Archives de Catégorie: foncières

Les grandes tendances des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France @NTCities

            Source : Newstank

 

Quelle sont la conjoncture des marchés immobiliers et fonciers, l’actualité et les problématiques du foncier en région parisienne, en tenant compte  des dynamiques observées dans les quartiers des futures gares du Grand Paris Express et d’Eole ? C’est le thème de la rencontre-débat organisée par l’observatoire régional du foncier (ORF) en Ile-de-France, le 03/10/2019 à la préfecture de Paris et d’Ile-de-France.

Pour définir la tendance des marchés fonciers et immobiliers en Île-de-France et l’activité des opérateurs (EPF, bailleurs, action de l’État sur le foncier public et Safer), l’ORF rappelle 6 chiffres publiés en janvier 2019 :
• 63 261 transactions foncières en Ile-de-France en 2017 ;
• 5 882 hectares non bâti échangés sur le marché naturel agricole et forestier ;
• 563 €/m², prix médian d’un terrain nu potentiellement constructible en petite couronne ;
• 220 €/m², prix médian d’un terrain nu potentiellement constructible en grande couronne ;
• 33 400 réservations nettes de logements au bénéfice des particuliers ;
• 590 hectares par an de consommation nette d’espaces naturels agricoles et forestiers, entre 2012 et 2017.

L’ORF publie une carte des valeurs foncières à la commune. « Il s’agit de l’ensemble des ventes réalisées à titre onéreux pour lesquelles une surface de terrain a été déclarée aux services fiscaux. Il s’agit donc aussi bien de terrains agricoles que de terrains à bâtir, mais aussi d’immeubles accompagnés de leur terrain d’assiette ou de fonds bâtis destinés au recyclage urbain », indique l’association.

…lire la suite…

Icade : résultats semestriels 2019 @Icade_officiel

HAUSSE DU RÉSULTAT NET PDG DE +73% ANR EPRA EN HAUSSE DE +2,7% GUIDANCE CONFIRMÉE

Source : Icade

• Revenus locatifs des foncières : 316,1 millions d’euros, +3,0% à périmètre constant

• Chiffre d’affaires à 678,5 millions d’euros (-13,3%)

• Cash-flow net courant/action : 2,36€ soit +4,5% (+11% hors effet des cessions 2018)

• Résultat net (Pdg) en hausse de 73% à 47 millions d’euros

• Valeur du patrimoine : 13,8 milliards d’euros à 100%, 11,7 milliards d’euros en quote-part1, soit +2,0% vs décembre 2018 à périmètre constant

• Pipeline de développement de 2,0 milliards d’euros : potentiel de création de valeur estimé à 0,5 milliard d’euros

• ANR EPRA en hausse de +2,7% vs décembre 2018, ANR triple net/action à 89,3€, en léger repli de 0,5%

• Perspectives 2019 : guidance confirmée

o Cash-flow net courant – Groupe / action stable, hors effet des cessions 2019

o Dividende 2019 : c.+4,5% (90% du CFNC et/ou distribution d’une partie des plus-values de cessions)

« Au terme d’un premier semestre 2019 dynamique pour les foncières et en ligne avec le marché pour la promotion, Icade confirme ses objectifs annuels. Icade a enregistré une progression de ses revenus locatifs très tonique avec une croissance à périmètre constant de +3%. Les équipes d’Icade restent concentrées et disciplinées quant à l’exécution de notre plan stratégique présenté en 2018. Ce plan permet à Icade de tirer profit de la bonne tenue des marchés immobiliers sur lesquels nous opérons ; dans le contexte actuel, le coût de financement de notre plan de développement est également très attractif. »

Olivier Wigniolle, Directeur général d’Icade

En savoir plus

Observatoire de la fiscalité des Villes de France : quelles évolutions en 2019 ? @villes2fr

Source : Villes de France

Dans le cadre du dernier numéro de « Ondes Urbaines », découvrez le dernier Observatoire de la fiscalité des Villes de France afin de voir quels sont les premiers constats pour 2019 et quelles sont les évolutions 

Villes de France

A partir d’un panel de 126 villes (pour une population totale de 4,3 millions d’habitants), Villes de France vient de tirer les premiers constats en matière d’évolution de la fiscalité pour cette année. Sur cet échantillon de villes moyennes, les recettes prévisionnelles des 3 taxes ménages pour 2019 croissent de +2,5% dans les Villes de France par rapport aux recettes de 2018. Ce résultat est essentiellement dû à la valeur pour 2019, du coefficient d’actualisation, fixé à +2,2%. La croissance physique des bases de FB et de TH se situant quant à elle autour de +0,3%. Au-delà de la stabilité des taux de taxe d’habitation dans les Villes de France, 2019 ne se caractérise pas par un report de pression fiscale sur la taxe foncière bâtie – y compris dans le contexte de mise en œuvre de la réforme de la TH – puisque les taux sur le foncier baissent même dans 15% des villes moyennes.

Taxe d’habitation
Sur l’échantillon analysé, l’évolution prévisionnelle des bases nettes de TH pour 2019 (évolution physique) est de +0,4%. Cette évolution réelle, combinée à une stabilité presque absolue du taux moyen de TH de ces 125 villes, et à une actualisation forfaitaire de 2,2%, entraîne une progression prévisionnelle des ressources de TH de 2,5% en 2019, représentant 1,183 milliard d’euros pour l’échantillon. Cette progression de 27,5 millions d’euros par rapport aux produits de TH de l’an passé est due pour l’essentiel à l’effet actualisation des bases. Le taux moyen de TH pour ces villes, 19,20% en 2019 (identique à celui de 2018), est remarquablement stable depuis 2017.

Foncier bâti
Les évolutions prévisionnelles de bases de TFB dans les Villes de France sont, en 2019, légèrement moins favorables que celles concernant la TH : elles progresseraient de +0,2% en réel (évolution physique) pour 0,4% pour les bases de TH.
Cela entraîne une progression prévisionnelle des ressources de TFB de +2,4% en 2019, représentant 1,535 milliard d’euros pour l’échantillon. Cette progression de 27,3 millions d’euros par rapport aux produits de l’an passé est due principalement à l’effet actualisation des bases, mais aussi à l’évolution à la baisse du taux de TFB dans les villes. Phénomène traditionnellement plus visible en année pré-électorale, les Villes de France ont pour un nombre non négligeable d’entre-elles (18 dans l’échantillon analysé, soit 14% des villes), utilisé plus largement le levier du foncier bâti pour atténuer la pression fiscale

La suite ici…

Lire aussi :

Crowdfunding immobilier : Foncière Atland acquiert Fundimmo @GroupeAtland @Fundimmo

Source : Atland

Le 4 juillet 2019, Foncière Atland a annoncé l’acquisition de 60% du capital de Fundimmo, acteur majeur français du crowdfunding 100% immobilier. 

atland

Un ADN 100% immobilier et des synergies créatrices de valeur
« Cette acquisition, qui s’inscrit dans le prolongement de l’acquisition et de l’intégration de VOISIN (société de gestion de SCPI et d’OPCI), nous permet de diversifier et d’élargir notre offre de produits d’investissements immobiliers pour nos clients. En s’appuyant sur l’expertise reconnue des équipes de Fundimmo, ATLAND se dote d’un nouveau relai de croissance sur un marché en fort développement dans un contexte règlementaire très favorable confirmé récemment par la loi Pacte 2019 » indique Georges Rocchietta, Président -fondateur du Groupe ATLAND. « Fundimmo est une des seules plateformes françaises de crowdfunding 100 % immobilier présente dans le financement résidentiel et tertiaire et disposant d’un agrément AMF pour l’investissement locatif dédiée à l’immobilier d’entreprise. Les synergies avec ATLAND sont nombreuses, notamment dans la connaissance du marché de la promotion immobilière et de l’investissement, et elles doivent permettre d’accélérer le développement de Fundimmo » précise-t-il

Fundimmo, un acteur reconnu du crowdfunding immobilier
Avec plus de 45 millions d’euros collectés depuis sa création pour financer 86 projets, Fundimmo fait partie des acteurs majeurs du marché du crowdfunding immobilier en France. Fundimmo, qui a enregistré une croissance de 50% de sa collecte au 1er semestre 2019, présente une répartition équilibrée entre les opérations de logements et tertiaires. Fundimmo a obtenu en 2018 l’agrément de l’AMF (agrément de Conseiller en Investissement Participatif – CIP) pour proposer une offre de crowdfunding immobilier en investissement locatif dédiée à l’immobilier d’entreprise.

Un marché en forte croissance dans un contexte réglementaire favorable
Le crowdfunding immobilier occupe une place significative sur un marché du financement participatif en forte croissance. Avec 185 millions d’euros1 en 2018 versus 101 millions en 2017, l’immobilier a ainsi représenté plus de 45 % des fonds levés sur les plateformes de financement participatif en 20182, soit une hausse de 83 % pour 343 projets financés en 2018, contre 220 en 2017.
Cette transaction s’inscrit par ailleurs dans un contexte réglementaire et légal particulièrement favorable avec le relèvement du plafond du seuil de collecte pour les plateformes de crowdfunding à 8 M€ au lieu de 2,5 M€ par opération dans le cadre de la loi Pacte et l’éligibilité aux PEA-PME des titres financés via des plateformes de crowdfunding. Dans le cadre de cette opération, Foncière ATLAND a été accompagné par le cabinet d’avocats Gaftarnik le Douarin. La société Fundimmo et ses dirigeants ont été assistés par le cabinet d’avocats Racine. Le financement a été mis en place par ARKEA Banque E&I.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

ICADE : nominations de Muriel Aubry et Virginie Bonduelle @Icade_officiel

Source : ICADE

A compter du 5 juin 2019, Muriel Aubry rejoint Icade, en tant que Directeur des Investissements de la Foncière Tertiaire, rattachée à Emmanuelle Baboulin, Membre du Comité Exécutif d’Icade en charge de la Foncière Tertiaire. Elle est membre du Comité de coordination d’Icade.

Titulaire d’une Maîtrise de Sciences économiques (Assas Paris II), Muriel Aubry est diplômée de l’EM Lyon (Cycle d’étude sur la Gestion d’Entreprise) et d’HEC (Cycle de formation au Management). Elle entre chez BOUYGUES IMMOBILIER en 1985, comme Directeur de programme puis Directrice commerciale, au sein des Départements Immobilier Résidentiel et Tertiaire Ile-de France. De 1998 à

2003, elle est Directeur des Opérations et de la Production, au sein du Département Immobilier d’Entreprise Ile-de France de BOUYGUES IMMOBILIER Entreprises. En 2003, elle devient Directeur Général Adjoint de BOUYGUES IMMOBILIER Entreprises. En 2007, elle rejoint AG2R-LA MONDIALE en tant que Directeur Immobilier de Placement, puis crée, en 2016, la société de conseil Icônes. L’année suivante, elle devient Directrice de l’Immobilier et du Patrimoine Groupe de DomusVi. Depuis 2018, elle était Directeur Général Délégué développement et relations institutionnelles chez SEFRI-CIME.

A effet du 1er juillet 2019, Virginie Bonduelle est nommée Directrice du contrôle interne Groupe, rattachée à Laurent Poinsard, Membre du Comex en charge de l’Audit, des Risques, de la Conformité et du Contrôle interne.

Virginie Bonduelle a commencé sa carrière au sein du groupe Immobilière 3F en tant que Contrôleur de Gestion. A l’intégration de Silic au sein d’Icade, elle était responsable du contrôle de gestion. En avril 2016, elle est nommée directrice du marketing des parcs en charge de mener le projet « Coach your

growth » au sein de la Foncière Tertiaire.

Ces nominations viennent renforcer les expertises d’Icade dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique 2019- 2022.

En savoir plus