Archives de Catégorie: Infrastructures

Le financement des infrastructures by Arkéa Banque E&I @cmarkea #vidéo

Le financement des infrastructures au service du développement territorial

> Contact : Charlotte LAVIT d’HAUTEFORT, Directeur du Marché des Infrastructures et des Services Publics

Retrouvez les équipes d’Arkéa Banque E&I au MIPIM 2018 ! @cmarkea @MIPIMWorld

Source : MIPIM

Dans un mois se déroulera le plus grand salon à destination des professionnels de l’immobilier !

MIPIM

MIPIM, le plus grand marché international des professionnels de l’immobilier, réunit les acteurs les plus influents de tous les secteurs de l’immobilier (bureaux, résidentiel, commerces, santé, sport, logistique, industriel, etc.), pour quatre jours de conférences et de networking, offrant un accès inégalé aux plus grands projets de développement immobiliers et aux sources de capitaux à l’international.
Cliquez ici pour voir le programme dans son intégralité !

À cette occasion retrouvez les équipes d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, partenaire des professionnels de l’immobilier.

Présent chaque année au salon du MIPIM pour rencontrer nos clients du monde de l’immobilier, nous sommes heureux de profiter du cadre qu’offre les salons du Five Seas Hôtel (1, rue Notre Dame à Cannes) pour y organiser des rencontres privilégiées.

>> Pour convenir d’un rendez-vous et obtenir des informations, contacter Anne Boucard / anne.boucard@arkea.com

Le « supermétro » du Grand Paris va booster l’immobilier de bureaux ! @Paris @GdParisExpress @webimm

Source : Webimm

Comment le Grand paris Express va transformer Paris ?

Le « Supermétro » va bientôt bousculer l’attractivité de la métropole de Paris. Mais alors, qui en profitera le plus ?

 

tour_bureaux_ladefense

Immobilier de Bureaux : un besoin de surfaces de 4,5 millions de m²

Le Grand Paris Express, futur réseau de transport francilien, va offrir de nouveaux gains d’accessibilité à certains territoires et renforcer l’attractivité internationale de Paris dans les 15 années à venir. Pour identifier les opportunités tertiaires du Grand Paris, CBRE, société spécialisée dans l’immobilier d’entreprise, a analysé les perspectives économiques de la métropole, afin de quantifier les besoins de surfaces à venir et d’identifier les territoires les plus porteurs. Selon cette étude, la croissance économique et l’appétit des entreprises pour le neuf permet d’anticiper un besoin de surfaces neuves et restructurées de l’ordre de 4,5 millions de m² dans les 5 prochaines années, soit environ 600 000 m² de plus que le rythme de production moyen. « Entre surdensité et surcapacité, les territoires porteurs vont être amenés à repenser l’urbanisme, et notamment se développer en hauteur », explique Fabrice Allouche, Président de CBRE France.

La Défense : bientôt la 1re concentration tertiaire d’Europe ?

Bénéficiant d’une renommée internationale et second pôle tertiaire français après le Quartier Central des Affaires de Paris, La Défense va profiter des effets d’entrainement du Grand Paris Express (GPE) et de l’extension du RER E (projet Eole) pour accroître son attractivité.

Lire la suite de l’article…

A lire aussi :

Attention risque de ralentissement sur le marché immobilier ! @Galivel @CAFPIPRET

Source : Galivel

galivel         logo_cafpi_arrondi

Alors qu’en janvier, les taux effectivement accordés aux emprunteurs s’établissent en moyenne à 0,86% sur 10 ans, 1,15% sur 15 ans, 1,35% sur 20 ans et 1,66% sur 25 ans, Cafpi propose en ce mois de février des taux encore très attractifs avec 0,75% sur 10 ans, 1,10% sur 15 ans, 1,25% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans. « Mais la demande s’est fortement ralentie fin 2017, et les risques de ralentissement du marché immobilier en 2018 sont importants », souligne Philippe Taboret, Directeur Général Adjoint de Cafpi.

2017 en fanfare, 2018 en sourdine

L’année dernière aura été une année faste pour les courtiers en crédits immobiliers, Cafpi, le 1er d’entre eux, a ainsi réalisé plus de 10 milliards d’euros de crédits signés. « Les taux restés bas durant l’année, les prix en hausse, mais encore accessibles, conjugués à un retour de confiance en l’avenir ont permis ses résultats records », indique Philippe Taboret.

 Retour de la demande

Mais la demande s’est tarie en fin d’année. « Depuis janvier, les emprunteurs semblent être de retour, le volume de dossiers traités est en progression par rapport à novembre et décembre 2017, ajoute-t-il. Mais la situation actuelle est assez paradoxale ». En effet, malgré les réformes et la perte partielle des aides au logement, qui ont désolvabilisé une partie des primo-accédants, le marché reste actif.

Lire la suite…

A lire aussi :

 

Montpellier : record des marchés de l’immobilier et du foncier @Montpellier3m

Source : Métropole de Montpellier

Les marchés de l’immobilier et du foncier affichent des résultats remarquables pour l’année 2017 !Montpellier

Jeudi 1er février, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Chantal MARION, Vice-Présidente de Montpellier Méditerranée Métropole, déléguée au développement économique, à l’enseignement supérieur, à la recherche, à l’innovation et à l’artisanat, Gilbert PASTOR, Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, Délégué aux relations internationales, au tourisme et aux parcs d’activité et Max LEVITA, Vice-président de Montpellier Méditerranée Métropole, Délégué aux finances, Président de la SERM ont présenté les chiffres record 2017 pour le territoire de la Métropole en termes de foncier et d’immobilier. Ces résultats, issus de l’Observatoire de l’Immobilier et du Foncier d’Entreprises, viennent récompenser les efforts fournis par Montpellier Méditerranée Métropole en faveur du développement économique. En effet, la Métropole accompagne les entrepreneurs à tous les stades de leur développement et créée des outils, comme le Schéma d’Accueil des Entreprises, pour s’adapter et anticiper leurs besoins.

Les chiffres record

L’Observatoire affiche cette année des chiffres record, depuis sa création :

  • Bureaux : 81 000 m² transactés, soit une hausse de +24% par rapport à 2016,
  • Locaux d’activités : 97 000 m², soit une hausse de +30% par rapport à 2016,
  • Foncier : 107 463 m²

—> Voir les chiffres clés de l’année 2017…

A lire aussi :