Archives de Catégorie: RSE

Métropole du Grand Paris et revitalisation des quartiers @nexity #Enviesdeville

   Source : Envies de ville by Nexity

Qu’est-ce qu’une opération de régénération urbaine ? Comment faire renaître la ville sur la ville ? Comment réécrire l’histoire d’un quartier sans oublier son historique ? Exemple à Cergy-Pontoise, où Dominique Lefèbvre, Président d’agglomération, nous parle des transformation d’un quartier, la ZAC du Grand Centre, dans le cadre de sa revitalisation et de sa liaison avec la Métropole du Grand Paris.

Régénération urbaine : quels sont les bénéfices pour la collectivité comme ici à Cergy-Pontoise ?

Economie circulaire : Où en sont les collectivités ? @nexity #Enviesdeville

   Source : Envies de ville by Nexity

La commission de l’aménagement et du développement durable du Sénat vient de rendre son rapport, ce 17 septembre 2019, sur le projet de loi « de lutte contre le gaspillage et pour une économie circulaire ».

Nexity – en partenariat avec La Gazette des Communes – s’est rapprochée de 412 élus et agents des collectivités. Voici ce qu’il faut retenir.

…lire la suite…

Icade récompensé pour la qualité de sa politique RSE @Icade_Officiel

Source : Icade

Le GRESB, Vigeo Eiris, le FTSE et l’EPRA ont une nouvelle fois récompensé la qualité de la politique et du reporting RSE d’Icade. Icade vient en parallèle de publier son deuxième reporting annuel relatif au Green Bond émis en septembre 2017.

Icade est classée « Sector Leader » par le GRESB, dans la catégorie des entreprises cotées diversifiées en Europe de l’Ouest. Sa note est de 84/100 en 2019, en progression de 2 points par rapport à 2018.
Le GRESB (Global Real Estate Sustainability Benchmark) est l’organisation internationale de référence d’évaluation RSE du secteur immobilier.

Forte progression dans le classement de Vigeo Eiris
Icade est positionnée 3e sur 81 entreprises au niveau européen (vs 6e sur 37 en 2017) et 4e sur 292 au niveau mondial dans le dernier classement de Vigeo Eiris du secteur Financial Services – Real Estate (août 2019).

>>Lire la suite du communiqué de presse

Lire également :

RSE : Gecina maintient son engagement @Gecina

Source : Gecina

Pour la deuxième année consécutive, Gecina obtient la note globale de 92/100 dans le classement Global Real Estate Sustainability Benchmark qui évalue chaque année la performance et la politique RSE des entreprises du secteur immobilier. Cette note prend en compte pour la première fois les immeubles de bureaux issus du patrimoine d’Eurosic, acquise par Gecina en août 2017.

Gecina connaît une évolution significative de son score sur le volet « Performance Indicators » avec un gain de 4 points, soulignant ainsi l’amélioration des performances de son patrimoine bureaux et résidentiel sur les critères relatifs à la production des déchets, aux consommations d’eau et d’énergie et aux émissions de CO2.

« Le classement mesure pour la première fois les performances du patrimoine d’Eurosic (24% du patrimoine du Groupe) que nous avons intégré depuis deux ans»

Lire la suite…

Lire également :

Plan Bâtiment Durable : la Ville de Granville signe la charte tertiaire @PlanBatiment @ville_granville

Source : Plan Bâtiment Durable

Dans le contexte de baisse à long terme des consommations d’énergie des bâtiments et d’ambition de neutralité carbone à l’horizon 2050, le Plan Bâtiment Durable a lancé une charte d’engagement volontaire pour l’efficacité énergétique et environnementale des bâtiments tertiaires publics et privés. La Ville de Granville est devenue, le 30 août, le 136ème signataire de la charte tertiaire.


En décembre 2015, à l’issue de la COP 21, les Accords de Paris ont formalisé un engagement de 196 parties prenantes (dont l’Union Européenne et la France) pour limiter le réchauffement climatique mondial à 2°C et pour faire tout ce qui serait possible pour le limiter à 1,5°C. Depuis octobre 2018, les alertes se multiplient sur la difficulté à tenir ces objectifs et sur les conséquences dramatiques à ne pas les tenir. Parmi les gros contributeurs aux modifications climatiques, les gaz à effets de serre sont émis à 40% par l’usage des bâtiments. Il est donc primordial de rénover les bâtiments existants pour contribuer significativement aux engagements des Accords de Paris.

La consommation d’énergie contribue aussi à de nombreux autres impacts négatifs sur l’environnement, directement ou indirectement : pollution, baisse de biodiversité, impact sur la santé, conflits régionaux ou internationaux, etc. Le coût croissant des énergies est enfin un motif puissant d’agir pour diminuer leur consommation. Pour toutes ces raisons, une politique globale de diminution de la consommation énergétique peut apporter des impacts positifs à moyen et long terme pour la collectivité et pour l’environnement.

Depuis juillet 2010 et la loi dite « Grenelle II », une obligation de rénovation énergétique du parc tertiaire a été posée et devait trouver sa traduction opérationnelle au sein d’un décret d’application qui n’a pas été publié immédiatement. C’est pourquoi, en 2013, c’est dans l’attente du texte organisant l’obligation légale de rénovation énergétique le Plan Bâtiment Durable a lancé une charte d’engagement volontaire pour l’efficacité énergétique et environnementale des bâtiments tertiaires publics et privés.

Cette charte propose d’anticiper l’obligation future de rénovation énergétique et a été signée par près de 140 signataires, dont un nombre croissant de collectivités territoriales comme la région Normandie. La démarche est ouverte à toutes tailles d’organismes publics et privés.

En savoir plus…

Lire également :