Archives de Catégorie: Promotion

actualités de la promotion immobilière, partenariat bailleurs HLM et aménageurs publics

« Comment relever le défi de la transition énergétique ? » @radioimmo @fpi_fr

Suivez sur Radio.immo le mercredi 7 et le jeudi 8 février 2018 pour la 28ème journée d’études professionnelles de la FPI sur la thématique: « Comment relever le défi de la transition énergétique ? »

Philippe Journo, Cie de Phalsbourg : Pierre d’Or Promoteurs @Immoweek @CieDePhalsbourg

Les votants d’Immoweek l’ont décidé : à l’occasion des « Pierres d’Or », Philippe Journo, président du directoire de Compagnie de Phalsbourg, remporte la « Pierre d’Or Promoteurs ».

En savoir plus site Immoweek

Architecture et développement durable : la place du bois @Icade_officiel

Source : Hub d’ICADE

Architecture et développement durable : la place du bois

Le développement d’une architecture durable

Aujourd’hui, le développement durable est une priorité au cœur des villes intelligentes. L’impact environnemental est un enjeu à prendre en compte, et tient une place tout aussi importante que la problématique économique.

L’enjeu du bois

Quels sont les avantages de construire une maison en bois ? Il y en a plusieurs. Les Smart Cities les ont bien identifiés :

Le bois est un matériau totalement recyclable. Il peut être réutilisé en cas de démolition par exemple.

La construction d’un bâtiment en bois est rapide. Le temps est divisé par deux, car la fabrication est effectuée dans des ateliers modulaires. En plus, ça entraîne des économies de main-d’œuvre (diminution du temps passé sur une construction).

en savoir plus

Réforme de l’APL : PROCIVIS signe le protocole d’accord avec le gouvernement @PROCIVIS @YannickBORDE

Réforme de l’APL : le réseau PROCIVIS signe le protocole d’accord avec le gouvernement

Le réseau PROCIVIS, l’une des cinq familles du mouvement HLM, qui fédère les 53 Sacicap (Sociétés Anonymes d’Intérêt Collectif pour l’Accession à la Propriété) vient de signer aux côtés de la Fédération des ESH, un protocole d’accord avec l’Etat. Ce protocole modifie la version initiale de l’article 52 du Projet de Loi de Finances 2018 en atténuant son impact sur les organismes de logement social et pose les principes qui devront guider la réforme du secteur d’ici 3 ans.

Cette décision est conforme à la position exprimée par le réseau PROCIVIS dès l’annonce par le gouvernement des orientations de la politique du logement présentées par Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires le 20 septembre dernier : « oui à l’évolution du modèle HLM, non à sa remise en cause ! ».

« La réforme exposée dans un premier temps par le gouvernement ne pouvait être acceptée par le mouvement HLM, car fragilisant trop son modèle. L’accord trouvé hier avec l’Etat préserve la capacité des bailleurs sociaux à rénover le parc social et à construire. Leur efficacité devra certainement passer par un remodelage du tissu des bailleurs sociaux sur tout le territoire, auquel le réseau PROCIVIS n’est pas opposé par principe à condition de ne pas excessivement éloigner les bailleurs des collectivités locales » affirme Yannick Borde, Président du réseau PROCIVIS.

Le rétablissement de l’APL accession, une nécessité pour faciliter le parcours résidentiel

Réforme de l’APL : le réseau PROCIVIS signe le protocole d’accord avec le gouvernement

Le réseau PROCIVIS, l’une des cinq familles du mouvement HLM, qui fédère les 53 Sacicap (Sociétés Anonymes d’Intérêt Collectif pour l’Accession à la Propriété) vient de signer aux côtés de la Fédération des ESH, un protocole d’accord avec l’Etat. Ce protocole modifie la version initiale de l’article 52 du Projet de Loi de Finances 2018 en atténuant son impact sur les organismes de logement social et pose les principes qui devront guider la réforme du secteur d’ici 3 ans.

Cette décision est conforme à la position exprimée par le réseau PROCIVIS dès l’annonce par le gouvernement des orientations de la politique du logement présentées par Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des Territoires le 20 septembre dernier : « oui à l’évolution du modèle HLM, non à sa remise en cause ! ».

« La réforme exposée dans un premier temps par le gouvernement ne pouvait être acceptée par le mouvement HLM, car fragilisant trop son modèle. L’accord trouvé hier avec l’Etat préserve la capacité des bailleurs sociaux à rénover le parc social et à construire. Leur efficacité devra certainement passer par un remodelage du tissu des bailleurs sociaux sur tout le territoire, auquel le réseau PROCIVIS n’est pas opposé par principe à condition de ne pas excessivement éloigner les bailleurs des collectivités locales » affirme Yannick Borde, Président du réseau PROCIVIS.

Le rétablissement de l’APL accession, une nécessité pour faciliter le parcours résidentiel

Spécialiste de l’accession sociale à la propriété (8 000 logements produits en 2017), le réseau PROCIVIS entend désormais poursuivre le travail mené avec le gouvernement, notamment sur la promotion du parcours résidentiel.

C’est dans cette perspective que Yannick Borde a officiellement saisi par courrier le Premier Ministre le 14 décembre pour exprimer une nouvelle fois au nom du réseau PROCIVIS son attachement au rétablissement de l’APL accession dans le cadre du PLF 2018. Il rappelle que cette suppression entraînerait l’incapacité d’accéder à la propriété pour près de 30 000 familles modestes déjà touchées par la suppression pour partie du Prêt à Taux Zéro (PTZ) dans les zones détendues et dont la plupart accède à la propriété en quittant le parc social. « Il s’agirait indéniablement d’une mesure limitant la dépense publique dans la mesure où le montant de l’APL accession est sensiblement inférieur à celui de l’APL perçue en qualité d’occupant du parc social » souligne Yannick Borde.

Pour rappel, 200 000 logements sont gérés par les bailleurs sociaux, contrôlés par le réseau PROCIVIS.

CONTACT PRESSE

Aurélie HENNETIER

M. +33 1 45 70 17 09

Aurelie.hennetier@procivis-uesap.fr 

Wood’Up, 1er immeuble en bois de 50 mètres de haut @Semapa_Paris

LOGO SEMAPA

Source : SEMAPA

Suite à l’appel à projets lancé par l’association ADIVbois dont la démarche est de promouvoir, dans un contexte de développement durable, les constructions en bois, Paris Rive Gauche va accueillir un premier immeuble de 14 étages, une première en France.  
24 sites ont été choisis par l’association Adivbois, parmi lesquels deux sont à Paris Rive Gauche. Pour le lot dit « B1A3 », le lauréat du concours est le groupement constitué par REI habitat (mandataire), la compagnie de Phalsbourg (co-promoteur) et l’agence LAN.

Architecture. Le bâtiment en structure bois sera situé à l’angle du quai d’Ivry et du boulevard du général Jean Simon, dans le quartier de Bruneseau nord. Le projet nommé Wood’Up, sera une prouesse architecturale. Il abritera 105 logements privés, lumineux dont de nombreux duplex. Il contribuera à faire de Paris une capitale mondiale de la transition écologique. Avec ses terrasses végétalisées et son espace partagé dominant la Seine depuis le 8ème étage, équipé d’un espace fermé avec lounge aménagé, salon, salle à manger, cuisine, salle de jeux, il devrait fédérer les relations sociales entre ses occupants. Tous les logements disposeront de services communs (laverie, conciergerie et bagagerie). Au rez-de chaussée, il offrira une salle d’escalade triple hauteur sur un linéaire de 900m² et un café en pied d’immeuble tourné vers l’alimentation responsable. Cet immeuble, accolé au grand escalier qui relie le boulevard du général Jean Simon au quai d’Ivry, intègrera une placette ouverte sur le boulevard ainsi qu’un ascenseur public qui reliera les deux niveaux de voirie.

Lire la suite