Archives de Catégorie: Conseil & Gestion

Redressement de l’attractivité de la France : baromètre EY @EYFrance

Source : EY

Le redressement de l’attractivité de la France en 2017 et au début de l’année 2018 est spectaculaire. La France s’inscrit à nouveau dans le peloton de tête européen, dont elle avait décroché depuis une dizaine d’années. Avec 1 019 projets annoncés par les investisseurs étrangers, elle talonne désormais le Royaume-Uni et l’Allemagne, ses deux grands concurrents historiques.

Détaillées dans ce baromètre, nombreuses sont les explica- tions structurelles de cette performance, qui tient également à l’amélioration de la conjoncture. En effet, la croissance

est de retour en Europe et en France, relançant un grand nombre d’investissements. La consommation, les carnets de commandes des donneurs d’ordres industriels, les investis- sements dans les infrastructures sont autant de raisons pour des entreprises industrielles, tertiaires ou technologiques, de toutes origines – américaines et européennes en tête – de retrouver le chemin de l’Hexagone et de l’Europe.

L’image de notre pays fait un bond en avant : désormais

8 investisseurs sur 10 la trouvent plus attractive parce que plus compétitive. Redorée, cette image est aussi portée par l’af rmation d’un projet économique ouvert sur l’interna- tional, tenant le rythme des réformes, accueillant résolu- ment les investissements internationaux. Cerise sur le gâteau, les investisseurs étrangers placent pour la première fois Paris devant Londres pour y implanter leur tête de pont européenne. De bon augure à quelques mois du Brexit…

En savoir plus

Etude sur l’impact de l’intelligence artificielle sur le capital humain des entreprises @MalakoffMederic @BCG

Capture

Source : Malakoff Mederic

Le Boston Consulting Group et Malakoff Médéric (lecomptoirmm)1 présentent les résultats d’une étude inédite sur l’impact de l’intelligence artificielle sur le développement du capital humain des entreprises

Réalisée par Malakoff Médéric et le Boston Consulting Group (BCG), cette étude est la plus complète menée à ce jour en France sur l’impact de l’intelligence artificielle sur l’organisation du travail, sur la structure et la nature des emplois, et sur le capital humain des entreprises. Au total, plus de 1 700 personnes – dirigeants, managers et salariés – ont été interrogées. En complément, une série d’entretiens qualitatifs a été menée auprès de dirigeants de grandes entreprises. Des experts, des institutionnels et des représentants des organisations syndicales et patronales ont également été interrogés.

Alors que l’IA fait aujourd’hui partie de notre quotidien, l’étude met en exergue des disparités sur la perception de l’impact de cette révolution dans les entreprises et sur le travail. Le premier accueil spontané de l’IA est plutôt favorable pour 70 % des dirigeants. Lire la suite

Cybersécurité : Lancement national de la plateforme Cybermalveillance.gouv.fr @ANSSI_FR

Source : ssi.gouv.fr

anssi

Après une période d’expérimentation, la plateforme cybermalveillance.gou.fr est désormais disponible sur l’ensemble du territoire !

« Cybermalveillance.gouv.fr » est la solution vers laquelle peuvent désormais se tourner les victimes de cybermalveillance. C’est un guichet unique qui met en relation ces victimes avec des prestataires de proximité, compétents et présents sur l’ensemble du territoire national. Il s’adresse aux particuliers, aux entreprises (PME/TPE) et collectivités territoriales.

Son fonctionnement est défini et piloté par le groupement d’intérêt public ACYMA.

Ses missions :

  • Référencer et animer le réseau de prestataires de solutions présents sur l’ensemble du territoire
  • Lancer des campagnes d’information et de sensibilisation au niveau national sur la sécurité numérique
  • Mettre en place un observatoire du risque numérique

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

10 conseils pour déjouer les arnaques au dépannage à domicile @3F_Officiel @actionlogement

Source : groupe3f.fr

Des conseils à mettre en pratique pour éviter de se faire arnaquer !

10 conseils pratiques dépannage

L’activité de dépannage à domicile constitue depuis plusieurs années l’un des premiers postes d’enregistrement des plaintes reçues par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). C’est pourquoi le ministère de la consommation rappelle régulièrement quelques règles de prudence qui permettent d’éviter les arnaques.

Avant

  • Soyez vigilants sur les flyers que vous recevez dans vos boites aux lettres ; les informations qu’ils contiennent ne sont pas toujours fiables.
  • Constituez-vous une liste d’artisans fiables pour éviter d’appeler, en situation d’urgence, un artisan que vous ne connaissez pas.
  • Demandez à votre syndic, ou votre assureur, des coordonnées d’artisans ; ils peuvent avoir des accords avec certains professionnels, voire ceux attachés à votre immeuble.
  • Prenez le temps de mettre en concurrence plusieurs professionnels ou artisans (par exemple trois) ; comparez les tarifs de chacun et n’hésitez pas à demander des précisions sur le prix des interventions (de jour et de nuit).
  • Avant tout dépannage d’urgence, assurez-vous que l’urgence est réelle. Si un professionnel vous suggère de réaliser des travaux qui ne semblent pas urgents, prenez le temps de réfléchir et ne donnez pas votre accord trop rapidement.
  • Sachez que vous bénéficiez d’un délai de réflexion pour toute prestation proposée par le professionnel en sus de celles que vous lui avez demandé de réaliser en urgence. Exemple : vous faites appel à un professionnel pour un évier bouché. L’urgence consiste à déboucher l’évier, pas à le remplacer.
  • Avant toute intervention, demandez à l’entreprise le prix des pièces qui seront remplacées pour éviter d’éventuelles surprises. Des obligations d’informations s’imposent aux professionnels.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Etude sur le financement des Fintech dans le monde @KPMG_France

kpmg_logo

Source : KPMG

Le financement des Fintech dans le monde

Dans le monde :

  • Les investissements dans la Fintech ont plus que doublé par rapport au 1er trimestre 2017 : 8,4 milliards $ au Q2 2017 – versus 3,6 milliards $ au Q1 2017 – à travers 293 deals ;
  • Le M&A soutient les volumes, avec notamment deux deals supérieurs à 1 milliard $ dans la zone Amériques (DH Corp, Canada, 3,6 milliards $) et Europe (Vocalink, Royaume-Uni, 1,2 milliard $) ;
  • Absence de mega-deals ce trimestre en Asie.

En Europe :

  • Les investissements ont plus que doublé, avec 2 milliards $ investis au Q2 2017, contre 880 millions investis au Q1 2017, soutenus par un deal M&A important au Royaume-Uni (Vocalink, 1,2 milliard $) ;
  • La robustesse du marché européen est encouragée par le développement d’incubateurs Tech / Fintech à Londres, Berlin, Paris et Dublin ;
  • Malgré le contexte du Brexit, le Royaume-Uni continue sur un trend d’investissements dynamique (1,4 milliard $ au Q2 2017).

En France :

  • Des volumes Q2 en demi-teinte, les VC étant davantage focalisés sur plusieurs cessions en cours ;
  • M&A : un nombre de rachats important a été annoncé au Q2 2017, qui seront closés au Q3 pour un montant total annoncé de l’ordre de 0,5 milliards $ (0,4 milliards d’euros), démontrant la dynamique du secteur des Fintech et l’intérêt croissant qu’il suscite :
    Le Compte Nickel, Pumpkin, Kisskissbankbank, Dalenys, Credit.fr, respectivement en cours d’acquisition par BNPP, CM Arkea, La Banque Postale, BPCE et Tikehau Capital ;

Lire la suite

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce