Archives de Catégorie: Economie Locale

Inédit : Grand Paris Sud et Cœur d’Essonne : vers une stratégie commerciale commune @GrandParisSud

      Source : Datapresse

Signature de la Charte de Stratégie commerciale mardi 27 août en présence de

  • Eric BRAIVE, Président de Cœur d’Essonne,
  • MICHEL BISSON, Président de Grand Paris Sud,
  • et Jean-Benoît ALBERTINI, Préfet de l’Essonne

Les deux agglomérations s’apprêtent à signer, mardi 27 août à la Maison du Passeur à Ris-Orangis (91), une Charte de stratégie commerciale commune. Objectif : structurer les polarités commerciales à une échelle inédite, celle de deux territoires.

Grand Paris Sud et Cœur d’Essonne représentent le 1er pôle commercial français : à elles seules, les deux agglomérations concentrent 12% du commerce francilien, (respectivement 7,5% et 4,5%) avec un bassin de consommation avoisinant les 2 millions d’habitants.

Situés à environ 20 minutes de Paris, les deux territoires constituent une destination de choix pour les acteurs du commerce et du e-commerce. Plusieurs pôles rayonnent au niveau de l’Ile-de-France : Evry2 (Évry), Carré Sénart (Lieusaint), la Croix Blanche (Sainte-Geneviève-des-Bois), Maison Neuve et les promenades de Brétigny, Marques Avenue A6 (Corbeil-Essonnes) ou encore les Marsandes (Avrainville). Et les agglomérations accueillent également 6 leaders du e-commerce : Cdiscount, Veepee (ex-Vente Privée), Amazon, Zalando, Sarenza et Casino.

À travers la signature de cette charte, Cœur d’Essonne et Grand Paris Sud affichent leur volonté de développer une stratégie commune pour mieux préserver, structurer et valoriser les activités commerciales sur leurs territoires.

…lire la suite…

Toulouse : OPPIDEA, Une tour en bois pour tour de force @fedepl

Source : Servir le public

Une tour en bois pour tour de force

Ainsi nommé pour avoir hébergé une fabrique de munitions, le quartier de la Cartoucherie à Toulouse est aujourd’hui le site d’une explosion d’idées. Avec pour totem une tour en bois emblématique dont la Société d’économie mixte Oppidea livre les secrets, sans artifice.

L’objectif visait 20 % de bois ; la « Wood’Art La Canopée » en comptera in fine 76 % ! L’exploit fait de ce projet de 10 étages, monté à proximité des halles historiques de l’ancienne usine GIAT, le bâtiment signal du nouvel écoquartier qui, depuis 10 ans, transmute l’ancienne friche de la Cartoucherie toulousaine. Mais plus encore, « il incarne une philosophie de travail qui, à la rapidité d’exécution, préfère la maturité de réflexion pour construire le meilleur », expose Raphaël Catonnet, directeur général délégué d’Oppidea, la Sem d’aménagement de la Métropole de Toulouse. Développée selon le schéma de conception-construction, l’écoconstruction — lauréate en 2016 du concours « immeuble à vivre bois » lancé par AdivBois — est en effet « le fruit d’un partenariat serré, noué entre la maîtrise d’œuvre et le groupe Icade Promotion*, pour activer la filière bois et agir en faveur d’une nouvelle habitabilité », insiste le dirigeant.

Une mission émulatrice En savoir plus

Baromètre Attractivité de la France 2019 @EYFrance

Source : EY

Malgré un climat politique et social compliqué, à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières, l’attractivité de la France résiste aux chocs. En 2018, 1027 projets d’investissements directs étrangers ont été annoncés dans l’Hexagone. Désormais, la France dépasse même l’Allemagne et talonne le Royaume-Uni.

Des résultats positifs en 2018, dans un contexte tendu…

• L’Europe enregistre une baisse historique des projets internationaux (-4%), conséquence du Brexit, d’une croissance plus incertaine et de la réforme fiscale américaine.

• La France reste dans la course avec 1027 projets, soit une hausse de 1% par rapport à 2017.

• Elle dépasse même l’Allemagne, un de ses concurrents historiques (973 projets, -13%) et est proche de ravir la 1ère place européenne au Royaume-Uni (1054 projets, -13%), évidemment touché par le Brexit.

… qui a aussi des répercussions sur l’image de la France et les projets des investisseurs en 2019.

• L’optimisme à 3 ans des dirigeants internationaux diminue après l’enthousiasme suscité par l’élection d’Emmanuel Macron (30% en 2019 contre 55% en 2018).

• En conséquence, les perspectives d’implantations reculent (de 24% à 19%). 57% des dirigeants se déclarent sensibles au climat social et politique au plan européen.

• Cependant, l’image de la France en 2019 reste appréciée sur le long terme par 80% des investisseurs, ce qui montre que la dynamique de la France reste bien orientée.

La France séduit industriels et innovateurs…

• La France enregistre une hausse de 85% des projets d’investissements dans la recherche et développement et devient la première destination européenne pour cette activité. Avec 144 projets, elle devance désormais les résultats cumulés du Royaume-Uni et de l’Allemagne (respectivement 74 et 64).

• Avec 339 implantations industrielles en 2018, la France reste N°1 en Europe, devant la Turquie et l’Allemagne. 70% des dirigeants croient en l’industrie « made in France ». Les Hauts-de-France sont la 1ère région française pour l’accueil de projets industriels.

• Malgré les gilets jaunes, Paris reste la métropole européenne la plus attractive pour la seconde année consécutive (30%, en baisse de 7 points), devant Londres qui a perdu plus de la moitié de ses soutiens en 4 ans.

En savoir plus

Nouveau projet de loi pour une économie circulaire @Seban_associes #ESS

    Source : Seban & Associes

Le projet de loi, présenté par le Gouvernement le 4 juin dernier fait suite à un premier projet de loi qui devait voir le jour en début d’année mais dont la publication avait été retardée afin de le soumettre aux discussions qui se sont tenue lors du « grand débat national » (voir sur ce point : LAJEE n° 47, Economie circulaire : le projet de loi reporté ).

Le texte, tel que modifié, contient désormais cinq titres portant respectivement sur l’information du consommateur, la lutte contre le gaspillage, la responsabilité des producteurs, la lutte contre les dépôts sauvages, ainsi que des dispositions diverses regroupées au sein d’un titre V.

Ce projet contient différentes mesures portant notamment sur les diagnostics BTP, le renforcement de l’information du consommateur, l’indice de réparabilité ou les conditions de tri. Mais ce sont plus particulièrement les dispositions sur la responsabilité des producteurs (I) et les dépôts sauvages (II) qui ont retenu notre attention et feront l’objet des développements ci-après.

I. Les dispositions relatives à la responsabilité des producteurs

Cette responsabilité fait l’objet d’un titre III « La responsabilité des producteurs », organisé en huit articles.

… lire la suite…

Rennes Accélère #2 Les entreprises se mobilisent pour l’emploi et l’attractivité économique du territoire

Source :  Rennes

À l’initiative de Rennes Métropole et de Destination Rennes Business Services, près de 400 professionnels se sont réunis lundi 27 mai au Couvent des Jacobins pour la deuxième édition de Rennes Accélère. À cette occasion, Emmanuel Couet, Président de Rennes Métropole, a présenté le nouveau dispositif de recrutement mis en place pour renforcer l’attractivité du territoire. Avec des outils simples et innovants : lancement du site web http://www.recrutement-rennes.com qui recense déjà 12 000 offres d’emploi dans la métropole rennaise, création d’un « Welcome Pack » pour faciliter l’accueil des nouveaux actifs et de leurs familles, … Issu de la réflexion menée dans les ateliers du Rennes Business Club, ce dispositif s’appuiera sur la campagne de communication régionale « Passez à l’Ouest » que la métropole a déclinée pour les acteurs de son territoire.

Un dispositif de recrutement innovant imaginé par les entreprises de la Métropole

Principale nouveauté de ce dispositif, le site http://www.recrutement-rennes.com est le guichet unique de l’emploi dans la métropole. Il recense déjà près de 12 000 offres à pourvoir. Gratuit et facile d’accès, ce site vise à répondre aux difficultés rencontrées par les entreprises à trouver les candidats nécessaires à leur développement.

Grâce à une innovation, le CV Catcher, les candidats téléchargent en un seul clic leur CV et accèdent aux offres d’emploi qui correspondent le plus à leur profil. La technologie permet d’analyser à la fois les mots clés dans les CV des candidats et dans les offres d’emploi des entreprises.

…lire la suite…