Archives de Catégorie: RSE

Une nouvelle dynamique urbaine pour la Porte de Montreuil @paris @jlmissika

Source : Paris

Située dans le 20e arrondissement, la Porte de Montreuil fait partie des entrées stratégiques de la capitale. Sa requalification urbaine s’inscrit dans le cadre du Grand Projet de Renouvellement Urbain qui vise à améliorer le cadre de vie des quartiers périphériques de Paris.

La Porte de Montreuil aujourd’hui

De nombreux dysfonctionnements sont actuellement constatés porte de Montreuil. Ils sont liés notamment à :

• Des infrastructures routières prégnantes

• Des discontinuités piétonnes obligeant les piétons à faire le tour de l’anneau

• Une chaussée largement surdimensionnée

• Des trottoirs, bien que larges, qui n’intègrent pas de piste cyclable

• Des espaces squattés par les vendeurs à la sauvette autour des puces de Montreuil

• Un sentiment d’insécurité

Les enjeux

Le projet de réaménagement de la porte de Montreuil vise à transformer en profondeur l’espace public et à retisser les liens entre Paris, Montreuil et Bagnolet tout en faisant émerger de nouveaux usages tant dans la programmation des activités économiques, que dans l’utilisation des espaces publics.

Cette requalification urbaine doit permettre d’introduire une mixité d’usages, de rétablir un équilibre entre habitat et emploi, et de rendre le quartier plus attractif. L’un des principaux objectifs de ce projet est que les actifs qui travaillent dans l’une des trois communes passent par le quartier de la Porte de Montreuil avec plaisir et que les habitants profitent davantage des espaces verts et des terrains sportifs.

S’inscrivant dans le cadre du Grand Projet de Renouvellement Urbain, le projet de la Porte de Montreuil vise à améliorer le cadre de vie des quartiers périphériques de Paris dont les principaux enjeux sont:

• Transformer la porte de Montreuil en « Place métropolitaine du Grand Paris » avec des liens plus directs vers Montreuil et Bagnolet adaptés aux piétons et aux vélos, tout en offrant de nouvelles fonctions urbaines entre Montreuil et Paris par l’urbanisation des parcelles situées le long du périphérique.

• Tenir un calendrier permettant une transformation effective du secteur dans le cadre de la restructuration plus vaste du secteur (NPNRU d’intérêt national « Portes du 20ème » qui s’étend de la Porte de Bagnolet- Python- Duvernois, à la Porte de Vincennes)

La première hypothèse retenue pour requalifier la porte de Montreuil était celle d’un franchissement axial. Ne s’agissant pas à proprement parlé d’une place mais de 6 espaces séquencés par les bretelles d’entrée et de sortie du périphérique, le projet interroge alors sur le devenir des anneaux et des traversées piétonnes qui restent compliquées au regard du nombre de files à traverser. Enfin, l’existence d’un dénivelé important entre Montreuil et Paris (Montreuil étant plus bas que Paris) impliquait la construction d’un véritable pont routier qui aurait fait l’effet d’un « mur » entre Montreuil & Paris.

Les urbanistes TVK accompagnent la ville dans ce projet…en savoir plus….

Porte de Montreuil :le projet d’aménagement présenté aux habitants @paris @montreuil #bagnolet

Source : Paris

Le projet d’aménagement de la Porte de Montreuil présenté aux habitants

Les communes de Bagnolet, Montreuil et Paris ont présenté cette semaine un projet ambitieux pour l’aménagement de la Porte de Montreuil, fruit d’une concertation engagée avec les habitants en 2016.

Depuis le début de la mandature, Anne Hidalgo, Maire de Paris, s’est engagée dans la transformation des portes de Paris en places du Grand Paris, de façon à gommer la barrière symbolique que constitue le périphérique, et à créer ainsi un trait d’union avec les communes limitrophes. L’aménagement de la Porte de Montreuil s’inscrit également dans le cadre d’un ambitieux projet de renouvellement urbain s’étendant de la Porte de Bagnolet à la Porte de Vincennes, et visant à améliorer le cadre de vie des habitants, à renforcer la ceinture verte le long du périphérique et à amener de nouvelles activités économiques et de l’emploi. « C’est le plus grand projet de renouvellement urbain de Paris qui a été reconnu comme une priorité nationale par l’ANRU à la demande de la ville » indique Jacques Baudrier, Conseiller Délégué auprès de l’Adjoint chargé de l’urbanisme, chargé des questions relatives aux constructions publiques, aux grands projets de renouvellement urbain et à l’architecture. La proposition, conçue par l’agence TVK et présentée aux habitants le vendredi 8 décembre, vise ainsi à occuper et animer les espaces par de nouveaux usages utiles aux riverains. Le schéma permet de transformer l’actuel rond-point en une place pacifiée, intégrée dans la ceinture verte et laissant une large place aux circulations douces, piétonnes et cyclistes, protégée des nuisances du boulevard périphérique et animée par l’installation de nouveaux commerces, restaurants, bureaux et des activités culturelles et sportives. « Nous avons beaucoup travaillé collectivement pour arriver à cette proposition qui va pouvoir transformer complètement ce secteur qui en a vraiment besoin. Je me réjouis de ce projet qui va pouvoir démarrer rapidement » souligne Frédérique Calandra, Maire du 20ème arrondissement. L’ambition du projet se traduit aussi par le lancement de l’appel à projet international « Reinventing Cities », pour créer de nouveaux bâtiments autour de la place et le long du boulevard périphérique. « Cet appel à projet est l’opportunité de faire appel aux meilleurs équipes dans le monde pour faire de la Porte de Montreuil un quartier d’excellence environnementale. » souligne Jean-Louis Missika, Adjoint à la Maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité. …en savoir plus

Programme Nature 2050 : déjà plus de 16 projets lancés ! #CDCBiodiversité @CaissedesDepots

Source : Caisse des Dépôts

Le 22 novembre dernier, la CDC Biodiversité a présenté les 1ers résultats de son Programme nature 2050, pour l’adaptation des territoires au changement climatique. Déjà plus de 16 projets ont été lancé en 1 an !

CDC Biodiversité

Les projets s’inscrivent dans une grande diversité de territoires naturels, agricoles et forestiers, urbains ou marins. Ils couvrent une large partie du territoire métropolitain et soutiennent les initiatives d’une pluralité d’acteurs (associations, entreprises, agriculteurs, propriétaires forestiers, collectivités).

Deux exemples :

  • la transformation de la friche industrielle anciennement occupée par Kodak à Sevran (Seine-Saint-Denis) en un îlot de biodiversité, en partenariat avec la ville de Sevran ;
  • la restauration écologique d’un écosystème côtier, la baie de l’Aiguillon (Charente-Maritime), en partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux.

Dans la continuité de la COP21 et des Accords de Paris, CDC Biodiversité a mis en place fin 2016 Nature 2050, programme d’adaptation des territoires au changement climatique entièrement financé par des acteurs publics et privés*. L’engagement de CDC Biodiversité : restaurer et suivre 1 m² de territoire jusqu’en 2050 pour chaque versement volontaire de 5 €.

En savoir davantage…

A lire aussi :

 

 

 

 

Habitat 62/59 : Rapport RSE 2016 @hautsdefrance

Source : Habitat 62/59

HABITAT Hauts de France c’est 45 ans d’expérience de gestion de logements locatifs sur le Nord-Pas-de-Calais Picardie. Un patrimoine réparti à parts égales entre logement individuel et collectif soit plus de 20 000 logements locatifs et 2000 logements en accession à la propriété, implantés sur 300 communes.

Découvrez la version numérique du rapport d’activité RSE de Habitat 62/59

Habitat_6259_2           RapportHabitat_62_59

Cliquez ici pour télécharger le Rapport RSE en intégralité

A lire aussi :

Logements en conteneurs : solution de construction durable ? @Demain_la_Ville @Bouygues_Immo

Source : Demain la Ville

Depuis déjà plusieurs années, nous entendons parler de construction de logements en conteneurs recyclés… Quelle est cette nouvelle tendance ? Cela représente t-il une réelle opportunité pour le secteur de la construction ? 

Conteneur

Le principe est de réutiliser les contenants qui ne sont plus utiles pour les transformer en de nouveaux logements. Le concept novateur, est apparu aux Pays-Bas au début des années 2000. Celui-ci s’est depuis répandu dans d’autres pays (Australie Allemagne…) et semble très prometteur pour un grand nombre de ses acteurs (concepteurs, utilisateurs…). Il s’inscrit dans une logique de recyclage des matériaux et de transformation des ressources disponibles, et est en général proposé à des prix plus abordables que d’autres logements de surface équivalente.

Un conteneur pour qui ? Un conteneur pour quoi ?

L’utilisation des conteneurs recyclés a commencé au début des années 2000. Le principe était alors de pouvoir réutiliser un contenant qui transportait toutes sortes de marchandises (par voie maritime, par voie terrestre…), et d’en concevoir un logement digne de ce nom au lieu de devoir le détruire. L’intérêt principal est donc de faire usage du recyclage et de gagner du temps sur la construction. De la même manière, le prix du logement peut être largement réduit, du fait de son utilisation antérieure.

Lire la suite…

A lire aussi :