Archives de Catégorie: hlm

Recrutement : rejoignez les équipes d’Aiguillon @Aiguillon_SAhlm @Groupe_Arcade

Source : Aiguillon

Aiguillon, filiale du Groupe Arcade, est un constructeur et gestionnaire de logements sociaux implanté dans le Grand Ouest. Engagé pour le développement du territoire, Aiguillon propose des solutions de logements aux personnes sous plafond de ressources.  

La mission d’intérêt général d’Aiguillon Construction consiste à concevoir, gérer et commercialiser des logements aux personnes sous plafonds de ressources. Pour répondre à cette mission, Aiguillon s’appuie sur une stratégie forte et engagée, inspirée par la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE).
Près de 40 métiers sont représentés dans les 3 activités du cœur de métier de l’entreprise : développement et promotion immobilière, gestion de patrimoine, gestion locative . Découvrez dès maintenant les offres d’emploi à pourvoir et rejoignez les équipes d’Aiguillon.

Voici les offres disponibles :
– Juriste F/H – CDI – Rennes
– Conseiller.ère social.e et recouvrement F/H – CDD 6 mois – Rennes
– Gérant immobilier foyers et résidences F/H – CDI – Vannes
– Assistant.e d’ accueil F/H – CDI – Rennes
– Trésorier.ère F/H – CDI – Rennes
– Contrôleur de Gestion F/H – CDI – Rennes
– Comptable F/H – CDI – Rennes
– Directeur-trice des Systèmes d’Information F/H – CDI – Rennes
– Employé.e d’immeuble Logé.e F/H – CDI – Rennes
Plus de détails sur les offres d’emploi ici…

Lire aussi :

Action Logement : création de PODELIHA, fruit de la fusion entre Immobilière Podeliha et F2M @ActionLogement @Podeliha_AL

Source : Podeliha

PODELIHA a été créée suite à la fusion entre 2 ESH du Groupe Action Logement, IMMOBILIÈRE  PODELIHA et F2M. PODELIHA (Pour le Développement Ligérien de l’Habitat) prend ainsi une dimension régionale décisive, avec  400 collaborateurs et un patrimoine de 26 000 logements, pour un budget annuel  d’investissements de près de 150 millions d’euros.

Podeliha

Le rapprochement entre F2M (5 000 logements en Mayenne et Sarthe) et Immobilière Podeliha  (21 000 logements en Loire-Atlantique, Maine-et-Loire et Vendée) s’inscrit dans la stratégie d’Action Logement Immobilier d’optimiser le fonctionnement de ses filiales et de leur garantir une  solidité financière. L’appartenance à un même groupe, à une même région ainsi que la qualité des relations nouées avec des interlocuteurs et des partenaires communs faisait de ce rapprochement une nécessité d’efficience opérationnelle et répond à la vocation d’utilité sociale  du groupe et de ses filiales.
L’ensemble des parties prenantes – collaborateurs, collectivités et acteurs institutionnels – ont été impliquées dans l’élaboration de la nouvelle organisation, tout au long du processus. Forte de son implantation sur 250 communes sur les 5 départements de la région, PODELIHA conserve l’ensemble des points d’accueil sur ces territoires, au bénéfice d’une relation de proximité avec ses clients et ses partenaires. L’ensemble des équipes demeure sur son lieu d’emploi d’origine et trouve sa place au sein de la nouvelle entité, dont le siège social est situé à Angers.
Philippe Justeau, Président de PODELIHA, a œuvré à la recomposition du Conseil d’administration en intégrant des administrateurs issus des deux entités. C’est dans son nouveau format qu’il tiendra sa première réunion le 1er juillet 2019.

Aux côtés de Gonzague Noyelle, Directeur général, et d’Isabelle Conan, Directrice générale adjointe en charge des territoires de Maine-et-Loire, de Vendée et de Loire-Atlantique, Patricia Perthuis, Directrice générale déléguée de F2M, prend au sein de PODELIHA la fonction de Directrice générale adjointe en charge des territoires de Sarthe et de Mayenne.

>> Consultez le communiqué de presse pour plus d’informations

Lire aussi :

Découvrez Evoléa, le nouveau bailleur social de l’Allier #Evolea

Source : Evoléa

Née de la fusion entre l’Opac de Commentry, France Loire Allier et l’OPH Moulins Habitat, Evoléa, la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), s’implante sur le département de l’Allier avec une présence sur 136 communes du département, soit 43% des communes couvertes.

Logo d'Évoléa

Le patrimoine d’Évoléa se compose d’environ 7 650 logements, dont 30% de pavillons. La SCIC s’inscrit comme un bailleur de référence en comptant à elle-seule 38% des logements sociaux de l’Allier et près de 14 000 personnes logées.
La Société Coopérative d’Intérêt Collectif possède une gouvernance mixte entre collectivités publiques (Moulins Communauté et Ville de Commentry), partenaires socio-économiques (France Loire et associés divers), salariés et locataires, avec un appui avec le Groupe Arcade.

Pourquoi ce regroupement ?
Chacune des structures avait une histoire propre mais des valeurs similaires et de nombreux points communs :
– Un engagement fort dans le logement social malgré une taille restreinte
– Une reconnaissance par la présence marquée sur les territoires
– Un professionnalisme et une culture client déjà très présente
L’objectif d’Évoléa est de faire face à de nombreux défis : économiques, sociétaux, digitaux, mais aussi liés à la nature de notre territoire d’intervention.

En découvrir plus sur Evoléa

Lire également :

Marianne Louis, DG de l’USH : quels sont les enjeux du 80e Congrès Hlm ?@UnionHlm #CongresHlm

Source : Union sociale pour l’habitat

Rendez-vous annuel incontournable du logement social, vitrine du savoir-faire des organismes, le 80e Congrès Hlm se tiendra cette année à Paris, du 24 au 26 septembre, sur le thème Les Hlm, un modèle français. Quels sont les enjeux de ce 80e congrès ? Marianne Louis, Directrice Générale de l’USH, répond aux questions.

'

Quel sens donner à ce 80e Congrès et au choix de sa localisation, Paris ?
« Ce Congrès de Paris est d’abord celui d’un double anniversaire. Il s’agit d’abord du 80e Congrès, et c’est un retour, trente ans après notre dernière visite. C’est aussi, en 2019, le 90e anniversaire de l’Union. Pour autant, nous ne voulons pas d’un Congrès commémoratif. Nous sommes certes les héritiers d’une histoire, les dépositaires d’une culture du logement social qui s’est construite au fil des périodes qu’a traversée la France, chaque organisme étant lui-même porteur d’une part de notre histoire collective. Mais il n’aura échappé à personne que certains considèrent mécaniquement que ce qui est ancien est dépassé. Nous n’offrirons pas le plaisir aux adversaires du logement social de considérer que ce Mouvement, parce qu’il a 90 ans, fait partie de l’histoire révolue de notre pays et de notre modèle social. Nous affirmons, bien au contraire, que le logement social fait partie de l’actualité et du futur de la France. »

Pourquoi ce thème, Les Hlm, un modèle français ?
« Le choix du thème d’un Congrès est une étape très importante. Il donne la ligne directrice que nous souhaitons imprimer à l’événement, sa cohérence de fond, sa cohérence graphique et éditoriale. Mais il est aussi le reflet d’une préoccupation du moment. Parler du « modèle français » du logement social, c’est d’abord affirmer son existence. Chaque organisme a son histoire propre, ses caractéristiques, sa culture, mais chacune se retrouve pour constituer un modèle original, reconnu et bien souvent envié à l’extérieur de nos frontières. C’est également avoir conscience que ce modèle est aujourd’hui remis en question par ceux qui considèrent que le logement social « à la française » n’est pas une chance pour la France, mais une anormalité. […] À ceux-là nous leur disons « banco ». Venez voir comment, aujourd’hui, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, après avoir vendu des pans entiers de leur patrimoine immobilier social, réinvestissent massivement dans le logement social. Venez voir comment les Berlinois, les New-Yorkais refusent aujourd’hui la logique d’un logement livré aux seules règles du marché, avec pour conséquence la dégradation des conditions non pas de vie, mais d’existence. Je les invite par ailleurs à assister à la projection, en plénière et en exclusivité pour les congressistes, du documentaire Push, inspiré par le travail de la rapporteure de l’ONU en charge de la question du logement, Leilani Farha, qui délivre une analyse glaçante de ce que produit la financiarisation du logement, et singulièrement du logement social dans les pays qui ont connu cette bascule. Je peux vous assurer que c’est éclairant.

Quelles personnalités politiques sont invitées au Congrès ?
« Les invités seront nombreux, et je ne voudrais oublier personne. Nous avons prévu de solliciter l’avis de nombreux élus locaux, maires, parlementaires sur leur perception, à mi-mandat, de la politique du logement. Naturellement, la maire de Paris et la présidente du Conseil régional sont également conviées. Mais le Congrès est aussi la manifestation du lien entre l’État et l’Union, les Fédérations, et donc les organismes Hlm qui remplissent chaque jour, dans la diversité des situations et des territoires, une mission de service public. Il est donc très important que des représentants du gouvernement soient présents lors de cet événement. »

Consulter toute l’interview

Lire aussi :

Congrès Hlm de Paris : « Quelle adaptation de la mission sociale des organismes face à l’évolution des besoins des ménages ? » @unionHLM

Source : union HLM

Plénière du 80ème Congrès Hlm, le jeudi 26 septembre 2019 de 9h30 à 11h00

Face à la fragilité croissante des locataires, les organismes renforcent leur gestion et l’adaptent à la diversité des besoins. Ils développent accompagnement et nouveaux services. Quelle organisation et partenariats sur les territoires ? Quelles compétences? Quel modèle économique ? 

En savoir plus