Archives de Catégorie: frenchtech

Ronan Le Moal président de la French Tech Brest + @ronanLM @FTBrestPlus @cmarkea

 

Ronan Le Moal, directeur général du Crédit mutuel Arkea, a été élu président de la French Tech BREST +

Informations complémentaires à venir 

La French Tech Brest+ a pour objectif la croissance et le rayonnement des startups de l’ouest de la Bretagne. 

En juin 2015, la labellisation a été obtenue pour les agglomérations de Brest, Lannion, Morlaix et Quimper.

Le label est porté sur l’Ouest de la Bretagne par les technopoles Anticipa à Lannion, Brest-Iroise, Quimper-Cornouaille et le pôle innovation du Pays de Morlaix.
Lien vers la French Tech BREST +

Le Crédit Mutuel Arkéa entre au capital de Masuccession.fr

Source : Crédit Mutuel Arkéa 

Le Crédit Mutuel Arkéa entre au capital de Masuccession.fr, la plateforme de simulation et d’optimisation
des frais de succession

Brest, le 10 janvier 2017 – 

Le Crédit Mutuel Arkéa annonce une prise de participation au capital de Masuccession.fr à hauteur de 18,3 %. La Fintech, opérationnelle depuis 2014, permet aux particuliers de calculer le montant de leurs frais de succession, et de les réduire par anticipation. Cette opération, menée aux côtés de l’équipe dirigeante et de Business Angels, permettra à Masuccession.fr d’accélérer la montée en puissance de sa solution.
Sur 6 millions de Français concernés par les droits de succession, seulement 1 % en connaissent le montant (source : BVA). Et ce, dans un contexte économique inédit, les séniors détenant plus de 60 % des richesses du territoire.

Alors que le marché des frais de succession représente de 12,5 milliards d’euros par an, ce sujet est encore rarement traité par les acteurs financiers traditionnels.

Pourtant les économies potentielles réalisées peuvent être significatives : ainsi, depuis son lancement, MaSuccession.fr permet à ses utilisateurs de bénéficier d’une réduction moyenne de 74 % de leurs frais de succession potentiels…en savoir plus

Innovations disruptives: quelles options pour l’Etat ? @Strategie_Gouv

RÉPONDRE À L’INNOVATION DISRUPTIVE

Source : France Stratégie 

Une vague d’innovations déferle, portée par le numérique et demain par d’autres technologies émergentes, qui crée de nouveaux marchés et bouleverse l’économie de nombreux secteurs.

Face à ces innovations disruptives, l’État doit définir sa position : un parti pris attentiste aurait un coût économique et social considérable et pourrait conduire à une perte de souveraineté. Deux options s’ouvrent pour les pouvoirs publics : ouvrir le champ à l’expérimentation, en fixant les bornes à l’intérieur desquelles les innovateurs peuvent tester leurs idées avec l’appui des pouvoirs publics, ou édicter des principes généraux (soft regulation) et laisser les entreprises se lancer. La seconde option permet sans doute plus d’innovation, mais elle comporte également plus de risque et de responsabilité pour les entreprises. Dans tous les cas, le partage d’informations avec les pouvoirs publics sera nécessaire pour garantir le respect des règles fondamentales (libertés, sécurité, etc.) et, au terme de ce premier déploiement, pour adapter la réglementation…

… Pour assurer une capacité d’innovation au niveau national et faciliter l’adoption de nouveaux usages, l’État doit se doter de mécanismes de réponse à la disruption. L’objectif est de donner de la visibilité aux entrepreneurs, aux acteurs en place et aux citoyens, en portant une politique pro-innovation à tous les niveaux de décision de l’action publique. Deux grandes options sont envisageables, et rien n’empêche d’adopter l’une plutôt que l’autre, secteur par secteur, selon que l’on juge que l’émergence de biens et services innovants revêt une plus ou moins grande complexité ou requiert une plus ou moins grande rapidité d’adaptation. Cependant, quelle que soit la solution adoptée lors du premier déploiement d’une innovation, sa diffusion de masse exigera in fine un nouveau cadre réglementaire stabilisé…en savoir plus

À découvrir : Les barbares attaquent l’immobilier ! @deadalium @_TheFamily

Les Barbares Attaquent l’Immobilier ! Par Oussama Ammar, co-fondateur de TheFamily

Toutes les autres vidéos et les prochains Barbares sur: http://bit.ly/1FAGlLc

Ne ratez aucun événement de TheFamily, inscrivez-vous sur: http://www.thefamily.co/education

La transition numérique bouleverse le secteur de l’immobilier en ceci qu’elle accentue la désintermédiation dans sa chaîne de valeur.
– la réalité augmentée se substitue à la visite traditionnelle
– les outils utilisés par les acteurs (syndics, agences) sont archaïques
– de nouvelles plateformes s’attaquent au processus de financement, notamment avec des systèmes de crowdfunding immobilier
– la domotique s’invite dans les foyers pour surveiller la consommation d’énergie

Startup Weekend, dépêchez-vous ! @cci_brest

logo-ccib

En savoir plus : CCI BREST

Startup Weekend les 27, 28 et 29 janvier

La 4e édition de la startup weekend se déroulera du 27 au 29 janvier au Brest Open Campus. La Cantine numérique de Brest aide à créer sa startup en 54 heures.

@Institutionnels     @royojm    @AlexandraPoloce
<a rel= »me » href= »https://plus.google.com/107146227449191020933/« ></a>Mon profil Google
<a href= »https://leblogdesinstitutionnels.fr/about-me » rel= »author »> Ma bio en résumé</a>