Archives de Catégorie: mobilité

Hydrogène : Ergosup lève 11 millions d’euros pour développer ses infrastructures @ergosup @Demeter_im

Source : Demeter im

ERGOSUP lève 11 millions d’euros pour le déploiement de ses infrastructures de production et de stockage d’hydrogène vert.

Demeter

ERGOSUP développe des infrastructures hydrogène basées sur sa technologie unique et brevetée d’électrolyse de l’eau directement sous très haute pression. Cette solution intégrée, compétitive et sécurisée répond aux besoins en forte croissance en hydrogène décarboné, à la fois pour les applications de « mobilité propre », mais aussi de gaz industriels à faible impact carbone. Après un premier tour de table de 2,7 millions d’euros réalisé en 2015, la start-up française lève cette année 11 millions d’euros auprès du Fonds PSIM (Programme de soutien à l’innovation majeure) géré par Bpifrance dans
le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, AP Ventures, Kouros et Normandie Participations ainsi que de ses actionnaires historiques ALIAD (Air Liquide Venture Capital), Demeter, GO CAPITAL et Arkéa Capital. Son objectif : industrialiser la production de petites séries, développer sa commercialisation et renforcer ses équipes
avec le recrutement d’une dizaine de nouveaux collaborateurs.

Alors qu’aujourd’hui 95 % de l’hydrogène est produit à partir d’énergies fossiles, et moins de 0,01 % par électrolyse de l’eau, l’objectif fixé par le plan Hulot de juin 2018 est d’atteindre un pourcentage d’hydrogène décarboné de 10 % en 2023, puis de 40 % en 2028. Ce plan français s’inscrit dans un environnement international ambitieux, où partout l’utilisation de l’hydrogène s’organise avec des industriels qui investissent, des territoires qui s’engagent, des applications qui se déploient.

Plus d’infos ici…

Retrouvez également :

Logement : en quoi consiste le « Bail mobilité » ? @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Le Bail mobilité a été crée à l’issue de la loi ELAN. Il permet au locataire de pouvoir louer un logement meublé sur une courte durée (entre 1 et 10 mois). A qui s’adresse-t-il ? Quelles sont les garanties pour le propriétaire ? On vous en dit plus ci-dessous…

ministère de la cohésion

Un bail en adéquation avec la demande
La demande de logement temporaire est grande chez les étudiants et les actifs en mobilité le temps de leurs contrats. Aussi, il n’est pas rare que ce public se tourne vers une location saisonnière. Soumis à des règles plus souples que la location meublée dit classique, le bail mobilité correspond à une location meublée de courte durée. Pour les bailleurs, la possibilité de proposer un bail mobilité plutôt qu’une location saisonnière devient alors plus intéressante.

Les garanties pour le propriétaire
Sans dépôt de garantie, le bail mobilité permet toutefois au bailleur de demander un cautionnement, facilité par le dispositif Visale d’Action logement. Les loyers impayés et la remise en l’état des locaux seront pris en charge par ce dispositif de garantie locative.

Les locataires éligibles au bail mobilité
Le bail mobilité vise un public bien précis : les actifs en mobilité professionnelle temporaire, sans restriction d’âge ou de ressource. Peuvent bénéficier du bail mobilité les personnes :
– en formation professionnelle
– en apprentissage
– en stage
– en études supérieures
– en engagement volontaire dans le cadre d’un service civique
– en mutation professionnelle mission temporaire
Obtenir plus d’informations…

Lire aussi :

L’hydrogène, un potentiel encourageant pour la mobilité propre @IAUIDF

L’HYDROGÈNE, UN POTENTIEL ENCOURAGEANT POUR

LA MOBILITÉ PROPRE

Source : IAU IDF

SUR TERRE, EN MER ET DANS LES AIRS, L’HYDROGÈNE APPARAÎT DE PLUS EN PLUS COMME UN VECTEUR ÉNERGÉTIQUE D’AVENIR POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE, ET PARTICULIÈREMENT EN MATIÈRE DE MOBILITÉ. DE NOMBREUX PROJETS SONT DÉJÀ ENGAGÉS À TRAVERS LE MONDE ET NOTAMMENT EN FRANCE. EN ÎLE-DE-FRANCE, LA STRATÉGIE ÉNERGIE-CLIMAT PRÉVOIT DE SOUTENIR CETTE FILIÈRE PAR LE LANCEMENT D’APPELS À PROJETS.

L’État à lancé en juin 2018 un plan de déploiement de l’hydrogène organisé autour de trois grands axes : créer une filière industrielle décarbonée, développer des capacités de stockage des énergies renouvelables et développer des solutions zéro émission pour les transports.

Cette approche globale reprend ainsi les préconisations de l’Afhypac (Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible). En matière de mobilité, il s’agit d’accompagner le développement des véhicules routiers, légers et lourds, ferrés, fluviaux et aériens avec des objectifs aux horizons 2023 et 2028, soutenus par des crédits de l’Ademe, à hauteur de 100 millions d’euros dès 2019. Mais au-delà des nombreux atouts qu’offre l’hydrogène pour la mobilité, quelques inconvénients sont néanmoins à considérer.

LES AVANTAGES DE L’HYDROGÈNE

Le principal point fort des véhicules à hydrogène est qu’ils n’émettent aucun gaz, aucune particule, uniquement de l’eau pour une autonomie plus grande qu’un véhicule 100 % électrique. Cette énergie est donc particulièrement intéressante pour les véhicules utilitaires, qui parcourent des distances quotidiennes importantes. Pour les véhicules lourds, là où la technologie des batteries électriques ne suffit pas à fournir l’énergie et la puissance compatibles avec des conditions d’exploitation acceptables, la combinaison avec une pile à hydrogène permet de concevoir des véhicules ayant des caractéristiques d’usage similaires aux carburants traditionnels. C’est notamment le cas pour la conception de poids lourds, bateaux, locomotives et bus électriques. Un autre avantage de l’hydrogène réside dans la vitesse de remplissage du réservoir qui se fait en quelques minutes, comparativement à la recharge de batteries classiques.

En savoir plus

Indigo Group renforce sa présence en France @GroupIndigo

Indigo Group renforce sa présence en France en concluant un accord en vue d’acquérir le pôle stationnement de Spie batignolles concessions

Source : INDIGO

Indigo Group, acteur mondial et global du stationnement et de la mobilité urbaine, a conclu un accord en vue de l’acquisition du pôle stationnement de Spie batignolles concessions, opéré sous la marque Spie Autocité. Cette acquisition permettra au Groupe d’accroître sa densité en France dans des villes dans lesquelles il est déjà présent.

Cet accord s’inscrit dans le cadre de la stratégie Goal 2025 annoncée en mars 2018 consistant à se concentrer sur les pays dans lesquels le groupe détient une position de leader ou de co-leader. Il fait suite au rachat de l’entreprise Besix Park en Belgique en juillet 2018, ainsi qu’à la cession des activités du groupe au Royaume-Uni, en Allemagne, en République Tchèque et en Slovaquie, finalisée en décembre 2018.

Le groupe Spie batignolles exploite des parcs de stationnement depuis 2000 sous la marque Spie Autocité. Fort de son savoir-faire dans la relation avec les collectivités locales, le groupe opère 14 contrats, portant sur l’exploitation de 29 parcs de stationnement, dont un en construction, et de 2 voiries, le tout comprenant environ 20 000 places. Les parcs de stationnement sont situés à Paris notamment en proximité des portes parisiennes (Porte de Saint Cloud, Porte d’Auteuil, Porte de St Ouen), en région parisienne (La Garenne Colombes, Montrouge, Conflans-Sainte-Honorine, Achères), ainsi qu’à Lille et à Lyon. En 2017, ce pôle stationnement avait réalisé un chiffre d’affaires d’environ 32M€.

La complémentarité des positions des deux groupes permettra d’obtenir d’importantes synergies opérationnelles. Indigo Group mettra notamment en œuvre sur l’ensemble de ces contrats son expertise en termes d’exploitation et d’expérience client réinventée, avec l’ambition d’offrir aux villes une solution globale de stationnement et de mobilité.

En savoir plus

Découvrez l’annuaire smart city @localtis @caissedesdepots

Annuaire Smart city

Source : Caisse des Dépôts des Territoires

L’annuaire smart city vise à rapprocher l’ensemble des acteurs de la ville de demain en mettant en relation d’une part les acteurs publics locaux et d’autre part les entreprises proposant des services territoriaux innovants, dans les différents secteurs de la ville (mobilité, énergie, immobilier, aménagement, développement économique…). Les entreprises y sont invitées à présenter leurs offres innovantes.

En effet, la Banque des Territoires accompagne le développement des solutions dans lesquelles elle investit en mettant à profit son rôle de partenaire privilégié des collectivités et des acteurs locaux via son réseau de directions régionales, en déployant des solutions d’économie mixte et en développant une place de marché « Smart City ».

Depuis 4 ans, la Banque des Territoires a investi 100 M€ dans une cinquantaine de startups dans des domaines diversifiés comme la data, l’environnement, la mobilité partagée, les nouveaux carburants et ou encore le e-tourisme.

Leur point commun : le développement de leur offre dans les territoires français de toute taille.

Découvrez leurs solutions smart city.