Archives de Catégorie: Economie Locale

Angers Loire Développement dynamise l’économie @fedepl #servirlepublic @Angers_ALDEV

    Source : servirlepublic.fr

L’agence de développement économique d’Angers Loire Métropole a été créée en 2015 pour doter le territoire d’un outil souple et agile en matière de développement économique. Un objectif atteint au regard des chiffres probants des premiers bilans.

« Notre objectif est simple : renforcer les synergies, améliorer la fluidité de transmission des informations et apporter une réponse unique aux entreprises souhaitant s’implanter ou se développer sur notre territoire », assure Jean-Pierre Bernheim, vice-président d’Angers Loire Métropole chargé du développement économique et président d’Aldev. La force d’Aldev réside dans l’étendue de ses compétences.

Après les élections municipales de 2014, les élus décident de fusionner en une seule entité l’ensemble des services de la métropole dédiés au développement économique, à savoir l’ancienne agence de développement économique, trois services de la métropole (direction Emploi, Formation et insertion, direction des Services aux entreprises et direction Innovation économique, prospective et international) ainsi que l’ancienne Maison de l’emploi, le Plan local d’insertion et de l’emploi (Plie), le Marché d’intérêt national et l’aéroport de proximité. Une réunification XXL aux conséquences rapides : en 2018, 1700 créations d’emplois ont ainsi été annoncées à travers six projets d’implantation. « Un niveau de dynamisme jamais atteint sur le territoire depuis douze ans », se réjouit le président de l’Aldev.

Une fluidité performative

…lire la suite…

Le marché hôtelier français affiche une forme olympique ! @agence1313

   Source :  treizecenttreize.fr

Le marché hôtelier français affiche une forme olympique ! Les conditions particulièrement favorables attirent les investisseurs dotés de solides fonds propres, à Paris ainsi qu’en région. Le revers de la médaille concerne la rareté de l’offre, comme en atteste le faible niveau de transactions à Paris. Les investisseurs doivent alors faire preuve d’imagination pour exploiter l’immense potentiel français, qui se reflète tant par le nombre élevé de nuitées que par la hausse du RevPAR en province.

Au cours d’un événement organisé la semaine dernière à Paris par Business Immo et Union Investment, en association avec Christie & Co, tous les experts du marché se sont accordés à dire qu’il était possible de booster les niveaux de transaction en France à moyen terme. Comment ? En étant prêt à accepter une plus grande part de risques sur les activités hôtelières et en développant de nouveaux concepts et services hôteliers.

…lire la suite…

6ème Sens Immobilier primé aux Trophées de la construction @6emeSens

Source : 6ème Sens Immobilier

Depuis 18 ans, les Trophées de la Construction récompensent les réalisations les plus innovantes du secteur de la construction en France. Mardi 10 septembre dernier, lors d’une soirée organisée par Batiactu et le groupe SMA, 6ème Sens Immobilier a été primé « Lauréat du prix rénovation dans la catégorie bâtiment tertiaire, bureaux » avec le programme Phobos, situé rue Vivienne à Paris.

Représentatifs de toute une filière, les Trophées de la construction dévoilent chaque année des projets inédits, des innovations et des savoir-faire d’exception. Maison individuelle, tertiaire, innovation industrielle, réhabilitation lourde, petit chantier, projet bas carbone… Un panel riche représentatif de l’ensemble de la filière construction.
Cette année, 23 lauréats ont été distingués parmi 140 projets participants. Le projet Phobos a été apprécié et primé par le jury pour la justesse de la transformation d’un bâtiment
haussmannien qui, bien que modernisé, se fond parfaitement dans ce quartier ancien de Paris.

….lire la suite…

Comment les Epl rendent les territoires attractifs @FedEpl

Source : Fédération des Epl

L’expression « guerre des territoires » est certes quelque peu cocardière. Dans les faits, ça y ressemble quelque peu tant les communes cherchent à mieux se positionner que d’autres pour tirer leur épingle du jeu en termes d’image. Equipements, événements porteurs, etc. les Epl s’impliquent auprès des élus pour relever cet enjeu majeur.

Nous sommes tous des touristes-consommateurs. A chaque retour de vacances, nos proches nous assaillent : « Alors, c’était comment ? ». Et les mêmes réponses reviennent : des « Bof » déceptifs, ou des « Bien, super, de belles choses à visiter, des gens sympas… » plus enthousiastes. Et c’est ainsi, au-delà des budgets de communication, à partir du bouche-à-oreille, des nombreuses applications numériques, que naissent et se renforcent les bonnes… ou mauvaises réputations. Pour les élus, l’enjeu est majeur et une question les tenaille : comment faire pour donner à son territoire la bonne image qui lui permettra de faire tourner les commerces, les hôtels, de garder sur place les familles, les écoles, etc. Quels sont les bons leviers ? Pour Natacha Bouchart, maire de Calais, présidente de la Spl Grand Calais Tourisme, le choix est clair : il faut « casser les codes » en jouant la carte culturelle.

L’efficacité des leviers Sem, Spl ou Semop

Pour Sylvie Rouillon-Valdiguié, vice-présidente de Toulouse Métropole et présidente de la Commission tourisme, culture et loisirs à la Fédération des Epl, « il faut trois préalables pour créer la cohérence de l’offre territoriale : le volontarisme politique, la connaissance des ressources du territoire et une démarche forte de séduction auprès des relais, à savoir les entreprises et les associations ». Ces prérequis ont été mis en œuvre sur le territoire toulousain avec succès, « en évitant de s’éparpiller, en s’appuyant sur nos spécificités et en essayant de mobiliser tous les partenaires dans l’aventure », assure-t-elle. Depuis 40 ans, les collectivités font confiance aux Epl (Sem, Spl, Semop) pour accompagner ce mouvement car elles ont fait leur preuve en terme de performance et d’adaptation à toutes les situations. Une plasticité bienvenue pour faire avancer rapidement les projets…

…lire la suite…

Grand Paris Sud et Cœur d’Essonne : vers une stratégie commerciale commune inédite

Source :  treizecenttreize.fr

Grand Paris Sud et Cœur d’Essonne représentent le 1er pôle commercial français : à elles seules, les deux agglomérations concentrent 12% du commerce francilien, (respectivement 7,5% et 4,5%) avec un bassin de consommation avoisinant les 2 millions d’habitants. Situés à environ 20 minutes de Paris, les deux territoires constituent une destination de choix pour les acteurs du commerce et du e-commerce. Plusieurs pôles rayonnent au niveau de l’Ile-de-France : Evry2 (Évry), Carré Sénart (Lieusaint), la Croix Blanche (Sainte-Geneviève-des-Bois), Maison Neuve et les promenades de Brétigny, Marques Avenue A6 (Corbeil-Essonnes) ou encore les Marsandes (Avrainville). Et les agglomérations accueillent également 6 leaders du e-commerce : Cdiscount, Veepee (ex-Vente Privée), Amazon, Zalando, Sarenza et Casino.

À travers la signature de cette charte, Cœur d’Essonne et Grand Paris Sud affichent leur volonté de développer une stratégie commune pour mieux préserver, structurer et valoriser les activités commerciales sur leurs territoires.

Une démarche inédite: la concertation de deux agglomérations au service d’une stratégie commerciale dynamique

À l’échelle de l’Ile-de-France, définir une stratégie commerciale conjointe est une première. L’ambition commune recherchée est de :

…lire la suite…