Archives de Catégorie: frenchtech

Le trottoir, plateforme de services de la smart city @BanqueDesTerr

Source : Banque des Territoires

Lieu de déploiement des infrastructures et réseaux, le trottoir catalyse les grands enjeux de la smart city. Symbole de « la ville en tant que plateforme », terrain de jeu des start-up, c’est aujourd’hui un espace en tension pour lequel les villes doivent concevoir de nouvelles formes de régulation.  

« Si vous voulez regarder l’avenir des villes, regardez le trottoir » titrait récemment un éditorialiste du New York Times. Google en est le premier convaincu : sa filiale dédiée à la smart city a pris le nom de « Sidewalk Labs », autrement dit le « laboratoire du trottoir ». De fait, le trottoir est un lieu privilégié des innovations liées à la smart city en matière de mobilité, de commerce, de services comme de déploiement des capteurs.  Les usages du trottoir d’aujourd’hui s’inscrivent dans une longue histoire comme l’a rappelé Isabelle Baraud-Serfaty, présidente du cabinet Ibicity qui intervenait le 25 novembre dans le cadre d’une conférence autour du « trottoir, espace de plug & play de la smart city » organisée par la Fabrique de la Cité : « Le trottoir est né à Londres au début du XIXe siècle pour fluidifier la circulation des piétons et améliorer l’hygiène à une époque où le cheval était omniprésent. Il s’est rapidement imposé dans les métropoles comme le lieu d’implantation des réseaux urbains : égouts, gaz puis électricité…. C’est le symbole même de la ville des infrastructures. Désormais c’est celui de la ville des plateformes. » 

>En savoir plus

lire aussi :

Logement : les débuts difficiles des objets connectés @pap_fr

Source : pap.fr

Si une majorité de Français est favorable à l’utilisation des objets connectés pour les services à domicile, certains sont méfiants. La peur de l’espionnage constitue le principal frein à leur développement dans le logement. Sans oublier le prix élevé de ces applications.

Et si les objets connectés facilitaient l’essor des services à domicile dans l’Hexagone ? C’est l’avis d’une majorité de Français interrogés par Sociovision au printemps 2019 pour le compte de l’association Promotelec, la Poste et la Fédération du service aux particuliers (FESP). Six personnes sur dix jugent en effet souhaitable ce développement dans l’habitat qui accueille pour le moment peu d’objets connectés. Le taux d’équipement stagnant d’ailleurs pour la plupart d’entre eux.   

Les objets connectés synonymes de sécurité

Plus de services à la clé. La sécurité, les services et un confort pour le prestataire constituent les principales motivations des particuliers souhaitant installer des objets connectés dans le cadre de services à domicile…Lire la suite

MeilleureCopro lève 3 millions d’euros pour faire baisser les charges de copropriété @MeilleureCopro @Galivel

Source : Galivel et Associés

MeilleureCopro, startup lancée en janvier 2017, annonce une première levée de fonds de 3 millions d’euros auprès du Fonds WATERSTART – NCI et de la plateforme de crowdfunding ANAXAGO. Il s’agit du premier tour de table le plus important réalisé par une startup de la Proptech en France ! Ce financement va permettre à la jeune pousse de développer son activité autour de ses deux piliers fondateurs : la proximité client et le développement d’outils innovants sur la maîtrise des charges.

Un service innovant au service des copropriétaires

MeilleureCopro a bouleversé le monde de la copropriété en lançant une solution innovante pour baisser les charges de copropriété à qualité de service comparable, et ce sans changer de syndic ! Concrètement, une équipe d’experts-métiers mandatée par le conseil syndical ou par le gestionnaire analyse les dépenses de la copropriété, renégocie l’ensemble des contrats avec les prestataires en place ou avec de nouveaux, et supervise la mise en place des mesures destinées à engendrer des économies. La société, qui se rémunère au succès (un pourcentage des économies réalisées), s’engage ensuite sur un service après-vente de 3 ans pour s’assurer de la satisfaction de ses clients.

En savoir plus

CES LAS VEGAS fait sa rentrée ! RDV à la Matinale Mission CES-3

Présentation du thème de la Mission CES 2020

Nous n’avons encore rien vu. Tout va s’accélérer !

Nouvelle Technologies – Nouveaux Métiers – Nouveaux Enjeux

Une nouvelle vague du numérique arrive (la 5G, l’intelligence artificielle, Blockchain, le cloud computing, la conception d’interfaces intelligentes, l’Internet des objets, l’industrie 4.0, la cyber-guerre, la robotique et l’analyse de données). Elle va tout changer et va être à l’origine d’un changement radical de tout et notamment de ma réinvention de nombreux secteurs d’activité où le contenu informationnel des produits manufacturés enferme de plus en plus de valeur que le contenu physique.

La création de valeur sera d’autant plus efficace que les entreprises s’organiseront pour comprendre les attentes latentes des citoyens/consommateurs et qu’ils leurs donneront la possibilité d’exprimer en confiance leurs désirs, de façon individuelle, n’importe où et n’importe quand. Ils deviendront des co-créateurs des produits et services de demain. Il faut donc que les entreprises se mettent impérativement dans la logique d’achat du citoyen/consommateur et non dans la logique de la vente du « lessivier ». Les écosystèmes associés à des produits vont donc prendre la place petit à petit, des chaînes de valeur dans la stratégie des entreprises.

Le CES 2020 sera l’occasion de découvrir les innovations qui seront au cœur de cette nouvelle vague du numérique et qui vont accélérer la réinvention  de TOUT.

Inscription

CES -3, le 8 octobre 2020 au Square

LE PROGRAMME : 

8h30 – 9h00 – Café d’accueil

9h00 – 9h20 – Introduction de la conférence

Lire la suite

S’investir dans la croissance des PME technologiques @caissedesdepots @Bpifrance

Source : Caisse des Dépôts

Soutenir la croissance des entreprises françaises du secteur technologique afin qu’elles deviennent des champions de rang mondial : c’est l’objectif du fonds d’investissement de 100 M€ lancé par la Caisse des Dépôts, du nouvel indice Euronext Tech Croissance, et de la mobilisation d’1 Md€ sur 3 ans par Bpifrance.

Premier investisseur institutionnel dans les PME cotées françaises, la Caisse des Dépôts a décidé d’investir via sa filiale de gestion dédiée aux PME cotées, CDC Croissance, 100 M€ dès le mois de juillet, dans les petites valeurs de la Tech cotées sur Euronext Paris et dont la capitalisation est inférieure à 1 Md€.

Lire le communiqué de presse