Archives de Catégorie: foncières

Challenge des JO 2024 : construire des bâtiments transformables en logements et bureaux #ArkeaImmobilier

Georges RocchiettaÀ l’occasion de la prochaine édition du Speed Dating by Arkea à Paris le mardi 4 juin 2019, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels dévoile son nouveau livre blancCet ouvrage  collectif recueille une douzaine de témoignages d’acteurs du terrain (experts de l’immobilier, élus locaux…) portant sur le thème du nouvel ouvrage : Quand les Jeux Olympiques font bouger la ville et les territoires

Découvrez en avant première un extrait du témoignage de Georges Rocchietta, Président d’Atland.

Autre grand sujet posé par les JOP dans le cadre de la volonté de ses instances de transmettre des infrastructures pérennes, la réversibilité des bâtiments.
« Des réflexions sont menées par le CIO et par SOLIDEO, la société chargée de la livraison des ouvrages olympiques. Tout le monde a bien compris que les bâtiments du Village olympique et du Cluster des médias devront s’inscrire dans une affectation correspondant au marché. Il y a là un vrai challenge pour les aménageurs et les opérateurs désignés : ils devront concevoir des bâtiments transformables en logements ou en bureaux pour les revendre en blocs à des opérateurs comme un opérateur social par exemple, ce qui serait le plus facile, ou par lots à des particuliers, ce qui sera plus compliqué car les lieux auront déjà été occupés un moment, aussi court soit-il. Il y a également la problématique de la sécurité, de plus en plus présente sur ce type d’événement… En fait, l’enveloppe extérieure, en termes d’architecture peut être compatible, mais il faut réfléchir au fonctionnement intérieur pour que les coûts de changements d’affectation ne soient pas trop lourds. D’autant que les Villages sont dans des zones où les prix de marché sont assez bas… »

LES JOP, C’EST AUSSI DONNER UNE CHANCE À DES JEUNES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

>>> Découvrez l’intégralité du témoignage
>>> Télécharger la collection « Regards »

Immobilier et open data : découvrez le prix de vente de tous les logements de France @servicepublicfr #DVF

Source : Service Public

La Direction générale des finances publiques (DGFiP), a lancé une nouvelle application « Demande de valeur foncière » permettant de connaitre la valeur immobilière et foncière de toutes les transactions qui ont eu lieu depuis 5 ans. 

service public

Cette application de visualisation cartographique des données immobilières repose sur la base « demandes de valeurs foncières » (DVF) qui recense  :

  • les ventes de bien (achat d’une parcelle, d’un appartement ou d’une maison) ;
  • les ventes en l’état futur d’achèvement (aussi appelées « vente sur plan ») ;
  • les ventes de terrain à bâtir ;
  • les échanges de parcelles ;
  • les adjudications (ventes aux enchères) ;
  • les expropriations.

Une fois sur l’application, vous choisissez le département et la commune qui vous intéresse. Ensuite, grâce à l’outil cartographique, vous pouvez retrouver les différentes ventes ayant eu lieu récemment avec des précisions notamment sur le type de bien vendu, la surface, le prix brut et la date de la transaction.

Cliquez ici pour découvrir cette nouvelle application

Lire également :

Apsys : Frédéric Salètes nommé Directeur du Patrimoine @Apsys_Group

Source : Apsys

Après 3 ans passés à la direction de Beaugrenelle Paris, Frédéric Salètes devient Directeur du Patrimoine d’Apsys.

Apsys

A ce poste, il supervise l’ensemble des centres Apsys : management des équipes sur la technique, la sécurité, le marketing et la communication. Il est également en charge de l’ouverture, de la mise en exploitation et de l’exploitation des nouveaux centres. Il est remplacé à la direction de Beaugrenelle par Samuel Sapelier.

Diplômé du DUT de gestion à Sceaux et de l’ESC La Rochelle, Frédéric Salètes a passé 7 ans au Printemps de l’Homme Haussmann, avant de devenir responsable commercial du Citadium. Ensuite, il a intégré Unibail Rodamco au poste de Directeur de centre, notamment à Velizy 2, pendant plus de 3 ans. Il a également eu la charge de plusieurs missions au sein d’Unibail : passage aux 4 étoiles de Polygone Riviera à Cagnes sur Mer, direction de la task force lors de la rénovation d’Euralille, etc. Frédéric a rejoint Apsys au poste de directeur de Beaugrenelle en 2016.
Consulter le communiqué de presse

Lire également :

Foncière Atland annonce une hausse de 36% de son chiffre d’affaires au 1er trimestre 2019 @GroupeAtland

Source : Atland

Foncière Atland a publié ses résultats au 1er trimestre 2019 et enregistre une hausse de 36% de son chiffre d’affaires consolidé, ce qui vient confirmer son positionnement de Foncière asset manager développeur au travers de ses 3 lignes de métier. 

atland

Asset management et gestion pour compte de tiers : forte croissance à 6,3 M€
Le pôle Asset Management continue de se développer rapidement avec une progression de son chiffre d’affaires 2019 de 86,7% par rapport au 31 mars 2018. Les honoraires, issus de la gestion réglementée, réalisée par sa filiale VOISIN (gestion de SCPI et OPPCI), progressent de 2,8 M€ pour s’établir à 5,9 M€ au 31 mars 2019. Les honoraires de souscription, net des honoraires de rétrocession, représentent près de 79% des honoraires au 1er trimestre 2019. Au 31 mars 2019, la société VOISIN a collecté 123,5 M€ (dont 19,4 M€ pour MyShareSCPI, développée en partenariat avec AXA Drouot Estate en 2018), à comparer aux 58 M€ du premier trimestre 2018 (soit une multiplication par 2). A fin mars 2019, le groupe gère près de 1,3 Mds€ hors droits d’actifs immobiliers.

Développement de bâtiments clé-en-main : stratégie de conservation
En 2018, Foncière Atland a livré un bâtiment d’activité de 5 800 m² à Massy-Palaiseau (91) à la Française Asset Management. Pour maintenir des rendements élevés, Foncière ATLAND privilégie désormais la construction pour compte propre (conservation en patrimoine), ce qui lui permet de conserver à prix de revient les actifs. Foncière ATLAND a ainsi acquis, au cours du trimestre, la première tranche d’un terrain de 45 000 m² sur le site de la gare de Pierrefitte-Stains (Tartres Nord) dans le cadre de l’appel à projets « Inventons la métropole du Grand Paris ».

Consulter le communiqué de presse

Retrouvez aussi :

Société de la Tour Eiffel accompagne IBM dans son implantation sur le plateau de Paris-Saclay

Société de la Tour Eiffel accompagne IBM dans son implantation sur le plateau de Paris-Saclay avec la signature d’un BEFA de 5 400 m2

Source : Société de la Tour Eiffel

IBM a choisi le plateau de Paris-Saclay pour développer et accélérer sa collaboration sur la R&D en Intelligence Artificielle avec les partenaires publics et privés (comme avec le groupe Guerbet ou avec l’Université Paris-Saclay) ainsi que l’a annoncé Nicolas Sekkaki, le président d’IBM France, à l’occasion de l’inauguration de ses nouveaux locaux début avril.

Cette inauguration par IBM de ses premiers locaux sur le parc Eiffel Orsay s’est déroulée en présence de Cédric Villani, député de la circonscription, de Cédric O, secrétaire d’Etat au numérique, et de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Société de la Tour Eiffel et IBM ont également signé un Bail en l’Etat Futur d’Achèvement de 5 400 m2 de bureaux dans le cadre de la première phase de développement du Campus Eiffel.

Cette 1ère phase de développement permet au parc de passer de 18 500 m2 à 31 985 m2 grâce à la construction – en cours – de deux bâtiments de bureaux, activités et restaurant. Avec les surfaces également prisent par la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay, cette opération est pré-commercialisée à 90 %.

A leur livraison, ces deux bâtiments seront certifiés HQE Excellent.

Le bâtiment en cours de construction pour IBM, qui sera livré d’ici à deux ans, accueillera un centre de co-innovation pouvant accueillir près de 350 personnes qui travailleront sur l’Intelligence Artificielle. Le groupe explique que le choix de s’implanter sur le plateau de Paris-Saclay a été influencé par la qualité de cet écosystème qui associe recherche publique, recherche privée, et institutions académiques de premier rang…

Cette marque d’intérêt de la part d’un des plus prestigieux groupes américains souligne la pertinence du développement de la Société de la Tour Eiffel sur son campus. Situé au sein de la ZAC de Moulon sur le plateau de Saclay, en plein cœur d’un des projets phares du Grand Paris, le Campus Eiffel est idéalement implanté, à moins de 5 minutes à pied de la future station du Grand Paris Express Ligne 18 (Orsay/Gif) et à proximité immédiate d’un vaste réseau de transport existant. La Société de la Tour Eiffel est ainsi le premier investisseur en blanc sur le plateau de Paris-Saclay et démontre la pertinence de son modèle de foncière durable sur les territoires à fort potentiel.

En savoir plus