Archives de Catégorie: mobilité

Park’in Saclay : le service de stationnement intelligent @ParisSaclay

Source : Paris-Saclay le média

L’Etablissement public d’aménagement Paris-Saclay (EPA Paris-Saclay), accompagné de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay et des communes de Gif-sur-Yvette, Orsay et Palaiseau, a déployé un service de mobilité innovant afin de donner facilement accès à l’ensemble de l’offre de stationnement du plateau de Saclay : Park’in Saclay.

Quel est l’objectif de ce projet Park’in Saclay ?

Il est de répondre au déséquilibre qui existe aujourd’hui sur le Plateau de Saclay, entre l’offre de stationnement et une demande qui ne cesse d’augmenter avec le développement que connaît le territoire et l’intensification du trafic automobile qui en résulte. Concrètement, nous allons mettre en œuvre une solution qui va améliorer l’organisation du stationnement en mutualisant l’offre publique et l’offre privée. Pour cela, nous déployons sur la voirie, avec notre filiale Aximum, des capteurs optiques et magnétiques qui vont permettre de superviser et d’indiquer les places disponibles. En parallèle, nous concluons des partenariats avec des institutions et des partenaires privés présents sur le Plateau de Saclay, qui souhaitent rejoindre le programme pour valoriser et mettre à disposition leurs propres places de stationnement disponibles ou vacantes. En savoir plus…

Lire aussi :

Transdev poursuit sa progression en France @CaissedesDepots @transdev

Source : Groupe Caisse des Dépôts

Dans la continuité des succès commerciaux enregistrés au premier semestre, Transdev poursuit sa progression sur ses marchés clés. En France, Transdev a renouvelé avec succès son contrat de délégation de service public pour les services de transport urbain à Dunkerque, où le Groupe est historiquement présent.

En France, Transdev exploite historiquement les transports publics de Dunkerque. Ce contrat vient d’être renouvelé pour une nouvelle période de cinq ans et quatre mois, à compter de septembre 2019, dans le cadre d’un contrat de délégation de service public qui débutera le 2 septembre prochain. Le nouveau réseau comprend 18 lignes d’autobus – dont la nouvelle ligne 15 – complétées par deux lignes de nuit et deux services de transport à la demande, ainsi qu’une offre dédiée aux transports scolaires. Depuis l’introduction de la gratuité des transports en commun à Dunkerque en septembre 2018, et avec l’amélioration de la qualité de service offerte par Transdev STDE, la fréquentation a dépassé les 16 millions de trajets annuels, en hausse d’environ 80% par rapport à 2017. Le réseau de bus de Dunkerque est exploité par Transdev avec un parc de 135 bus et une équipe de 300 conducteurs, couvrant environ 9,3 millions de km par an.

Lire la suite..

Strasbourg : vers la transformation de la biomasse en hydrogène vert dès 2021 @R_GDS_

Source : R-ENR

R-ENR, filiale du distributeur de gaz strasbourgeois R-GDS, a conclu un partenariat avec l’entreprise innovante Haffner Energy pour développer et valoriser un procédé novateur de thermolyse de la biomasse. R-HYNOCA, la co-entreprise créée à cet effet, prépare la construction d’un démonstrateur industriel qui permettra dès 2021 d’alimenter en hydrogène vert des flottes de véhicules à zéro émission : une première mondiale.

L’hydrogène occupe une place prééminente parmi les énergies d’avenir. Ses principaux atouts sont bien connus : une densité énergétique trois fois supérieure à celle de l’essence, et surtout aucune émission de carbone ni de poussières lors de sa combustion. En brûlant ou lors de son utilisation dans les piles à combustibles, l’hydrogène ne produit en effet rien d’autre que de l’énergie et de la vapeur d’eau, ce qui le qualifie comme vecteur énergétique hautement performant et propre – idéal pour alimenter des véhicules zéro émissions. Il reste cependant à résoudre la problématique de son mode de production qui est encore très émissif en CO2 car plus de 95% de l’hydrogène actuellement consommé par l’industrie provient du reformage d’hydrocarbures fossiles, notoirement incompatible avec la transition écologique.

Pour faire de l’hydrogène une solution au triple défi énergétique, climatique et économique, il est par conséquent indispensable de décarboner de manière compétitive son mode de production. A ce jour, la technologie la plus vertueuse pour y parvenir est l’électrolyse de l’eau à partir d’électricité solaire ou éolienne, un procédé maîtrisé de longue date, mais produisant un hydrogène malheureusement coûteux.

Résoudre l’équation de l’efficacité énergétique et du coût de production
Le procédé HYNOCA® développé par Haffner Energy, entreprise récente issue du bureau d’ingénierie Soten, basée à Vitry-le-François, s’appuie sur la thermolyse de la biomasse et le vapocraquage du gaz produit, pour obtenir de l’hydrogène pur à 99,97%. Ce procédé, qui constitue une rupture par rapport aux technologies dominantes de l’industrie, permet de produire de l’hydrogène décarboné avec un rendement énergétique proche de 70%. Un prototype qui fonctionne depuis plusieurs mois à Vitry-le-François, au siège de Haffner Energy, a permis d’apporter la preuve du concept et confirmer la stabilité du procédé ainsi que ses performances. C’est ce même procédé qui sera déployé pour la première fois à Strasbourg, pour produire à échelle industrielle de l’hydrogène non carboné.

Lire la suite

Mobilité et transports : la mobilité silver @SilverEco_Fr #santé

Source : silvereco

  Rester mobile et autonome participe au bien-vieillir. Cependant, les plus âgés doivent souvent renoncer à la mobilité, ou se faire assister. Ainsi, la quasi-totalité des aidants (93 %) doit assurer une aide à la mobilité. En cause : l’inadaptation de certains transports, la crainte de se blesser ou de blesser autrui… Avec pour résultat un isolement progressif de la société. Pourtant, des solutions existent.

Le maintien de l’autonomie et des liens sociaux ne peut se concevoir sans mobilité. Or, avec l’avancée en âge, les seniors connaissent des difficultés à se déplacer et sont sujets à un risque d’isolement réel, d’ailleurs, le « rayon de vie » diminue fortement après 75 ans.

L’étude « La mobilité des seniors en France » menée par Auxilia – Laboratoire de la Mobilité inclusive – révèle que près d’un senior sur trois ne sort pas de chez lui tous les jours et que 44 % des 75 ans et plus déclarent être gênés pour se déplacer. Plus préoccupant encore, 25 % des 75 ans et plus, vivant hors périmètre des transports, n’effectuent aucun déplacement de toute la semaine.

…lire la suite…

Laurent Hénart, nommé Président du Conseil d’Administration de VNF @vnf_officiel @LaurentHenart

Source : VNF

Le 17 juillet, Laurent Hénart a été nommé Président du Conseil d’Administration de VNF, Voies Navigables de France. 

Résultat de recherche d'images pour "laurent hénart vnf"

Maire de Nancy et Vice-président de la Métropole du Grand Nancy, Laurent Hénart est nommé officiellement ce jour Président du conseil d’administration de Voies navigables de France par un décret du Président de la République délibéré en Conseil des Ministres après audition auprès de l’Assemblée Nationale et du Sénat, dans les conditions prévues par la Constitution (art 13-5). Son mandat est de 5 ans.

Maire de Nancy et Vice président de la Métropole du Grand Nancy délégué à l’attractivité et rayonnement du territoire et à l’accueil des entreprises depuis 2014, Laurent Hénart est un élu de terrain au cœur d’un territoire structuré par un réseau fluvial aux multiples potentiels : transport de marchandises (connexion au réseau à grand gabarit via la Moselle, port de Nancy Frouard), tourisme fluvial, cadre de vie maillage du territoire, qualité des paysages) et outil au service de la transition écologique décarbonation des transports, gestion de la ressource en eau).
Lors de son mandat de Député de Meurthe et Moselle de 2002 à 2012, il a notamment présidé le groupe d’études Voies navigables et transports multimodaux et soutenu de grands projets fluviaux. Il s’est, en outre, fortement impliqué dans le Grenelle de l’Environnement organisé en 2007 et dans l’élaboration du schéma national des infrastructures de transport (SNIT), prévu par loi Grenelle I du 3 août 2009, visant à définir la politique de la France en matière d’infrastructures de transport pour les 20 à 30 ans à veni dans lequel la part des modes alternatifs à la route a été très fortement renforcée. Laurent Hénart a également été membre du gouvernement Jean Pierre Raffarin III en 2004 2005 comme Secrétaire d’État à l’Insertion professionnelle des jeunes au sein du pôle « cohésion sociale » dirigé par le Ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale Jean Louis Borloo.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :