d’avril. La crise sanitaire a démythifié la téléconsultation, qui devrait continuer de progresser. L’étude montre aussi une évolution dans le profil des téléconsultants.   

La Cnam (Caisse nationale d’assurance maladie) publie les chiffres des téléconsultations durant le confinement. Ceux-ci sont « spectaculaires », comme le dit la Caisse elle-même dans le titre de son communiqué : en mars et avril 2020, l’assurance maladie a en effet remboursé 5,5 millions de téléconsultations. A leur niveau le plus haut (entre le début et la fin du moins d’avril), les téléconsultations ont ainsi représenté jusqu’à 27% de l’ensemble des consultations (physiques et à distance).

Ces chiffres et cette évolution sont d’autant plus remarquables que la téléconsultation – et la télémédecine en général – ont connu des débuts pour le moins poussifs. Il y a seulement un an, la Cnam se réjouissait ainsi de constater que « cette alternative à la consultation physique entre progressivement dans les habitudes : on est passé de 1.000 téléconsultations sur tout le mois de décembre 2018 à près de 12.000 en août 2019, et plus 60.000 au total depuis un an », alors que l’objectif 2019 était de 500.000 (voir notre article ci-dessous du 12 septembre 2019). La crise sanitaire et le confinement ont manifestement tout changé…

Lire la suite

Seine-Saint-Denis habitat s’engage aux côtés des Restos du Cœur 93 pour renforcer les actions locales de solidarité @SSDhabitat

Source : Seine-Saint-Denis Habitat

Seine-Saint-Denis habitat, premier bailleur social du département, a signé une convention de partenariat avec l’association Les Restaurants du Cœur de Seine-Saint-Denis le 16 juillet 2020. Cette initiative commune vise à encadrer et développer les actions de solidarité engagées par le passé, en offrant à l’association un soutien logistique et humain renforcé dans le département de la Seine-Saint-Denis.

Un même engagement contre la précarité

Les Restaurants du Cœur ont pour but d’aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l’accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu’à toute action contre la pauvreté sous toutes ses formes.

Avec près de 32 000 logements dans le département, correspondant à 85 000 personnes, Seine-Saint-Denis habitat compte une part importante de ses locataires éligibles à l’aide proposée par les Restaurants du Cœur. Face à ce constat, l’Office s’est naturellement rapproché de l’association pour lui proposer plusieurs locaux à des conditions avantageuses, afin de permettre un maillage territorial le plus fin possible.

Aujourd’hui, cette coopération est étendue et pérennisée par la signature d’une convention de partenariat. Cette initiative illustre le souhait d’agir ensemble pour renforcer la lutte contre toutes les formes de précarité en Seine-Saint-Denis, à l’heure où le département est touché de plein fouet par la crise sanitaire, mais aussi par des retombées économiques et sociales amplifiées chez les populations fragiles (contrats précaires type CDD ou intérim, auto-entreprenariat…)…Lire la suite

Ségur de la Santé : revalorisation aussi pour les Ehpad @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

Le Ségur de la santé a débouché le 13 juillet sur un accord, ou du moins sur un premier volet de l’accord. À savoir deux protocoles relatifs à la revalorisation des personnels non-médicaux et du personnel médical, pour un total de 9,6 milliards d’euros. Pour l’heure, le Ségur de la santé se résume ainsi à un Ségur des établissements, sinon même à un Ségur des rémunérations. D’autres éléments « seront très rapidement présentés », a assuré le Premier ministre. Les associations d’élus locaux comptent sur une approche plus large et moins hospitalo-centrée.

Promis par Emmanuel Macron lors de son déplacement à l’hôpital de Mulhouse – ville la plus touchée par le Covid-19 – à la fin du mois de mars 2020, le Ségur de la santé a finalement débouché le 13 juillet sur un accord, ou du moins sur un premier volet de l’accord à la veille de l’hommage rendu aux soignants place de la Concorde le 14 juillet. Après sept semaines de négociations pilotées par Nicole Notat, cet accord a été trouvé grâce à la signature des syndicats réformistes – CFDT, FO et Unsa – qui ont accepté d’apposer leur signature.

7,6 milliards d’euros pour les personnels non médicaux des hôpitaux, cliniques et Ehpad…

Jean Castex n’a pas manqué de saluer « l’effort historique » que représente ce premier accord. De son côté, Frédéric Valletoux, le président de la FHF (Fédération hospitalière de France) également signataire des protocoles d’accord, a évoqué le « sentiment de satisfaction et de fierté [qu’il] éprouve après la signature de ces accords ». Selon un communiqué de la FHF du 13 juillet, il s’agit là d' »un accord historique à la hauteur de la reconnaissance de la nation pour notre système de santé »…

..Lire la suite

La FedEpl prépare une nouvelle forme d’Epl avec la Fédération Hospitalière de France @laFHF @FedEpl

Source : lesepl.fr

Le 7 juillet 2020, Jean-Marie Sermier, Président de la FedEpl a rencontré Frédéric Valletoux, Président de la Fédération Hospitalière de France. Les deux fédérations entendent mener de concert des travaux en vue de proposer des outils innovants aux établissements publics de santé.

I – Des ambitions communes à la FHF et la FedEpl pour l’organisation du système de santé

Le président de la Fédération Hospitalière de France, Frédéric Valletoux a fait part des enjeux que rencontrent les hôpitaux publics, notamment pour la valorisation de leur patrimoine.

A cet égard, la FedEpl a été attentive aux propositions de la FHF formulées dans le cadre du Ségur de la santé tendant à reformer l’organisation, le pilotage et la gouvernance du système de santé mais aussi à refonder l’offre de soins sur les territoires.

Dans un contexte marqué par la crise sanitaire, la FedEpl a exposé les potentialités de la gamme Epl comme boîte à outils à la disposition des établissements publics de santé pour répondre à leurs besoins…Lire la suite